Portrait
Via214
Fermer

Paysages d'autrefois

Les images de l’agression de Schwarzenegger en Afrique du Sud

Les images de l’agression de Schwarzenegger en Afrique du Sudhttp://www.via214.net/


Publié le 19/05/2019 à 11:53 La Rédaction Via214



Arnold Schwarzenegger juste avant d’être frappé au dos par un individu,
visible au second plan Capture
d’écran YouTube


L’acteur était présent à Johannesbourg pour promouvoir sa compétition sportive quand un homme lui a donné un violent coup de pied.


On n’a pas l’habitude de le voir agressé de cette façon. Arnold Schwarzenegger a reçu un violent coup de pied dans le dos alors qu’il assistait à
une compétition de saut à la corde en Afrique du Sud, rapporte le Sandton Chronicle. Selon ce journal local, la scène s’est déroulée à Johannesburg,
lors du Arnold Classic Africa, une compétition sportive organisée par l’ancien gouverneur de Californie.


Comme on peut le voir sur la vidéo (à partir de 50'' ci-dessous), l’acteur
s’invite sur scène pour se filmer devant les compétiteurs, avec un smartphone qu’un enfant dans le public lui a donné. Au moment de rendre l’appareil, un individu surgit à toute vitesse derrière
lui et lui plonge dans le dos les deux pieds en avant.


L’agresseur a été immédiatement arrêté par la sécurité. Quelques secondes plus tard dans la vidéo, on voit Schwarzenegger installé à sa
place, sans qu’il ne fasse référence au coup reçu, face à de nombreux photographes. Il quitte alors la scène, entouré de gardes du corps, et serrant la main de nombreux enfants.


L’ancien gouverneur de Californie, qui a subi une opération à coeur ouvert en mars 2018, a ensuite posté un message rassurant sur Twitter. " Merci pour vos
préoccupations, mais il n’y a pas d’inquiétudes. Je pensais juste être bousculé par la foule, ce qui arrive souvent. J’ai seulement réalisé que j’avais reçu un coup de pied quand j’ai
vu la vidéo comme vous ", a-t-il écrit.



Arnold


@Schwarzenegger


Thanks for your concerns, but there is nothing to worry about. I thought I
was just jostled by the crowd, which happens a lot. I only realized I
was kicked when I saw the video like all of you. I’m just glad the idiot didn’t interrupt my Snapchat.


176K


5:18 PM - May 18. 2019





50 Français tirés au sort, six mois de débat, la taxe carbone sur la table : la Convention citoyenne

50 Français tirés au sort, six mois de débat, la taxe carbone sur la
table : la Convention citoyenne sur le climat se précisehttp://www.via214.net/


Publié le 19/05/2019 à 11:17 La Rédaction Via214


François de Rugy, ministre de la transition écologique, donne des détails sur la mesure de démocratie citoyenne annoncée en avril par
Emmanuel Macron.



Répondre à la demande de démocratie participative formulée par les " gilets jaunes " et relancer des mesures écologiques ambitieuses :
tel est le double objectif de la Convention citoyenne pour le climat,
une assemblée de 150 Français qui seront tirés au sort, et dont le ministre de la transition écologique, François de Rugy, a précisé les contours dans un entretien accordé au Parisiendimanche
19 mai.


Comment seront désignés les 150 membres?


Cette assemblée citoyenne devra"représenter la France dans sa diversité ". Elle sera composée à partir d’un tirage au sort sur les listes électorales, mais aussi à partir des listes des abonnés au téléphone afin d’élargir aux personnes éloignées de la
politique. Contrairement aux jurés d’assises, il sera possible de refuser d’y participer.


Quelle sera leur mission ?


Les 150 Français sélectionnés devront formuler des propositions pour lutter contre le réchauffement climatique. François de Rugy estime qu’ils pourront ainsi "proposer un avenir à la taxe carbone "ou préférer une autre fiscalité écologique, présenter des mesures réglementaires ou incitatives. "Il n’y aura pas de sujet tabou ", assure le ministre, mais il faudra créer une recette pour chaque
dépense supplémentaire.


Comment fonctionnera cette Convention citoyenne pour le climat ?


Concrètement, les citoyens travailleront un week-end sur trois et seront défrayés. La première réunion devrait se tenir avant la fin du mois de juin, et les travaux dureront six mois. Les propositions formulées seront ensuite adoptées directement, votées par le Parlement ou soumises à un référendum.


Est-ce un système nouveau ?


Ce fonctionnement est une première en France, où la démocratie participative n’est pas très développée. Mais il s’inspire fortement de l’exemple irlandais. Une convention de citoyens et
d’élus y a abouti à l’adoption du mariage entre personnes de même sexe en 2015, et une assemblée purement citoyenne a été à l’initiative de la reconnaissance du droit à l’avortement.


Si la convention citoyenne pour le climat fonctionne bien en France, le
gouvernement n’exclut pas d’y recourir pour d’autres dossiers, dans le cadre de la révision constitutionnelle.


Quelle autre mesure a été annoncée par le ministre ?


François de Rugy a précisé que le premier Conseil de défense écologique,
dont la création avait été annoncée par Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse du 25 avril, se tiendrait jeudi à
l’Elysée. Cette instance, réunissant au moins neuf ministres sous l’autorité du président, devra se réunir de manière régulière.

"Ferme ta gueule et pousse !" : l'obstétricien a-t-il failli durant l'accouchement à l'hôpital

"Ferme ta gueule et pousse !" : l'obstétricien a-t-il failli durant
l'accouchement à l'hôpitalhttp://www.via214.net/


Publié le 19/05/2019 à 10:44 La Rédaction Via214



"Ferme ta gueule et pousse !" : physique de bûcheron, costume gris, un
gynécologue – obstétricien, 54 ans, nie en bloc ces propos qu'il aurait tenus à sa patiente lors d'un accouchement difficile à l'hôpital de Montauban. "En 25 ans, j'ai accouché plus de 10 000
enfants, j'ai toujours respecté...


Un gynécologue obstétricien qui avait crié "ferme ta gueule, et
pousse" sur une femme en plein accouchement avant d'engendrer,
chez elle, des blessures involontaires encourt 8 mois de prison avec
sursis.


Un gynécologue obstétricien encourt une peine de huit mois de prison avec sursis ainsi que l'interdiction d'exercer sa profession pendant huit mois, pour avoir engendré des blessures involontaires lors de l'accouchement d'une de ses patientes. Le verdict est attendu le 2 juillet prochain, au terme de huit années de procédure. Un délais jugé inacceptable l'avocat de
l'accusé.


Interrogé par la Dépêche,il
soutient qu'en huit ans son client "n'a été interrogé qu'une fois durant l'instruction, et qu'il n'a jamais assisté aux expertises médicales pour lesquelles nous sommes ici tous
incompétents".


La partie civile et la juge ont pour leur part rappelé que la patiente avait dû subir une ablation de l'utérus pratiquée par le SAMU de Toulouse, après l'accouchement, pour stopper une
hémorragie interne.


Cette procédure était requise notamment parce "que le praticien
a eu une attitude inadaptée notamment en tirant sur le cordon ombilical". Une attitude qui aurait "provoqué une
inversion utérine" chez la patiente. Patiente qui ne peut dorénavant plus avoir d'enfant et qui s'est séparée -selon son avocate- de son compagnon à la suite de cette affaire.



"Ferme ta gueule, et pousse!"


Autre fait notoire, le chirurgien, réputé pour être assez désagréable
envers ses patientes, se serait exclamé: "Ferme ta gueule et pousse!" en plein milieu de l'accouchement de la jeune femme.


Une déclaration qu'il nie, assurant qu'il "a toujours respecté les protocoles" et n'a jamais insulté ses patients. Des propos rapidement interrompus par la juge, qui lui a rappelé qu'il n'était pas jugé pour son manque criant d'amabilité mais pour des blessures involontaires.


Au-delà de la peine requise par le magistrat, qui estime que la culpabilité
du gynécologue obstétricien "ne
fait aucun doute", la partie civile réclame 20.000 euros de dommages.

Séparés, les parents ne veulent pas de la garde de leurs enfants, la mère les laisse sur le trottoir

Séparés,
les parents ne veulent pas de la garde de leurs enfants, la mère les
laisse sur le trottoirhttp://www.via214.net/


Publié le 19/05/2019 à 10:25 La Rédaction
Via214





Des
parents séparés ont été condamnés ce jeudi 16 mai pour
soustraction à leurs obligations parentales, vis-à-vis de leurs
deux fils. Aucun des deux ne voulait accueillir les deux petits
garçons chez eux. 





Un
homme de 30 ans et son ex-compagne de 25 ans, habitants de la
Thiérache dans l’Aisne, ont été condamnés ce jeudi 16 mai pour
soustraction à leurs obligations parentales, vis-à-vis de leurs
deux fils, rapporte L'Union.
 Les
parents n'avaient pas trouvé d'entente sur la garde de leurs
enfants: deux petits garçons de 4 et 6 ans. 



"Ils
jouent au ping-pong, ils se renvoient les enfants et parfois, ils
reviennent comme un boomerang", a expliqué Me Vignon, l’avocat
des enfants, devant le tribunal correctionnel de Laon.



"Elle
les a déchargés comme des encombrants"



En
mars 2018, la mère les avait laissés devant le domicile de
leur père, sur le trottoir, alors que son ex-compagnon n'était pas
chez lui. Quelques heures plus tôt, il les avait déposés à son
tour chez son ex-compagne. Leur mère les a laissés seuls en pyjama
et avec leurs sacs, sous la pluie. "Elle les a déchargés comme
des encombrants que l’on met devant chez soi en attendant le
ramassage", a lancé Me Vignon. Les enfants qui pleuraient ont
été recueillis par une voisine. Les gendarmes ont été prévenus.
Les parents ont bien été contactés mais aucun ne voulait
récupérer leurs fils. 



La
subsitut du procureur a affirmé lors de l'audience que "quelles
que soient les difficultés auxquelles on est confronté, on ne peut
pas décider du jour au lendemain de ne plus exercer son autorité
parentale et de ne plus protéger ses enfants". 



Les
enfants sont placés en famille d'accueil



Pour
l'instant, les enfants sont placés en famille d'accueil. Une heure
par mois, les parents peuvent leur rendre visite.  



La
mère a été condamnée à huit mois de prison avec sursis pour
soustraction à ses obligations parentales et à verser 2000 euros à
chacun de ses fils pour préjudice moral. Le père, jugé pour le
même motif, mais aussi pour des violences sur l’aîné, est
également condamné à huit mois de prison avec sursis. Il devra
verser 3 000 euros à chacun des garçons et suivre un stage
de responsabilité parentale à ses frais.

A l’Eurovision, les amis de la France ne sont pas ceux que vous croyez

A l’Eurovision, les amis de la France ne sont pas ceux que vous
croyezhttp://www.via214.net/


Publié le 19/05/2019 à 09:54 La Rédaction Via214




Voici les principaux pays pourvoyeurs de points pour la France à
l'Eurovision.



Vous aussi, les soirs d’Eurovision, vous avez l’impression que la France est invariablement trahie par ses plus proches voisins? Sachez que les chiffres vous donnent en partie raison : au concours musical, notre pays est peu soutenu par ceux que l’on espérait plus
fidèles. On a fait les comptes depuis 1975 et le fameux système de vote en 12 points, puis 10, 8, etc. Avec 148 points en 43 ans, la Suisse reste notre meilleur pourvoyeur de points, mais c’est déjà de l'histoire ancienne puisque le partenaire helvète n’a cédé
que 16 points ces 10 dernières années!


Les meilleurs amis de la France à l'Eurovision




1975-2018 2009-2018


Suisse   148 points


Norvège  138.


Grèce   135.


Israel   133.


Irlande  126.5


Pays-Bas 123.5


Belgique 122.5


Portugal 120.5


Allemagne 115


Autriche 115


Finlande 115


Suède   112


Espagne  108


Italie   107.5



Les pays les plus généreux avec la France à l'Eurovision depuis la
réforme du système de vote en 1975 (12 points, puis 10, 8, 6...). En raison du doublement des points depuis 2016 - avec un vote du jury puis un vote du public -, nous avons fait une moyenne des deux
résultats, ce qui explique les demi-points.


L'Arménie, meilleure amie de la France depuis dix ans


Le podium est complété par la Norvège et la Grèce, que l’on attendait moins. Suivent Israël (4e) et l’Irlande (5e). Plus radins, la Belgique n’est que le 7e pourvoyeur de la France à l’Eurovision, l’Allemagne le 9e, l’Italie et l’Espagne
figurent aux 13e et 14e places et le Royaume-Uni est un modeste 17e...


Sur la dernière décennie, notre meilleur ami s’appelle... l’Arménie,
avec plus de 40 points offerts au représentant tricolore. Les "twelve points", eux, se sont raréfiés avec le temps, même si le juré ukrainien nous a fait cet honneur l’an dernier. A Bilal Hassani maintenant de tenter de tout rafler samedi soir.





Matteo Salvini réunit Marine Le Pen et l'extrême droite européenne à Milan

Matteo Salvini réunit Marine Le Pen et l'extrême droite européenne à
Milanhttp://www.via214.net/


Publié le 19/05/2019 à 09:11 La Rédaction Via214




Matteo Salvini, le chef de la Ligue italienne, a réuni samedi les chefs des partis européens d'extrême droite pour tenter de prendre le
leadership du mouvement sur le continent.


"Sur cette place, il n'y a pas d'extrémistes, il n'y a pas de racistes ou de fascistes." C'est ainsi que Matteo Salvini a galvanisé samedi les dizaines de milliers de partisans de l'extrême
droite européenne rassemblés sous la pluie sous le regard de la "petite Madone" du Duomo, la cathédrale de Milan. "Les extrémistes sont ceux qui ont gouverné l'Europe pendant vingt ans
au nom de la pauvreté et de la précarité", a-t il ajouté.


Matteo Salvini et Marine Le Pen, qui sont réunis samedi à Milan, veulent
réussir l'alliance de douze partis nationalistes et identitaires au
Parlement européen. Mais le patron de la Ligue et la présidente du RN s'opposent sur plusieurs sujets.



Le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini rassemble samedi à Milan les représentants d'une dizaine de partis souverainistes pour partir à la conquête de l'Union européenne. Un
cortège rassemblant des milliers de partisans de la Ligue doit rallier la place du Duomo, la célèbre cathédrale de la ville, devant laquelle Matteo Salvini mais aussi d'autres leaders
souverainistes européens comme Marine Le Pen ou Geert Wilders, le chef du PVV néerlandais, prendront la parole en
début d'après-midi.


Des oppositions sur plusieurs sujets


A une semaine des européennes, ces leaders d'extrême droite souhaitent réussir une alliance qui leur permettra de devenir la troisième force du Parlement européen. Mais, entre eux, les
divergences ne manquent pas. S'ils affichent une nouvelle fois leur
proximité samedi, Matteo Salvini et Marine Le Pen s'opposent par exemple sur plusieurs sujets.



  • Sur l’immigration, Matteo Salvini accuse ses partenaires européens de ne pas prendre leur part. Marine Le Pen, au contraire, veut stopper l’immigration légale et clandestine en France. "C’est l'ambiguïté du nationalisme, puisque l’intérêt national domine tout le reste", souligne le spécialiste des extrêmes Jean-Yves Camus.


  • Sur l’économie, la Ligue est traditionnellement moins interventionniste que son allié français.


  • Ils sont pro-Russie tous les deux, mais la Ligue est historiquement plus atlantiste que le Rassemblement national. Or, Marine Le Pen veut quitter le commandement intégré de l'Otan

    Marine Le Pen minimise les divergences


    Entre les douze partis nationalistes et identitaires que Matteo Salvini
    veut coaliser, les positions divergent aussi sur de nombreux points, comme la discipline budgétaire ou la répartition des migrants déjà présents dans l'UE.


    Le quotidien italien La Repubblica s'interrogeait donc vendredi sur ce que le ministre de l'Intérieur comptait faire de ses futurs sièges au Parlement de Strasbourg, jugeant "irréalisable" l'idée de marquer "du sceau de la
    cohésion internationale le groupe des souverainetés nationales".


    Lors d'une conférence de presse samedi, Marine Le Pen a minimisé ces
    oppositions, invitant les journalistes à se pencher sur les divergences qui existent dans les autres groupes au Parlement européen.




Eurovision 2019 : découvrez les favoris

Eurovision 2019 : découvrez les favorishttp://www.via214.net/


Publié le 18/05/2019 à 11:50 La Rédaction Via214



L'édition 2019 de l'Eurovision aura lieu samedi 18 mai en Israël. Comme chaque année, les bookmakers prédisent le futur vainqueur. Découvrez les
favoris de cette édition.



La grande finale de l’Eurovision, diffusée sur France 2, aura lieu samedi 18 mai en Israël. Les bookmakers ont cependant déjà une petite idée sur les favoris et les chances de victoire de la France, représentée par Bilal Hassani.


Même s’ils n’ont pas remporté l’Eurovision depuis 1975, les Pays-Bas sont les grands favoris des bookmakers. En effet, selon le site Eurovision World qui répertorie les cotes de tous les sites de paris, ils auraient 43% de
chance de remporter la compétition. Le pays est représenté par Duncan Laurence, un hollandais de 24 ans, peu connu dans son pays malgré sa participation à l'émission " The Voice ". Sa chanson, " Arcade " raconte une histoire d’amour
malheureuse.


Loin derrière, en deuxième position avec 12% de chance de gagner, se
place l’Australie, avec la chanteuse Kate Miller-Heidke et son titre " Zero Gravity ".


Vient ensuite la Suède, avec 7% de chance de l’emporter sur la scène du
Convention Center de Tel Aviv, avec John Lundvik et son titre " Too Late For Love ".


En quatrième position se tient la Suisse, avec 6% de chance de gagner.


Israël, représenté par Kobi Marimi, est placé en 25éme position et
n’aurait apparement aucune chance de conserver son trophée.


La France en neuvième position


Bilal Hassani, choisi pour représenter la France à l’Eurovision avec son titre " Roi ", figure à la neuvième place des prétendants à la victoire, avec 3% de chance de
l’emporter. Un score éloigné des Pays-Bas, mais avec une tendance à la hausse. Samedi dernier, le chanteur n’était placé qu'à la treizième position.




Toulouse. Disparition de Mathieu Martin en Argentine : sa famille sollicite l’aide de l’armée frança

Toulouse. Disparition de Mathieu Martin en Argentine : sa famille sollicite l’aide de l’armée françaisehttp://www.via214.net/


Publié le 18/05/2019 à 10:52 La Rédaction Via214



La famille du globe-trotteur de Toulouse disparu en Argentine en août
2018, continue à se mobiliser. Ils ont participé à une émission de télé et ont écrit à la ministre des Armées.



Plus de neuf mois sans nouvelles. Mathieu Martin a disparu le 8 août 2018 lors d’un voyage en Argentine, et la famille du globe-trotteur de Toulouse continue à se mobiliser pour tenter de savoir ce qu’il est arrivé au jeune homme.


Ce mercredi 15 mai 2019, ils ont ainsi participé à Crimes
et faits divers
, une émission quotidienne présentée par Jean-Marc
Morandini et diffusée sur la chaîne NRJ12.


Continuer à parler de Mathieu


Perrine, la sœur de Mathieu a pris le train de Toulouse dans la matinée pour
rejoindre la capitale et le plateau de l’émission :


On a été sollicités plusieurs fois par des équipes de télévision sans jamais donner suite. Quand NRJ 12 nous a contacté, on a dit oui : notre but c’est de continuer à
parler de Mathieu, pour qu’on en sache enfin plus, que les choses bougent. On sait qu’en Argentine, les autorités regardent ce qui se passe en France.

Une lettre à la ministre des Armées


La famille vient aussi tout juste d’envoyer un courrier à Florence
Parly, la ministre des Armées.
Perrine Martin explique :


Mes parents pensent que ce serait bien d’envoyer uneéquipe cynophile de l’arméesur place. On tente de convaincre, même si ça paraît compliqué. De mon côté je penchais plus pour l’envoi d’une équipe de recherches privée, spécialisée dans le milieu montagnard.

Deux frères toujours incarcérés


La famille veut lancer de nouvelles recherches dans le secteur où Mathieu a été vu pour la dernière fois, au nord de l’Argentine. Un secteur qui a
déjà été exploré à de nombreuses reprises par les autorités locales, sans succès.


En décembre 2018, deux frères avaient
été arrêtés et placés en garde à vue, soupçonnés d’avoir assassiné Mathieu. Les deux hommes sont en prison,
mais ils nient les faits qui leur sont reprochés.


La famille s’était rendue en Argentine


En février 2019, Perrine et ses parents se sont rendus sur place et ont
été reçus par un conseiller du président argentin, le ministre des Affaires
étrangères et l’ambassadeur de France.
Ils ont aussi pu échanger avec l’un des procureurs chargés de l’enquête:


Il nous a montré des vidéos des recherches et des photos d’objets retrouvés dans la montagne,
comme une lampe frontale, un pantalon, un short… Mais pour nous ce ne sont pas des objets qui appartenaient à Mathieu.

Bientôt un procès ?


Pour être certains de ce qu’ils avancent, les proches du globe-trotteur
consultent les proches du jeune homme qui l’ont vu en dernier. Et qui confirment les sentiments de la famille : Mathieu n’a jamais possédé de tels objets. " Le procureur a été très surpris ", raconte Perrine.


Pour eux, la piste s’arrête aux deux frères, ils sont convaincus que ce sont eux les coupables. Nous, on a du mal à s’en contenter parce qu’on a rien de concret,on n’a pas de corps, on n’a pas retrouvé Mathieu.

Les deux frères, eux, sont toujours détention et doivent le rester jusqu’à la date de leur procès, qui n’a pas encore été fixée. Déjà représentée par un avocat toulousain en France, la famille de Mathieu Martin pourrait aussi prendre un conseil en Argentine et
peut-être se porter partie civile au procès.





Point marchés-Les tensions commerciales ont plombé Wall Street (actualisé)

Point marchés-Les tensions commerciales ont plombé Wall Street
(actualisé)http://www.via214.net/


Publié le 18/05/2019 à 10:00 La Rédaction Via214



* Les tensions sino-américaines ont fait fléchir Wall Street


* Les trois indices dans le rouge sur la semaine


* Quatre semaines de baisse d'affilée pour le Dow


* Accord USA-Canada-Mexique sur les métaux


* Sentiment du consommateur US au plus haut de 15 ans


par Wilfrid Exbrayat


PARIS, 17 mai(Reuters) - Wall Street a terminé en baisse vendredi, s'étant
résolument orientée vers le territoire négatif en fin de séance sur une information de CNBC voulant que les négociations commerciales sino-américaines ne progressent plus, après avoir joué aux montagnes russes au gré des péripéties de ce dossier.


L'indice Dow Jones a perdu 98,68 points, soit 0,38%, à 25.764 points. Le S&P-500, plus large, a cédé 16,79 points (0,58%) à 2.859,53 points. Le Nasdaq Composite a laissé 81,76 points, soit 1,04%, à 7.816,29
points.


Sur l'ensemble de la semaine, le S&P recule de 0,76%, le Dow de 0,69% et le
Nasdaq de 1,27%.


Le Dow Jones a ainsi aligné quatre semaines consécutives dans le rouge, une série inédite depuis trois ans.


Le S&P-500 et le Nasdaq inscrivent eux deux semaines d'affilée en négatif, le NYSE n'ayant finalement pas réussi à se remettre du coup de tabac
de lundi dernier.


"Rien d'anormal à ce la Bourse faiblisse en fin de semaine", a dit
Peter Tuz (Chase Investment Counsel). "Le risque de voir quelque chose de bizarre se passer durant le week-end pousse à prendre ses bénéfices à mesure que la fin de la semaine approche".


La presse officielle chinoise a jeté de l'huile sur le feu vendredi en
remettant en cause la sincérité des Etats-Unis quant à leur volonté affichée de reprendre les discussions commerciales, estimant que leurs récentes décisions, telle l'exclusion du groupe de télécoms Huawei du marché américain, avaient dégradé le
climat des négociations.


Le secrétaire au Trésor américain Steven Mnuchin a bien dit qu'il se rendrait bientôt à Pékin pour y poursuivre les négociations mais le
ministère chinois du Commerce a fait savoir jeudi qu'il n'avait aucune information à ce sujet.


En revanche, les discussions entre les Etats-Unis et l'Union européenne
pourraient progresser avec la confirmation par la Maison blanche du
report de six mois de sa décision sur une éventuelle imposition de droits de douane sur les voitures et pièces détachées importées.


Autre nouvelle encourageante, les États-Unis ont conclu un un accord supprimant les droits de douane sur les importations d'acier et d'aluminium en
provenance du Canada et du Mexique.


Côté résultats de sociétés, sur 460 des 500 sociétés composant l'indice S&P-500 qui ont publié, 75,2% ont battu le consensus. Les analystes pensent que les bénéfices ont augmenté de 1,4% au
premier trimestre, alors qu'ils anticipaient une perte de l'ordre de
2% début avril.


Le volume a été de 6,71 milliards de titres échangés contre 6,98 milliards en
moyenne sur les 20 séances précédentes.


LES INDICATEURS DU JOUR


Les tensions commerciales ont fait passer au second plan le fait que la confiance du consommateur américain ait rebondi à un plus haut de 15 ans au
mois de mai.


VALEURS


Les querelles du commerce international ont eu raison des valeurs industrielles.


L'équipementier agricole Deere & Co a perdu 7,7%, plus forte perte du S&P-500,
car il a revu à la baisse ses prévisions annuelles.


Caterpillar, 3M, Textron, General Dynamics et FedEx ont poussé l'indice des industrielles a afficher une perte de 1,1%.


Sur les 11 grands indices sectoriels S&P, seul celui des "utilities"
a fini en hausse (+0,48%), les plus fortes pertes revenant aux industrielles et aux valeurs de l'énergie (-1,05%).


LA SÉANCE EN EUROPE


Les Bourses européennes ont terminé en baisse vendredi mais ont nettement
réduit leur pertes dans le sillage de Wall Street bien que les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine restent en toile de fond.


À Paris, le CAC 40 a terminé en baisse de 0,18% à 5.438,23 points. Le Footsie britannique a laissé 0,07% et le Dax allemand a perdu 0,58%.


L'indice EuroStoxx 50 a reculé de 0,38%, le FTSEurofirst 300 de 0,31% et le Stoxx 600 de 0,36%.


TAUX


Le regain de tension entre Washington et Pékin a fait fléchir les rendements des Treasuries, ces derniers retrouvant dans ce cas-là leur statut de
valeur refuge.


Celui du 10 ans cédait 1,2 point de base à 2,3927% et celui du 30 ans 1,5 point de base à 2,825%.


CHANGES


Le dollar a profité des incertitudes entourant les élections législatives
européennes de la semaine prochaine.


La livre britannique en particulier a touché un plus bas de quatre mois de
1,2733 dollar, affectée par les craintes entourant la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne surtout dans le contexte de ce scrutin.


Elle aggravait encore ses pertes, cédant 0,66% à 1,2714 dollar, tandis que l'euro gagnait 0,45% à 87,72 pence.


PETROLE


Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi sur le Nymex mais les
contrats du Brent et du WTI texan ont enregistré une hausse hebdomadaire sur les craintes de nouvelles perturbations des approvisionnements en provenance du Proche-Orient.


Le Brent a gagné autour de 2% cette semaine et le WTI quelque 1,7%.


A SUIVRE LUNDI
20 MAI :


Discours de Jerome Powell sur "l'évaluation des risques dans notre système financier" à l'occasion d'une conférence organisée par la Réserve fédérale d'Atlanta.





Washington pourrait réduire certaines restrictions commerciales imposées à Huawei

Washington pourrait réduire certaines restrictions commerciales imposées à Huaweihttp://www.via214.net/


Publié le 18/05/2019 à 09:15 La Rédaction Via214



WASHINGTON, 18 mai (Reuters) - Le département américain du Commerce a annoncé vendredi qu'il pourrait bientôt réduire certaines restrictions
imposées à Huawei Technologies après avoir placé le géant chinois des télécoms sur une liste noire, rendant presque impossible pour l'entreprise l'achat de produits fabriqués aux
Etats-Unis.


Donald Trump a signé mercredi un décret interdisant aux entreprises américaines d'utiliser du matériel de télécommunication fabriqué par des
entreprises présentant un risque pour la sécurité nationale, ce qui revient à interdire aux groupes américains de faire affaires avec Huawei.


Une porte-parole du département du Commerce a annoncé vendredi que
l'administration pourrait délivrer une licence générale temporaire pour "empêcher l'interruption des opérations et des équipements du réseau existants".


En réalité, le département du Commerce permettrait au géant des télécoms d'acheter des produits américains afin d'accorder du temps aux
entreprises et aux personnes qui disposent d'équipements Huawei pour
qu'ils maintiennent la fiabilité de leurs réseaux et de leurs
équipements de communication.


La groupe chinois ne serait toutefois pas autorisé à acheter des pièces et
des composants électroniques américains pour la fabrication de nouveaux produits.


Cette licence temporaire pourrait bénéficier aux fournisseurs d'accès à
internet et aux opérateurs de téléphonie mobile dans des régions faiblement peuplées comme le Wyoming et l'est de l'Oregon, qui ont acheté du matériel réseau à Huawei ces dernières années.


Si le département du Commerce délivre la licence, les fournisseurs américains auront toujours besoin de licences distinctes pour mener de nouvelles transactions avec Huawei, qui seraient extrêmement difficiles à obtenir, a déclaré la porte-parole.


La licence générale temporaire durerait 90 jours et serait publiée au
Registre fédéral, a-t-elle précisé, tout comme le sera le décret ajoutant Huawei à la "Liste des entités", dont la
publication est prévue mardi.



Robotique et intelligence artificielle impliquent de nouvelles règles (expert)

Robotique et intelligence artificielle impliquent de nouvelles règles (expert)http://www.via214.net/


Publié le 18/05/2019 à 09:00 La Rédaction Via214




CITÉ DU VATICAN (awp/afp) - Près de 80 ans après la création des lois sur la robotique par l'écrivain Isaac Asimov, la robotique moderne
implique que de nouvelles règles soient édictées, estime le juriste américain Frank Pasquale, expert en intelligence
artificielle.


Le monde a changé depuis que l'auteur de science-fiction Isaac Asimov a
formulé, en 1942, ses trois règles pour les robots dont la première recommande qu'un robot ne puisse porter atteinte à un être humain.


Ordinateurs et intelligence artificielle (IA) font aujourd'hui partie de notre quotidien et une mise à jour s'avère nécessaire, a expliqué à
l'AFP Frank Pasquale, en marge d'un colloque organisé sur ce thème cette semaine à l'Académie pontificale des sciences du Vatican.


Selon lui, quatre nouvelles règles "d'inspiration juridique" pourraient utilement être appliquées aux robots et à l'IA, la première étant que les robots "doivent compléter et non remplacer les professionnels".


"Plutôt que d'avoir un médecin-robot, il faut espérer être soigné par un
médecin qui comprend comment fonctionne l'IA, qui en tire de bons conseils, et qui en fin de compte décide ce qu'il doit faire ou ne pas faire", explique M. Pasquale.


La seconde règle qu'il préconise serait d'arrêter la course aux armements
robotiques, qu'ils soient destinés à un usage militaire ou policier.


"C'est déprimant et c'est aussi de l'argent jeté par les fenêtres. Vous
construisez un robot qui peut dire si mon robot prévoit que votre robot va l'attaquer et ainsi de suite, c'est sans fin...", explique Frank Pasquale.


La troisième règle, la plus controversée selon M. Pasquale, consiste à ne pas créer des robots ou des intelligences artificielles humanoïdes tels que l'assistant Duplex, proposé par Google, une application qui passe des appels téléphoniques à votre place pour réserver une table au restaurant.


"Il y a eu une réaction immédiate de la part du public qui pensait que Google
essayait de faire passer ses machines pour des humains, ce qui équivaut à une contrefaçon, et je pense que nous devrions éviter de contrefaire l'humanité", assure M. Pasquale qui enseigne le droit à l'Université américaine du Maryland (est).


Les robots ne peuvent avoir une apparence humaine que si cette caractéristique "est nécessaire à la tâche qu'il doivent accomplir, comme
c'est le cas des robots utilisés pour des soins ou les robots sexuels".


"Relié à un humain"


Quatrième et dernière loi: tout robot ou intelligence artificielle doit être lié ou appartenir à une personne ou à un groupe de personnes "parce que nous savons comment punir les humains mais pas les machines", explique l'expert.


"Si nous créons des drones qui volent ou des voitures qui roulent de façon
autonome, des robots qui s'expriment sur Twitter ou jouent en bourse, tout cela doit être relié à un être humain", précise-t-il.


Frank Pasquale explique qu'il arrive que des sociétés comme Facebook sont
condamnées à verser des amendes mais jamais qu'un de leurs membres ne soit personnellement contraint à payer de sa poche, et encore moins mis en prison si une faute grave est commise.


"Nous avons déjà un problème avec les entreprises et si nous permettons
aux robots de nous assister sans être directement liés à une personne ou à une entreprise, cela ne fera qu'empirer",
prévient M. Pasquale, auteur du livre "New Laws of Robotics" (Nouvelles lois de la robotique) à paraître chez Harvard University Press.


Ce qu'il faut éviter, selon lui, c'est une technologie à deux vitesses, comme celle proposée par Boeing pour ses avions de ligne 737-MAX, cloués
au sol après la mort de centaines de personnes dans deux accidents attribués à un capteur défaillant.


"Chez Boeing, ils ont décidé qu'ils proposeraient aux compagnies aériennes d'acheter un deuxième capteur, pour un coût supplémentaire de l'ordre de 80.000 dollars par avion, ce qui va à coup sûr engendrer des problèmes en cascade", estime M. Pasquale.


Il estime que la loi robotique devrait être appliquée dans ce cas de figure pour interdire ce qui pourrait être perçu comme "une bonne affaire"
pour l'avionneur. "Il faudrait instituer une norme unique pour toutes les compagnies, qui éviterait de devoir vérifier si Ryanair, American Airlines ou Lufthansa se sont bien dotées du capteur supplémentaire, ce qui est insensé".

La Chine a peu d'intérêt à reprendre les négociations face au manque de sincérité des USA

La Chine a peu d'intérêt à reprendre les négociations face au manque de sincérité des USAhttp://www.via214.net/


Publié le 17/05/2019 à 07:48 La Rédaction Via214



(Investing.com)- Selon la presse chinoise, la Chine a signalé un manque d'intérêt pour la reprise des négociations commerciales avec les États-Unis, malgré la menace de tarifs douaniers additionnels, et le
gouvernement a déclaré que les mesures de relance seront intensifiées pour soutenir l'économie nationale et atténuer l'impact de la guerre commerciale.


Par ailleurs, en l'absence de nouvelles mesures qui montrent que les
États-Unis sont sincères, il est inutile pour les négociateurs US de faire le déplacement en Chine, selon un commentaire du blog Taoran Notes, connu pour convoyer le message du gouvernement chinois sur les réseaux sociaux locaux.


La Commission nationale pour le développement et la réforme étudie
l'impact des tarifs douaniers américains et veillera à ce que la croissance soit maintenue dans une "fourchette raisonnable", a également déclaré la porte-parole Meng Wei lors d'une conférence de presse aujourd'hui à Pékin.


Les États-Unis ont mis en avant leur volonté de poursuivre les négociations, mais entre-temps, ils ont joué de "petits jeux pour perturber l'atmosphère", selon le commentaire de jeudi soir, évoquant le bannissement de Huawei des USA, qui a clairement
un lien avec le conflit avec la Chine, bien que ce soit la sécurité nationale qui ait été invoquée.


"Nous n'estimons pas que les États-Unis fassent preuve d'une grande
sincérité pour faire avancer les pourparlers. Au contraire, ils
appliquent une pression extrême et croissante", a écrit le blog.


"Si les États-Unis ignorent la volonté du peuple chinois, ils
n'obtiendront probablement pas une réponse efficace de la part des
Chinois ", a-t-il ajouté.


Rappelons que le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a déclaré
cette semaine que les responsables américains " se rendront très probablement à Pékin dans un proche avenir " pour poursuivre les négociations commerciales, avant de dire plus tard qu'il n'a " pas encore l'intention de se rendre en Chine",
ce qui a été confirmé par le ministère du Commerce chinois hier qui a affirmé n'être au courant d'aucun projet de visite des négociateurs US.


Il semble donc de plus en plus clair que les négociations Chine-USA
sont au point mort, et si la Chine ne compte effectivement plus faire
de pas en avant vers les Etats-Unis dans le cadre de ces négociations, il y a de bonnes chances que Donald Trump mette
prochainement à exécution sa menace de taxer une nouvelle tranche de 300 Mds USD de produits chinois.





DONALD TRUMP CONTINUE DE FAIRE LE “BUZZ”, MAIS POURRA-T-IL LONGTEMPS CONTINUER À FANFARONNER

DONALD TRUMP CONTINUE DE FAIRE LE “BUZZ”, MAIS POURRA-T-IL LONGTEMPS
CONTINUER À FANFARONNERhttp://www.via214.net/


Publié le 17/05/2019 à 07:17 La Rédaction Via214



L’anecdote est parfaitement authentique ! Hier, aux alentours de midi, j’enregistrais une vidéo avec mon confrère et spécialiste des
plans de trade Gilles Leclerc concernant
la stratégie poursuivie sur le service Agora Trading Lab et
nous sommes tombés d’accord sur le fait que les marchés étaient désormais télécommandés à coups de tweets de Donald Trump.


Vers 15h35, en parcourant un forum boursier (d’un " broker " installé à Paris), je lisais un post d’un trader qui jugeait en substance que "ce serait le bon moment pour que Trump “balance” un tweet qui réveille Wall Street ".
Quarante minutes plus tard, la Bourse de New York prenait 0,5% en l’espace de quelques secondes, puis 0,5% supplémentaire dans l’heure qui a suivi.


Par quel miracle ? Ce qui était d’abord une rumeur relayée par
nos confrères de Bloomberget deCNBC, avant d’être rapidement confirmé par la Maison Blanche, à savoir que le président américain était favorable au report de six mois de la surtaxe (jusqu’à 25%) sur le secteur automobile européen qui devait entrer en vigueur ce samedi.


Et comme pour être bien sûr que Wall Street ne rebascule pas à la baisse à la mi-séance (après tout, le report des sanctions contre les constructeurs européens ne concerne pas la Chine, qui était à l’origine du coup de bluesde lundi),le
secrétaire d’Etat aux Finances Steven Mnuchin en a remis une couche en rapportant que les pourparlers avec la Chine devraient reprendre " à brève échéance ".


On ne sait pas quand, ni ce qui sera discuté, ni dans quel état d’esprit sont les négociateurs chinois, ni même s’ils
confirment les assertions de M. Mnuchin, mais qu’importe ! L’essentiel, c’est de persister dans le narratif initial et
d’entretenir le pseudo-suspense, de bien montrer que le feuilleton continue et que tout le monde espère qu’il se terminera par un happy end.


L’économie américaine donne des signes de faiblesse


Si quelque chose doit aboutir lors du prochain sommet du G20 (les 28 et
29 juin à Fukuoka), sachant que Donald Trump et Xi Jinping effectueront le déplacement, le président américain pourra se targuer d’être le plus grand négociateur de l’histoire moderne
et d’avoir libéré l’Amérique du piège commercial chinois, en place depuis 18 ans via l’OMC (2001 est la date de l’entrée de la Chine au sein de l’institution), grâce à son légendaire " art du deal".


Pour l’heure, Donald Trump ne peut cependant revendiquer que d’avoir mis en place des sanctions douanières dont il ne peut même pas démontrer qu’elles renflouent le commerce extérieur américain, sachant quele déficit commercial avec la Chine continue de se creuser!


Il peut en revanche prétendre qu’il met en difficulté l’Empire du
Milieu puisque la demande intérieure se contracte, comme en témoigne une baisse de 0,2% des ventes de détail au mois de mars.


Reste qu’il ne sert pas à grand-chose de se réjouir du malheur des autres quand, à l’intérieur, les signes de fragilité se multiplient… Car aux
Etats-Unis aussi, les ventes de détail se sont contractées de 0,2% (contre +0,3% attendu), mais le mois dernier.


Autre déception : la production industrielle a reculé de 0,5% en avril,
après une hausse de 0,2% en mars, tandis que le taux d’utilisation des capacités industrielles américaines a
reculé de 0,6 point à 77,9%
, alors que le consensus visait une légère progression à 78,7%.


Ces mauvaises statistiques expliquent pourquoi la FED de New York (celle qui supervise Wall Street) évalue désormais la probabilité d’une récession au cours des 12 prochains mois à
27,5%, soit le chiffre le plus élevé depuis la crise financière de 2008 et celle de 2001.


Combien de temps encore Donald Trump va-t-il se prévaloir de la " croissance rugissante " des Etats-Unis pour narguer la Chine ? Avec un Yuan tombé au plus bas de l’année à 6,89 $, il ne devrait pas pouvoir continuer à faire le malin très longtemps…





La bactérie tueuse d’oliviers pourrait s’étendre dans toute l’Europe

La bactérie tueuse d’oliviers pourrait s’étendre dans toute
l’Europehttp://www.via214.net/


Publié le 17/05/2019 à 06:58 La Rédaction Via214



Xylella Fastidiosa, surnommée la bactérie tueuse d’oliviers, menace
l’ensemble du continent européen, alerte un rapport de l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA). La bactérie est jusque-là présente dans le sud de l’Europe.



Xylella Fastidiosa, surnommée la bactérie tueuse d’oliviers, présente en
Corse et dans plusieurs pays méditerranéens, pourrait s’étendre
dans le reste de l’Europe et à d’autres végétaux. Telle est l’alerte lancée par l’Agence européenne de sécurité des
aliments (EFSA) mercredi 15 mai. Ces derniers mois, après l’Italie, la France et l’Espagne, de nouveaux foyers ont ainsi été identifiés au Portugal, indique le rapport de l’EFSA. Considérée comme l’une des bactéries les plus
dangereuses pour les végétaux à l’échelle mondiale, Xylella Fastidiosa provoque diverses maladies pouvant conduire à leur dépérissement, voire à leur mort.

Josu Ternera, ancien leader de l’ETA a été arrêté en France

Josu Ternera, ancien leader de l’ETA a été arrêté en Francehttp://www.via214.net/


Publié le 17/05/2019 à 06:14 La Rédaction Via214



Josu Ternera, l’un des chefs historiques de l’organisation terroriste
basque ETA a été arrêté en France, jeudi 16 mai après un long parcours, mêlé d’arrestations, d’années de prison et de
clandestinité. Il avait lu en mai 2018 la"déclaration finale "annonçant la dissolution de l’ETA et la fin de toute activité politique de
l’organisation.



Après plus de seize ans de cavale, Jose Antonio Urrutikoetxea Bengoetxea, plus connu sous le nom de Josu Ternera, un des chefs de
l’organisation séparatiste basque ETA, a été arrêté, selon un communiqué du ministère espagnol de l’intérieur, jeudi 16 mai à Sallanches en Haute Savoie, où semble-t-il, il résidait. L’arrestation a été menée conjointement avec la direction générale de la sécurité intérieure française.


Numéro un de l’organisation


Né à Ugao-Miraballes en Biscaye, âgé aujourd’hui de 68 ans, Josu Ternera a intégré "très jeune, à 17 ans l’ETA et ne l’a jamais quittée", selon Juan Salazar qui l’a bien connu. Ce dernier travaille pour une association d’aide à la réinsertion des prisonniers de l’organisation basque dont Josu Ternera était, selon des informations fournies par l’Espagne, le numéro un de
l’organisation. "Des informations à prendre avec des pincettes car
données le plus souvent par la Guardia Civil espagnole
, précise Juan Salazar, lui-même originaire de France.La hiérarchie était fluctuante, en raison même des nombreuses arrestations au sein de l’ETA ".


L'ETA disparaît, reste à écrire la paix au Pays basque


Euskadi Ta Askatasuna, plus connu sous son acronyme ETA (" Pays basque
et liberté " en basque), était une organisation armée basque indépendantiste d’inspiration marxiste (révolutionnaire). Fondée en 1959 sous la dictature de Francisco Franco, ses partisans justifiaient leur engagement par la répression de l’identité basque, menée par le régime franquiste.


Trois condamnations pour rébellion


Juan Salazar, se souvient de l’époque où il était "interdit de parler le basque dans la rue au risque d’être arrêté. On nous imposait une culture qui venait de Madrid".
En signe de protestation, sa famille"coupait la télévision au moment des variétés espagnoles".


L’ETA est accusée d’être à l’origine de la mort d’au moins 829 personnes, dont des civils, dans des campagnes d’attentats pour l’indépendance du Pays basque.


Le leader de l’ETA avait échappé à plusieurs reprises à des opérations de police et notamment en juillet 2015 alors qu’il se trouvait dans les Pyrénées françaises, puis en octobre de la même année, mais cette fois à Saint-Denis, dans la banlieue parisienne où il était recherché pour son appartenance à
l’organisation terroriste basque et parce qu’il accumulait trois
condamnations pour rébellion.


En 1989, il avait été arrêté et condamné à 10 ans de prison à Bayonne. Puis, en 1996, il avait été transféré en Espagne où il était accusé d’avoir participé à l’attentat du 11 décembre
1987 contre la caserne de la Garde civile de Saragosse dans laquelle 11 personnes dont 6 enfants, avaient été tuées.


Cité à comparaître par le tribunal suprême


Pendant ces années de prison, Josu Ternera s’était fait élire député
au parlement basque, en Espagne, au sein de la coalition nationaliste radicale, Euskal Herritarrok (EH). Il était membre de la commission des droits de l’homme de la chambre et conseiller à Ugao-Miraballes, son village natal. En janvier 2000, il avait été placé en liberté. En novembre 2002, il avait été cité à comparaître par le tribunal suprême pour l’attentat de Saragosse, mais ne s’était pas présenté et était passé dans la clandestinité.


" La violence au pays basque ne va pas disparaître parce l'ETA disparaît "


Le militant basque avait été désigné à deux reprises par les dirigeants de l’organisation pour mener des contacts avec le gouvernement espagnol. D’abord en Algérie en 1989 puis au cours de
la trêve en 1998, bien que, à ces deux occasions, il ait été en prison.


Josu Ternera avait été intégré, avec David Pla et Iratxe Sorzabal, aux
rencontres secrètes avec des représentants de l’État espagnol à
Oslo, en Norvège, en 2006. Elles devaient lancer les négociations
de paix officielles et notamment les discussions sur les prisonniers
et le désarmement de l’ETA.


La dissolution de l’ETA


Ces négociations achoppèrent mais la dynamique de paix était bel et
bien lancée. Si les actes de terrorisme se sont arrêtés en 2011, à la suite de la conférence internationale de la paix d’Aiete, au Pays basque, il restait à négocier la restitution des armes et la
question des prisonniers. La première eut lieu en 2017, grâce à l’implication des organisations de la société civile comme les " Artisans de la paix ". Puis, un an plus tard, le 3 mai 2018, Josu Ternera annonçait dans une"déclaration finale " la
dissolution de l’ETA et la fin de toute activité politique.


Dans un enregistrement audio publié sur la plate-forme Internet du journal basque Gara, relais privilégié de l’organisation pour ses communiqués, le texte était lu en différentes langues par Josu Ternera et l’"etarra "emprisonnée Marixol Iparragirre. L’Organisation assurait avoir pris cette
décision "pour que le processus en faveur de la liberté et de la paix continue à travers d’autres voies. C’est la conséquence logique de la
décision adoptée en 2011 d’abandonner la lutte armée "
.


"Alors que Josu Ternera était depuis 20 ans l’un des artisans du processus de paix, son arrestation est un mauvais signe", regrette Juan Salazar. Josu Ternera encourt une peine de huit ans de prison.

Mort de Ieoh Ming Pei, architecte de la pyramide du Louvre, à 102 ans

Mort de Ieoh Ming Pei, architecte de la pyramide du Louvre, à 102 anshttp://www.via214.net/


Publié le 17/05/2019 à 05:53 La
Rédaction Via214



L'architecte sino-américain Ieoh Ming Pei, concepteur de nombreux édifices
marquants, de la pyramide du Louvre à la Banque de Chine à Hong Kong, est mort à 102 ans, a-t-on confirmé jeudi auprès du cabinet d'architectes new-yorkais de ses fils, Pei Partnership Architects.


Le cabinet a indiqué que le célèbre architecte était mort à New York, sans autre détail. Le New York Times, citant son fils Chien Chung Pei, a précisé qu'il était décédé tôt jeudi matin.


Lauréat du Prix Pritzker en 1983, considéré comme le Nobel de l'architecture, Ieoh Ming Pei avait imposé une certaine idée de la
modernité et du classicisme dans des projets audacieux tels que celui du réaménagement du grand musée parisien.


"Les architectes contemporains tendent à imposer la modernité aux
choses. Il y a un peu de préoccupation pour l'histoire, mais elle n'est pas très profonde", déclarait-il dans une interview au New York Times en 2008.


"Je comprends que les choses ont changé, qu'on a évolué. Mais je ne
veux pas oublier le début (...) Une architecture qui dure doit avoir
des racines".


Né le 26 avril 1917 à Canton dans une vieille famille originaire de Suzhou, "la Venise de l'Orient", près de Shanghaï, Ieoh Ming Pei part en 1935 aux Etats-Unis où il obtiendra un diplôme du
MIT (Massachusetts Institute of Technology), puis un diplôme de
design à l'université de Harvard (1948) où il fut l'élève de Walter Gropius, fondateur du Bauhaus et l'un des théoriciens du style international.


- Honoré par deux présidents -



Naturalisé américain en 1954, il est successivement professeur assistant à
Harvard (1945-1948), puis directeur d'architecture dans le cabinet Webb and Knapp (1948-1955), avant de créer sa propre agence (I.M. Pei et associés) en 1955.


La construction du Mile High Center, à Denver, Colorado, (1956) est la
première grande commande d'une longue série: Centre National de recherches atmosphériques à Boulder, Colorado, (1967), Tour John Hancock, Boston (1973).


Au cours des années soixante-dix, son cabinet connaît un succès croissant aux Etats-Unis et à travers le monde: Hôtel de Ville de Dallas, Texas, (1978), Bibliothèque J.F. Kennedy, Boston (1982), Hôtel Xiangshan, Pékin, (1983), Centre des congrès et des expositions, New-York, (1985), National Gallery of Art, Washington, la Banque de Chine, Hong Kong (1989).


En 1983, le président François Mitterrand fait appel à cet
architecte, alors relativement peu connu en France, pour repenser le Grand Louvre. Son projet audacieux, qui déchaînera de violentes passions, verra finalement le jour en 1988.


L'architecte a aussi laissé sa marque à Berlin en construisant une annexe au
musée historique allemand - inaugurée en 2003 - et à Doha (Qatar) où il a conçu le musée d'art islamique.


Ieoh Ming Pei s'est vu attribuer les prix les plus prestigieux. Outre le
Pritzker, il a reçu la Médaille d'or de l'Institut américain d'architecture (1979), et la Grande médaille d'or de l'Académie française d'architecture (1981).


Deux présidents l'ont honoré: George H.W. Bush lui a remis la médaille
présidentielle de la Liberté (1992), la plus haute distinction civile, et François Mitterrand les insignes d'officier de la Légion d'honneur (1993).

Jean Dujardin, cette grande décision motivée par la naissance de sa fille

Jean Dujardin, cette grande décision motivée par la naissance de sa
fillehttp://www.via214.net/


Publié le 16/05/2019 à 07:35 La Rédaction Via214




Dans une interview adressée à "Libération", Jean Dujardin a révélé
qu'il avait arrêter de fumer pour son bien-être mais surtout pour celui de sa jeune fille, Jeanne.


Alors qu'il est attendu ce mercredi 15 mai au Festival de Cannes avec le
cinéaste Quentin Dupieux pour présenter le film "Le Daim", qui ouvre la Quinzaine des réalisateurs, Jean DuJardin a profité d'un entretien avec le journal "Libération" pour promouvoir le long métrage et glisser quelques anecdotes personnelles. Entre deux questions sur le personnage qu'il incarne, un psychopathe nommé Georges, l'acteur de 46 ans a ainsi révélé
qu'il avait arrêté la cigarette. Une décision prise à la naissance de sa fille Jeanne, née en décembre 2015 de ses amours avec Nathalie Péchalat.


"Je ne voulais pas que ma fille me dise que je pue"

"On a l'impression qu'on va être à poil sans ce truc", a-t-il confié
alors qu'il agitait "ses doigts frénétiquement pour imiter le geste du fumeur", écrit "Libération". Jean Dujardin poursuit : "La clope me rendait complètement paranoïaque, plus nerveux et plus angoissé. Je ne voulais pas que ma fille me dise que je pue. La petite phrase d'un médecin, "les mauvaises nouvelles arrivent à 50 ans", a aussi bien fait son travail", a-t-il admis. Jean Dujardin est également père de deux grands garçons, Simon (19 ans cette année) et Jules (18 ans), dont la maman est Gaëlle Demars.


En couple depuis cinq ans, Jean Dujardin et Nathalie Péchalat célébreront vendredi leur premier anniversaire de mariage. Le couple s'était marié le 19 mai 2018 à Saint-Cloud.

Carla Bruni, à Cannes, rayonne face à Marina Foïs et Mathieu Kassovitz

Carla Bruni, à Cannes, rayonne face à Marina Foïs et Mathieu Kassovitzhttp://www.via214.net/


Publié le 16/05/2019 à 07:06 La Rédaction Via214




Habituée de la Croisette, Carla Bruni était l'une des stars du Festival de
Cannes pour la montée des marches de ce mercredi soir. A l'occasion de la projection du film "Les Misérables", l'ancienne première dame est apparue radieuse en robe du soir.



Au milieu des stars américaines que sont Julianne Moore, Elle Fanning et Amber Heard, Carla Bruni, a fait une arrivée remarquée sur le tapis rouge cannois ce 15 mai 2019. L'ancien mannequin a fait son retour sur la Croisette à l'occasion du 72e Festival de Cannes, dont le coup d'envoi a été donné la veille avec entre autres Charlotte Gainsbourg et Javier Bardem.


Elégante dans sa robe asymétrique satinée, l'épouse de Nicolas Sarkozy a une nouvelle fois misé sur le monochrome puisque déjà l'an dernier, elle avait opté pour une robe blanche épurée. Après avoir pris la pose devant les photographes, l'ex-top de 51 ans a échangé quelques mots avec Pierre Lescure, le président du Festival de Cannes. Elle a en suite pris place dans le Palais pour la projection du film Les Misérables du réalisateur Ladj Ly.


Nul doute que cet événement éminemment glamour a consolé Carla Bruni après qu'elle a manqué une autre soirée mode incontournable il y a quelques jours. La mère de Giulia a en effet expliqué sur son compte Instagram n'avoir pas pu assister au Met Gala à
New York parce que sa robe ne lui allait pas...


D'autres personnalités françaises se sont illustrées sur le tapis rouge ce
mercredi soir. Déjà présente pour la cérémonie d'ouverture, Marina Foïs a
fait une nouvelle montée des marches en tant que membre du jury de la section Un certain regard, inaugurée ce 15 mai et présidée par l'actrice libanaise Nadine Labaki. Mathieu Kassovitz, la jeune maman Tina Kunakey, Ludivine Sagnier, Philippe Manoeuvre, Nadège Beausson Diagne et l'artiste JR étaient également de la partie.






États-Unis : l’avortement redevient un crime dans l’état de l’Alabama

États-Unis : l’avortement redevient un crime dans l’état de l’Alabamahttp://www.via214.net/


Publié le 16/05/2019 à 06:32 La Rédaction Via214



Le Sénat de l’Etat de l’Alabama a adopté mardi par 25 voix contre 6 le projet de loi le plus restrictif des Etats-Unis en matière d’avortement, dans lequel l’interruption volontaire de
grossesse redevient un crime. Le texte prévoit de lourdes peines de prison pour les médecins pratiquant l’avortement, de 10 à 99 ans, et ne prévoit pas d’exception en cas de viol ou d’inceste (La seule exception porte sur un danger vital encouru par la mère).


L’Alabama s’inscrit dans la lignée de 28 autres Etats qui, depuis quelques
mois, ont introduit de nouvelles règles limitant l’accès à l’IVG. Ils espèrent ainsi porter cette loi devant la Cour Suprême des Etats-Unis et abroger la loi de 1973 l’autorisant. Il s’agit
pour beaucoup de la loi la plus répressive en matière d’avortement. L’Association de défense des droits civiques (ACLU) a annoncé son intention d’aller en justice pour empêcher
l’application de ce texte.

Mick Jagger va mieux après son opération cardiaque

Mick Jagger va mieux après son opération cardiaquehttp://www.via214.net/


Publié le 16/05/2019 à 06:02 La Rédaction Via214



Le chanteur des Rolling Stones a montré sa pleine forme dans une vidéo
sur Twitter.


Il danse et s’agite face à un grand miroir, comme lui seul sait le
faire. Le chanteur Mick Jagger a
publié jeudi une vidéo de lui sur Twitter en train de danser au son
de " Techno Fan ", des Wombats. Une façon originale d’annoncer à
ses fans qu’il va mieux.


La vidéo a suscité l’enthousiasme des fans. " Un phénomène ", a réagi l’un d’entre eux. " Il a l’air d’avoir 25 ans ! ", complimente une fan. " Une seule personne peut se déhancher comme
Jagger. C’est lui-même ", admire un autre.


Une tournée américaine reportée


Le leader des Rolling Stones avait été opéré du coeur il y a un peu plus d'un mois. L’opération visait à remplacer une de ses valves cardiaques.


L’opération s’est déroulée sans encombre. Pour rassurer ses fans, il avait publié une photo de lui lors d’une promenade dans un parc.




Mick Jagger


@MickJagger


181 k


14:03 - 15 mai 2019


Son groupe avait dû annuler une tournée à travers les Etats-Unis et le
Canada, qui aurait dû débuter le 20 avril. " Je suis dévasté à l’idée de reporter cette tournée, mais je vais travailler dur pour revenir sur scène le plus tôt possible ", avait alors tweeté
Mick Jagger. " Une nouvelle fois, je suis vraiment désolé. "




Mick Jagger


@MickJagger


A walk in the park !


65.6 k


19:04 - 11 avr. 2019



Mick Jagger


@MickJagger


I’m so sorry to all our fans in America & Canada with tickets. I
really hate letting you down like this. I’m devastated for having to postpone the tour but I will be working very hard to be back on stage as soon as I can. Once again, huge apologies to
everyone.


42.8 k


15:00 - 30 mars 2019





Disparition dans le Gard : le petit Aymery a été retrouvé mort dans un étang

Disparition
dans le Gard : le petit Aymery a été retrouvé mort dans un étanghttp://www.via214.net/


Publié
le 15/05/2019 à 18:49 La Rédaction Via214



Le
corps sans vie du petit Aymery, 9 ans, a été retrouvé ce mardi 14
mai au matin, vers 9 h 45, dans un étang, à moins de 100 mètres de
la maison familiale, à Aigues-Vives (Gard).


Le
corps sans vie du petit 
Aymery,
un enfant autiste âgé de 9 ans, a été retrouvé ce mardi 14 mai
au matin, vers 9 h 45, dans un étang, à 
Aigues-Vives(Gard).
C'est en poursuivant leurs recherches ce mardi matin que les
plongeurs-gendarmes de Marseillan (Hérault) ont retrouvé
Aymery, qui avait disparu dans la soirée de dimanche, 
dans un trou d'eau de trois à quatre mètres de profondeur d'un
étang situé à moins de 100 mètres de la maison familiale.



Une
autopsie sera pratiquée


A
10 h 30, les techniciens en identification criminelle (Tic) sont
arrivés sur les lieux ainsi qu'un médecin de l'institut légale
de 
Nîmes qui
va procéder à la levée de corps, ce qui signifie que l'examen du
petit Aymery sera effectué sur place afin de déterminer les lésions
ou les traces visibles sur son corps. Une autopsie sera pratiquée
dans un second temps.





Aymery
a malheureusement été retrouvé décédé par la gendarmerie à
proximité de la maison dans un trou d’eau.



Merci
à tous les volontaires pour votre aide dans les recherches.



Appel
à témoin suite à la disparition d'un enfant

Gard : au Grau-du-Roi, une "île" en formation devant Port Camargue

Gard : au Grau-du-Roi, une "île" en formation devant Port
Camarguehttp://www.via214.net/


Publié le 15/05/2019 à 18:15 La Rédaction Via214



Depuis 2016,il est constaté la création d'un banc de sable émergé au
delà de la digue d'arrêt des sables qui chaque année s'allonge de façon exponentielle et qui aujourd'hui s'étend sur plus de 300 m.


Avec la création récente d'un banc de sable,c'est une (presque)île qui s'est formée à une encablure de Port Camargue, au Grau-du-Roi.


On sait que déjà avant la construction de Port Camargue,le
courant venant du Rhône avait provoqué l'ensablement de la baie créant ainsi un haut fonds appelé communément "la
Laune". Le creusement du port il y a cinquante ans avait été complétée par la construction d'une digue d'arrêt des sables. Digue qui avait été nécessairement rallongée à trois reprises par la suite.


Prisé par les plaisanciers


Désormais la nature a repris ses droits. Depuis 2016,il est constaté la
création d'un banc de sable émergé au delà de la digue d'arrêt des sables qui chaque année s'allonge de façon
exponentielle et qui aujourd'hui s'étend sur plus de 300 m.


Un espace qu'affectionnent les plaisanciers ayant le monopole pour
y accéder. Cyril Larouzière fait partie des adeptes du lieu : "Une aubaine unique,dit-il pour les plaisanciers;
d'ailleurs cet endroit est tellement magique qu'entre amis nous y avons bu le champagne pour fêter la nouvelle année ! ". "De plus,derrière le banc de sable,les bateaux sont à l'abri,précise t-il,quelque soit la direction du vent".


Mais il y a un revers à la médaille,les plaisanciers de passage ou
non initiés confrontés à leur embarcation ensablée doivent faire appel à la SNSM pour se dégager.


Inquiétude


Récemment en réunion, Bernard Martin, président de de l'association des
propriétaires de Port Camargue, a fait part de ses inquiétudes, en soulignant que cet ensablement pourrait aboutir à un comblement d'ici vingt à trente ans fermant l'accès au chenal sud et à
plus long terme aux ports de Port Camargue et du Grau-du-Roi. Inquiétude partagée par les propriétaires navigants devant l'apathie générale constatée face au problème.


Pourtant, déjà à deux reprises, des prélèvements de sable ont été réalisés sur ce site répondant ainsi à des besoins en matière de rechargement de plages au Petit Travers et à Frontignan.D'ailleurs Michel Cavaillès ,directeur du port de plaisance, confirme qu'une troisième opération du même type est en préparation à la charge du syndicat mixte de la baie d'Aigues Mortes.


Opération qui selon lui permet de réduire le stock de sable en
ralentissant la fermeture de la baie.





Millau : l'IME du Puits de Calès remporte le 5e grand prix de karting à pédales

Millau : l'IME du Puits de Calès remporte le 5e grand prix de karting à
pédaleshttp://www.via214.net/


Publié le 15/05/2019 à 17:54 La Rédaction Via214



L'événement, organisé par le foyer de vie Les Charmettes, rassemblait 130
coureurs.


Le Parc de la victoire accueillait ce mercredi le 5e grand prix de karting à pédales pour les personnes atteintes de handicaps mentaux. 130 pilotes, groupés en 16 équipages et venant d’une
quinzaine d’établissements spécialisés dans l’Aveyron, l’Hérault et la Lozère ont participé à la course. "Chaque
équipe a son paddock, ils s'affrontent dans deux manches de 45 minutes", explique Stéphane Bigard, directeur adjoint aux Charmettes.


Une activité pour développer les capacités motrices


Enfants comme adultes devaient réaliser le plus grand nombre de tours. Du côté des jeunes, c’est l’IME du Puits de Calès qui est monté sur la plus haute marche du podium cette année avec 73 tours, devant Itep Massip et l'IME de La Roquette. Pour les adultes, c'est l'Egem
de Rodez qui, en 59 tours, a pris le meilleur sur le foyer de vie de
Saint-Geniez-d'Olt et celui de Belmont-sur-Rance. Une activité qui, selon les organisateurs "est très intéressante pour développer les capacités motrices et celles liées à l’attention. C'est un
support qui remplace bien le vélo, quand certains ne peuvent plus en pratiquer."

Toulouse : elle avait emmuré le corps de son mari après l'avoir tué d'une balle dans la tête

Toulouse : elle avait emmuré le corps de son mari après l'avoir tué d'une balle dans la têtehttp://www.via214.net/


Publié le 15/05/2019 à 17:25 La Rédaction Via214



Cette femme de 32 ans est jugée par la cour d'assises du Tarn-et-Garonne, toute la semaine. Elle assure que son mari était "un monstre de
violence".


C’est en jean, gilet gris et baskets blanches, très fatiguée et surtout
libre qu’Édith Scaravetti est arrivée devant la cour d’assises du lundi 13 mai après-midi. Cette femme de 32 ans va être jugée toute la semaine, en appel, pour la mort de son mari. Le jury est composé d’une majorité de femmes comme au premier procès : six femmes et
trois hommes de tous âges.


Le corps découvert trois mois après


Dans la nuit du 5 au 6 août 2014, elle avait tué son compagnon Laurent
Baca d’une balle dans la tête avant d’emmurer le corps. Une scène qui faisait suite, selon son récit, à des scènes récurrentes de violences conjugales. Au cours du premier procès, elle avait raconté que "Laurent était gentil, il avait le cœur sur la main. C’est vrai. C’est vrai aussi que
c’était un monstre de violence." Le corps sera découvert trois mois plus tard.


Jugée pour "homicide involontaire", Édith Svaravetti avait été condamnée à trois ans de prison le 23 mars 2018. La thèse de l’accident avait été retenue par les jurés. Aujourd’hui libre, Édith Scaravetti est auxiliaire de vie. Les trois enfants qu’elle a eus avec Laurent Baca - deux filles et un garçon - sont âgés de 12, 13 et 14 ans.





Alain Delon: "On m’aime ou on ne m’aime pas, mais on ne peut pas contester ma carrière"

Alain Delon: "On m’aime ou on ne m’aime pas, mais on ne peut pas
contester ma carrière"http://www.via214.net/


Publié le 15/05/2019 à 15:01 La Rédaction Via214



"J’avais surtout dit que je me fichais complètement que des gays se marient. Mais qu’il y avait une chose que je ne voulais pas, c’était qu’ils adoptent", se défend l’acteur, mis en cause dans une pétition qui dénonce son homophobie, sa misogynie et son racisme.


Mise en ligne il y a six jours, une pétition déchaîne les internautes
depuis 48 heures, pesant sur la palme d'or d'honneur que doit recevoir Alain Delon dimanche au Festival de Cannes. Son auteur, une certaine Margherita B., lui reproche en anglais d’être
"raciste, homophobe et machiste", selon les termes de l’association Women and Hollywood. Posté sur le réseau social Care2, son manifeste a recueilli plus de 18.000 signatures, pour un objectif de 19.000. Contacté par téléphone, Alain Delon réagit: "Je ne comprends pas ce que c’est que ce truc. J’ai l’impression
que son auteur cherche surtout à se mettre en valeur. Qui est-elle?
Et pourquoi maintenant?"


La polémique sur son homophobie remonterait selon lui à une émission de 2013 avec Anne-Sophie Lapix."J’avais
surtout dit que je me fichais complètement que des gays se marient.
Mais qu’il y avait une chose que je ne voulais pas, c’était qu’ils adoptent, car un enfant a besoin selon moi d’une maman et d’un papa." Le vieux lion du cinéma français semble bien las
mais n’est pas dupe, il sait que ses prises de position ne peuvent pas plaire à tout le monde. "Que voulez-vous que je dise. On m’aime ou on ne m’aime pas. Mais on ne peut pas contester ma carrière!", conclut l’acteur.


Dénonçant une "police politique", Thierry Frémaux, délégué général du festival, l'a défendu sans cillier. "Alain Delon a le droit de penser ce qu'il pense", a-t-il affirmé, estimant "compliqué de juger avec les lunettes d'aujourd'hui des choses qui se sont passés et dites il y a quelques années". Il invite ses détracteur à "faire la part des contradictions d'un existence (...) En l'occurrence, d'un homme qui est parti très tôt à la guerre et qui est d'une autre génération". Alain Delon montera bien les marches du Palais des festivals pour recevoir sa récompense.


La remise d’un prix dimanche pour l’ensemble de la carrière de
l’acteur déchaîne la colère d’internautes qui ont recueilli
plus de 18.000 signatures pour dénoncer son homophobie, sa misogynie et son racisme. Thierry Frémaux, délégué général de l’événement, défend la liberté de penser et argue de la
différence générationnelle.


"Une police politique": c’est ainsi que Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes, a qualifié la pétition s’opposant à la palme d'honneur attribuée à Alain Delon. Margherita B., une internaute à l’initiative du manifeste rédigé
en anglais, reproche à Alain Delon "d’avoir publiquement admis gifler des femmes", de s’être "aligné avec le Front national, raciste et antisémite" et d’avoir "clamé qu’être homosexuel
est "contre-nature". Si la pétition a été attribuée à l’association américaine Women and Hollywood dans les médias, sa
fondatrice Melissa Silverstein affirme ne pas en être à l’origine, bien qu’elle défende la même position.


"Alain Delon a le droit de penser ce qu’il pense", a répliqué Thierry
Frémaux lundi, regrettant également que "ce qu’Alain Delon a dit ici et là soit globalisé". Le délégué général en charge de la sélection cannoise, invite ses détracteurs à "faire la part des
contradictions d’une existence, (...) en l’occurrence, d’un homme qui est parti très tôt à la guerre et qui est d’une autre génération". "Il est compliqué de juger avec les lunettes d’aujourd’hui des choses qui se sont passées et dites il y a quelques années", a rajouté Thierry Frémaux. Il fait notamment
référence à des propos d’Alain Delon tenus à la télévision au sujet de l’extrême droite en 1987. "J’ai des points d’accords et de désaccords avec Jean-Marie Le Pen", y affirmait le comédien. Interrogé par le magazine spécialisé Variety, Thierry Frémaux a rappelé qu'Alain Delon "est un acteur légendaire et une part de l'histoire de Cannes", à l'instar de "Clint Eastwood, Woody Allen et Agnès Varda". Ainsi qu'il l'a confié sur France Inter,Pierre Lescure, président du Festival de Cannes depuis 2014, considère, lui, que cette polémique "en dit beaucoup de
l’Amérique". Sans dévoiler plus avant sa pensée.

Matteo Salvini lance un jeux gratuit sur Facebook

Matteo Salvini lance un jeux gratuit sur Facebookhttp://www.via214.net/


Publié le 15/05/2019 à 14:21 La Rédaction Via214


Matteo
Salvini, leader du parti d’extrême-droite la Ligue du Nord et ministre de l’intérieur propose un jeu sur les réseaux sociaux, à l’approche des élections européennes. Et le cadeau à gagner c’est lui.


Matteo Salvini lance un jeux sur Facebook. A l'approche des élections
européennes Matteo Salvini leader du parti italien d'extrême-droite
La Ligue du Nord, et ministre de l'Intérieur a lancé un jeux sur les réseaux sociaux et la récompense... c'est lui. Les règles sont simples : inscris-toi et abonnes-toi. Plus tu mets de " j'aime " sur mes posts Facebook, plus tu vas vite, plus de points tu cumules. Cette année, tu peux aussi gagner des points grâce aux " j'aime " sur Instagram et grâce aux " j'aime " et retweets sur Twitter. Certains pourront l'avoir au téléphone, d'autres pourront
le rencontrer en personne. Matteo Salvini est en tête dans les sondages pour les élections européennes en Italie.





Sondage BFMTV - Européennes: avec 23.5%, la liste LaREM repasse devant celle du RN

Sondage BFMTV - Européennes: avec 23.5%, la liste LaREM repasse devant celle du RNhttp://www.via214.net/


Publié le 15/05/2019 à 07:40 La Rédaction Via214



Les élections européennes approchent à grands pas, et les listes LaREM
et RN se disputent encore la première place des sondages, à quelques points d'écart. Ce mercredi, dans notre dernier sondage Elabe, la liste de Nathalie Loiseau reprend le dessus sur celle de
Jordan Bardella.



Les élections européennes approchent à grands pas, et les listes LaREM et RN se disputent encore la première place des sondages, à quelques points d'écart. Ce mercredi, dans notre dernier sondage Elabe, la liste de Nathalie Loiseau reprend le dessus sur celle de Jordan Bardella.


À moins de deux semaines des élections européennes, la liste La République en Marche repasse légèrement devant celle du Rassemblement national en termes d'intentions de vote, alors
que celles-ci sont au coude-à-coude dans les sondages depuis plusieurs semaines. Notre sondage "L'Opinion en direct" réalisé par l'institut Elabe pour BFMTV, publié ce mercredi, révèle que la liste de la majorité présidentielle est désormais créditée de 23.5% d'intentions de vote (+1.5 points), contre 22% pour celle du RN, qui reste stable.


LR en baisse, les Verts en hausse


Derrière le duo de tête, la liste Les Républicains perd trois points par
rapport à notre sondage de la semaine précédente. Elle est créditée de 11%
d'intentions de vote. En légère hausse de 0.5 points, la liste EELV obtient 10% d'intentions de vote, devant la France insoumise, qui perd 1.5 points et se place à 7.5% d'intentions de vote.


À 4% arrivent ensuite les listes de Debout la France ainsi que celle du
parti socialiste/Place Publique/Nouvelle Donne. Enfin, les listes de Génération.s et des Patriotes obtiennent toutes les deux 2.5%, juste devant le PCF qui réunit 2% d'intentions de vote. Quant aux 24 autres listes candidates, elles
sont créditées de moins de 2%. La liste Alliance jaune de Francis Lalanne atteint par exemple 1% d'intentions de vote.



37% d'électeurs toujours indécis


Par ailleurs, 41% des personnes inscrites (+1) se déclarent "tout
à fait certaines d'aller voter" aux élections du 26 mai prochain. Le sondage révèle aussi que l'électorat le plus âgé
semble le plus prêt à se rendre aux urnes: les 18-24 ans ne sont que 21% à être sûrs de se déplacer, contre 57% des plus de 65 ans.


Cependant, 37% des Français se disent encore prêts à changer d'avis d'ici
l'élection. Les électeurs les plus indécis s'avèrent être ceux d'EELV, avec 51% de personnes se disant prêtes à changer d'avis, devant les électeurs du parti socialiste (48% de personnes non
certaines de leur choix), puis ceux de Debout la France et de la France Insoumise, avec 42% d'électeurs indécis.


L'environnement au coeur des préoccupations


A moins de deux semaines du scrutin, les chiffres montrent que les enjeux nationaux dominent toujours les enjeux européens. Les sondés ne sont que 27% (un chiffre stable) à vouloir s'exprimer sur les enjeux européens, contre 36% pour les questions nationales.


Interrogés sur les sujets desquels l'Union européenne devrait s'occuper en
priorité, 39% des Français répondent la lutte contre le réchauffement climatique et la protection de l'environnement. 31%
estiment que l'UE doit s'occuper de la maîtrise des flux migratoires et de la lutte contre le terrorisme. 29% citent ensuite la lutte contre le chômage, puis 27% la croissance économique.


Sondage Elabe pour BFMTV réalisé par Internet du 12 au 14 mai 2019 sur un échantillon de 2.002 personnes
représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes: sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Cannes 2019 : entre compète et coupettes, nos reporters sur la Croisette

Cannes 2019 : entre compète et coupettes, nos reporters sur la Croisettehttp://www.via214.net/


Publié le 15/05/2019 à 06:50 La Rédaction Via214



On ne va pas se mentir, ils ne verront pas un seul film. Par contre, nos envoyés spéciaux se font un devoir d’arpenter la Croisette de long en large et de tout vous raconter ! Voici le jour 1.



6210 ! C’est le numéro du vol Air France qu’il ne fallait pas manquer
ce matin au départ du terminal 1 d’Orly si vous vouliez croiser de la star. C’est évidemment sur ce vol que nous avons embarqué avec tout notre matériel pour couvrir ce 72ème festival de Cannes, de jour comme de nuit. A bord de ce vol haut en paillettes : Dominique
Farruggia, Audrey Lamy, Mouloud Achour, Nathalie Baye, Virginie Ledoyen (que nous retrouvons dans quelques jours pour la remise de la Queer Palme), Léa Drucker et Benjamin Morgaine (mais si… Souvenez vous, le beau brun du Morning Live d’M6 époque Michael Youn) ! Tout ce beau petit monde a atterri à Nice aux alentours de 12h30 pour découvrir un aéroport bloqué par les chauffeurs de taxis niçois ! Une catastrophe pour le festival en ce premier jour, qui ne
pouvait pas récupérer ses célébrités.


Après avoir retrouvé le 06 d’un de nos chauffeurs privés locaux, nous
avons appris en chemin pour la Croisette que bon nombre d’acteurs / réalisateurs / stars de la télé étaient retenus à l’aéroport de Nice depuis tôt ce matin. Refusant de sortir du lounge pour
dégotter un chauffeur sur la promenade des Anglais, les célébrités seront-elles au rendez-vous pour la toute première montée des Marches ce soir ? Réponse d’ici quelques minutes ! En attendant,
la team Voici file prendre une douche et se faire belle, la première nuit s’annonce assez chargée. On se tient au courant sur le fil Instagram du mag !

Otages au Burkina Faso: Qui étaient les deux commandos d’élite tués pendant l’opération de sauvetage

Otages au Burkina Faso: Qui étaient les deux commandos d’élite tués
pendant l’opération de sauvetagehttp://www.via214.net/


Publié le 15/05/2019 à 06:32 La Rédaction Via214



COMMANDO MARINE - Le commando Hubert, auquel appartenaient les deux soldats
tués lors de la libération de deux otages au Burkina Faso, est considéré comme l’élite des commandos



PORTRAITS Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello ont été tués, dans la nuit de jeudi à vendredi, lors de l’opération militaire qui a contribué à la libération de quatre otages, dont deux Français


Si l'armée française a réussi à libérer quatre otages, dont les deux Français enlevés au Bénin le 1er mai, deux militaires ont trouvé la mort au cours de l’opération réalisée dans la nuit de jeudi à vendredi au Burkina Faso.




Marine nationale


@MarineNationale


Mort en opération de deux commandos Marine, les MT Cédric de Pierrepont
et Alain Bertoncello. La Marine nationale est en deuil et s'associe à
la douleur de leurs familles et de leurs frères d'armes. #InMemoriam >> bit.ly/2WA3BXJ


Cédric de Pierrepont, 33 ans, et Alain Bertoncello, 28 ans, officiers
mariniers au sein du commandement des opérations spéciales, étaient membres du prestigieux commando Hubert, un groupe d’élite de nageurs de combat spécialisé dans le contre-terrorisme. Un hommage
national se tiendra, mardi, aux Invalides à Paris, a annoncé
Emmanuel Macron dans la soirée. "Ils ont donné leur vie pour en libérer d’autres. Mardi, nous rendrons un hommage national aux Invalides à Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello. Dès à présent, portons nos pensées vers leurs familles et frères d’armes", a écrit le chef de l’État sur Twitter.



Emmanuel Macron


@Emmanuel Macron


Ils ont donné leur vie pour en libérer d'autres. Mardi, nous rendrons
un hommage national aux Invalides à Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello. Dès à présent, portons nos pensées vers leurs familles et frères d'armes.


13.4 k


20:34 - 10 mai 2019


Maître Cédric de Pierrepont


Né en 1986, Cédric de Pierrepont a rejoint les équipages de la flotte
de la Marine nationale en 2004, avant de se spécialiser, en 2005, comme fusilier marin. En 2007, après avoir réussi son stage commando, il intègre le commando de Penfentenyo. Il rallie le commando Hubert en 2012, avant d’être nommé, en avril 2018, chef de groupe commando, selon un portrait communiqué par la Marine nationale.


En quinze ans de services, Cédric de Pierrepont a été engagé en Méditerranée, au Levant et au Sahel, où il était déployé depuis le 30 mars dernier. Au cours de ses quinze ans de service,
l’homme de 33 ans, pacsé, a notamment été décoré de la Médaille d’or de la Défense nationale et de la médaille
d’Outre-mer avec agrafes Sahel et Liban.


Maître Alain Bertoncello


Né en 1991, Alain Bertoncello est entré dans la Marine nationale en 2011, via l’école de maistrance. En 2012, il choisit la spécialité de fusilier marin et réussit le stage commando. La même année, il rejoint le commando Jaubert, où il passera cinq ans. Depuis juillet 2017, il avait rejoint le commando Hubert, basé à Saint-Mandrier dans le Var.


En sept ans de service, Alain Bertoncello a notamment participé à
des missions aux Seychelles, au Qatar, au Levant et au Sahel, où il était engagé depuis le 30 mars dernier. L’homme de 28 ans, pacsé, était décoré de la Médaille d’Outre-mer pour le
Moyen-Orient ainsi que de la Médaille d’argent de la Défense nationale.


Des militaires qui " ont sacrifié leur vie "


Le président Emmanuel Macron " s’incline avec émotion et gravité devant le sacrifice de nos deux militaires qui ont donné leur vie pour sauver celles de nos concitoyens " et " adresse ses sincères condoléances à leurs familles ", a déclaré l’Elysée dans un communiqué.


" Morts pour la France cette nuit au Burkina Faso, les commandos marine
Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello ont sacrifié leur vie
pour sauver celle de 4 otages, désormais libres. Je pense à leurs familles, à leurs frères d’armes. Toute la Nation s’incline devant leur courage ", a également réagi la ministre française des Armées Florence Parly.



Florence Parly


@florence_parly


Morts pour la France cette nuit au Burkina Faso, les commandos marine
Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello ont sacrifié leur vie
pour sauver celle de 4 otages, désormais libres. Je pense à leurs familles, à leurs frères d’armes. Toute la Nation s’incline devant leur courage.


10.6k


12:57- 10 mai 2019





Hommage aux deux soldats tués : aux Invalides, la France serre les rangs

Hommage aux deux soldats tués : aux Invalides, la France serre les rangshttp://www.via214.net/


Publié le 15/05/2019 à 05:50 La Rédaction Via214



Emmanuel Macron avec les proches des défunts. LP/Arnaud Journois



Devant des familles foudroyées de chagrin mais dignes, Emmanuel Macron a présidé une cérémonie d’hommage vibrante d’émotion aux deux soldats tués en libérant les otages au Burkina Faso.


Et la concorde fut. Le vent froid, filant dans les coursives de l’hôtel
des Invalides, a balayé les polémiques. Oubliée aussi, le temps d’un hommage, la bataille des élections européennes. Pesant, solennel, lorsque seuls résonnent les pas des commandos portant les cercueils drapés de bleu-blanc-rouge de leurs frères d’armes, les premiers maîtres Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, le silence signe l’intensité de l’émotion.


Ce mardi matin, la nation, militaires et classe politique à l’unisson, foule massée à l’extérieur, a honoré ces deux " soldats hors normes comme peu d’armées dans le monde ont la chance d’en compter " (les mots sont ceux du président). Le 10 mai, ils ont payé de leur vie pour libérer les otages au Burkina Faso. " Sous l’eau, les nageurs sont sanglés. Sur terre, ils sont liés ", dit
d’un ton grave le chef de l’Etat, face aux cercueils unis par la sangle de vie.


Sous le regard de ses prédécesseurs, François Hollande et Nicolas Sarkozy, qui ont avant lui vécu avec le poids de la charge, Emmanuel Macron fait face aux familles pour la première fois. " Au bord des larmes ", confie un présent, lorsqu’il les salue, longuement. Ces
proches, il ne les avait pas vus avant la cérémonie. Il s’entretiendra trois quarts d’heure avec eux, à l’issue de
l’hommage, dans un salon des Invalides. " C’est très lourd, douloureux, confie un ami d’Emmanuel Macron, évoquant la " très grande solitude " d’un président de la Ve République en ces circonstances. C’est le plus difficile d’être devant les familles, parce qu’en tant que chef des armées, il a pris une décision, qui est de sa responsabilité. " Celle de donner l’assaut.





Commandos français tués au Burkina: hommage national aux Invalides mardi matin

Commandos français tués au Burkina: hommage national aux Invalides mardi matinhttp://www.via214.net/



Publié le 14/05/2019 à 06:37 La Rédaction Via214



La France va rendre mardi matin un hommage national, lors d'une cérémonie dans la cour des Invalides en présence du président de la République, aux deux commandos de Marine tués en libérant des
otages au Burkina Faso.



Les cercueils de Cédric de Pierrepont, 33 ans et Alain Bertoncello, 28 ans, recouverts du drapeau tricolore, vont d'abord à 10H00 (08h00 GMT) traverser la Seine sur le pont Alexandre III, où "tous ceux qui veulent saluer une dernière fois les militaires pourront venir se recueillir", a indiqué lundi le ministère des Armées.


Cette tradition d'hommage citoyen aux soldats tombés au combat, sur le plus beau pont de la capitale française, est relativement récente: elle remonte à 2011, à l'initiative d'associations d'anciens combattants et du gouverneur militaire de Paris.


Les cercueils et les portraits des deux militaires seront ensuite
disposés côte à côte dans la cour d'honneur des Invalides, où le
président Emmanuel Macron fera une brève allocution, suivie de la sonnerie aux morts et de la Marseillaise.




"L'hommage national, c'est essentiel, c'est ce qui accompagne notre travail de
deuil et surtout le travail de deuil des familles", a souligné sur la chaîne BFMTV le colonel Patrik Steiger, porte-parole du chef d'état-major des armées.


Une cérémonie d'honneurs militaires, réservée aux familles et aux proches des deux membres des Forces spéciales, a déjà eu lieu lundi après-midi aux Invalides, au cours de laquelle le chef
d'état-major de la Marine, l'amiral Christophe Prazuck, a présenté ses condoléances aux familles et a décoré les soldats, à titre posthume, de la médaille militaire et de la Croix de la valeur militaire.


Ils recevront aussi, des mains du président français, le titre de
Chevaliers de la Légion d'Honneur. Leurs cercueils seront ensuite portés par leurs camarades des Forces spéciales, clôturant une cérémonie d'environ 45 minutes.


Les obsèques d'Alain Bertoncello auront lieu samedi chez lui en Haute-Savoie (Centre-est) "dans l'intimité familiale". Ceux qui le souhaitent pourront se recueillir devant sa dépouille, à la maison funéraire de la ville d'Annecy.


Les obsèques de Cédric de Pierrepont auront lieu mercredi après-midi
en l'église de Larmor-Plage (Morbihan-Ouest).


"Il a fait son job"


Les compagnes des deux hommes ont confié à la presse la profondeur de
leur engagement et de leur détermination.


Pour Florence Charton, compagne de Cédric de Pierrepont, "il est mort pour ce qu'il aimait faire, ce dont pour quoi il était fier. Il a fait son job. C'est ce qu'il m'aurait dit", a-t-elle dit à
TF1.


Léa Latourte, militaire de 26 ans basée à Bordeaux, compagne d'Alain
Bertoncello, a déclaré à RTL qu'il "était conscient des dangers encourus et il les affrontait avec réalisme. Si c'était à refaire, il le referait".


Le père d'Alain, Jean-Luc Bertoncello, a également rappelé l'engagement de son fils, qui l'avait conduit jusqu'au prestigieux
commando Hubert, élite de l'élite au sein de la Marine.


"Ils ont fait ce qu'ils avaient à faire, pour lui ça s'est mal terminé
mais pour, les autres, ils ont réussi la mission" a-t-il dit.


Aucune de ces deux familles n'est entrée dans la polémique autour du
risque pris par les deux touristes - Patrick Picque et Laurent Lassimouillas - enlevés alors qu'ils se trouvaient dans une zone déconseillée par le ministère français des Affaires étrangères, dans le nord du Bénin.


"On n'entre pas du tout dans cette polémique. Ce qui compte c'est l'ordre qui est donné de les libérer", a de son côté ajouté le colonel Steiger.


Le commando Hubert, auquel appartenaient les deux soldats, a lancé une cagnotte en ligne intitulée "Cédric et Alain, nos frères d'armes", qui avait recueilli près de 70.000 euros lundi
après-midi.


Une autre, à l'initiative d'amis de Cédric de Pierrepont et destinée à
sa mère, dans le Morbihan, a été lancée en mémoire de "ce héros qui a fait le sacrifice ultime" et a recueilli plus de
21.000 euros.

Faveurs sexuelles contre investissements: une star de la K-pop menacé de prison

Faveurs
sexuelles contre investissements: une star de la K-pop menacé de
prisonhttp://www.via214.net/



Publié le 14/05/2019 à 06:15 La Rédaction Via214




La
star de K-pop Seungri est arrivé mardi au tribunal de Séoul pour
savoir s'il sera placé en détention dans un retentissant scandale
sexuel portant notamment sur des faits de prostitution.



Le
chanteur de 28 ans du boys band BIGBANG, l'un des plus grands groupes
de K-pop du pays, et un associé sont accusés d'avoir fourni des
prostituées à des investisseurs potentiels et à de riches clients
d'une discothèque qu'ils possèdent.



Vêtu
d'un costume sombre, Seungri, dont le véritable nom est Lee
Seung-hyun, a rapidement traversé une foule de journalistes à son
arrivée au tribunal du district central de Séoul, sans un mot pour
la presse.



L'enquête
a montré que Seungri et son associé avaient fourni en 2015 une
dizaine de prostituées à un groupe d'investisseurs japonais dans
leur discothèque, le Burning Sun, selon l'agence sud-coréenne
Yonhap.



Le
duo est également accusé d'avoir détourné environ 530 millions de
won (400.000 euros) de leur entreprise et d'avoir enfreint les
réglements sanitaires au sein du Burning Sun.



Seungri
avait annoncé en mars qu'il se retirait du monde du spectacle, dans
la foulée des révélations sur ces scandales.



Son
nom a par ailleurs été cité dans une autre affaire qui a terni
l'image de la K-Pop en lien avec un groupe de chat sur lequel
plusieurs célébrités partageaient des vidéos de relations
sexuelles impliquant une dizaine de femmes et tournées à leur insu.



Le
chanteur et parolier Jung Joon-young, une autre star de la K-pop, a
été arrêté en mars après avoir présenté ses excuses pour avoir
filmé ses relations sexuelles à l'insu de ses partenaires et
diffusé les vidéos.



Depuis,
deux autres stars -Yong Jun-hyung, du boys band Highlight, et Choi
Jong-hoon, du boys band FT Island- ont annoncé leur démission en
lien avec ce scandale



BIGBAND
est l'un des boys band les plus populaires de Corée du Sud. Depuis
ses débuts en 2006, il a vendu plus de 140 millions d'albums dans le
monde.



L'industrie
de la K-pop rapporte des milliards de dollars à la Corée du Sud et
le gouvernement la soutient activement comme produit d'exportation.
Les vedettes de la "vague coréenne" ont pris d'assaut
l'Asie mais se sont également popularisées dans le reste du monde.



Boeing au centre de la querelle commerciale sino-américaine

Boeing au centre de la querelle commerciale sino-américainehttp://www.via214.net/


Publié le 14/05/2019 à 05:44 La Rédaction Via214



Plongé dans une crise sans précédent liée à son appareil 737 MAX, l'avionneur américain Boeing pourrait également se retrouver malgré lui au centre des nouvelles tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.


Les représailles de Pékin aux sanctions douanières américaines ont
jusqu'alors épargné les commandes d'avions Boeing malgré des menaces publiques de responsables chinois.


Mais le rédacteur en chef du journal Global Times, contrôlé par le gouvernement chinois, a relancé lundi la possibilité que Boeing soit une victime collatérale de la guerre commerciale entre les deux géants.


La Chine "pourrait cesser d'acheter des produits agricoles et énergétiques américains, réduire des commandes Boeing et limiter les services commerciaux américains avec la Chine", a-t-il
tweeté.


Cette déclaration a eu un effet immédiat sur l'action Boeing, fleuron
industriel et l'un des plus gros exportateurs américains, à la Bourse de New York. Elle perdait 3,69% vers 15H35 GMT.


"Toute réduction importante de commandes serait mauvaise pour Boeing",
souligne Scott Hamilton, expert au cabinet Leeham Company, alors que
le constructeur aéronautique traverse déjà une crise inédite liée à deux tragédies (346 morts) rapprochées impliquant le modèle 737 MAX.


Boeing a dû suspendre les livraisons de cet avion interdit de vol à travers le monde depuis mi-mars et en a réduit la production. Des incertitudes entourent le calendrier de son retour en service, tandis que cette immobilisation au sol a entraîné une baisse de 700
millions de dollars des exportations américaines en mars.


"Nous sommes confiants sur le fait que les Etats-Unis et la Chine vont
poursuivre leurs négociations commerciales et parvenir à un accord
qui soit avantageux aussi bien pour les industriels et les consommateurs américains comme chinois", a immédiatement réagi lundi un porte-parole de Boeing, dont la Chine est une priorité.


Lors des cinq dernières années, près d'un avion commercial sur quatre livré par Boeing l'a été à un groupe chinois, précise l'avionneur américain. Le pourcentage est même d'un 737 MAX sur
trois.


La Chine a généré 13,8 milliards du chiffre d'affaires du groupe dont
le siège se trouve à Chicago --soit près de 14%--, en hausse de près de 2% en un an.


Balle dans le pied


L'achat d'avions Boeing supplémentaires fait en outre partie des
négociations en cours entre Pékin et Washington, selon des sources
industrielles.


"S'il y a accord entre les Etats-Unis et la Chine pour résoudre leur querelle commerciale, les avions Boeing devront en faire partie", estime ainsi Richard Aboulafia, expert chez Teal Group.


Selon cet expert, les avions sont le meilleur moyen pour réduire le déficit commercial américain vis-à-vis de Pékin --l'un des objectifs du président Donald Trump-- car les avions civils
représentent un poids considérable dans les exportations américaines.


"En d'autres termes, si la Chine décide de ne pas acheter des avions
Boeing, c'est clairement un signe de son mécontentement" sur la tournure des négociations avec Washington, avance M. Aboulafia.


Boeing ne risque pas grand chose à court terme car il possède un carnet de
commandes garni (5.605 avions) lui assurant une production ininterrompue au moins jusqu'à 2026. Quelque 25% sont destinés à des compagnies chinoises.


De plus, la Chine connaît une explosion du trafic de passagers et ne
peut guère pousser les compagnies aériennes nationales, dans lesquelles elle détient des participations, à annuler des commandes ou à boycotter le constructeur, faute d'alternatives, s'accordent les experts.


L'avionneur local Comac, qui ambitionne de commercialiser bientôt le C919 pour concurrencer le 737 et l'A320 d'Airbus, n'est pas encore capable de
produire à grande échelle.


Des emplois chinois pourraient également être affectés par une
sanction contre Boeing, qui a ouvert récemment un centre de finitions du 737 à Shanghai et qui a des sous-traitants en Chine, fait valoir M. Hamilton.


Et l'Européen Airbus, le grand concurrent de Boeing, dont les lignes de
production sont déjà tendues, n'est pas en mesure de proposer des dates de livraison à un horizon satisfaisant le plan de développement des compagnies chinoises.


Par conséquent, menacer Boeing "ne pourrait être qu'une tactique de négociation du gouvernement chinois", en conclut M. Aboulafia.




La loi "Notre-Dame" votée à l'Assemblée, part au Sénat

La loi "Notre-Dame" votée à l'Assemblée, part au Sénathttp://www.via214.net/


Publié le 13/05/2019 à 07:53 La Rédaction Via214



PARIS (Reuters) - Le projet de loi sur la reconstruction de la cathédrale
Notre-Dame de Paris, dont la toiture a été détruite par un incendie le 15 avril dernier, a été adopté dans la nuit de
vendredi à samedi par l'Assemblée nationale.


Le texte, qui fixe le cadre du futur chantier ainsi que le statut des dons faits par les Français pour contribuer aux travaux, a été voté à une vaste majorité des suffrages exprimés, par 32 voix pour, cinq contre et dix abstentions.


Il doit maintenant être adopté par le Sénat. La procédure à la chambre haute doit commencer le 27 mai.


Rédigés dans l'urgence, les neuf articles de la loi pour la conservation et la restauration de la cathédrale entérinent la souscription nationale ouverte au lendemain de l'incendie et prévoient la création par ordonnance d'un établissement public chargé de gérer les fonds recueillis ainsi que les modalités de contrôle de cette
instance. Il introduit un dispositif fiscal accordant une réduction d'impôts de 75% dans la limite de 1.000 euros pour les particuliers donateurs.


La souscription publique est placée sous la haute autorité du président Emmanuel Macron, qui a donné cinq ans pour reconstruire la cathédrale, dont l'Etat est propriétaire.





Compromis franco-italien chez EssilorLuxottica

Compromis franco-italien chez EssilorLuxotticahttp://www.via214.net/


Publié le 13/05/2019 à 07:28 La Rédaction Via214



PARIS (Reuters) - Les camps français et italien qui s'affrontaient depuis
plusieurs mois au sujet de la gouvernance d'EssilorLuxottica sont
parvenues à un compromis dimanche, rapportent Les Echos et Le Figaro, qui ne citent pas leurs sources.


Le numéro un mondial de l'optique, né de la fusion l'an dernier entre le géant français des verres optiques Essilor et le lunetier italien Luxottica, est confronté depuis plusieurs mois à une grave crise de gouvernance, avec des relations particulièrement tendues
entre les deux co-dirigeants du groupe issu de la fusion: Leonardo Del Vecchio, fondateur de Luxottica et PDG d'EssilorLuxottica, et Hubert Sagnières, vice-président exécutif d'EssilorLuxottica et également président d'Essilor.


Selon les deux quotidiens français, l'accord trouvé à quelques jours de
la prochaine assemblée générale des actionnaires d'EssilorLuxottica, prévue jeudi, prévoit que les deux co-dirigeants du groupe devraient "séparer leurs fonctions opérationnelles de celles de présidents" et déléguer "une
partie de leurs pouvoirs à leur bras droit respectif".


"En substance, le duo Francesco Milleri, actuel directeur général de
Luxottica, et Laurent Vacherot, son homologue côté Essilor, récupéreraient provisoirement les pouvoirs opérationnels en délégation - avec pour mission d'accélérer la fusion et
d'approfondir les synergies", expliquent Les Echos.


Cet accord devrait également s'accompagner d'un abandon des procédures judiciaires en cours, selon les deux quotidiens français.


"Il a été mis fin à toutes les procédures judiciaires entre les deux
camps, et notamment l'arbitrage demandé en mars par Delfin, holding de Leonardo Del Vecchio, qui détient 31 % des droits de vote du groupe, pour régler son différend avec Essilor et Sagnières",
souligne Le Figaro.


Une porte-parole d'EssilorLuxottica a refusé de commenter ces informations de presse et la porte-parole de Leonardo Del Vecchio n'était pas joignable dans l'immédiat.


Le groupe issu du rapprochement, présenté comme un accord logique et
une fusion entre égaux, est confronté depuis plusieurs mois à une grave crise de gouvernance, chaque partie accusant l'autre de vouloir prendre l'ascendant alors qu'Essilor et Luxottica sont supposés avoir le même poids au sein du conseil d'administration de la société fusionnée en vertu d'un accord qui expire en 2021.

Double procès pour les Balkany à partir de lundi

Double procès pour les Balkany à partir de lundihttp://www.via214.net/


Publié le 13/05/2019 à 06:42 La Rédaction Via214



PARIS (Reuters) - Le maire Les Républicains (LR) de Levallois-Perret
(Hauts-de-Seine) Patrick Balkany et son épouse Isabelle, rattrapés par la justice après y avoir longtemps échappé, sont les prévenus vedettes d'un double procès qui se tiendra à partir de lundi à Paris.


Sauf si le tribunal correctionnel de Paris décide de joindre les deux
dossiers, ils seront d'abord jugés jusqu'au 16 mai pour fraude fiscale au titre des impôts sur le revenu et la fortune pendant la période 2009-2015, à la suite d'une plainte du fisc.


Ces amis de l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy encourent pour ces faits cinq ans de prison et une amende de 500.000 euros ou du double du produit de l'infraction.


Puis, à partir du 20 mai, Patrick Balkany, 70 ans, doit être jugé pour
corruption passive, blanchiment de fraude fiscale aggravée, prise illégale d'intérêt et son épouse, âgée de 71 ans pour blanchiment aggravé. Ils sont également poursuivis dans ce dossier
pour déclaration mensongère ou incomplète du patrimoine.


Ces faits sont susceptibles de leur valoir une deuxième condamnation
pouvant aller jusqu'à dix ans d'emprisonnement et 750.000 euros
d'amende, l'Etat demandant pour sa part dans ce volet un million d'euros d'indemnisation aux prévenus.


Dans ce second volet, ils comparaîtront avec quatre autres prévenus dont leur fils Alexandre, 38 ans, jugé pour blanchiment de fraude
fiscale, et un homme d'affaires d'origine saoudienne poursuivi pour
corruption, Mohamed Bin Issa Al-Jaber.


L'enquête, qui a nécessité plus d'une vingtaine de commissions rogatoires
internationales, a établi qu'ils avaient constitué frauduleusement et dissimulé un important patrimoine immobilier en recourant à des sociétés étrangères, notamment sur l'île de Saint-Martin et au Maroc. Elle a aussi établi qu'ils possédaient des comptes bancaires
non déclarés à l'étranger.


PRÉSENCE INCERTAINE D'ISABELLE BALKANY


L'accusation évalue à au moins 13 millions d'euros le montant total des avoirs concernés.


Un chiffre contesté par l'avocat d'Isabelle Balkany, Me Pierre-Olivier
Sur, qui cite notamment l'exemple d'un des biens en cause, la "villa
Pamplemousse", sur l'île de Saint-Martin.


"Elle a été vendue deux millions d'euros (...) alors qu'elle a été
évaluée sept millions par l'administration fiscale", a-t-il
déclaré à Reuters. "Donc on va se battre sur les chiffres."


"J'attends qu'on remettre les choses en place : c'est un procès de fraude
fiscale, un point c'est tout", a-t-il ajouté, précisant que sa cliente avait reconnu une partie des faits.


Patrick Balkany a aussi reconnu une partie des faits mais ses avocats, Mes
Eric Dupond-Moretti et Antoine Vey, n'ont pas souhaité s'exprimer avant ce double procès.


Un doute subsistait ce week-end sur la présence, lundi, d'Isabelle Balkany, hospitalisée le 1er mai après une tentative présumée de suicide par absorption de médicaments - elle avait dénoncé auparavant sur Facebook (NASDAQ:FB) "une instruction exclusivement à charge" et dit vouloir
faire "une grosse sieste".


Me Sur a refusé de dire si elle serait présente lundi ou s'il demanderait le renvoi du procès, tout en précisant que sa cliente serait encore tout le week-end à l'hôpital dans une unité psychiatrique : "Physiologiquement, elle est remise, elle est hors de danger mais pyschologiquement et psychiatriquement, elle est très suivie et très fragile", a-t-il dit à Reuters.


PLUSIEURS DÉCENNIES DE DÉRIVES


Les démêlés judiciaires des époux Balkany défrayent si régulièrement
la chronique depuis plusieurs décennies qu'ils sont devenus emblématiques des dérives de certains élus.


Ils n'ont à ce jour été condamnés qu'une fois, en 1996, à 15 mois de
prison avec sursis pour "prise illégale d'intérêt" - ils utilisaient à leur seul service trois "employés municipaux".


Mais on ne compte plus les enquêtes les visant, dont plusieurs en cours,
sur des soupçons de malversations, et les rapports dénonçant l'opacité et les irrégularités de la gestion par ce couple d'une des villes les plus endettées de France et d'une nébuleuse
d'associations et entreprises publiques locales.


Cela n'a pas empêché Patrick Balkany d'être maire de Levallois-Perret
depuis 1983, sauf entre 1995 et 2001, et d'annoncer en décembre qu'il serait de nouveau candidat en 2020.


Il a aussi été membre de la direction du RPR et de l'UMP, ancêtres de LR, et cinq fois député de 1988 à 2017, tandis qu'Isabelle Balkany a été sans interruption sa première adjointe à la mairie de Levallois-Perret depuis 2001.


Dans un chapitre de son rapport annuel 2017 spécialement consacré au
"système municipal" mis en place par les Balkany, la Cour des comptes s'étonne de la mansuétude dont ils ont profité.


"La surveillance des services de l'Etat sur les dérives de cette gestion
municipale a sans doute été trop intermittente et les mises en garde formulées trop rares et peu suivies de rappels plus fermes à la légalité", lit-on dans ce document.


Un étonnement partagé par l'association anticorruption Anticor, partie civile.


"On aimerait comprendre comment quelqu'un comme Patrick Balkany peut
toujours être maire de Levallois-Perret, malgré des éléments à charge très graves connus depuis 2000", a déclaré à Reuters
son président, Jean-Christophe Picard.


"Cette affaire pose aussi la question de la responsabilité collective (...)
Pourquoi les deux derniers présidents de la République que j'ai saisis n'ont pas révoqué Patrick et Isabelle Balkany", qui ont perdu toute "autorité morale", a-t-il ajouté.

Un taureau s'échappe et blesse six personnes dans le Gard

Un taureau s'échappe et blesse six personnes dans le Gardhttp://www.via214.net/


Publié le 13/05/2019 à 06:22 La Rédaction Via214



MARSEILLE (Reuters) - Un taureau de combat a blessé six personnes dimanche à
Vergèze (Gard) avant d'être abattu par les gendarmes, a-t-on appris auprès du procureur de Nîmes, Eric Maurel.


Le magistrat a annoncé sur son compte Twitter (NYSE:TWTR) l'ouverture de deux enquêtes, l'une pour blessures involontaires contre X sur les causes de la fuite du taureau et l'autre sur
l'usage des armes lors de l'opération.


Peu après 13h00 (12h00 GMT), le taureau s'est échappé au moment de son
débarquement en vue de participer à une manifestation taurine dans les arènes de la ville.


L'animal a renversé plusieurs personnes dans sa fuite avant d'être abattu par les gendarmes qui ont tiré à une vingtaine de reprises.


Six personnes ont été blessées, dont deux gendarmes par coups de corne. L'un des militaires a été évacué dans un état grave.


De source proche de l'enquête, l'une des personnes légèrement blessées l'aurait été par le ricochet d'une balle.

Trump défend les tarifs contre la Chine après les hésitations de son conseiller

Trump défend les tarifs contre la Chine après les hésitations de son
conseillerhttp://www.via214.net/


Publié le 13/05/2019 à 05:55 La Rédaction Via214



Le président américain Donald Trump a défendu dimanche sa politique de taxes douanières punitives contre la Chine après des déclarations ambigües de son principal conseiller économique Larry
Kudlow qui a reconnu qu'elle pourrait aussi avoir un impact sur les
entreprises américaines.


"Nous sommes exactement où nous voulons avec la Chine. Rappelez-vous, ils sont revenus sur leurs engagements avec nous et ils ont essayé de
renégocier", a-t-il dit dimanche soir sur Twitter.


"Nous allons prendre des dizaines de milliards de dollars de tarifs de la
Chine. Les importateurs de produits peuvent les fabriquer eux-mêmes aux USA (idéal), ou les acheter à des pays non soumis à tarifs", a-t-il ajouté.


Un peu plus tôt, interrogé sur la chaîne Fox News, Larry Kudlow avait
dû reconnaître que les tarifs douaniers n'étaient pas payés directement par la Chine mais par les entreprises importatrices américaines.


"En fait, les deux parties vont payer. Les deux parties vont payer cela", a admis Larry Kudlow devant l'insistance du journaliste. "Les
deux parties vont souffrir de cela", a-t-il dit, avant d'assurer que la bonne tenue de l'économie américaine allait lui permettre d'amortir d'éventuels effets négatifs.


Le président américain ne cesse de répéter que les droits de douane
imposés à la Chine permettaient de remplir les caisses du Trésor
américain.


De nombreux économistes, de leur côté, affirment que ces tarifs
douaniers affaiblissent certes la compétitivité chinoise mais qu'ils représentent des hausses de prix pour les entreprises et consommateurs américains.


-Possible rencontre Xi-Trump-


Selon Larry Kudlow, une rencontre entre Donald Trump et son homologue
chinois Xi Jinping en marge du sommet du G20 des 28 et 29 juin à Osaka, au Japon, est envisagée afin d'essayer à nouveau de déminer ce conflit commercial qui pourrait avoir des répercussions sur
l'économie mondiale et ébranle les marchés.


"Les chances que le président Trump et le président Xi se retrouvent
ensemble lors de cette réunion sont probablement assez grandes", a déclaré le conseiller.


Les négociateurs chinois et américains se sont rencontrés à
Washington jeudi et vendredi mais se sont séparés sans accord, Washington accusant Pékin d'avoir fait marche arrière sur plusieurs points discutés au cours de plusieurs mois de pourparlers destinés à sceller un accord commercial entre les deux premières puissances
économiques du monde.


Le président américain a accru la pression, en faisant passer vendredi
de 10% à 25% les droits de douane punitifs imposés sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises alors même que la délégation menée par le vice-Premier ministre Liu se trouvait à
Washington. Au total, ce sont 250 milliards de dollars de produits
chinois qui sont actuellement surtaxés par les Etats-Unis.


Et il a également ordonné le lancement de la procédure en vue
d'imposer des droits de douane sur les quelque 300 milliards d'importations chinoises restantes.


"Nous ne pensons pas que les Chinois soient allés assez loin. Nous allons
attendre de voir, les discussions vont se poursuivre", a souligné Larry Kudlow.


"Nous avons besoin de quelque chose de plus clair et, jusqu'à ce que ce
soit le cas, nous devons maintenir nos tarifs douaniers", a poursuivi M. Kudlow. "Nous ne pouvons accepter un quelconque rétropédalage".


Il a par ailleurs indiqué qu'"aucun plan concret ni définitif" n'avait été déterminé concernant la suite des négociations. La Chine a invité le ministre du Trésor Steven Mnuchin et le
représentant américain au Commerce Robert Lighthizer à se rendre à
Pékin mais aucune date n'a été fixée.


Donald Trump ne cesse d'assurer que sa relations personnelle avec le
président chinois reste très forte, en dépit du blocage dans les négociations.


Les Etats-Unis exigent une réduction de leur immense déficit commercial
vis-à-vis de la Chine (378 milliards de dollars en 2018), des "changements structurels" comme la fin du transfert forcé des technologies, la protection de la propriété intellectuelle américaine ainsi que la fin des subventions chinoises aux entreprises d'Etat.





1642 km à pied : Un Français perd à la courte paille et rentre à pied de Hongrie jusque dans le Tarn

1642 km à pied : Un Français perd à la courte paille et rentre à pied
de Hongrie jusque dans le Tarnhttp://www.via214.net/


Publié le 12/05/2019 à 11:36 La Rédaction Via214



1 km à pied, ça use, ça use, 2 km à pied… On vous épargne la suite. Pierre, surnommé Pierrouf, a pu compter jusqu’à 1642, comme les 1642 km qu’il vient
de parcourir à pied. En vacances avec
des amis en Hongrie, ils boivent, se lancent des défis, Pierre perd au tirage de la courte paille, et se voit désigner un défi de taille : rentrer en France à
pied. Il est arrivé hier comme héros,
accueilli dans son village du Tarn, après un périple de 5 jours à travers l’Europe. Regardez la vidéo pour découvrir son voyage.


Il perd à la courte-paille et doit rentrer à pied


Mathieu, Alexandre, Nicolas et Pierre, quatre amis du club de foot
de Cambounet-sur-le-Sor, un village près de Castres, dans le Tarn, profitaient de leurs derniers jours de vacances en Hongrie. Après avoir vidé la cave
d’un bar de Budapest, ils se lancent des défis et tirent à la courte paille pour décider lequel des 4 rentrerait en France à pied. C’est le malheureux
Pierre Trantoul, surnommé Pierrouf qui a perdu. Immédiatement, ses amis déchirent son billet d’avion. Ils lui laissent 150 euros pour se débrouiller et chacun lui offre un petit objet souvenir : une perche à selfie, un oiseau en bois et un cigare. Qu’allait-il faire avec le cigare ? C’était le"cri d’alerte ", explique un ami. Si une photo de lui fumant le cigare était postée sur les réseaux sociaux, cela voulait dire qu’il était en danger et qu’il fallait le rapatrier au
plus vite.


De Budapest au Tarn : auto-stop, bus, camion


L’aventure s’annonce inoubliable pour le jeune homme, qui met 5 jours pour
rentrer chez lui. Il fait du stop en
camion ou en voiture, il a pris le bus et il a aussi un peu marché. Pas question pour lui de ne pas visiter !"J’ai traversé la Croatie, la Slovénie et l’Italie. J’appréhendais
un peu mais au final, je me suis régalé ".
Pierrouf regrette évidemment d’avoir vécu tout cela tout seul. Il a
notamment visité Venise et Milan et il a même été assister à un tournoi de foot à Zagreb et il était aussi dans les gradins du stade lors de la rencontre Milan AC contre Bologne. Pour dormir, il a réussi à trouver refuge chez l’habitant.


Il est arrivé en héros à Cambounet-sur-le-Sor


Les amis ont ouvert une page Facebook pour suivre le périple de Pierre. La presse a évidemment adoré cette histoire et sa nouvelle notoriété lui a permis d’avoir un accueil royal, ce jeudi 9 mai, lorsqu’il est arrivé dans son village. Haie d’honneur, la musique de The Final Countdown à pleins tubes, Pierrouf a traversé la place de son village d’un pas rapide, tirant derrière
lui sa valise, casquette sur la tête. Ils espèrent à présent que cet engouement médiatique aide le club de Cambounet à se motiver pour remporter la demi-finale de la coupe du Tarn qui les opposera à leurs voisins de Saïx.

Trois migrants noyés, des dizaines disparus en Méditerranée

Trois migrants noyés, des dizaines disparus en Méditerranéehttp://www.via214.net/


Publié le 12/05/2019
à 11:08 La Rédaction Via214



Trois migrants ont été retrouvés noyés vendredi et des dizaines d'autres sont portés disparus après le naufrage d'une embarcation dans les eaux internationales au large de la Tunisie, ont indiqué les autorités tunisiennes à l'AFP.



Un bateau de pêche a pu sauver seize migrants, a indiqué le porte-parole du ministère de la Défense Mohamed Zekri, précisant que selon les rescapés, 60 à 70 Africains subsahariens se trouvaient à bord de l'embarcation partie jeudi de Zouara en Libye.


Les rescapés ont été transférés à bord de l'une des trois unités militaires tunisiennes qui participent aux opération de recherches, a indiqué la même source, ajoutant qu'un hélicoptère maltais était également mobilisé.


Selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Sofiène Zaag, l'embarcation partie de Libye tentait de rejoindre illégalement l'Italie, avec environ 75 migrants à bord.


Alors que les autorités italiennes redoutent que les combats en cours en
Libye ne poussent des milliers d'Africains et de Libyens à prendre
la mer, le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a affirmé
plusieurs fois en avril que personne ne serait autorisé à débarquer en Italie.


La Méditerranée a été "plus mortelle que jamais" début 2018, selon un rapport du Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR) qui a estimé qu'une personne sur 18 tentant la traversée
meurt ou disparaît en mer.

Migrants : plus de 60 morts dans un naufrage au large de la Tunisie

Migrants : plus de 60 morts dans un naufrage au large de la Tunisiehttp://www.via214.net/


Publié le 12/05/2019
à 10:27 La Rédaction Via214



Une soixantaine de migrants ont péri dans le naufrage de leur embarcation dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 mai au large de la
Tunisie. Seulement 16 survivants ont été recueillis. "Un à un ils ont lâché, il sont partis sous l'eau, un à un", rapporte un survivant.


Nouveau drame en Méditerranée.Une soixantaine de migrants originaires en majorité du Bangladesh ont péri dans le naufrage de leur embarcation dans la nuit du jeudi 9 au
vendredi 10 mai au large de la Tunisie
, a indiqué ce samedi 11 mai le Croissant-Rouge tunisien qui a recueilli 16 survivants. Ce naufrage a eu lieu en
Méditerranée où les navires de l'opération anti-passeurs de l'UE
Sophia ont cessé d'intervenir et la plupart des bateaux humanitaires
rencontrent des difficultés pour y accéder.


"Les migrants (rescapés) ont raconté être partis jeudi soir dans un
grand bateau qui transportait
environ 75 personnes depuis Zouara
",
ville côtière de Libye, à 120 km à l'ouest de Tripoli, a indiqué
Mongi Slim, responsable du Croissant-Rouge dans le sud de la Tunisie.


"Ils ont été ensuite transférés dans un canot pneumatique plus petit,
surchargé, qui a chaviré 10 minutes plus tard, vers minuit", a poursuivi Mongi Slim. "Les migrants ont indiqué avoir passé huit heures dans l'eau froide et avoir été sauvésin
extremis
par des pêcheurs tunisiens qui ont alerté la marine tunisienne",
a-t-il dit.


Seize survivants recueillis


Trois corps ont été repêchés vendredi par les navires militaires dépêchés sur place, a indiqué pour sa part le ministère tunisien de la Défense.Trois navires doivent poursuivre les recherches ce samedi, a précisé le porte-parole du ministère, Mohamed Zekri. Parmi
les rescapés figurent 14 Bangladais dont un mineur, un Marocain, et un Égyptien
, a précisé le Croissant-Rouge, qui a estimé qu'il n'y avait plus d'espoir pour les autres migrants. Ces survivants ont
indiqué au Croissant-Rouge que l'embarcation, qui se rendait vers
l'Italie, transportait uniquement des hommes,dont 51 Bangladais, trois Égyptiens, plusieurs Marocains, mais aussi des Tchadiens et des gens venus d'autres pays d'Afrique."Je ne peux plus m'arrêter de pleurer",témoigne Ahmed, interrogé par l'AFP dans le foyer d'urgence du Croissant-Rouge à Zarzis, où les 16 rescapés sont hébergés
depuis vendredi soir. "Un à un ils ont lâché, il sont partis sous l'eau, un à un", raconte-t-il. Et d'ajouter : "Nous
avons tant perdu, je n'ai plus rien, nous espérons toujours aller en
Europe, pour gagner assez d'argent et revenir chez nous. Mais je ne veux plus jamais reprendre la mer."


Un taux de mortalité qui a fortement augmenté en 2018


"Si nous n'agissons pas maintenant, il est presque certain que nous
verrons de nouvelles tragédies dans les semaines et mois à venir", a souligné Vincent Cochetel, envoyé spécial du HCR pour la Méditerranée. Début 2019, le HCR soulignait que "la Méditerranée est depuis plusieurs années la voie maritime la plus meurtrière au monde pour les réfugiés et les migrants, avec un taux de mortalité qui a fortement augmenté" en 2018. Les navires humanitaires, qui dénoncent des entraves croissantes à leur action, sont de moins en moins nombreux à parcourir la zone. Fin 2018, les ONG Médecins sans frontières (MSF) et SOS Méditerranée ont dû mettre un terme aux opérations de leur bateau, l'Aquarius.





Barcelone : Manuel Valls pense qu'une "remontada" est "possible"

Barcelone : Manuel Valls pense qu'une "remontada" est "possible"http://www.via214.net/


Publié le 12/05/2019
à 09:40 La Rédaction Via214



Alors que la campagne des élections municipales s'est ouverte, vendredi, à Barcelone, Manuel Valls reste distancé dans les sondages. Mais
l'ancien Premier ministre français garde espoir.


Les récents matches de Ligue des champions au scénario rocambolesques l'ont sans doute inspiré, tout comme le 6-1 infligé par son club de cœur
au Paris Saint-Germain, il y a deux ans : l'ancien Premier ministre français Manuel Valls, distancé dans les sondages, pense qu'une "remontada" est
"possible" dans sa course à la mairie de Barcelone.


Une remontada "en marche"


Interrogé sur la possibilité d'une "remontada" politique, comme en
football, en vue du scrutin du 26 mai, Manuel Valls a répondu "absolument, pas qu'au football". "C'est possible",
a-t-il estimé. "Elles (les remontadas) existent, vous allez voir, elle est en marche", a-t-il déclaré à la presse dans la nuit de jeudi à vendredi, après avoir lancé sa campagne en collant
des affiches.


Manuel Valls, soutenu par le parti libéral Ciudadanos, est opposé
notamment dans la course à la mairie de Barcelone à la maire sortante de gauche radicale, Ada Colau, et au candidat
indépendantiste Ernest Maragall du parti ERC (Gauche républicaine
de Catalogne).


Quatrième dans les sondages


Selon un sondage publié jeudi par l'institut gouvernemental CIS, Manuel
Valls arriverait en quatrième position avec près de 12% des voix. Ada Colau et Ernest Maragall seraient au coude-à-coude pour remporter la mairie et les socialistes arriveraient en troisième
position. Mais l'ancien Premier ministre français, quatrième dans les sondages, veut croire en ses chances. "J'ai envie de convaincre et vous allez voir, on va créer de belles surprises. (…)
Je veux gagner", a-t-il assuré.


"Ces quinze jours (de campagne jusqu'aux élections du 26 mai) sont faits précisément pour convaincre face à l'indécision. (…) Je représente le changement, un changement réel, possible, face à la gestion de ces quatre années passées, au risque que représente l'indépendantisme" catalan, a-t-il ajouté.


Né espagnol, élevé à Paris par un père catalan et une mère italo-suisse et naturalisé français à 20 ans, Manuel Valls s'est engagé politiquement en Espagne et à Barcelone après l'échec de
ses ambitions présidentielles en France en 2017.





Les ex-otages français sont arrivés en France

Les ex-otages français sont arrivés en Francehttp://www.via214.net/


Publié le 12/05/2019 à 09:25 La Rédaction Via214



Les deux otages français libérés par les forces spéciales françaises
dans le nord du Burkina Faso au prix de la mort de deux militaires sont arrivés samedi en France, où les a accueillis le président Emmanuel Macron.


En arrivant en France, les deux ex-otages français et l'ex-otage
sud-coréenne ont été salués par le président de la République. Ils se sont brièvement entretenus avec Emmanuel Macron au pied de la passerelle d’un Falcon de l’Armée de l’air qui venait de se poser sur la base aérienne de Villacoublay, au sud de Paris.


"Nos premières pensées vont aux deux militaires qui ont donné leur vie
pour nous sortir de cet enfer. Leur sacrifice donne un sens à nos vies", a déclaré Laurent Lassimouillas, l'un des ex-otages français à sa descente de l'avion.


"Certainement aurions-nous dû prendre davantage en considération les
recommandations de l'Etat et la complexité de l'Afrique. Et éviter de nous rendre dans cette magnifique partie du monde qui malheureusement bascule dans l'instabilité. Nous avons aussi une
pensée pour notre guide béninois", a-t-il ajouté.


Une déclaration en forme d'excuse de la part de l'ex-otage. Une polémique enfle en effet autour de la zone où ils ont été enlevés, alors que deux militaires sont morts dans l'opération de sauvetage.


Jean-Yves Le Drian a d'ailleurs de nouveau insisté sur le fait qu'il
faut respecter les "conseils aux voyageurs" du Quai d'Orsay. Pourtant, il faut rappeler que la zone où les deux
touristes ont été enlevés n'était pas considérée comme à risques avant le 10 mai, après l'enlèvement des deux Français.


Une visite au président burkinabé


Plus tôt dans la journée, les deux ex-otages Patrick Picque et Laurent Lassimouillas ont été reçus au Palais présidentiel de Kosyam à Ouagadougou où ils se sont entretenus avec le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré.


Ils étaient accompagnés de l'ex-otage sud-coréenne. La ressortissante
américaine libérée vendredi n'était en revanche pas présente.



Roch KABORE


@rochkaborepf


J'ai reçu ce samedi matin les deux otages français et l'otage sud-coréenne libérés hier. Je leur souhaite bon retour auprès de leurs familles respectives.



Condoléances


Visages fermés et l’air fatigué, les ex-otages ont été accueillis par
un conseiller de la présidence. "Toutes nos pensées vont aux familles des soldats et aux soldats qui ont perdu la vie pour nous libérer de cet enfer. On voulait présenter nos condoléances tout
de suite", a déclaré Laurent Lassimouillas.


Vendredi, deux officiers du commando Hubert, Cédric de Pierrepont et
Alain Bertoncello, ont été tués lors de l'opération de libération des otages.


Ils ont également remercié "les autorités françaises et celles
du Burkina" pour cette opération militaire. "On voulait remercier les autorités françaises et celles du Burkina d’avoir participé à notre libération pour que nous soyons loin de tout cet enfer que nous avons vécu", a ajouté Laurent Lassimouillas.


"Une pensée" pour leur guide béninois


Il a également déclaré avoir "une pensée" pour leur "chauffeur-guide béninois" tué avant leur enlèvement au
Bénin le 1er mai.




Corse. Disparue alors qu’elle se baignait dans un fleuve, une femme retrouvée morte

Corse. Disparue alors qu’elle se baignait dans un fleuve, une femme
retrouvée mortehttp://www.via214.net/


Publié le 11/05/2019 à 10:54 La Rédaction Via214



Le corps sans vie d’une femme d’une trentaine d’années a été
découvert samedi matin, au lendemain de sa disparition à Prunelli-di-Fiumorbu (Haute-Corse).



Une femme d'une trentaine d'années a été retrouvée morte en Corse, ce samedi 11 mai 2019, en début de matinée, par les sapeurs-pompiers qui la recherchaient activement depuis la veille au soir. Cette femme avait disparu, vendredi 10 mai, vers 21 h, alors qu'elle se baignait dans les eaux du fleuve côtier Fiomurbu (ou Fiumorbo), à Prunelli-di-Fiumorbu (Haute-Corse).


Son compagnon ne l'a pas vue disparaître


Dans cette zone touristique, située près de l'hippodrome et de la tour
Calzarellu, sur le littoral oriental de l'île de Beauté, d'un côté le fleuve, qui prend sa source au Monte Renoso, et de l'autre la mer Tyrrhénienne.


C'est au moment où son compagnon regardait en direction de la mer que la
jeune femme aurait disparu, rapporte le quotidien régional Corse matin.


Les recherches interrompues dans la nuit


Vendredi soir, pendant que la gendarmerie procédait à des constatations, les plongeurs du groupe de reconnaissance en milieu aquatique (Grima 2B), appuyés par l'hélicoptère Dragon 2B, ont mené d'intenses
recherches dans les environs.


Arrêtées dans la nuit, les opérations de recherche ont repris au lever du
jour, jusqu'à la découverte macabre, non loin de l'endroit où la baigneuse avait été signalée disparue.


La victime résidait à Ghisonaccia, la commune voisine de Prunelli-di-Fiumorbu.

Festival de Trélazé : le concert de Bob Sinclar avancé au 3 juillet

Festival de Trélazé : le concert de Bob Sinclar avancé au 3 juillethttp://www.via214.net/


Publié le 11/05/2019 à 10:14 La Rédaction Via214



Le concert de Bob Sinclar, programmé cet été au Festival de Trélazé, était initialement prévu le 28 août. Il a été avancé au 3 juillet.



Bob Sinclar au Festival de Trélazé, c’est bien pour cet été. Le
concert du DJ français, initialement programmé le mercredi 28 août au parc du Vissoir, près d’Angers, a été avancé au 3 juillet. Retenu pour des raisons administratives aux États-Unis sur cette période, sa production a proposé une nouvelle date au début de
l’été,
explique le service de communication de la ville de Trélazé.


Deux jours avant la soirée NRJ in the Park du 5 juillet, Bob Sinclar offrira lui aussi aux festivaliers une soirée aux rythmes electros des plus animés. Mercredi 28 août, le parc du Vissoir restera dans le calme, avant d’accueillir, jeudi 29 août, le groupe de pop américain The Jacksons.

États-Unis. Une institutrice malade, contrainte de payer son remplaçant

États-Unis. Une institutrice malade, contrainte de payer son remplaçanthttp://www.via214.net/


Publié le 11/05/2019 à 09:48 La Rédaction Via214



En vertu de la loi en vigueur dans son district scolaire, une enseignante atteinte du cancer, est tenue de régler le salaire de sa remplaçante. Les parents d’élèves ont décidé de l’aider.



Des parents d’élèves d’une école de San Francisco ont organisé une collecte de fonds destinée à financer une institutrice malade du cancer, tenue par la loi de rembourser le salaire de son remplaçant : près de 200 dollars par jour (environ 180 €).


Cette situation " n’est pas propre au district ou à San Francisco ",
a assuré une porte-parole du district scolaire, Laura Dudnick, expliquant que l’obligation de remboursement s’applique dans toutes les écoles de Californie, conformément au code de l’éducation en vigueur dans cet État depuis 1976.


En vertu de l’accord conclu entre le district et les organisations
syndicales à San Francisco, chaque enseignant a droit à dix jours
de congés-maladie payés par an. Les jours non pris peuvent se cumuler d’année en année.


Une fois épuisés ces jours, les enseignants malades peuvent encore
bénéficier de 100 jours de congés prolongés, durant lesquels ils
reçoivent " l’intégralité
de leur salaire moins le coût de leur remplaçant "
, explique la porte-parole.


Situation injuste


Enseignante en deuxième année de maternelle, l’institutrice, qui exerce dans l’école depuis 17 ans, souffre d’un cancer du sein et a demandé aux nombreux médias s’intéressant à son cas de protéger son anonymat.


" C’est une enseignante super, ce n’est pas juste. C’est fou ! ",
a réagi Elia Hernandez sur des télévisions locales, indignée comme de nombreux autres parents d’élèves de la situation.


La collecte de fonds organisée sur internet par les parents de l’école
élémentaire Glen Park a permis de lever près de 14 000 dollars et est désormais close.


Les syndicats ont assuré vouloir renégocier ce système mais " nous
travaillons dans le cadre d’un système éducatif public qui est financièrement atone "
, a estimé Eric Heins, président de l’Association des enseignants de Californie.





L’aigle Dana, disparu le 27 avril, repéré dans le Loiret, à 600 km du Finistère

L’aigle Dana, disparu le 27 avril, repéré dans le Loiret, à 600 km du
Finistèrehttp://www.via214.net/


Publié le 11/05/2019 à 09:06 La Rédaction Via214



L’aigle échappé de l’Aquashow d’Audierne (Finistère), a été repéré
vendredi soir, dans le Loiret, selon nos confrères de La République du Centre. Mais il n’est pas encore attrapé.



Selon nos confrères de La République du Centre, l’aigle Dana, échappé de l’Aquashow d’Audierne le 27 avril, a été retrouvé à Amilly, près de Montargis, dans le Loiret.


L’aigle, un pygargue à tête blanche, gros aigle pêcheur américain de plus
de deux mètres d’envergure, a été photographié par un adjoint au maire de la commune. Vendredi soir, policiers municipaux et pompiers étaient mobilisés pour tenter de capturer le rapace.


" Il lorgnait un cadavre de chat écrasé sur la N7 ", raconte l’élu en question. "Le problème, c’est qu’il risquait de se faire percuter ou de causer un accident ".


Une diversion a alors été mise en place, selon La République du Centre, pour inciter l’animal à s’éloigner de cette zone à risque.
Posé à la cime d’un arbre, l’aigle femelle a fini par prendre son envol. Il naviguait, vendredi soir, dans le ciel de la commune.

Un cofondateur de Facebook appelle à démanteler le groupe

Un cofondateur de Facebook appelle à démanteler le groupehttp://www.via214.net/


Publié le 10/05/2019 à 16:48 La Rédaction Via214



Une nouvelle voix s'est élevée jeudi contre Facebook et pas des moindres: l'un de ses cofondateurs, Chris Hughes, a appelé dans une longue tribune au vitriol à démanteler le groupe et à lui imposer un contrôle strict.


M. Hughes, qui a fondé le réseau social avec Mark Zuckerberg il y a
quinze ans dans un dortoir de l'université de Harvard, le dit tout
de go dans le New York Times: "Il est temps de démanteler Facebook" en séparant le réseau social, son activité
originelle, des applications Instagram et WhatsApp.


Celui qui a depuis quitté l'entreprise et affirme avoir vendu ses parts en 2012 s'en prend même directement à l'actuel patron, Mark
Zuckerberg, qu'il accuse d'avoir sacrifié la protection de la vie
privée des utilisateurs au profit du "clic" et d'avoir éliminé la concurrence sans état d'âme.


Ce texte est accompagné d'une photo où l'on peut distinguer les deux
hommes, visages juvéniles, sur le campus de la prestigieuse université en 2004.


"C'est un être humain. Mais c'est son humanité même qui rend son pouvoir,
hors de contrôle, si problématique", écrit aujourd'hui Chris Hughes de son ancien condisciple.


Mark Zuckerberg "a créé un Léviathan qui élimine l'esprit d'entreprise et restreint le choix des consommateurs", affirme M. Hughes, désormais membre de l'Economic Security Project qui
milite pour l'instauration d'un revenu minimum d'existence aux Etats-Unis, et du Roosevelt Institute.


Selon lui, M. Zuckerberg pourrait décider à lui seul de configurer les
algorithmes de Facebook pour modifier ce que les abonnés voient sur leur fil d'actualité ou les paramètres de protection de la vie privée.


"Je suis en colère du fait que la priorité qu'il a accordée à la
croissance l'ait amené à négliger la sécurité et la civilité pour la course aux clics", regrette-t-il, affirmant par ailleurs que "le gouvernement doit tenir Mark pour responsable" de cette situation.


"Facebook accepte le fait que son succès s'accompagne d'une responsabilité", a réagi Nick Clegg, responsable de la communication du groupe, auprès de l'AFP.


"Mais on ne peut pas faire appliquer cette responsabilité en appelant à
démanteler une entreprise américaine à succès (mais uniquement) via l'introduction méticuleuse de nouvelles règles pour internet. C'est exactement ce à quoi a appelé Mark Zuckerberg", a-t-il ajouté, précisant que ce dernier rencontrait des responsables
politiques cette semaine.


Il doit notamment être reçu par le président français Emmanuel
Macron vendredi.


Monopole


Facebook, qui a racheté Instagram (partage de photos) en 2012 puis WhatsApp(messagerie instantanée) en 2014, revendique 2,7 milliards
d'utilisateurs mensuels sur l'ensemble de ses plateformes. Le groupe a dégagé un bénéfice de 2,43 milliards de dollars au premier trimestre cette année. Les données de ses usagers sont la base de
son modèle économique car elles servent à cibler la pub.


Mais il est empêtré dans une série de scandales autour des contenus motivés par la haine ou trompeurs qui circulent sur son réseau mais aussi autour de l'utilisation indue de données privées de ses abonnés. Le groupe pourrait notamment écoper d'une amende de
plusieurs milliards de dollars de la part de l'agence fédérale de
régulation du commerce.


Pour Chris Hughes, Facebook est devenu un monopole, qu'il faut démanteler "dans un délai court": régulateurs et élus doivent se
saisir de ce dossier avec, le cas échéant, la menace d'un procès anti-monopole devant les tribunaux.


Et même, dit-il: "Juste démanteler Facebook n'est pas suffisant. Nous avons besoin d'une nouvelle agence, chargée par le Congrès de réguler les entreprises technologiques".


Chris Hughes rejoint ainsi d'autres critiques virulents, comme le financier
George Soros qui étrille régulièrement Facebook et d'autres géants d'internet, qu'il décrit lui aussi comme des "monopoles toujours plus puissants".


M. Hughes rejoint aussi la sénatrice Elizabeth Warren, candidate démocrate à la présidentielle de 2020, qui a proposé récemment de "démanteler ces monopoles" et qui a d'ailleurs estimé jeudi sur Twitter que Chris Hughes avait "raison".


Mais pour la commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager, le démantèlement n'est pas la meilleure solution car "il y a un risque que, même si nous démantelons ces sociétés, elles
redeviennent grosses très rapidement avec les effets de réseau".


Jeudi également, la National Whistleblowers Center, spécialisée dans les lanceurs d'alerte, a accusé Facebook de générer automatiquement, et involontairement, des contenus (comme des montages vidéo automatiques) à destination de groupes liés au terrorisme parce que ses algorithmes ne les reconnaissent pas comme tels.





Tarifs douaniers de Trump: ce sont les Américains qui paient

Tarifs douaniers de Trump: ce sont les Américains qui paienthttp://www.via214.net/


Publié le 10/05/2019 à 14:01 La Rédaction Via214



Les Américains vont faire les frais des droits de douane supplémentaires
que Donald Trump veut infliger aux importations chinoises, même si
le président se targue des milliards de dollars affluant dans les caisses de l'Etat.


"Les tarifs douaniers sont des taxes payées par les entreprises américaines et les consommateurs, pas par la Chine", met en garde David French, un dirigeant de la plus grande fédération américaine des détaillants (NRF) alors que les droits de douane sur 200 milliards d'importations chinoises doivent être portés de 10 à 25% vendredi.


Cette soudaine hausse des tarifs douaniers, qui pourrait prendre effet
moins d'une semaine après avoir été annoncée, pourrait "perturber sévèrement les entrepreneurs américains, en particulier les petites entreprises qui ont des ressources limitées pour en atténuer les conséquences", ajoute-t-il.


Les droits de douane additionnels déjà engrangés depuis un an rapportent à l'Etat fédéral 100 milliards de dollars
supplémentaires par an, avance Donald Trump. Pour autant, ces taxes sont en fait facturées à la douane aux importateurs américains de produits chinois et non aux exportateurs chinois.


Ce système est censé décourager les importations en provenance du géant asiatique en rendant ses produits plus chers. Pour l'heure, il n'est pas évident que cet enchaînement de conséquences soit à l'oeuvre.


Si industriels et détaillants soutiennent l'administration Trump dans
sa volonté de faire changer les conditions d'accès au marché chinois, la méthode commence à les inquiéter, car leurs clients -les consommateurs américains-, vont de plus en plus en sentir les effets.


"Nous voulons que le président Trump parvienne à un accord avec la Chine
qui mette fin à son comportement anticoncurrentiel", reconnaît
Hun Quach, le vice-président d'une autre organisation professionnelle, la Retail Industry Leaders Association.


Mais il souligne que la classe moyenne va finir par payer plus cher pour des biens de consommation courante.


767 dollars de plus


Alors que des négociations déterminantes vont se tenir jeudi et vendredi à Washington, l'organisation Trade Partnership a calculé que
l'augmentation des droits de douane prévue vendredi renchérira les
dépenses annuelles d'une famille de quatre personnes de 767 dollars.



Près d'un million d'emplois seraient en outre menacés, selon ce même
rapport. Le commerce avec la Chine soutient sept millions d'emplois
aux Etats-Unis, soit 19% des 39 millions d'emplois américains liés au commerce international.


Les droits de douane touchent non seulement de nombreux produits
intermédiaires comme l'acier, le cuir, le caoutchouc ou les plastiques, mais encore des produits finis comme l'électroménager, les télévisions, l'ameublement.


Une récente étude de la Fed de New York montre que les taxes imposées
depuis mars (acier et aluminium) et juillet 2018 (marchandises chinoises) ont dopé l'indice d'inflation (CPI) de 0,3 point de pourcentage l'année dernière.


Un autre travail de recherche publié le mois dernier par l'Université
de Chicago et la Fed a estimé qu'en raison des tarifs douaniers additionnels imposés sur les machines à laver importées, les Américains allaient dépenser 1,5 milliard de dollars
supplémentaires en un an sur ces équipements, renchérissant de 86
dollars le prix d'une machine et de 92 dollars celui d'un séchoir.


"On veut que la Chine change ses pratiques commerciales, mais cela n'a
pas de sens de punir les Américains avec ces tactiques de négociations", a encore protesté cette semaine la Fédération
des détaillants (NRF).


"Si le gouvernement veut appliquer davantage de pression sur la Chine,
qu'elle forme une coalition multinationale avec nos alliés",
suggèrent les distributeurs.


Côté chinois, les chiffres officiels du commerce extérieur ont montré
mercredi pour le mois d'avril une décrue des ventes à l'étranger mais l'excédent de Pékin avec les Etats-Unis est resté stable malgré les taxes douanières.


Les représailles tarifaires chinoises, notamment sur les importations agricoles américaines, font aussi souffrir les agriculteurs aux
Etats-Unis, même si en juillet dernier, l'administration Trump leur
a versé 12 milliards de dollars de compensation.


Plusieurs élus républicains, issus d'Etats qui ont voté pour Donald Trump,
ont fait savoir que les fermiers commençaient "à perdre patience", selon les mots de Joni Ernst, sénateur de l'Iowa.





Plus de dix millions de signatures pour demander la destitution de Trump

Plus de dix millions de signatures pour demander la destitution de Trumphttp://www.via214.net/


Publié le 10/05/2019 à 07:52 La Rédaction Via214




Donald Trump dans le bureau ovale de la Maison Blanche (illustration).
Evan Vucci/AP/SIPA



ETATS-UNIS
Deux élus démocrates ont mis la pression au Congrès, alors que le bras de fer sur un témoignage de Robert Mueller continue


Le message est passé. Des parlementaires démocrates et plusieurs
organisations progressistes ont présenté jeudi à Washington des pétitions rassemblant, au total, plus de dix millions de signatures pour demander au Congrès qu’il lance une procédure de destitution contre le président républicain Donald Trump.


Devant le Capitole, siège du Congrès, et un panneau proclamant " Trump
doit partir ", deux élus de la Chambre des représentants, Rashida Tlaib et Al Green, et plusieurs représentants d’associations comme MoveOn et Women’s March ont présenté une clé USB
rassemblant les signatures.


" Nous tenons dans nos mains dix millions de raisons d’être ici
aujourd’hui ", a lancé Al Green. " Face à notre époque, à cette époque remarquablement sombre pour notre pays, il est temps, selon moi, de se battre ", a renchéri Rashida Tlaib, qui appelle à la destitution de Donald Trump depuis des mois.


Siégeant à la chambre basse depuis janvier, elle avait introduit dès mars
une résolution appelant la commission judiciaire à enquêter pour déterminer si le président avait commis des faits justifiant l’ouverture d'une procédure de destitution.



Rashida Tlaib


@Rachida Tlaib


This is how we do it. This is a movement to take back our country. 10
million people want to protect our democracy. 10 million people want us to uphold the U.S. Constitution. 10 million
people are demanding we hold individual 1 accountable to the rule of
law.


" Crise constitutionnelle ", selon Nancy Pelosi


Face à l’aile progressiste du parti, les chefs démocrates tempèrent
toutefois, en martelant qu’une procédure de destitution, impopulaire dans les sondages, pourrait profondément diviser le pays alors que les élections de 2020 approchent. D’autant que face à la Chambre, à majorité démocrate, le Sénat, chargé du " procès " dans une procédure de destitution, reste contrôlé par les
républicains et acquitterait certainement Donald Trump.


Mais depuis plusieurs semaines, la situation s’est tendue entre les
démocrates et la Maison Blanche, qui refuse de coopérer avec plusieurs enquêtes parlementaires car elle estime que leurs demandes sont injustifiées et motivées par des intérêts politiques. " La décision de Trump et de son administration d’ignorer leur serment " en ne coopérant pas avec le Congrès " a déclenché une crise constitutionnelle ", a ainsi affirmé jeudi la présidente
démocrate de la Chambre, Nancy Pelosi. Mais elle a du même souffle encore écarté la perspective d’une procédure de destitution, tant que les enquêtes parlementaires ne seraient pas bouclées.


Les démocrates continuent de tenter de faire témoigner Robert Mueller,
l’ex-procureur spécial chargé d’enquêter sur la Russie et la campagne de Donald Trump. S’il a blanchi le président américain sur la collusion, il a refusé de trancher sur la question d’obstruction à la Justice. Après s’être opposé à un témoignage de Mueller, le président américain a indiqué jeudi
qu’il laisserait son ministre de la Justice, Bill Barr, décider.

Argentine : un haut fonctionnaire abattu, un député dans un état critique

Argentine : un haut fonctionnaire abattu, un député dans un état critiquehttp://www.via214.net/


Publié le 10/05/2019 à 06 :56 La
Rédaction Via214




La scène où a eu lieu l’assassinat de Miguel Marcelo Yadon le 9 mai à Buenos
Aires. Natacha Pisarenko / AP



L’attaque menée par deux hommes à Buenos Aires semblait viser seul le haut fonctionnaire qui a été abattu. Son ami le député Hector
Olivares, victime collatérale, est entre la vie et la mort.


Miguel Marcelo Yadon, un haut fonctionnaire argentin, a été abattu de cinq balles jeudi 9 mai près du Parlement à Buenos Aires, une
attaque dans laquelle a été blessé un député, apparemment victime collatérale du crime.


Hector Olivares, député de l’Union civique radicale (UCR, majorité
présidentielle), a été grièvement blessé et hospitalisé dans un hôpital de Buenos Aires, entre la vie et la mort.


Il faisait sa marche matinale avec son ami Miguel Marcelo Yadon, qui a
été mortellement touché par les deux tueurs qui l’attendaient dans une Volkswagen grise, garée sur la place du Congrès. Quelques heures après l’attaque, un parent du propriétaire de cette voiture a été arrêté, selon des sources policières.


" C’est un acte clairement mafieux ", a dénoncé Gustavo Galvan, député UCR de la Rioja.


Miguel Yadon, 58 ans, et Hector Olivares, 61 ans, sont tous deux
originaires de la province de la Rioja, dans le nord-ouest de l’Argentine, et partageaient un appartement dans le quartier du Congrès quand ils devaient être dans la capitale pour leurs
activités professionnelles.


Le député épargné


L’attaque s’est produite à 7 heures, heure locale, quand des tirs en
provenance d’une voiture ont touché les deux hommes qui marchaient côte à côte, en survêtement, sur la place située à proximité du Congrès.


" Selon les informations dont nous disposons, la voiture [des agresseurs] stationnait depuis une demi-heure et ils les attendaient, parce qu’il [Olivares] avait l’habitude de sortir marcher tous les jours en
compagnie de Yadon "
, a expliqué M. Cano, un dirigeant de l’UCR.


La ministre de la sécurité publique Patricia Bullrich a révélé que
la cible n’était pas le député, mais son ami et collaborateur. "L’objectif
principal était Yadon "
, a-t-elle assuré lors d’une conférence de presse.


Elle a écarté un mobile politique, à six mois de l’élection présidentielle du 27 octobre. "Nous ne voulons pas situer cet acte dans un cadre politique, mais le mobile est lié à la personne assassinée ", a souligné la ministre.


Des images de vidéosurveillance montrent que les premiers coups de feu
sont tirés depuis l’intérieur de la voiture. Miguel Yadon s’effondre. Touché lui aussi, le parlementaire parvient à se relever et à faire quelques pas pour s’éloigner de la scène du crime.


Les deux tireurs sortent de la berline grise, puis un d’eux fait à
nouveau feu en direction de Yadon, toujours à terre. Le tueur voit que le député s’est éloigné mais baisse son arme et ne cherche pas à le supprimer, selon l’enregistrement vidéo.




Le député, en état critique, Hector Olivares, le 18 mai 2016 à Buenos Aires. AP


Pas de lien avec la future élection présidentielle


Le directeur de l’hôpital Pablo Rossini a indiqué que le député
était "dans un état critique ",
touché au foie, au côlon et au pancréas, et qu’il restait en soins intensifs avant une nouvelle opération. Un nouveau compte rendu médical sera divulgué vendredi.


C’est un fait inédit en Argentine, qui survient au moment où commence la
campagne électorale dans la perspective de la présidentielle du 27 octobre. Une dizaine de balles ont été tirées par les
agresseurs. Le député a été atteint par trois balles.


Ulises Lencina, un proche collaborateur du député blessé, a dit à des journalistes qu’Hector Olivares ne lui avait pas confié avoir reçu
des menaces.


L’élu travaillait sur une loi anti-hooligans, visant à aggraver les
sanctions contre les "barrabravas" et à éradiquer la violence dans le football en Argentine, où la plupart des clubs sont gangrenés par des groupes de supporteurs mafieux.


Ingénieur de formation, Miguel Yadon était pour sa part depuis 2017 le
coordinateur d’un fond d’infrastructures électriques dans la province de la Rioja, fief de l’ex-président Carlos Menem. Une source proche de l’UCR a dit à l’AFP que la gestion de ce fonds
pourrait être à l’origine du meurtre de Miguel Yadon.


La classe politique s’est émue de l’attaque. "Je veux dire aux Argentins que la police travaille et que nous allons enquêter pour comprendre ce qui s’est passé et trouver les
coupables "
, a déclaré le président de centre-droit Mauricio Macri.


De son côté, l’ex-présidente Cristina Kirchner a exprimé sa "solidarité
avec le député Hector Olivares, sa famille, et celle de Miguel Yadon. Nous exigeons l’élucidation immédiate des faits "
.





Entre Emmanuel Macron et les géants du numérique, une relation qui s’est tendue

Entre Emmanuel Macron et les géants du numérique, une relation qui s’est tenduehttp://www.via214.net/


Publié le 10/05/2019 à 06:15 La Rédaction Via214



Le chef de l’Etat, qui défend "une supervision européenne" des géants d’Internet, reçoit le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, vendredi, à l’Elysée.



10 mai 2019-23 mai 2018.
A un an d’écart, l’image est la même : Emmanuel Macron reçoit Mark Zuckerberg à l’Elysée. Mais, au-delà des apparences, le contexte n’est plus le même. Des points de tension sont apparus entre le président français et le fondateur de
Facebook et dans la relation entre l’exécutif français et les grandes entreprises numériques américaines.


En recevant M. Zuckerberg en 2018, M.Macron lui avait offert une séquence plutôt positive, alors qu’il affrontait le début de la tornade médiatique du scandale Cambridge Analytica : le PDG
sortait de deux auditions hostiles devant les députés américains et européens, sur l’utilisation indue de millions de profils Facebook par ce prestataire britannique de la campagne présidentielle de Donald Trump.


L’ex-candidat de la " start-up nation " s’affichait lui aux côtés de dirigeants de grandes entreprises de technologie comme M.Zuckerberg et les autres invités du sommet Tech4Good, organisé à l’Elysée. Une façon de tenter de se démarquer de ses prédécesseurs comme François Hollande ou Nicolas Sarkozy et de profiter du rafraîchissement des relations entre la " big tech " et le président américain Donald Trump.


Ce jour-là, M.Macron avait résumé sa doctrine vis-à-vis des géants du numérique : leur tendre la main mais, "en même temps ",les inciter à accepter une régulation. Symbole de cette démarche : la mission " pilote " annoncée en novembre 2018 avec Facebook. Le groupe a reçu des représentants des régulateurs français et leur a exposé ses méthodes de modération des contenus
haineux. Leur rapport est attendu ce 10 mai.


Vives batailles de lobbying


Si les entreprises comme Google ou Facebook saluaient ce nouvel interlocuteur, depuis quelques nuages ont assombri le tableau. L’annonce, dès février, de la proposition de loi de régulation des contenus haineux a créé un point de tension avec les grandes plateformes. Ce texte, déposé en mars par la députée (La République en marche) de Paris Laetitia Avia, n’était
pas prévu au moment de la mise en place du groupe de régulateurs, reconnait-on chez Facebook, tout en assurant que le dialogue a toujours été bon avec le gouvernement.


En fait, M.Macron a décidé d’accélérer, face à l’émotion suscitée par la recrudescence de l’antisémitisme sur Internet et en dehors."Nous
devons nous inspirer de ce que nos voisins allemands ont su faire, de
manière efficace et pragmatique "
,
avait-il dit lors du dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).

Fusillades : aux Etats-Unis, l’héroïsme de deux victimes éclipse le débat sur les armes à feu

Fusillades : aux Etats-Unis, l’héroïsme de deux victimes éclipse le débat sur les armes à feuhttp://www.via214.net/


Publié le 10/05/2019 à 05:48 La
Rédaction Via214




La mort de deux étudiants qui se sont interposés au Colorado et en
Caroline du Nord, en l’espace d’une semaine, a suscité beaucoup d’émotion.



Kendrick Castillo est tombé sous les balles d’un forcené qui a blessé
huit autres élèves, le 7 mai, dans un lycée du Colorado. Il avait 18 ans. Une semaine plus tôt, un étudiant de 21 ans,
Riley Howell, avait été lui aussi emporté dans les mêmes circonstances, en Caroline du Nord, au cours d’une attaque qui avait fait une autre victime et quatre blessés. Kendrick Castillo et Riley Howell avaient tenté de neutraliser à mains nues leurs assaillants et leur sacrifice a certainement empêché
deux bains de sang.


Le courage des deux nouvelles victimes des fusillades de masse qui
endeuillent régulièrement les Etats-Unis a suscité une vague d’émotion. Le second, membre d’un organisme de l’armée chargé de l’entraînement des officiers de réserve, a été mis en terre avec les honneurs militaires. La presse américaine a publié une photo des deux fauteuils dans lesquels il s’installait chez lui pour jouer à des jeux vidéos avec son frère, avec le panneau
"Réservé à un héros" que ce dernier a installé à la place qu’il n’occupera plus jamais.


Le père du premier a raconté à la chaîne NBC qu’il avait discuté
avec lui de l’attitude à adopter en pareilles circonstances, en lui conseillant notamment de ne pas risquer sa vie. Son fils aurait insisté au contraire pour riposter."Tu
m’as élevé de cette façon. Tu m’as élevé pour être une bonne personne. C’est ce que je fais"
, avait-il confié à John Castillo.


Ce dernier a ajouté que son fils avait gardé pieusement la bannière
étoilée qui avait drapé le cercueil de son grand-père, un ancien marine, et qu’il se rendait souvent sur sa tombe au cimetière national de Fort Logan, près de Denver. Ces deux tragédies ont
rappelé aussi que de nombreuses formations sont proposées par des
sociétés privées pour faire face à ces situations, y compris en s’attaquant aux assaillants.

Les derniers contrats d'Airbus dans les satellites valent plus de 1 md de dollars

Les derniers contrats d'Airbus dans les satellites valent plus de 1 md de dollarshttp://www.via214.net/


Publié le 09/05/2019 à 15:02 La Rédaction Via214



PARIS (Agefi-Dow Jones)--Les deux derniers contrats annoncés par Airbus
pour construire des satellites ont dépassé le milliard de dollars en termes de montant, rapporte jeudi le quotidien Les Echos.


Le groupe d'aéronautique civil et de défense avait annoncé le 6 mai dernier,
dans deux communiqués distincts, deux contrats pour construire trois
satellites, sans en préciser les montants. Dans le cadre du premier
contrat, Airbus avait été désigné chef de file d'un consortium, au côté de Thales Alenia Space, pour fournir deux satellites à l'opérateur espagnol Hisdesat. Selon Les Echos, "les deux
satellites représenteraient un investissement initial de 750
millions d'euros".


L'autre contrat porte sur la fourniture par Airbus d'un satellite multimission auprès de l'opérateur malaisien MEASAT. Le montant de contrat s'élèverait à "quelque 350 millions de dollars", selon Les Echos.


Contactés par l'agence Agefi-Dow Jones un porte-parole d'Airbus Defense and Space n'a pas souhaité commenter ces informations, tandis qu'une porte-parole de Thales Alenia Space n'était pas disponible dans l'immédiat.





Nouvelle chute d'un drone de transport de La Poste à Zurich

Nouvelle chute d'un drone de transport de La Poste à Zurichhttp://www.via214.net/


Publié le 09/05/2019 à 14:35 La Rédaction Via214



Zurich (awp/ats) - Un drone de transport de La Poste s'est écrasé jeudi
matin dans une forêt près de l'Université de Zurich. Il n'y a pas
eu de blessé. L'appareil, qui ne transportait pas de charge, a pu
être récupéré.


Le fabricant a annoncé la chute de l'appareil qui pèse 10 kg peu avant 11h00, a indiqué jeudi la police municipale zurichoise. Des techniciens de l'entreprise et la police ont pu récupérer l'engin fortement
endommagé. Le drone effectuait un vol entre l'Université et l'hôpital universitaire.


Des spécialistes de la police, du Service suisse d'enquête de sécurité
(SESE) et du fabricant vont tenter de déterminer la cause de la chute de l'appareil. En janvier, un drone de La Poste était tombé dans le lac de Zurich. Il transportait des échantillons de sang. L'enquête a montré qu'un court-circuit était à l'origine de
l'accident.


Un premier appareil avait réalisé en janvier "un atterrissage d'urgence
contrôlé" selon La Poste, pour finir par sombrer dans le Lac de Zurich. L'engin transportait un échantillon de sang sans
importance dans le cadre d'une phase de test de vols entre une clinique du groupe Hirslanden et le laboratoire central situé de l'autre côté de la rade. Le drone V9 de l'américain Matternet dispose désormais d'un circuit électrique redondant.


La Poste avait alors décidé de suspendre les vols de drones de transport pour l'hôpital de Lugano et l'hôpital universitaire de Zurich, jusqu'à une reprise mi-avril.

Dinosaures: Deux fossiles de mini tyrannosaures découverts aux États-Unis

Dinosaures: Deux fossiles de mini tyrannosaures découverts aux États-Unishttp://www.via214.net/


Publié le 09/05/2019 à 07:22 La Rédaction Via214



PALEONTOLOGIEDeux fossiles découverts aux Etats-Unis par des paléontologues ont permis d’identifier une nouvelle espèce de tyrannosaure, bien plus petite que le T.Rex



Tous les tyrannosaures n’étaient peut-être pas aussi effrayants que
les héros de Jurassic Park. Deux fossiles découverts aux Etats-Unis par
des paléontologues ont
permis d’identifier une nouvelle espèce, Suskityrannus hazelae,
rapporte Sciences et Avenir mardi.
Cette découverte confirme l’hypothèse scientifique selon laquelle des tyrannosaures de taille intermédiaire ont existé.



Virginia Tech @virginia tech


A @vtgeosciences paleontologist and team of international scientists have named and identified a new relative of the Tyrannosaurus rex, from fossil
remains discovered by our paleontologist at age 16.
#TinyArmsBigDiscovery
http://bit.ly/VTtrex



Les deux spécimens ont été mis à jour dans le bassin de Zuni, au
Nouveau-Mexique. Il s’agit de squelettes
fossiles de dinosaures juvéniles, " particulièrement bien conservés ", datés d’environ 92 millions d’années, selon le magazine scientifique.


Leur crâne mesure une trentaine de centimètres de long et bien qu’ils soient jeunes, les paléontologues estiment qu’une fois adultes, ces deux
dinosaures étaient bien plus petits que leurs cousins du Crétacé comme le T.Rex. Ce dernier pouvait mesurer 12 mètres de long pour 4 de haut, et dépasser les 6 tonnes.



The University of Edinburgh @EdinburghUni


A newly identified dinosaur is a smaller, older cousin of T.rex @SteveBrusatte @VTechmeetsPaleo and @VT Science @GeoscienceEd @ScienceUoE



Même de taille bien plus modeste, le suskityrannus " devait être
un dangereux prédateur ", écrit Sciences et Avenir. " Ses membres inférieurs étaient particulièrement bien affûtés et autorisaient des courses rapides et sa mâchoire avait une force particulièrement élevée ". Les deux fossiles découverts outre-Atlantique sont plus précisément décrits dans un
article de la revue Nature Ecology & Evolution.

EN DIRECT - Royal baby : on connaît enfin le prénom du fils de Meghan et Harry

EN DIRECT - Royal baby : on connaît enfin le prénom du fils de Meghan et Harryhttp://www.via214.net/


Publié le 09/05/2019 à 06:39 La
Rédaction Via214



ENFIN ! - Le duc et la duchesse de Sussex sont les heureux parents d'un
petit garçon né à l'aube ce lundi 6 mai. L'enfant a été présenté au monde ce mercredi et son prénom a été dévoilé.



BYE BYE


Il est temps pour nous de refermer ce direct, après une nouvelle journée riche en émotion pour tous les fans de la famille royale britannique. Une famille qui compte depuis lundi un nouveau membre : le petit Archie Harrison Mountbatten-Windsor !


WTF


Des chaussettes de l'Archi(e)duchesse au Archie parmentier, les internautes ont enchaîné les jeux de mots sur le prénom du nouveau royal baby.


AÏE


La journée a visiblement été longue pour le community manager de la famille
royale...


"MERCI MEGHAN"


La duchesse de Sussex a été encensée pour n'avoir rien caché de ses nouvelles
formes dans une robe blanche des plus seyantes lors de la présentation officielle de son fils.


ET LE ROYAL BABY S'APPELLE....


Archie Harrison Mountbatten-Windsor ! Contrairement à ses cousins, il n'aura pas de titre royal mais pourrait devenir prince quand son grand-père Charles deviendra roi.




COULISSES


Où l'on apprend que la séance photo devait à l'origine se tenir sur les
marches derrière le château de Windsor, où les jeunes parents avaient déjà posé le jour de leurs noces. Le plan B, activé en raison de la pluie, a conduit les Sussex dans le hall St George, là
où s'est tenue leur réception de mariage.


AUSSI POPULAIRE QUE SES PARENTS


Les premiers clichés du royal baby ont recueilli plus d'un million de
likes sur Instagram en une heure à peine.


PARALLÈLE


A gauche, les futurs duc et duchesse de Sussex à l'issue du point presse
annonçant leurs fiançailles à l'automne 2017. A droite, les jeunes parents quittant le premier point presse de leur fils.


NOUVELLES PHOTOS


Vous en voulez encore ? Meghan et Harry viennent de partager sur leur compte Instagram trois nouveaux clichés de famille. On craque pour le
dernier en noir et blanc qui les voit quitter le hall St George du château de Windsor, où ils ont rencontré la presse.




FASHION POLICE


C'est l'heure du point mode : les internautes sont déjà partis en quête
de la marque du bonnet que portait le royal baby ainsi que le châle dans lequel il était emmitouflé. Deux produits en cachemire de chez GH Hurt d'une valeur de 75 et 128 euros. #lejusteprix


"C'EST MAGIQUE"


>"C'est magique", a commenté la jeune maman Meghan. "J'ai eu les deux meilleurs garçons du monde donc je suis vraiment heureuse" "Il a le plus doux des tempéraments, il est très calme",
a-t-elle déclaré à propos de son fils qui n'a toujours pas de prénom "mais déjà du poil au menton", selon Harry.


Elles sont là !!! Les premières photos du fils de Meghan et Harry
viennent à l'instant d'être publiées sur les réseaux sociaux. Elles ont été prises à la mi-journée dans le hall St George's du château de Windsor.

Grève des fonctionnaires du 9 mai : à quoi faut-il s'attendre en Occitanie

Grève des fonctionnaires du 9 mai : à quoi faut-il s'attendre en Occitaniehttp://www.via214.net/


Publié le 09/05/2019 à 05:50 La Rédaction Via214



Tous les syndicats de fonctionnaires appellent à la grève ce jeudi 9 mai. Ils protestent contre le projet de réforme de la fonction
publique. Voici les perturbations prévues en Occitanie.



La France des services publics va tourner au ralenti ce jeudi. L'ensemble des syndicats de fonctionnaires organisent une journée de manifestations et de grèves. Les 5,5 millions de fonctionnaires sont appelés à s'opposer au projet de loi de réforme de la fonction publique.


La CGT, la CFDT, la CFTC, la CFE-CGC, FA-AP, FO, la FSU, Solidaires et
Un sa accusent le gouvernement de vouloir aligner la fonction publique
sur les règles du secteur privé et de fragiliser le statut de fonctionnaire et les services publics, malgré la concertation ouverte par l'Etat. Le projet de loi sera au menu des discussions de l'Assemblée Nationale à partir du 13 mai prochain.


Des écoles perturbées


Les enseignants, toujours opposés à la réforme du ministre de l'Education Nationale Jean-Michel Blanquer, se joignent à cette journée d'action. Des enseignants pourront faire grève, des écoles pourraient même être fermées. L'établissement scolaire de votre
enfant a dû vous prévenir.


Le syndicat Snuip-P FSU de Haute-Garonne affirme qu'une centaine
d'écoles seront totalement fermées et table sur 50 à 60 % de grévistes. Le même syndicat, en Ariège cette fois, prévoit une "grève très suivie et une grosse mobilisation en vue".


Au-delà de la grève des enseignants, cette journée d'action pourrait
entraîner, selon les écoles, la suppression de l'accueil du matin
et/ou du soir et de la cantine scolaire ce jeudi midi.


Des vols supprimés


La journée de grève va entraîner la suppression de 30 % des vols dans
9 aéroports.


A l'aéroport de Toulouse-Blagnac, au départ, voici les vols annulés : Madrid à 6h05 (Ibéria), Paris-CDG à 6h20 (EasyJet), Bristol à 7h00 (Loganair), Metz-Nancy à 8h35 (TwinJet), Lyon à 8h40, 21h20 (Hop!), Munich à 8h50 (Lufthansa), Lyon à 8h50 (EasyJet), Lille à 9h05 (Hop!), Malte à 9h40 (Ryanair), Paris-Orly à 10h20, 13h20,
17h15, 19h55, 20h55 (EasyJet), Heraklion à 10h20 (Aegean), Londres-Stansted à 10h40, 21h35 (Ryanair), Paris-Orly à 11h20, 12h15, 14h50, 17h05, 17h50, 19h00, 20h30, 21h15 (Air France),
Strasbourg à 12h20, 20h40 (Hop!), Bruxelles-Charleroi à 13h20 (Ryanair), Marseille à 15h20, 18h50 (Hop!), Strasbourg à 15h25 (Volotea), Madrid à 17h15 (Iberia), Rennes à 17h15, 21h00 (Hop!), Londres-Heathrow à 17h35 (British Airways), Munich à 18h00 à
Lufthansa), Brême à 18h00 (EZ), Nantes à 18h05 (Volotea), Bruxelles à 18h20 (Brussels Airlines), Genève à 20h15 (EasyJet), Nice à 20h30 (EasyJet), Bâle à 20h30 (EasyJet), Nantes à 20h55
(Hop!), Madrid à 21h30 (Iberia express), Londres-Gatwick à 21h55 (EasyJet).


Vérifier l'annulation de votre vol auprès de votre compagnie ou sur le site de l'aéroport de Toulouse.


A l'aéroport de Tarbes-Lourdes-Pyrénées, au départ, voici les vols
annulés : Rome-Ciampino à 16h00 (Ryanair), Cracovie à 20h30
(Ryanair).


Vérifier l'annulation de votre vol auprès de votre compagnie ou sur le site de l'aéroport de Tarbes.


A l'aéroport de Carcassonne, au départ, voici les vols annulés : Dublin à (Ryanair), Charleroi à 14h00 (Ryanair), Londres à 17h35 (Ryanair).


Vérifier l'annulation de votre vol auprès de votre compagnie ou sur le site de l'aéroport de Carcassonne.


Les aéroports de Rodez et de Castres indiquent, ce mercredi après-midi,
que tous leurs vols sont maintenus.


Les trains circulent


La SNCF ne se joint pas au mouvement. Tous les TER, trains Intercités et TGV circulent normalement ce jeudi.


De nombreux défilés


- Albi, 14h00, place du Vigan
- Agen, 11h00, place de la préfecture
- Auch, 15h30, place de la Libération
- Cahors, 13h30, place François-Mitterrand
- Carcassonne, 10h30, portail des Jacobins
- Figeac, 14h30, ous-préfecture
- Foix, 10h00,
gare de Foix
- Montauban, 10h30, esplanade des Fontaines
- Narbonne, 10h30, bourse du Travail
- Rodez, 14h00, mail Bourran
- Tarbes, 10h30, place de Verdun
- Toulouse, 14h00, place Saint-Cyprien


Au total, plus d'une centaine de défilés sont prévus. A Paris, le
cortège s'élancera à 14 heures de la place Denfert-Rochereau pour rejoindre les Invalides.





Les magasins ouverts ce mercredi 8 mai 2019 à Toulouse

Les magasins ouverts ce mercredi 8 mai 2019 à Toulousehttp://www.via214.net/


Publié le 08/05/2019 à 10:55 La Rédaction Via214



Les magasins de Toulouse sont ouverts ce mercredi 8 mai 2019 !


A chaque jour férié, la même question demeure : Les magasins seront-ils
ouverts à Toulouse ? La réponse est oui pour ce mercredi 8 mai 2019. La plupart des commerçants ne devrait donc pas se priver d’accueillir les clients.


Les magasins ouverts ce mercredi 8 mai !Tous les centres commerciaux (Saint Orens, Blagnac, Portet, Roques) et les
grands magasins (Ikea, Fly, Castorama….) de l’agglomération sont ouverts. Cependant, des aménagements d’horaires sont mis en place notamment dans les supermarchés. Attention à ne pas vous y rendre à la dernière minute.


Les magasins du centre-ville sont, eux aussi, sont ouverts ce 8 mai.
Comme par exemple la Fnac Wilson. Les magasins de bricolages comme d’autres seront aussi ouverts. Pour se renseigner sur les ouvertures, car certains n’ouvriront pas, rendez-vous sur les
Facebook de vos enseignes préférées.


A noter que le village des marques de Nailloux sera également ouvert
ce mercredi.





Accord sur le nucléaire : l’Iran suspend certains de ses engagements

Accord sur le nucléaire : l’Iran suspend certains de ses engagementshttp://www.via214.net/


Publié le 08/05/2019 à 10:20 La Rédaction Via214




Le président Hasan Rouhani visitant la centrale nucléaire de Busher, en janvier 2015. Mohammad Berno / AP



Un an après l’annonce du retrait américain de l’accord de Vienne,
le président iranien a donné 60 jours aux autres signataires pour mettre en œuvre leurs promesses.


Un an après la décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l'accord signé à Vienne en 2015 et
de rétablir progressivement les sanctions économiques américaines
visant l’Iran, Téhéran a décidé de cesser d’appliquer "certains "de "ses engagements "pris
dans le cadre de l’accord international sur son programme nucléaire.


L’Iran arrête de limiter ses réserves d’eau lourde et d’uranium enrichi comme il s’y était engagé au titre de l’accord
international de 2015, précise le Conseil suprême de la sécurité nationale iranien. Téhéran donne "soixante jours "aux pays restant parties à ce pacte (Allemagne, Chine, France,
Grande-Bretagne et Russie) pour "rendre opérationnels leurs engagements en particulier dans les
secteurs pétrolier et bancaire "
,
sous peine de voir l’Iran renoncer à appliquer d’autres de ses engagements, ajoute le Conseil.


La décision a été notifiée officiellement en début de matinée, à
Téhéran, aux ambassadeurs des pays encore parti à cet accord (Allemagne, Chine, France, Grande-Bretagne et Russie), écrit le ministère des affaires étrangères iranien dans un communiqué.


Un an après l’annonce du retrait américain


" Les mesures prises par les Etats-Unis, en particulier depuis un an mais aussi avant(…)leur
retrait
[de l’accord],avaient
clairement pour but de causer une interruption de l’application
[de
cet accord]", a déclaré, pour sa part, le ministre des affaires étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif, en visite à Moscou.


L’Iran a fait preuve jusque-là de "patience ", mais la République islamique juge désormais "approprié
de cesser d’appliquer certains des engagements et mesures volontaires "
qu’elle a prises dans le cadre de cet accord, a-t-il ajouté, dans des propos retransmis par la télévision d’Etat. Néanmoins, insiste M.
Zarif, "l’Iran ne se retirera pas "de cet accord, et les mesures prises par Téhéran, correspondent à
un "droit "laissé aux parties à l’accord en cas de manquements par une autre partie.


La France avait mis en garde Téhéran mardi contre une telle décision,
soulignant que des entorses au compromis de 2015 entraîneraient des sanctions européennes. Conclu à Vienne en juillet 2015 et validé par une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies, l’accord sur le nucléaire iranien a permis à Téhéran d’obtenir une levée d’une partie des sanctions internationales visant le pays. En échange, l’Iran a accepté de limiter
drastiquement son programme nucléaire et s’est engagé à ne jamais chercher à se doter de l’arme atomique.


La sortie des Etats-Unis a entraîné le rétablissement des sanctions
américaines que Washington avait suspendues en application de
l’accord. Les Européens, la Chine et la Russie ont toutefois maintenu leur engagement dans cet accord.


L’annonce iranienne intervient dans un climat de tension exacerbée avec les
Etats-Unis. Le Pentagone a annoncé dépêcher plusieurs bombardiers
B-52 dans la région du Golfe. Le secrétaire d'Etat américain? Mike Pompeo, a fait mardi une visite surprise à Bagdad, affirmant disposer d’informations sur "une
escalade des activités de l’Iran "
qu’il a accusé de préparer des "attaques imminentes "contre
les forces américaines dans la région.





Le Cac 40 perd 3% en deux jours, la menace d’une guerre commerciale totale enfin prise au sérieux

Le Cac 40 perd 3% en deux jours, la menace d’une guerre commerciale
totale enfin prise au sérieuxhttp://www.via214.net/


Publié le 08/05/2019 à 09:41 La Rédaction Via214



Le rebond de fin de séance hier aura laissé place aujourd’hui à une nouvelle déferlante vendeuse. Certes, les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine sont maintenues cette semaine malgré les menaces de Donald Trump, mais la Bourse n’a plus autant d’espoir dans leur issue. Les différends sont trop profonds. Et
sans projet d’accord, les Etats-Unis semblent résolus à mettre en place de nouvelles taxes douanières dès vendredi.



La recette qui a permis à Wall Street, hier, de limiter la casse n’était plus au goût du jour. La menace de Donald Trump d’une guerre commerciale totale avec la Chine a, semble-t-il, vraiment été prise au sérieux par les investisseurs ce mardi. Le fait que la délégation chinoise se déplace malgré
tout à Washington pour poursuivre les négociations n’a pas été jugé aussi rassurant qu’hier. D’abord peut-être parce que la presse anglo-saxone, comme leFinancial Times, a clarifié que les rencontres, emmenées par le vice-premier ministre Liu He du côté de côté de Pékin, ne seraient plus concentrées que sur deux jours (jeudi et vendredi) contre trois auparavant et que la
délégation chinoise, qui devait compter plusieurs dirigeants d’entreprises publiques, serait finalement moins nombreuse que prévu. Par ailleurs, les médias d'Etat chinois font savoir que
Pékin n'a pas l'intention de répondre aux menaces du président américain par des concessions.


Et pour ne rien arranger à l’humeur maussade des investisseurs, Steven Mnuchin et Robert Lightizer, les deux principaux négociateurs américains dans
les discussions avec la Chine, ont confirmé la mise en place, en cas
d’absence de projet d’accord, de nouvelles surtaxes douanières sur les 200 milliards de dollars d'importations chinoises déjà visées par des sanctions, garantissant à la Bourse que les tweets
de Donald Trump étaient plus qu’un accès de rage. Le secrétaire au Trésor et le
représentant au Commerce ont même déclaré que c’était eux qui avaient conseillé au président américain de relever les taxes douanières sur le constat que les Chinois "ont
renié des engagements qu’ils avaient déjà pris "
, comme sur les transferts de technologie et la protection intellectuelle. La raison de ce revirement ? Elle serait à chercher du côté des faucons de Pékin, mécontents des concessions chinoises, a laissé entendre M. Lighthizer.


Minuit passé d'une minute vendredi


Non seulement les tarifs douaniers sur les 200 milliards de dollars de
produit Made In China seront
relevés de 10% à 25% à minuit passé d’une minute vendredi, mais en plus, d’après les tweets de Donald Trump, datés de dimanche, les Etats-Unis ont
aussi l’intention de surtaxer "prochainement "les 325 milliards de marchandises qui étaient jusque-là épargnées par la guerre commerciale.


Le Cac 40 finit en baisse de 1,6%, sous les 5.400 points, tandis que les marchés américains reculent d’autant. C’est à Francfort que le repli est le plus marqué (-2,07%), le marché d’actions traditionnellement le plus affecté en Europe lorsque la thématique
du commerce est mise en avant, l’indice Dax étant composé de nombreuses entreprises fortement exportatrices.


Autre élément d’explication à la contre-performance de l'indice allemand, l’économie. Les commandes à l’industrie ont déçu au titre de mars outre-Rhin, en hausse de 0,6%, contre un rebond de 1,5%
espéré après la chute de 4,2% de février. L’Allemagne également à l’origine de l’abaissement des prévisions économiques de la Commission européenne : elle n’attend plus que 1,2% de croissance cette année et en 2020
dans les Dix-neuf, soit 0,1 point de moins que lors des estimations
dévoilées en février. Le chiffre tombe à 0,5% en Allemagne cette année, contre 1,1% auparavant, avant de rebondir à 1,5% en 2020, mais contre 1,7% précédemment.




Fin de prise d'otages à Blagnac : le suspect en garde à vue

Fin de prise d'otages à Blagnac : le suspect en garde à vuehttp://www.via214.net/


Publié le 08/05/2019 à 09:05 La
Rédaction Via214




FAIT DIVERS - Un homme armé âgé de 17 ans a pris quatre femmes en otages ce mardi après-midi dans un bar-tabac de Blagnac, à l'ouest de Toulouse. Toutes ont été libérées. Le suspect a été
interpellé, peu avant minuit, dans la nuit de mardi à mercredi et a été placé en garde à vue.





INTERPELLATION



Christophe Castaner annonce sur Twitter que le suspect a été interpellé. Le ministre de l'Intérieur dit sa "reconnaissance" au Raid et à la BRI, ainsi qu'à l'ensemble des forces de sécurité et de secours.


A 17 ans, il a pris quatre femmes en otage ce mardi dans un bar-tabac de Blagnac, à l'ouest de Toulouse. Si le jeune homme finalement interpellé n'a pour le moment donné aucune revendication, il a fait allusion au mouvement des Gilets jaunes dans une lettre.


Après près de quatre heures, les femmes qui étaient retenues en otage ce
mardi 7 mai dans un bar-PMU de Blagnac, dans la périphérie de Toulouse, ont été libérées "saines et sauves". Le suspect, finalement interpellé en fin de soirée après être resté retranché seul dans l'établissement, n'a que 17 ans, 18 ans le mois prochain.


Interpellé lors d'une manifestation de Gilets jaunes


Sur son compte Facebook, désactivé depuis, on découvre un jeune homme
jouant au rugby. Mais aussi un intérêt, très relatif, pour les groupes de Gilets jaunes. Ce n'est qu'en février qu'il intègre virtuellement la communauté toulousaine du mouvement débuté en
novembre. Et son activité y est quasi-inexistante.


Pourtant, selon le procureur de Toulouse, Dominique Alzeari, le jeune homme a laissé à son domicile un courrier dans lequel il fait allusion au
mouvement des Gilets jaunes, dont il se décrit comme le "bras armé" : "J'ai fait ça pour la bonne cause, je ne veux pas
qu'on me prenne pour un terroriste". Tout en assurant cependant que l'action qu'il comptait commettre "n'irait pas au-delà de cette démarche finalement un peu spectaculaire". Une lettre dans laquelle il semble également "assez dépressif" ou en tout cas "préoccupé par son état de santé", toujours
selon le magistrat.


Le preneur d'otage avait été interpellé lors d'une manifestation de Gilets jaunes en décembre. Il était seulement connu "pour des affaires de violences, sur les forces de l'ordre notamment et de vol".


"Ce n'était pas non plus quelqu'un de classé comme dangereux", a cependant précisé Dominique Alzeari. Plutôt calme lors de la prise d'otages, mais aussi lors de son interpellation, il apparaît qu'il a permis à chacune des otages d'appeler un proche pour le rassurer.


Interrogée par l'AFP, une personne se disant proche de la famille affirme que le preneur d'otage est "droit dans ses baskets avec une famille carrée". D'après ses informations, le suspect est originaire du quartier populaire Bélisaire.




Demain nous appartient : TF1 à l’agonie avec Veronica, Amour, gloire et beauté triomphe

Demain nous appartient : TF1 à l'agonie avec Veronica, Amour, gloire et beauté triomphehttp://www.via214.net/


Publié le 07/05/2019 à 14:47 La
Rédaction Via214



Bien que son succès ne se dément pas en access prime time où son inédit
a rassemblé 3.56 millions de téléspectateurs (19.7% du public) ce
lundi 6 mai, Demain
nous appartient
est
en chute libre le matin. La traditionnelle rediffusion de l’épisode
de la veille de la série, portée parIngrid Chauvin et Clément Rémiens, a été sensiblement impactée par un changement d’horaire.


Suite à l’arrivée de La
vengeance de Veronica
,
première telenovela à être propulsée sur l’antenne de TF1, Demain nous appartient a été relégué à 9h25. Ce lundi 6 mai, les aventures de Chloé,
Alex et Maxime à Sète ont tenu en haleine 115.000 Français, soit 3.7% de l’ensemble du public âgé de quatre ans et plus. Malgré une hausse de 0.7 point par rapport au lundi 29 avril, " DNA "
a été largement distancé par Amour,
gloire et beauté
. Sur France 2, le soap américain a pu compter sur la présence de 514.000 téléspectateurs, soit 16.2% de l’ensemble du public.


A 10 heures, France 2 a accentué sa suprématie. L’enchaînement de C’est
au programme
etMotus, suivi par 449.000 (14.2% du public) et 645.000 téléspectateurs (18.5% du public), n’a laissé aucune chance à La
vengeance de Veronica
. La telenovela portugaise a attiré 125.000 téléspectateurs, soit 3.9% du public, jusqu’au début des Feux de l’amour. La série, qui met en scène les habitants de Genoa City, a concédé
0.7 point pour atteindre 513.000 fidèles, soit 13.1% du public. Sur
France 2, Les Z’amours de Bruno Guillon dominaient aisément avec 775.000 téléspectateurs, soit 18.9% de l’ensemble du public.

Le sort du projet Montagne d'or tranché après juin, selon François de Rugy

Le sort du projet Montagne d'or tranché après juin, selon François de
Rugyhttp://www.via214.net/


Publié le 07/05/2019 à 14:26 La Rédaction Via214



PARIS (Reuters) - L'avenir du projet minier de la Montagne d'or en Guyane
sera tranché en conseil de défense écologique après le mois de juin, a annoncé mardi le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, au lendemain de l'annonce par Emmanuel Macron de mesures supplémentaires pour la biodiversité.


"A l'heure actuelle, ce que je sais du projet n'est pas compatible avec
l'ambition que je viens de fixer" (en terme de biodiversité, NDLR), a déclaré le chef de l'Etat lundi en référence au projet controversé de mine d'or piloté par un consortium russo-canadien.


"Sur la Montagne d'or, j'ai prévu de me rendre en Guyane au mois de juin
(...) Je veux aller sur place rencontrer aussi les communautés amérindiennes qui sont opposées à ce projet et ensuite nous serons amenés à prendre une décision", a déclaré François de Rugy
sur RTL (DE:RRTL).


La décision sera prise après le mois de juin en conseil de défense écologique, a-t-il précisé, tout en notant que le gouvernement prévoyait par ailleurs de réformer le code minier pour prendre en compte des exigences pour l'environnement.


Sur le modèle du conseil de défense, le "Conseil de défense de la transition écologique" présidé par le chef de l'Etat doit réunir dès mai le chef du gouvernement et les ministres concernés,
sur des dossiers environnementaux.


"Il y a d'autres activités possibles en Guyane que l'exploitation de l'or, qui existe déjà et qui fait déjà beaucoup de dégâts, même si ce n'est pas une exploitation industrielle", a estimé
François de Rugy.


Pour le député Matthieu Orphelin, proche de Nicolas Hulot qui a démissionné du groupe La République en marche en février, "il faut l'abandonner purement et simplement (le projet)".


"C'est un bon exemple qui pourrait montrer la concrétisation des
déclarations de Macron", a-t-il estimé sur Sud Radio, "on a su arrêter Notre-Dame-des-Landes, il faut savoir arrêter la Montagne d'or".




Audiences TV access (lundi 6 mai 2019) : DNA puissant leader, Quotidien s’envole, Chasseurs d’appart

Audience TV access (lundi 6 mai 2019) : DNA puissant leader, Quotidien s'envole, Chasseurs d'appart et L'info du vrai en baissehttp://www.via214.net/


Publié le 07/05/2019 à 13:47 La
Rédaction Via214



Ce lundi 6 mai,Demain nous appartient a consolidé son leadership en access prime time. La série de TF1 a conquis 3.56 millions de téléspectateurs, soit 19.7% des 4 ans et + et 23% des femmes de moins de 50 ans responsables des achats. Sur France 2, Nagui a fait progresser N’oubliez
pas les paroles
. Le deuxième numéro du divertissement musical a accompagné 3.04 millions de Français pour une part de marché de 17.2% auprès des 4
ans et +.


Alors que Chasseurs d’appart et L’info du vrai étaient
à nouveau orientés à la baisse, Quotidien était en sensible hausse sur TMC. La P2 du talk d’actualité de Yann Barthès a bondi à 1.63 million de téléspectateurs, soit 7.2% de l’ensemble du public. Après une P1 portée au million, Touche
pas à mon poste
a concédé du terrain sur C8. Le show de Cyril Hanouna s’est
contenté d’une moyenne de 1.29 million de Français, soit 5.6% de l’ensemble du public.


Audiences de l’access des principales chaines – 06/05/2019





DEMAIN NOUS APPARTIENT



3 555 000 téléspectateurs / 19.7% pda



N’OUBLIEZ PAS LES PAROLES



3 036 000 téléspectateurs / 17.2% pda



LE 19/20 NATIONAL



2 573 000 téléspectateurs / 13.8% pda


L’INFO DU VRAI, L’EVENEMENT



157 000 téléspectateurs / 0.9% pda



C A VOUS



1 089 000 téléspectateurs / 6.6% pda



CHASSEURS D’APPART



1 116 000 téléspectateurs / 7.6% pda



28 MINUTES



671 000 téléspectateurs / 2.9% pda



TOUCHE PAS A MON POSTE



1 285 000 téléspectateurs / 5.6% pda



LES MARSEILLAIS



804 000 téléspectateurs / 3.5% pda



QUOTIDIEN



1 652 000 téléspectateurs / 7.2% pda



2 BROKE GIRLS



61 000 téléspectateurs / 0.3% pda



THE BIG BANG THEORY



251 000 téléspectateurs / 1.1% pda





Esprits Criminels sacrifiée pour Clem (saison 9), le final de la saison 14 attendu sur TF1

Esprits Criminels sacrifiée pour Clem (saison 9), le final de la saison 14 attendu sur TF1http://www.via214.net/


Publié le 07/05/2019 à 13:15 La Rédaction Via214



Les profilers du Quantico s’apprêtent à observer une trêve sur les grilles de TF1. Ce lundi 6 mai,Esprits
criminels
est en inédit avec une enquête à partir de 21h05 : " Des
lumières dans la nuit ".


La police locale de Portland constate l’enlèvement d’un homme. Une disparition apparemment reliée au meurtre d’un couple de sexagénaires intervenu une semaine plus tôt dans la même région.
Prentiss, Rossi, Reid et les autres viennent prêter main-forte à leurs confrères de l’Oregon. Après les premières recherches, il s’avère que le tueur plonge ses victimes dans le noir, les observe avec des lunettes infrarouges avant de les mutiler et de brûler certaines parties de leur corps, dont les yeux.


La programmation de TF1 devrait encore faire grincer des dents. En
effet, après avoir sauté ce onzième opus de l’avant-dernière saison, celui-ci se retrouve après la quatorzième enquête tandis que l’ultime affaire de cette saison 15 ne sera pas à suivre le
lundi prochain, la Une privilégiant le retour de Clem.


Contactée par Toutelatele, la chaîne n’a pas donné d’explication sur ces choix, avançant simplement que les
intrigues d’Esprits criminels sont indépendantes. Aussi, elle n’a pas été en mesure de définir une date de
diffusion pour l’épisode " Action ou vérité ", précédant la 15e et ultime salve de la série policière.


Lundi dernier, " Chasseurs de fantômes " avait captivé 4.03
millions de Français et une part d’audience à hauteur de 17.8%.





Lutte contre le gaspillage, recyclage du plastique... Les mesures d’Emmanuel Macron pour la biodiver

Lutte contre le gaspillage, recyclage du plastique... Les mesures
d’Emmanuel Macron pour la biodiversitéhttp://www.via214.net/


Publié le 07/05/2019 à 11:28 La Rédaction Via214



LE SCAN POLITIQUE - Après une concertation avec des experts de l’ONU
sur la question de la biodiversité, le chef de l’État a annoncé une série de mesures en faveur de la cause écologique.


Le président joue sa carte verte. Alors qu’un rapport d'experts de l'ONU porte un bilan alarmant sur la biodiversité, Emmanuel Macron a annoncé, ce lundi, une série de mesures en faveur de la cause écologique. Le rapport constate qu’un million d’espèces animales et végétales - soit une sur huit - risquent de disparaître à brève
échéance de la surface de la Terre ou du fond des océans. "La biodiversité est un sujet aussi important que le changement
climatique et nous ne pouvons gagner cette bataille qu’en œuvrant sur tous les leviers", a déclaré le chef de l’État. Retour sur ses annonces.


Le
projet Montagne d’or remis en cause


Le controversé projet d'extraction d'or en Guyane n’est "en l’état, pas compatible" avec des ambitions écologiques, a affirmé le président. "Il y aura une évaluation complète pour le
prochain conseil de défense sur ce sujet et une décision formelle et définitive sera prise, en concertation avec le territoire", a-t-il ajouté.


Lutter contre le gaspillage alimentaire


Emmanuel Macron souhaite notamment agir au niveau "des écoles, des
restaurateurs et des distributeurs". Une initiative saluée par l'avocat Arash Derambarsch, l’un des initiateurs de la loi de 2016 contre le gaspillage
alimentaire, qui interdit aux grandes surfaces de plus de 400 m2 de
jeter de la nourriture.


Changer "nos modèles de production", et en finir avec le glyphosate


Le président a reconnu qu’une telle décision n’était "jamais facile, car nous vivons sur un modèle de production qui n’était pas conforme à cette prise de conscience". Il a notamment
réaffirmé la volonté de la France de sortir du glyphosate d'ici à trois ans.


Réhabiliter les sols agricoles


Une mesure qui passe d’abord, pour Emmanuel Macron, par une lutte accrue contre la réduction des terres agricoles au profit de la construction. "J’ai demandé un bilan pour se fixer des objectifs en matière de lutte contre l’artificialisation et une
réhabilitation de 20 à 25% de sols agricoles dégradés par l’utilisation passée de phytosanitaires", a-t-il précisé.


Recycler
100% du plastique d’ici à 2025


C’est l’objectif, selon le président, de la future loi sur l’économie circulaire qui sera présentée "dans les semaines à venir".


Revoir les aides fiscales et budgétaires en faveur de l’écologie


Le chef de l’État entend compléter le plan pour la biodiversité présenté par Nicolas Hulot à l’été 2018, qui fera l’objet d’une évaluation à l’été. Le but: une "revue des aides fiscales et budgétaires" pour les mettre en conformité avec ces objectifs écologiques.

Wall Street en repli modéré, regain de tensions commerciales

Wall Street en repli modéré, regain de tensions commercialeshttp://www.via214.net/


Publié le 07/05/2019 à 10:19 La Rédaction Via214



NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé en baisse lundi, tout en ayant nettement réduit ses pertes initiales, après la menace de Donald Trump de relever les droits de douanes sur les produits chinois, qui a réveillé la crainte d'un échec des
négociations en cours.


L'indice Dow Jones a perdu 66,47 points, soit 0,25%, à 26.438,48. Le S&P-500, plus large, a cédé 13,17 points, soit 0,45%, à 2.932,47. Le Nadasq Composite a reculé de son côté de 40,71 points (-0,50%) à 8.123,29 points.


L'indice Vix de volatilité du CBOE a pris 19,97%.


Le président américain a menacé dimanche sur Twitter (NYSE:TWTR)
de relever dès vendredi les droits de douane sur 200 milliards de dollars (178,5 milliards d'euros) de produits chinois importés aux Etats-Unis et d'en taxer 325 milliards de plus.


Il a enfoncé le clou lundi avec un nouveau message dans lequel il
dénonce le déficit commercial américain avec la Chine, disant vouloir mettre un terme à cette situation.


Ce regain de tension sur le commerce international a fait vaciller tous
les grands marchés mondiaux: la Bourse de Shanghai a fini la journée en baisse de 5,56% et en Europe, l'indice Stoxx 600 a cédé jusqu'à 1,59% en séance.


Pékin n'a pas réagi directement aux déclarations de Trump, le ministère
chinois des Affaires étrangères se contentant de préciser que les
préparatifs du déplacement d'une délégation à Washington se
poursuivaient, prévu mercredi, sans préciser si le vice-Premier ministre chinois Liu He en ferait partie.


La menace de Trump a fait perdre jusqu'à 1,6% au S&P-500 en cours
de séance et entraîné un mouvement vers les obligations du Trésor américain qui s'est soldé par une baisse des rendements.


Mais le S&P a réduit ses pertes en cours de séance, certains investisseurs continuant à espérer un accord rapide malgré tout.


"On a eu un mauvais démarrage mais le marché semble toujours croire à un accord commercial avec la Chine et qu'il s'agit d'une manifestation de l'art de la stratégie commerciale de Trump",
dit Gary Bradshaw, gérant chez Hodges Funds.


Après-Bourse, le représentant au Commerce Robert Lighthizer a dit que Pékin avait reculé sur certains de ses engagements et que les négociateurs
américains avaient conseillé à Trump d'imposer de nouveaux droits de douanes sur les produits chinois si aucun n'accord n'est conclu d'ici vendredi.


Le contrat à terme E-mini S&P a cédé du terrain après la clôture, en baisse de 1,3%, à la suite de ces annonces.


VALEURS


Le repli a touché en premier lieu les grandes valeurs exposées au marché chinois ou jugées les plus sensibles aux tensions commerciales: Boeing (NYSE:BA)
notamment a perdu 1,25%, Apple (NASDAQ:AAPL)1,54% et Caterpillar (NYSE:CAT) 1,65%.


L'indice des valeurs industrielles accuse la plus forte baisse sectorielle,
avec les produits de base.


Parmi les grands producteurs de semi-conducteurs qui réalisent une part
importante de leur chiffre d'affaires en Chine, Advanced Micro Devices a abandonné 2,83% et Micron (NASDAQ:MU)
Technology 2,77%.


L'indice S&P de la santé (+0,58%) a été le seul idice sectoriel à terminer dans le vert.


Dans le secteur, Centene a pris 6,62%. Des sources proches du dossier ont dit à Reuters que deux fonds, Corvex Management et Sachem Capital Management, sont entrés au capital du groupe d'assurance-santé pour contrecarrer son projet de rachat de WellCare Health Plans (-0,68%).


Ailleurs, Anadarko (NYSE:APC)
Petroleum a gagné 3,80% alors qu'Occidental Petroleum (+1,43%) a
augmenté la composante numéraire de son offre de 38 milliards de dollars sur sa concurrente, quelques heures après
que Total (PA:TOTF) a fait état d'un accord avec Occidental en vue du rachat pour 8,8 milliards de dollars d'actifs africains d'Anadarko au cas où cette
offre serait couronnée de succès.


LES INDICATEURS DU JOUR


Aucun indicateur américain n'est venu contrecarrer ou au contraire accentuer l'impact négatif du regain de tensions commerciales sur la tendance à Wall Street.


LA SÉANCE EN EUROPE


Même si elles ont réduit leurs pertes en fin de séance, les Bourses européennes ont fini en net repli, les marchés actions ayant été pris par surprise par le changement de ton de Donald Trump sur le commerce avec la Chine.


À Paris, l'indice CAC 40 a perdu 1,18% à 5.483,52 points, sa plus forte baisse en pourcentage depuis le 22 mars, après avoir cédé en matinée jusqu'à 2,28%. A Francfort, le Dax a reculé de 1,01% et es marchés londoniens étaient fermés, la journée étant fériée au Royaume-Uni.


L'indice EuroStoxx 50 a cédé 1,13%, le FTSEurofirst 300 0,94% et le Stoxx 600 0,88% après avoir abandonné jusqu'à 1,59%.


Tous les indices sectoriels européens Stoxx ont fini dans le rouge et certaines des baisses les plus marquées ont touché les compartiments les plus exposés aux tensions commerciales: celui de l'automobile a perdu 2,12%, celui des hautes technologies 1,43%.


TAUX


Le repli sur les valeurs refuge dans la crainte d'un ralentissement de
la croissance mondiale si un accord commercial entre Washington et Pékin se faisait trop attendre s'est traduit par une baisse des rendements obligataires.


Le rendement des obligations à dix ans du Trésor américain recule de plus de trois points de base à 2,50% et le celui du Bund allemand à 10 ans a fini la séance à 0,006% après une brève incursion en territoire négatif.


La baisse du rendement des Treasuries a n'ai en moins été freinée par l'attente d'une série d'adjudications pour 84 milliards de dollars (75 milliards d'euros) de dette du Trésor cette semaine.


CHANGES


Le regain d'aversion au risque profite au yen qui s'apprécie d'environ
0,2% face au dollar comme à l'euro.


Le billet vert cède 0,02% face à un panier de devises de référence et l'euro se traite sous 1,12 dollar.


Les devises asiatiques ont davantage accusé le coup: le yuan chinois a
perdu près de 1%, pour revenir non loin de ses plus bas niveaux de l'année, autour de 6,80 pour un dollar.


Les dollars australien et néo-zélandais, exposés à la croissance
chinoise, ont eux aussi cédé du terrain, tout comme le peso mexicain et la livre turque.


PÉTROLE


Les cours du pétrole ont fini en légère hausse, après avoir touché
des plus bas de plus d'un mois en séance en réaction à la menace de Donald Trump sur les importations chinoises.


Le contrat juin sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a gagné 31 cents, soit 0,50%, à 62,25
dollars le baril, après être tombé à 60,04 dollars, à son plus bas niveau depuis le 29 mars.



Le Brent a pris de son côté 39 cents (+0,55%) à 71,24 dollars, après avoir
touché un creux de 68,79 dollars, à son plus bas niveau depuis le 2 avril.

Les prix de l'or retombent alors que les actions asiatiques ont rebondi cette nuit

Les prix de l'or retombent alors que les actions asiatiques ont rebondi
cette nuithttp://www.via214.net/



Publié le 07/05/2019 à 09:52 La Rédaction Via214



Investing.com - Le prix de l’or a légèrement fléchi mardi, à la suite de la reprise des marchés actions après la chute de la veille sur la menace du président américain Donald Trump de hausser les droits de douane sur les produits chinois.


Les contrats sur l'or pour livraison en juin, négociés sur la division
Comex du New York Mercantile Exchange, ont reculé de 0,1% à 1 283,05$ l'once à 09h10.


Le métal précieux a reçu un certain soutien hier, alors que les actions asiatiques ont plongé, les actions chinoises ayant perdu plus de 5%, après que Trump ait montré son mécontentement des progrès des négociations commerciales avec la Chine, et menacé que les Etats-Unis augmenteront les droits de douane sur des marchandises
chinoises pour une valeur de 200 milliards de dollars à 25% des 10%
actuels ce vendredi.


Les investisseurs utilisent souvent ce métal précieux pour se protéger
de l'instabilité économique et politique.


"Il y a des catalyseurs significatifs pour l'or avec l'escalade sur le
front de la guerre commerciale hier, mais il est étonnant que nous n'ayons pas eu de suivi significatif", a déclaré Stephen Innes, responsable du trading et de la stratégie de marché chez SPI
Asset Management, à Reuters.


"Certains se concentrent également sur les tensions au Moyen-Orient et les
deux catalyseurs sont suffisants pour soutenir les prix, mais il y a
une réticence générale à faire monter les prix à plus de 1 285$", a ajouté Innes.


Les valeurs asiatiques se sont redressées aujourd'hui après que des
rapports aient suggéré qu'un accord commercial sino-américain n'est toujours pas à l'ordre du jour. Le représentant américain du Commerce, Robert Lighthizer, a confirmé que le vice-Premier ministre chinois Liu He dirigera toujours une délégation qui se rendra aux États-Unis pour participer à des négociations commerciales cette
semaine.


Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a déclaré que
les États-Unis réexamineraient leurs droits si les négociations
reprenaient comme prévu, ce qui a augmenté les espoirs que les deux
parties soient toujours en mesure de parvenir à un accord commercial.






Royal Baby : Meghan Markle a accouché d'un petit garçon

Royal Baby : Meghan Markle a accouché d'un petit garçonhttp://via214.net/index.php


Publié le 07/05/2019 à 09:15 La
Rédaction Via214



Le
premier enfant de l'ancienne actrice américaine et du prince Harry, est né. Il est le quatrième arrière-petit-enfant de la reine Elizabeth II.




Il est là ! Le premier enfant du prince Harry et de son épouse Meghan est
né : il s'agit d'un petit garçon d'un peu plus de 3 kilos, a annoncé le palais de Sussex sur Twitter.


"Son Altesse royale la Duchesse de Sussex [Meghan Markle, NDLR] a donné
naissance à un garçon ce matin à 5h26 du matin", peut-on lire sur le site officiel de la couronne britannique. Le bébé pèse 3,26 kilos. Le Duc de Sussex
[le prince Harry, NDLR] était présent lors de l'accouchement."



La reine, le duc d'Edinburgh [Philippe], le prince de Galles [Charles], la duchesse de Cornouailles [Camilla Parker Bowles], le duc et la duchesse de
Cambridge [William et Kate], Lady Jane Fellowes, Lady Sarah McCorquodale et Earl Spencer [les soeurs et frère de Diana] en ont été informés et sont ravis de cette nouvelle", poursuit le
communiqué.


La mère de la duchesse, Doria Ragland, est enchantée de l'arrivée de son premier petit-enfant. Elle est présente au côté de son Altesse royale à
Frogmore Cottage", la résidence de Harry et Meghan." "Son Altesse royale et le bébé se portent bien", conclut le
communiqué.


"L'expérience la plus incroyable de ma vie", dit Harry


"C'est l'expérience la plus incroyable de ma vie ! Je suis tellement fier de ma femme", a réagi le prince Harry, qui s'est confié à la presse du monde entier sur le perron de sa résidence lors d'une brève allocution ce lundi un peu avant 15h à Londres.




ITV News


@itvnews


"It's been the most amazing experience I could ever have possibly
imagined." Watch how proud dad Prince Harry announced the arrival of his son #royalbabyitv.com/news/2019-05-0...pic.twitter.com/wv157uHhaZ


1 805


16:03 - 6 mai 2019


"Comment une femme est capable de cela, c'est incompréhensible", a-t-il
poursuivi. "Nous sommes tous les deux aux anges et reconnaissant de l'amour et du soutien que nous avons reçu. C'est incroyable et je tenais à le partager avec tout le monde. On réfléchit encore au prénoms, mais oui, le bébé a eu un peu de retard donc nous avons
eu le temps d'y réfléchir. Mais [choisir le nom du garçon] est la prochaine étape."


Le frère du prince William ajoute que la présentation du bébé au public devrait se faire dans deux jours, une fois que la famille en aura eu la
primeur.


Né à domicile


Selon la volonté de sa mère, le "baby Sussex" est en effet né à domicile,
rompant avec la tradition qui veut que les enfants royaux soient mis au monde dans l'aile privée de l'hôpital St Mary à Londres.


Il sera élevé à Frogmore Cottage, dans l'enceinte du château de Windsor, à une trentaine de kilomètres à l'ouest de la capitale britannique. Ce bâtiment classé du XIXe siècle, à deux étages,
avec une façade en stuc et un parapet, a fait l'objet d'une rénovation de 3 millions de livres (3,5 millions d'euros).



Une naissance "privée"


Mariés depuis mai 2018, le duc et la duchesse de Sussex avaient annoncé en avril vouloir garder "privée" la naissance de leur bébé, selon
un communiqué du palais de Buckingham. "Le duc et la duchesse de Sussex sont très reconnaissants des voeux qu'ils ont reçus du monde entier au moment où ils s'apprêtent à accueillir leur bébé",
soulignait le communiqué. "Leurs altesses royales ont pris la décision de garder privés les préparatifs entourant l'arrivée du bébé", avait ajouté le palais, soulignant qu'ils "partageraient la bonne nouvelle une fois qu'ils l'auront célébrée en privé et en famille".


Le couple a ainsi pris le contre-pied du frère d'Harry, le prince William, et de son épouse Kate, qui ont présenté leurs trois enfants immédiatement
après leurs naissances aux médias internationaux. Une décision critiquée par certains Britanniques, alors que Meghan s'est déjà attiré les foudres de la famille royale à plusieurs reprises durant sa grossesse.







États-Unis. Donald Trump accentue la pression sur la Chine pour cesser la guerre économique

États-Unis. Donald Trump accentue la pression sur la Chine pour cesser la guerre économiquehttp://www.via214.net/


Publié le 06/05/2019 à 06:56 La Rédaction Via214



Donald Trump a annoncé dimanche que 200 milliards de dollars de
produits chinois jusque-là soumis à des droits de douane de 10 % à leur entrée aux États-Unis seraient taxés à hauteur de 25 % à partir de ce vendredi. Une menace qui intervient alors qu’une
centaine de dignitaires chinois sont attendus à Washington, afin de
négocier les grandes lignes d’un traité commercial entre les deux
puissances mondiales.


Les États-Unis ont signalé qu’un accord était possible avec la Chine
pour mettre fin à leur guerre commerciale, mais comment s’assurer
que Pékin tienne ses promesses ?


La question est dans tous les esprits à Washington alors que des dignitaires chinois, une centaine selon certains médias, sont attendus ce mercredi dans la capitale américaine pour des négociations présentées comme les dernières.


À l’issue de ces tractations, les deux premières puissances économiques du monde pourraient soit dévoiler les grandes lignes d’un traité, soit reprendre de plus belle leur guerre commerciale.


Des négociations trop " lentes "


Dimanche, Donald Trump a augmenté la
pression sur Pékin en annonçant que son administration allait augmenter de 10 % à 25 % les taxes douanières sur 200 milliards de dollars d’importations chinoises, estimant que les négociations
avançaient " trop lentement ".


Si un texte devait être finalement
signé, les yeux seront rivés non seulement sur les concessions chinoises pour réduire le colossal déficit américain (378,73 milliards de dollars en 2018, surplus des services
compris) mais encore sur la manière d’appliquer ses engagements.


Le vice-président Mike Pence a
lui-même reconnu vendredi que le mécanisme d’application du traité était au cœur même des dernières discussions.


" La mise en œuvre (du
traité) est devenue centrale dans ces négociations car la Chine a une longue tradition de non-respect de ses engagements pris à l’OMC (Organisation mondiale du Commerce) et dans ses négociations bilatérales, que ce soit avec les États-Unis ou les autres pays "
, résume Edward Alden, expert en commerce international au Council on
Foreign Relations.


Particulièrement
difficile de nouer des accords commerciaux avec les Chinois


La Chine " arnaque "les
États-Unis depuis des années, a maintes fois accusé Donald Trump dans un langage moins diplomatique.


Le président républicain exige de Pékin des changements structurels en mettant fin au transfert forcé des technologies américaines, au vol de la propriété intellectuelle ou aux subventions aux entreprises d'Etat.


Depuis des mois, le représentant
américain au Commerce Robert Lighthizer, qui dirige les discussions, épaulé du secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin souligne qu’ils ne se contenteront pas, cette fois, de bonnes intentions.


Ils entendent assortir les engagements chinois d’un mécanisme de vérification.


Il est particulièrement difficile de
nouer des accords commerciaux avec la Chine, où les réglementations
ne sont pas transparentes, observe Edward Alden.


Le gouvernement chinois " peut
changer ses lois de manière à satisfaire les États-Unis mais utiliser ensuite des outils réglementaires pour contrecarrer la mise en œuvre "
de leurs engagements, explique-t-il.


" Le mécanisme d’application est crucial "


Si bien que la partie américaine a
proposé la tenue de réunions mensuelles, trimestrielles et semi-annuelles entre les deux parties, les dernières étant
réservées aux hauts responsables chinois et américains pour traiter des différends les plus épineux.


En outre, si des entreprises
américaines venaient à rapporter des entorses à l’accord, Washington pourrait engager une série de consultations avec les responsables chinois.


Et in fine, en cas de blocage des
discussions, Washington aurait recours aux taxes douanières de manière unilatérale, selon certains médias américains. Un processus valable aussi pour les entreprises chinoises.


" Le mécanisme d’application est crucial ", commente Douglas Barry, directeur de la communication du Conseil économique sino-américain, soulignant que " l’ensemble des
problèmes et inquiétudes ne vont pas se dissiper d’un coup de crayon ou d’une poignée de mains "
.


" Sans des moyens
crédibles, vérifiables […], nous passerons à côté de l’opportunité de remettre sur le bon pied la relation
commerciale "
sino-américaine, dit-il.


L’administration de Trump souhaite maintenir la pression sur son concurrent


Edward Alden note que le mécanisme sur la table des négociations semble inédit, les traités bilatéraux
prévoyant habituellement une résolution des litiges par le biais de panels de juges indépendants, semblables à ceux de l’OMC.


En outre, toute velléité de mesure
unilatérale passe par le truchement d’arbitres indépendants.


Pour l’heure, les entreprises
chinoises et américaines souhaitent que les discussions aboutissent au plus vite pour retrouver stabilité et visibilité, alors que les deux économies commencent à ressentir les effets de la guerre
commerciale.


Parmi les 15 États américains
exportant le plus vers la Chine, nombreux sont ceux qui ont été
durement touchés par les tarifs douaniers supplémentaires chinois
sur le soja, le porc ou l’aéronautique, à l’instar de l’Alabama, de l’Illinois ou de Washington, constate le Conseil
économique sino-américain.


Les industriels exhortent à la levée
des taxes réciproques imposées l’an passé sur des centaines de milliards de dollars de marchandises chinoises et américaines.


Pour autant, l’administration
américaine compte conserver ce levier pour maintenir la Chine sur la sellette. Donald Trump a de nouveau brandi la menace de taxer la totalité des importations chinoises (539,5 milliards de dollars en 2018).


Mais ces garde-fous pourraient aussi
conduire à " une incertitude permanente " pour les entreprises, qui ne sauront jamais quand les États-Unis ou la Chine sont susceptibles d’imposer des taxes unilatéralement, met
en garde Edward Alden.


États-Unis. Donald Trump accentue la pression sur la Chine pour cesser la guerre économique

Le Ramadan 2019 commencera lundi 6 mai: les heures de jeûne

Le Ramadan 2019 commencera lundi 6 mai: les heures de jeûnehttp://www.via214.net/


Publié le 06/05/2019 à 06:23 La Rédaction Via214



La date du début du Ramadan a été dévoilée samedi 4 par le Conseil
français du culte musulman; le mois sacré débutera donc lundi 6 pour se terminer le 4 ou 5 juin prochain.


La date de début du Ramadan a été fixée samedi à l'issue d'une cérémonie à la Grande Mosquée de Paris. Le mois sacré débutera donc lundi.


Le croissant de la nouvelle Lune n'était en effet pas visible samedi
lors de la réunion des différents représentants de la religion musulmane est France.


Il faudra à nouveau observer la Lune pour connaître la date exacte de
la fin du Ramadan qui devrait avoir lieu le 4 ou 5 juin prochain.


Cette année, le mois sacré va être particulièrement difficile pour les
musulmans: il se déroule lors d'une période où les jours s'allongent.


Les fidèles devront donc se lever très tôt le matin pour pouvoir
manger avant la première prière de la journée.


La Grande Mosquée de Paris a par ailleurs indiqué les horaires des de
début et de fin de jeûne pour chaque jour. Et attention, l'horaire n'est pas tout à fait le même selon la région, le soleil ne se levant et se couchant pas exactement au même moment de la journée.




GrandeMosquéeDeParis


@mosqueedeparis


LUNDI 6 MAI 2019, début jeûne mois de #Ramadhan1440H annonce la Commission théologique de la @mosqueedeparis et Bureau exécutif CFCM réunis autour du Recteur D. Boubakeur, ce samedi 4 mai 2019 (correspondant au 29ème jour du mois de Chaâbane 1440/H)
Voir communiqué & calendrier


564


18:53 -4 mai 2019






Russie: treize morts dans l'atterrissage d'urgence d'un avion en feu à Moscou

Russie: treize morts dans l'atterrissage d'urgence d'un avion en feu à Moscouhttp://www.via214.net/


Publié le 06/05/2019 à 05:38 La Rédaction Via214




L'atterrissage d'urgence d'un avion en feu de la compagnie russe Aeroflot, dimanche à l'aéroport Cheremetievo de Moscou, a fait au moins 13 morts, rapporte l'agence de presse russe TASS, quise base sur les informations des services de secours.


Il y avait à bord 73 passagers et 6 membres d'équipage, selon les médias russes.


Les vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent l’appareil en train d’atterrir, d’immenses flammes s’échappant des flans de l’appareil. D’autres vidéos montrent ensuite les passagers descendant les toboggans situés à l’avant de l’appareil, puis s’éloignant en courant de l’appareil qui s’embrasait à grande vitesse.


"L’avion a émis un signal de détresse après le décollage. Il a tenté un atterrissage d’urgence, n’a pas réussi la première fois et, à la deuxième tentative, le train d’atterrissage a frappé(le sol), puis le nez, et il s’est enflammé", a déclaré une source à l’agence de presse Interfax.


Six personnes ont été transférées à l’hôpital, a indiqué de son côté le ministère russe des Situations d’urgence, cité par les agences de presse russes.


L’avion de la compagnie Aeroflot, la première compagnie russe, effectuait un vol Moscou-Mourmansk.


L’appareil est un Superjet-100, le premier avion civil conçu dans la Russie post-soviétique. Source de fierté à l’époque de son lancement, il est depuis décrié et peine à convaincre en dehors du marché russe.


Plusieurs compagnies étrangères qui l’exploitaient ont préféré réduire ou arrêter son utilisation,évoquant des problèmes de fiabilité.


Selon le site spécialisé Flightradar, l’appareil a décollé à 18h03 (15h03 GMT) et un incident de vol a été signalé par le pilote à 18h11, puis le signal de détresse a été déclenché à 18h25.


"Une enquête criminelle pour violation des règles de sécurité" a été ouverte, a indiqué dans un communiqué le Comité d’enquête russe, chargé des enquêtes dans ce genre d’affaires.


La cause de l’incendie est encore indéterminée : l’agence de presse Ria Novosti a indiqué qu’un dysfonctionnement électrique pourrait en être la cause.




Quatre Palestiniens et un Israélien meurent dans une nouvelle flambée de violence à Gaza

Quatre Palestiniens et un Israélien meurent dans une nouvelle flambée de violence à Gazahttp://www.via214.net/


Publié le 05/05/2019 à 12:10 La Rédaction Via214



FRAPPES L’armée israélienne conteste avoir tué une fillette et sa mère enceinte, comme l’affirme le ministre de la Santé palestinien



Une nouvelle pluie de roquettes tirées de Gaza s’est abattue dimanche sur Israël, au deuxième jour d’une flambée de violences qui a coûté la vie à un Israélien et quatre Palestiniens, réveillant le spectre d’un nouveau conflit.


Un Israélien de 58 ans est mort dans la nuit de samedi à dimanche à
Ashkelon, dans le sud d’Israël, après qu’une roquette tirée depuis l’enclave palestinienne toute proche, a touché sa maison, ont indiqué la police et l’hôpital. La veille, une Israélienne
de 80 ans avait été grièvement blessée à Kyriat Gat, à 20 km de Gaza. Depuis samedi, quelque 430 roquettes ont été tirées de Gaza vers le territoire israélien, selon l’armée qui a indiqué
en avoir intercepté un grand nombre.


Bilan contesté


Il s’agit d’une des plus importantes quantités de roquettes tirées en deux jours sur Israël dans les violences des dernières années entre les groupes armés palestiniens dont le Hamas au pouvoir à
Gaza, et l’Etat hébreu.


Israël a riposté dès samedi en effectuant des raids aériens sur la bande de Gaza. Quatre Palestiniens ont été tués, dont une fillette de 14
mois et sa mère enceinte, touchées par une frappe contre leur maison à Gaza, selon le ministère de la Santé relevant du Hamas et des proches des victimes. Une soeur de la fillette a été grièvement blessée. L’armée israélienne a contesté cette version des faits
mais sans donner davantage de détails.


L’agence de presse turque touchée


L’aviation israélienne a ciblé samedi 120 positions du Hamas et du Jihad
islamique samedi, dont de nombreuses bases et un tunnel du Jihad islamique destiné à mener des attaques en territoire israélien, selon des sources militaires. L’armée israélienne a détruit deux bâtiments de plusieurs étages dans la ville de Gaza, ont indiqué des résidents. L’armée a indiqué qu’un d’entre eux abritait les services de renseignements militaires et les services de sécurité généraux du Hamas.


Des résidents du quartier ont affirmé que l’immeuble de plusieurs étages abritait les locaux de l’agence de presse étatique turque Anadolu, une information confirmée par la Turquie qui a " condamné fermement " le raid et dénoncé une " agressivité sans
bornes ". Selon Anadolu, le personnel de l’agence a évacué l’immeuble peu avant la frappe qui avait été précédée d’un
tir d’avertissement. Aucun journaliste n’a été blessé.


Contexte peu propice à l’escalade


Selon une source du Jihad islamique, l’Egypte, qui joue l’intermédiaire
entre le Hamas et Israël, tente une médiation pour calmer la situation, alors que le mois sacré du jeûne musulman du ramadan commence dans les jours à venir. Israël et son ennemi juré le Hamas se sont livrés trois guerres depuis 2008. Un cessez-le-feu,
annoncé par le Hamas, avait été négocié fin mars sous l’égide de l’Egypte et de l’ONU, permettant un rétablissement du calme pendant les législatives israéliennes du 9 avril.


Trois facteurs pourraient pousser Israël à tenter de calmer le jeu : les
négociations en cours pour former une coalition gouvernementale après la victoire de Benjamin Netanyahu aux élections, l’Eurovision prévu à Tel-Aviv mi-mai, et les célébrations de la
création de l’Etat d’Israël jeudi.


Depuis mars 2018, des manifestations ont lieu à Gaza le long de la barrière séparant Gaza d’Israël contre le blocus imposé depuis plus d’une décennie par Israël à l’enclave palestinienne et
pour le retour des réfugiés palestiniens chassés ou ayant quitté leurs terres à la création d’Israël en 1948. Au moins 271 Palestiniens ont été tués depuis cette date, au cours des manifestations ou dans des frappes israéliennes menées en représailles à des actes hostiles en provenance de Gaza. Deux soldats israéliens ont été tués dans le même temps.

Poutine dénonce la condamnation de Maria Boutina

Poutine dénonce la condamnation de Maria Boutinahttp://www.via214.net/


Publié le 05/05/2019 à 11:42 La Rédaction Via214



La condamnation par la justice américaine de la russe Maria Boutina est
scandaleuse, a dénoncé samedi le président russe Vladimir Poutine.
/Photo prise le 26 avril 2019/REUTERS/Florence Lo FLORENCE
LO



PEKIN (Reuters) - La condamnation par la justice américaine de la russe
Maria Boutina est scandaleuse, a dénoncé samedi le président russe Vladimir Poutine.


Maria Boutina, une jeune Russe accusée d'avoir voulu infiltrer pour le
compte de Moscou des organisations américaines dont la puissante National Rifle Association (NRA), a été condamnée vendredi par une juge fédérale à dix-huit mois de prison.


"C'est scandaleux", a déclaré samedi Vladimir Poutine.


"On ne comprend pas très bien pourquoi elle a été condamnée ou quel
délit elle a commis. Je pense qu'il s'agit là de 'sauver la face'. Ils l'ont arrêtée et mise en prison. Mais il n'y avait rien contre elle, donc pour ne pas avoir l'air tout à fait stupides, ils lui ont mis une peine de 18 mois pour montrer qu'elle était coupable de
quelque chose."

Le roi de Thaïlande officiellement couronné

Le roi de Thaïlande officiellement couronnéhttp://www.via214.net/


Publié le 05/05/2019 à 11:10 La Rédaction Via214



BANGKOK (Reuters) - Le roi de Thaïlande Maha Vajiralongkorn a été
officiellement couronné samedi, deux ans après être monté sur le trône, lors d'une cérémonie spectaculaire combinant rites bouddhiques et brahmaniques (hindouistes).


Maha Vajiralongkorn, 66 ans, a accédé au trône en octobre 2016 après le décès de son père, le très respecté Bhumibol Adulyadej, décédé à l'âge de 88 ans après avoir régné pendant sept
décennies.


Le couronnement de Rama X, son nom dynastique, met fin à une période
de deuil de deux ans.


Samedi, lors de la cérémonie du devaraja (bénédiction divine), point
d'orgue de trois jours de célébrations, le roi Vajiralongkorn était flanqué de la reine Suthida, avec laquelle il a annoncé il y a trois jours son mariage - son quatrième après trois divorces.


Le sacre s'est déroulé dans la salle du trône du Grand Palais, où réside selon la légende la divinité tutrice royale Phra Siam Devadhiraj.


"Je régnerai en justice pour le bien du royaume et du peuple pour toujours", a déclaré le roi, assis sous un parapluie à neuf étages et coiffé d'une couronne en or sertie d'un diamant.


Traditionnellement prononcé après le couronnement d'un roi, le premier ordre royal donne la tonalité de son règne. Rama X a repris pour l'occasion la
promesse formulée par son père en 1950, quatre ans après sa montée
sur le trône.


L'institution royale demeure un pilier de l'ancien royaume du Siam, même si la Thaïlande, devenue à la suite d'un coup d'Etat une monarchie
constitutionnelle en 1932, est de nouveau dirigée par une junte
militaire depuis cinq ans.


Comme son père avant lui, Maha Vajiralongkorn ne semble pas disposé à se cantonner à un rôle purement honorifique. Depuis sa montée sur le
trône, il a notamment obtenu la modification de deux articles de la
nouvelle Constitution rédigée par l'armée qui visaient à limiter
ses pouvoirs.


Il a aussi mis la main sur le Bureau des avoirs de la couronne, un
organisme qui gère les investissements et les terres de l'institution royale et dont la fortune est évaluée à environ 40
milliards de dollars.


Les relations entre le roi et le Premier ministre, l'ancien chef de la
junte Prayuth Chan-o-cha, qui ne compte pas parmi ses plus grands partisans, seront particulièrement surveillées dans les prochains mois, surtout après la promotion récemment accordée par Rama X au chef de la garde royale, le général Apirat Kongsompong.

La visite de Macron et Mattarella à Amboise pour célébrer Léonard de Vinci

La visite de Macron et Mattarella à Amboise pour célébrer Léonard
de Vincihttp://www.via214.net/


Publié le 05/05/2019 à 10:39 La Rédaction Via214




500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci. Emmanuel Macron et son homologue italien Sergio Mattarella, sont arrivés jeudi au château d'Amboise
pour célébrer le 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci.


Les deux présidents de sont d'abord recueillis ensemble sur la sépulture de Léonard de Vinci dans la chapelle Saint-Hubert. Ils se sont rendus en suite pour le déjeuner au château de Clos-Lucé, un manoir où a résidé le peintre pendant les trois dernières années de sa vie.


Une enquête préliminaire est d'ailleur en cours après un signalement des Affaires culturelles sur des travaux réalisés au château du Clos-Lucé. Contacté par la AFP, le maire d'Amboise a assuré ne pas être au courant de ces irrégularités supposées. Ils ont assistés à la présentation de porteurs de projets du programme " Viva Léonard da Vinci ! 500 ans de Renaissance en Centre Val-de Loire " parrainé par Stéphane Berne.


La journée s'est poursuivie au château de Chambord. Ils ont rencontrés près de 500 jeunes français et italiens au tour d'ateliers, sur les thèmes de l'architecture, de la littérature,
de l'espace, de la physique et des sciences.


A l'entrée de la ville d'Amboise de nombreux barrages de gendarmerie successifs filtraient les arrivées barrant même la route aux touristes auxquels il était conseillé de visiter d'autres châteaux de la Loire. Le centre ville était totalement désert au tour du château et tous les commerces fermés.


Avant l'arrivée en hélicoptère d'Emmanuel Macron les services municipaux ont recouvert ou effacé des tags hostiles peints sur un pilier et sur les marches d'accès au château d'Amboise. Les gendarmes ont fait des battues le long de la Loire suite à une
rumeur selon laquelle des " gilets jeunes " avaient l'intention de larguer des ballons d'hélium.

Expo 2020: premier coup de pioche du chantier "Pavillon France"

Expo 2020: premier coup de pioche du chantier "Pavillon France"http://www.via214.net/


Publié le 05/05/2019 à 09:38 La Rédaction Via214



Plus de 25 millions de visiteurs sont attendus à l'Exposition universelle
de 2020 à Dubaï.



La ministre française des Transports Elisabeth Borne a donné jeudi 2 mai le premier coup de pioche du chantier où sera établi le Pavillon France de l'Exposition universelle de 2020 à Dubaï où les autorités attendent plus de 25 millions de visiteurs.


Situé dans la zone "Mobilité" du grand site au sud de Dubaï qui
accueillera l'exposition, le Pavillon France ambitionne notamment de
promouvoir des projets innovants, plus respectueux de la planète et au service des citoyens, indique une brochure. Dans des déclarations à la presse, Mme Borne a justement insisté sur l'engagement de la France dans la lutte contre le réchauffement climatique et pour une
transition écologique.


La lumière constitue le fil rouge du Pavillon France qui sera construit
par trois architectes: Jean-Luc Perez, Pascal Grabli et Jacob Celnikier. "Connecter les esprits, Construire le futur" est le thème de l'Exposition universelle de Dubaï avec trois
sous-thèmes: "Durabilité", "Opportunité" et "Mobilité".


Le 25 avril, les organisateurs de l'Exposition universelle de Dubaï ont
annoncé qu'au moins 192 pays participeraient à l'évènement prévu
du 20 octobre 2020 au 20 avril 2021. Les précédentes Expositions universelles de Milan en 2015 et de Shanghai en 2010 ont attiré respectivement 21,5 millions et 73 millions de visiteurs. Le gouvernement de Dubaï a déjà dépensé plus de 40 milliards de dollars (35,9 milliards d'euros) dans de grands projets d'infrastructure liés à l'Exposition universelle.





Etats-Unis : le chômage tombe à 3,6%, le plus bas niveau depuis 50 ans

Etats-Unis : le chômage tombe à 3,6%, le plus bas niveau depuis 50 anshttp://www.via214.net/


Challenges.fr Publié le 05/05/2019 à 09:02 La Rédaction Via214



Un record historique depuis décembre 1969 qui masque de grandes
disparités: le taux de chômage américain est tombé à un plus bas en avril avec des créations d'emplois solides dans de nombreux secteurs.



Un record historique depuis décembre 1969 qui masque de grandes
disparités: le taux de chômage américain est tombé à un plus bas en avril avec des créations d'emplois solides dans de nombreux secteurs.


A 3,6%, le taux de sans-emplois a perdu 0,2 point de pourcentage par
rapport au mois de mars. Et, les créations d'emplois ont de nouveau
été très soutenues à 263.000, selon les données publiées par le département du Travail vendredi.


"EMPLOIS, EMPLOIS, EMPLOIS! Les emplois ont déferlé en avril, le taux de
chômage est tombé à son plus bas niveau depuis 1969", s'est félicité Donald Trump dans un tweet.


Ces créations ont largement dépassé les attentes des analystes (200.000). Ceux-ci prévoyaient en outre un taux de chômage stable de 3,8%.


Cette vigueur du marché de l'emploi américain va conforter la Banque
centrale (Fed) dans son attitude de prudence monétaire, voire de
résistance vis-à-vis de la Maison Blanche qui a réclamé que l'institution, pourtant indépendante, baisse les taux d'intérêt pour doper l'économie.


A ce stade, celle-ci ne semble guère avoir besoin d'un coup de pouce
monétaire alors que la croissance du premier trimestre a grimpé à 3,2% en rythme annuel.


Comme l'a dit Jerome Powell le président de la Fed mercredi à l'issue
d'une réunion monétaire qui a laissé les taux inchangés: "il n'y a pas de raison impérieuse d'aller dans un sens ou dans un autre".


Ce plus faible taux de chômage depuis décembre 1969, où il était à 3,5%, reflète de solides embauches dans de nombreux secteurs, allant des services professionnels aux entreprises au bâtiment en passant par la santé ou l'assistance sociale.


Si le secteur manufacturier n'a créé que 4.000 nouveaux emplois le mois dernier, celui des services a affiché son meilleur score depuis trois mois avec 202.000 embauches.


Alors que le marché boursier est reparti vers des records, le ministère
du Travail note que les services financiers réembauchent largement
depuis deux mois.


Les emplois publics aussi ont fait bonne figure, s'inscrivant avec 27.000
embauches, au plus haut depuis huit mois, probablement dû au projet
de recensement en cours qui va nécessiter beaucoup de personnels.


Bémol


Bémol à ce tableau: un léger recul pour le deuxième mois d'affilée du
taux de participation au marché du travail, qui est passé de 63% en
mars à 62,8% en avril, a un peu aidé à faire baisser le taux de sans-emplois. Cela représente près de 500.000 personnes de moins sur le marché du travail.


Le nombre de chômeurs a fléchi de 387.000 pour atteindre 5,8 millions,
tandis que les travailleurs ne trouvant qu'un emploi à temps partiel restent nombreux à 4,7 millions.


Les salaires poursuivent leur hausse régulière, la rémunération horaire moyenne ayant augmenté de 6 cents, ce qui installe la hausse sur un an à 3,2%. C'est significativement au-dessus de l'inflation, celle-ci s'étant inscrite à 1,5% en mars sur an, selon l'indice
PCE.


Le vice-président Mike Pence a ainsi salué "cette croissance des salaires au cours de l'année passée, la plus rapide pour les travailleurs américains". "L'économie rugit", a-t-il lancé dans un entretien à CNBC ajoutant que depuis le jour de l'élection de Donald Trump, l'économie américaine avait créé
presque 6 millions d'emplois.


En avril, le taux de chômage est un peu plus élevé chez les hommes (3,4%) que chez les femmes (3,1%). Alors que celui des blancs est tombé à 3,1%, celui des noirs est resté à 6,7%, soit plus du
double.


Pour Michael Pearce de Capital Economics, "la progression continue du
marché du travail va rassurer la Fed sur l'état solide des fondamentaux de l'économie".


Cet économiste s'attend toutefois, comme la Fed et le FMI mais à l'opposé des prévisions de la Maison Blanche, à ce que la croissance de la première économie mondiale ralentisse sur le reste de l'année, de même que les créations d'emplois.


"C'est un bon rapport sur l'emploi, mais les embauches ne peuvent continuer
à ce rythme", a pour sa part tempéré Ian Shepherdson de Pantheon Macroeconomics.


Sur cette lancée, le taux de chômage devrait toutefois bientôt tomber à 3,5%, son plancher depuis un demi-siècle, assure Gregory Daco, d'Oxford Economics.

Toulouse : tous au Capitole dimanche pour un concert gratuit

Toulouse : tous au Capitole dimanche pour un concert gratuithttp://www.via214.net/


Publié le 04/05/2019 à 11:17 La Rédaction Via214



Rejoignez les équipes du Capitole à l’occasion des journées
portes-ouvertes " Tous à l’Opéra " dimanche 5 mai à 12h. Deux formidables jeunes chanteurs français, Céline Laborie et Julien Véronèse, vous y donnent rendez-vous pour un concert gratuit. Une occasion unique de découvrir à la fois cette salle mythique au cœur de ville rose et quelques-uns des " tubes " du répertoire !


Entrée libre dans la limite des places disponibles. Renseignements au 05 61 63 13 13.

C’est la semaine de l’Europe à Toulouse

C’est la semaine de l’Europe à Toulousehttp://www.via214.net/


Publié le 04/05/2019 à 10:52 La Rédaction Via214



Du 3 au 19 mai, rendez-vous avec une nouvelle édition de la semaine de
l’Europe à Toulouse avec des conférences, des animations, des
expositions et des concerts.


Depuis plus de 25 ans, l’Europe se fête le 9 mai, pour commémorer la
déclaration de Robert Schuman, considérée comme le texte fondateur
de la construction européenne. Toulouse Métropole célèbre cet événement en organisant la " Semaine de l’Europe ", qui s’intègre dans le Joli Mois de l’Europe.


Elle débutera le vendredi 3 mai avec le concert d’ouverture à l’Auditorium Saint-Pierre des Cuisines organisé par Toulouse Métropole et l’Association franco-hongroise.


Dans le cadre de la saison croisée France-Roumanie organisée par le
Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères et l’Ambassade de Roumanie en France, une exposition du Collectif Vertige sur la ville de Constanţa est présentée à l’Espace Bonnefoy. À la
Cité de l’espace, les 9 et 10 mai, 500 jeunes des écoles primaires de la Métropole peuvent assister à des animations scientifiques, des jeux et activités sur l’Europe avec la
participation de nombreux partenaires institutionnels et associatifs. La Médiathèque José Cabanis invite à rencontrer deux écrivains : Wojciech Chmielarz, auteur de polars et journaliste polonais connu pour son roman " La Colombienne " et Emmanuel Ruben, écrivain et dessinateur français, qui présente son dernier ouvrage " Sur la route du Danube "





Toulouse : des coups de feu retentissent en pleine journée, dans le quartier des Izards

Toulouse : des coups de feu retentissent en pleine journée, dans le quartier des Izardshttp://www.via214.net/


Publié le 04/05/2019 à 10:20 La Rédaction Via214



Plusieurs coups de feu ont retenti vendredi 3 mai 2019 en milieu de matinée, dans le quartier des Izards, à Toulouse. Une voiture a été prise pour cible, le tireur a pris la fuite.



Des coups de feu ont retenti, vendredi 3 mai 2019 en milieu de matinée, impasse Donatello, quartier des Izards, à Toulouse. Un individu aurait tiré à plusieurs reprises sur
un autre homme, avant de prendre
la fuite à bord d’une voiture de couleur blanche, indique une source proche du
dossier à Actu Toulouse.


Plusieurs impacts de balles, tireur en fuite


Sur place, les enquêteurs ont retrouvé une Ford Fiesta de couleur
grise, qui avait reçu plusieurs
impacts de balles, sur la porte avant-droite, mais aussi au niveau d’une roue, qui a été crevée. Des douilles ont par ailleurs été retrouvées au sol. Le
tireur a pris la fuite.


Pas de blessé


Ces coups de feu n’ont a
priori
pas fait de blessé, puisque le Service départemental d’incendie et de secours de la Haute-Garonne n’est pas intervenu. Une enquête a été ouverte, confiée à la Sûreté départementale.


Troisième fusillade en six mois aux Izards


C’est la troisième scène du genre en
quelques mois, dans le quartier. Dimanche 17 mars, une fusillade avait éclaté devant le Pharmaccie des Izards, face à la station de métro Trois-Cocus. Une Golf noire avait été criblée de balles, notamment de kalachnikov. Et deux jeunes hommes avaient été blessés. Les enquêteurs avaient évoqué la piste
du règlement de comptes, probablement sur fond de trafic de drogue.


Car quelques semaines plus tôt, en novembre 2018, une autre fusillade avait retenti devant une pizzeria, à quelques dizaines de mètres de la station Trois-Cocus. Là-aussi, deux hommes avait été blessés. L’un d’eux avait reçu une balle perdue : alors qu’il était dans son
appartement, elle avait traversé un volet et une fenêtre.





Quentin Tarantino a écrit un script pour un film de Star Trek

Quentin Tarantino a écrit un script pour un film de Star Trekhttp://www.via214.net/


Publié le 04/05/2019 à 09:45 La Rédaction Via214



Ces dernières années, les fans de l’univers Star Trek ont eu de quoi
se réjouir, car la franchise a eu droit à une seconde vie grâce au remake de J.J. Abrams, sortie en 2009. Une décennie plus tard, les films Star Trek sont toujours d’actualité. Actuellement, on attend le quatrième film de la saga qui devait être réalisé par S.J Clarkson, mais dont la sortie risque d’être compromise suite au départ de cette dernière.


Décidément, les choses ne cessent du bouger du côté de ce dernier volet.


En effet, en 2017 plusieurs rumeurs annonçaient que ce serait à Quentin
Tarantino
de s’atteler à la réalisation de Star Trek 4. D’autres bruits de couloir avaient laissé entendre qu’il allait travailler de son côté sur un autre Star Trek totalement indépendant de la saga qu’on connait
actuellement… Quentin Tarantino a finalement préféré se pencher
sur " Once Upon a Time… in Hollywood " qui sortira le 14 août prochain.


Néanmoins, d’après de récentes déclarations du cinéaste, son projet Star Trek serait toujours d’actualité.


Un script qu’il garde au chaud


Lors d’une interview accordée à Slashfilm, Quentin Tarantino a déclaré qu’en dépit de son planning chargé,
il n’abandonnait pas l’idée de faire son propre Star Trek et qu’il gardait toujours sous le coude le script de celui-ci.


" C’est une très grosse possibilité. Je n’ai pas été en contact avec ces gars depuis un moment parce que j’étais très occupé par mon film, mais nous avons parlé du projet et du script. Le scénario est écrit et lorsque j’émergerais ma tête comme Punxsutawney Phil(personnage du film " Un Jour sans fin "), après Once Upon a Time in Hollywood, on va pouvoir en reparler ", a-t-il annoncé.


Une suite à l’avenir incertain


Avant de concentrer notre attention sur ce Star Trek de Quentin Tarantino,
on devrait d’abord se focaliser sur le quatrième volet officiel de la saga. Néanmoins, l’avenir de cette suite est encore incertain et pour cause.


Au départ, la réalisation de Star
Trek 4
devait revenir à S.J Clarkson. Malheureusement, cette dernière a été engagée par la HBO pour travailler sur " The Long Night ",
le spin off de la série Game of Thrones. On attend donc maintenant d’en savoir plus sur la suite des évènements.

Norvège : un bélunga avec un harnais russe découvert par des pêcheurs au large des côtes près d'Ingo

Norvège : un bélunga avec un harnais russe découvert par des pêcheurs au large des côtes près d'Ingoyhttp://www.via214.net/


Publié le 04/05/2019 à 09:16 La Rédaction Via214



Depuis des années, les pays développés comme les États-Unis et la Russie utilisent les animaux pour des recherches et des expérimentations.
Le béluga fait partie des animaux marins qui sont entraînés pour effectuer des missions de plongeon militaire.


Avec les dauphins, les militaires peuvent par exemple transporter des
équipements pour les plongeurs chargés de la surveillance de bases
militaires.


D’où vient le béluga ?


La baleine blanche a été découverte par les pêcheurs non loin de la
ville d’Ingoy. L’équipement qu’elle portait autour de son corps a suscité la curiosité des pêcheurs, car il était un peu serré pour l’animal. L’équipement était en fait un harnais d’origine russe dont l’intérieur portait l’inscription  "Équipement de Saint-Pétersbourg."


Le harnais était muni d’un support qui pouvait être adapté pour porter une caméra de type GoPro bien qu’aucune caméra n’a été trouvée. Audun Rikardsen, professeur à l’université Arctique
Norvégienne de Tromso a annoncé qu’il a déjà contacté des chercheurs qui travaillent actuellement pour la Russie mais ils ont déclaré n’avoir aucune relation avec le béluga. Ils ont par
contre supposé que la baleine appartenait très probablement à la
marine russe qui se trouve à Mourmansk.


Que font les animaux dans les opérations militaires ?


Les animaux sont utilisés, dans la majorité des cas, à des fins expérimentales par les militaires. Pour la Russie, le ministère de la Défense a déjà fait une déclaration en 2017 sur la formation et l’entraînement d’animaux pour des opérations militaires.


Il s’agissait entre autres de phoques, de baleines blanches ainsi que
de dauphins.


Selon le Gardian, l’armée entraîne les animaux pour tout type de mission, notamment pour le transport de matériels, pour retrouver des personnes disparues ou encore pour la détection de mines sous-marines. Il existe même des cas où ils sont formés pour tuer des êtres humains qui pourraient constituer des ennemis potentiels.


Après les enquêtes menées par les scientifiques norvégiens, le béluga a
été relâché.

Le pape François accusé de “crime hérétique” par des théologiens

Le pape François accusé de “crime hérétique” par des théologienshttp://www.via214.net/


Publié le 03/05/2019 à 06:41 La Rédaction Via214



Une tribune, cosignée par une vingtaine de prêtres et de théologiens,
reproche au souverain pontife ses prises de position sur l’avortement et l’homosexualité, notamment.


Le pape François, malgré son statut, n’est pas en odeur de sainteté auprès de tous ses fidèles. En mars 2018, déjà, un sondage témoignait d’un désamour croissant de la part de sa communauté religieuse française, notamment chez les catholiques pratiquants réguliers. Mardi 30 avril, une vingtaine de prêtres et théologiens ont décidé de passer à l’offensive, par le biais d’une tribune au vitriol publiée sur le site LifeSiteNews, dans laquelle ils accusent le souverain pontife de "crime hérétique ", rapporte Midi Libre.


Les évêques appelés à " admonester publiquement le pape "

Les mots tenus à l’égard du patron des catholiques sont durs. "Nous prenons cette initiative en dernier recours pour réagir au
préjudice croissant causé par les mots et les actes du pape François au cours de ces dernières années, qui a donné lieu à l’une des pires crises de l’histoire de l’Église catholique "
, expliquent les 19 signataires de cette lettre ouverte, dont le plus
connu est le père Aidan Nichols, un prêtre britannique de l’ordre
dominicain, aussi appelé ordre des Prêcheurs. Ils s’adressent ainsi aux évêques de l’Église, leur demandant solennellement d’ "admonester publiquement le pape François pour qu’il abjure des hérésies qu’il a publiquement professées ".


Les reproches faits au pape argentin, monté sur la chaire de Saint-Pierre en 2013, sont nombreux. Ses positions sur l’avortement ou l’homosexualité sont jugées trop faibles, permissives, et
celles sur la place accordée aux divorcés trop bienveillantes. Il
est également accusé de se montrer trop accommodant envers les relations interreligieuses, avec les fidèles protestants et musulmans. Contacté par l’agence Reuters, le Vatican s’est
refusé à tout commentaire. Récemment, le pape François a une nouvelle fois défrayé la chronique en faisant don de 500 000 euros à l'Eglise catholique du Mexique afin de venir en aide aux migrants d’Amérique latine. De l’argent
tout droit sorti du Denier de Saint-Pierre, l’institution financée
par les dons des fidèles, et donc de leur porte-monnaie.

Meghan et Harry parents : la reine Elizabeth II vend la mèche

Meghan et Harry parents : la reine Elizabeth II vend la mèchehttp://www.via214.net/


Publié le 03/05/2019 à 06:01 La Rédaction Via214



Rsultat de recherche dimages pour photos de Meghan markle et prince harry


Alors que Meghan Markle et le prince Harry ont annoncé qu'ils vivraient la naissance de leur royal baby dans l'intimité, en leur rendant visite chez eux, la reine Elizabeth II a lancé une nouvelle rumeur...



Et si le bébé le plus attendu de
l'année était déjà né ? Tandis que les fans sont impatients de rencontrer le premier enfant de Meghan Markle et du prince Harry, la reine Elizabeth II s'est rendue à Frongmore Cottage, cette
semaine, pour une visite surprise, comme le rapporte People magazine.


"La reine est allée les voir. Elle ne fait jamais ça"


Un déplacement qui laisse croire que le royal baby est peut-être déjà né. Et pour cause, "La reine est allée les voir. Elle ne fait jamais ça", explique le journaliste Chris Evans, dans les
colonnes du Mirror. D'autant que Kate Middleton et le prince William& se
sont déjà rendus sur les lieux juste après la messe de Pâques.


Pour le moment, aucune annonce officielle n'a été faite. Toutefois,
selon le Daily Express, la reine a annulé tous ses engagements prévus en dehors de la ville de Windsor, pour s'assurer de ne pas être à plus de dix minutes en voiture de la demeure des futurs parents.


Vous n'en saurez rien !


Pour rappel, le prince Harry et Meghan Markle ont annoncé le 11 avril
dernier dans un communiqué publié par Buckingham Palace : "Le duc et la duchesse ont hâte de partager ces
nouvelles passionnantes avec tout le monde une fois qu'ils auront eu
l'occasion de célébrer leur vie privée en tant que nouvelle famille".





Nantes Rezé: Le NRB joue sa survie dans l'élite ce jeudi soir... Entrée gratuite à la Trocardière

Nantes
Rezé: Le NRB joue sa survie dans l'élite ce jeudi soir... Entrée
gratuite à la Trocardièrehttp://www.via214.net/


Publié
le 02/05/2019 à 11:30 La Rédaction Via214





BASKET
FEMININ - Les filles de Nantes Rezé affrontent Mondeville lors d'une
finale pour le maintien en Ligue féminine





A
la fin de cette rencontre, le destin d’un des deux clubs va
(un peu) basculer. Ce jeudi soir (20 h), à la Trocardière, les filles de


Nantes Rezé jouent
une " finale " de play-downs contre Mondeville. Malheur
au vaincu. La formation, qui sera battue, quittera l’élite et
descendra en Nationale 1. Pour l’occasion, les dirigeants de Nantes
Rezé ont décidé de faire l’entrée gratuite à tous les
spectateurs.


?
Une rencontre décisive pour le maintien en @basketlfb face
à @usombasket ce
jeudi à 20h00 !? ENTRÉE GRATUITE : Rendez-vous au guichet de la
billetterie !pic.twitter.com/jzZyWU9V6V—
Nantes Rezé Basket (@DeferlantesNRB) May 1. 2019


" Les
personnes pourront directement récupérer les billets au guichet de
la billetterie le soir du match à la Salle Sportive
Métropolitaine ", indique le communiqué du club.


Depuis
l’accession de Nantes Rezé à la Ligue féminine en 2008, jamais
le club n’a été autant en danger. Fin mars, l’entraîneur Manu
Coeuret avait préféré se mettre en retrait. L’ancienne
joueuse Aurélie Bonnan avait
alors pris les commandes d’une formation qui a galéré toute la
saison. Verdict ce jeudi soir vers 22 h pour le NRB





Grey’s Anatomy : un acteur phare de la série s’est marié

Grey’s Anatomy : un acteur phare de la série s’est mariéhttp://www.via214.net/


Publié le 02/05/2019 à 11:02 La Rédaction Via214


Rsultat de recherche dimages pour photo de giacomo gianniotti


Giacomo Gianniotti, aka Dr Andrew Deluca dans Grey’s Anatomy, est désormais un homme marié. L'acteur a dit "oui" à sa belle ce dimanche 28 avril.



Le beau Dr Andrew Deluca s’est marié. Si dans Grey’s Anatomy, il s’amourache petit à petit de Meredith, Giacomo Gianniotti, son interprète n’est désormais plus un cœur à prendre. L’acteur a juré fidélité à Nichole Gustafson ce dimanche 28 avril à Rome. Le couple a ensuite fêté ses noces à la Villa Pocci, près du lac d’Albano à une vingtaine de kilomètres de la ville italienne (où le comédien canadien de 29 ans est né).

Image associe


“Elle a dit oui… Je suis vraiment un type chanceux"


C’est sur Instagram que les jeunes mariés ont annoncé la bonne nouvelle en partageant des photos du grand jour. Gâteau gigantesque, feux d’artifice et fête jusqu’au petit matin… Les deux tourtereaux ont vu les choses en grand. Giacomo Gianniotti remercie ses invités en légende d’un joli cliché posté sur son compte : “Un grand merci à cette incroyable équipe qui nous a permis d’organiser le mariage le plus fou. Nous vous sommes redevables pour toujours, pour...

Prévisions du jour jeudi 2 mai

Prévisions du jour jeudi 2 maihttp://www.via214.net/


Publié le 02/05/2019 à 10:10 La
Rédaction Via214



SUISSE
07:00 Geberit: résultats T1 (CC 09:00)
07:00 Valiant: résultats T1
07:15 Swisscom: résultats T1 (CC 09:00)
08:30 OFS: chiffres d'affaires du commerce de détail mars
09:30 Indice PMI des directeurs d'achat avril
09:30 Axpo: CP énergies renouvelables, Zurich

10:00 ABB: as. g., Zurich
10:00 Lindt&Sprüngli: as. g., Zurich
10:00 Meyer Burger: as. g., Thoune
10:30 UBS: as. g., Bâle
14:30 Galenica: as. g., Berne
16:00 BC vaudoise: as. g.
16:00 Messe Schweiz: as. g., Bâle


INTERNATIONAL

USA

- Commandes industrielles mars (16H00)
- Productivité au 1er trimestre (1ère estimation)

GB

- Rapport trimestriel du Conseil mondial de l'or sur la demande
- Décision de politique monétaire de la Banque d'Angleterre, publication
des minutes correspondantes et du rapport trimestriel sur l'inflation -

AUTRICHE

- Chômage avril



Toutes les heures HEC (heure suisse)
c.a./c. adm.: conseil d'administration
CP: conférence de presse
CC: conference call (conférence téléphonique)
CPB: conférence de presse de bilan
As. g.: assemblée générale
Av. b: avant bourse
chif. aff./CA: chiffre d'affaires
S: semestre
T: trimestre
res.: résultats
ML: monnaies locales
TCC: taux de change constants
RAS: rien à signaler


Sans garantie
d'exhaustivité ni d'exactitude.





Européennes : Carole Delga aux côtés d’Eric Andrieu à Toulouse

Européennes : Carole Delga aux côtés d’Eric Andrieu à Toulousehttp://www.via214.net/


Publié le 02/05/2019 à 09:53 La Rédaction Via214



En campagne pour les élections européennes, le député Eric Andrieu sera à Toulouse ce vendredi. Absente lors du meeting de lancement de la campagne, la présidente de la région Occitanie, Carole Delga, sera bien présente aux côtés d’Eric Andrieu. Les parlementaires Jöel Aviragnet et Claude Raynal sont
eux aussi annoncés avec Sébastien
Vincini
, Premier Secrétaire fédéral du Parti Socialiste de Haute-Garonne,
Secrétaire national. Eric Andrieu, Président de la commission d’investigation sur le processus d’évaluation des pesticides en
Europe et partisan d’une réforme de la Politique Agricole Commune PAC visitera plusieurs entreprises et associations du monde agricole lors de son passage en Haute Garonne.

BNP PARIBAS : premier trimestre solide

BNP PARIBAS : premier trimestre solidehttp://www.via214.net/


Publié le 02/05/2019 à 09:26 La Rédaction Via214



BNP Paribas a dévoilé des résultats trimestriels en progression. Au premier trimestre, son activité a grimpé dans les trois pôles opérationnels avec notamment une reprise progressive de l'activité dans CIB. Après la crise des marchés de fin 2018, le contexte de marché est resté peu porteur en début de trimestre mais s'est
amélioré en fin de période, a indiqué la banque française. Le produit net bancaire, à 11,144 milliards d'euros, a augmenté de 3,2% (+3,9% à périmètre et change constants). BNP Paribas a précisé que "l'effet de ciseau" est positif
dans les pôles opérationnels grâce à la mise en oeuvre, en ligne avec le plan 2020, des mesures d'économies de coûts (169 millions d'euros d'économies générées ce trimestre pour un total de 1,324 milliard d'euros depuis le lancement du programme début 2017). Le
résultat brut d'exploitation du groupe s'établit ainsi à 2,695 milliards d'euros, en hausse de 6,2% (+12,5% à périmètre et change constants). Il augmente de 7,9% pour les pôles opérationnels. Le coût du risque, à 769 millions d'euros, augmente de 25% par rapport au premier trimestre 2018. Cette hausse résulte des reprises de
provisions dans CIB et Personal Finance à la même période de l'année dernière. A
38 points de base des encours de crédit à la clientèle, le coût du risque reste à un niveau bas du fait notamment de la bonne maîtrise du risque à l'origination, de l'environnement de taux bas et de la poursuite de l'amélioration en Italie. Le résultat d'exploitation du groupe, à 1,926 milliard d'euros, est en hausse de 0,2% (+8% à périmètre et change constants). Il est en hausse de 2,5% pour les pôles opérationnels. Le résultat net part du Groupe s'élève à 1,918 milliard, en hausse de 22,4%. La rentabilité des fonds propres hors éléments exceptionnels est égale à 9,7%. La rentabilité des fonds propres tangibles hors éléments exceptionnels est de 11,2%. Au 31 mars 2019, le ratio " common equity Tier 1 " s'élève à 11,7% (-10 points de base par rapport au 31 décembre 2018 du fait de l'impact de la nouvelle norme comptable IFRS 16 et du report des titrisations prévues ce trimestre aux trimestres prochains) et le ratio de levier s'établit à 4,2%. La
réserve de liquidité du groupe, instantanément mobilisable, est de
335 milliards d'euros, soit plus d'un an de marge de manoeuvre par rapport aux ressources de marché.

A peine rénovée pour 25 millions d'euros, la cité administrative de Toulouse va devoir déménager

A peine rénovée pour 25 millions d'euros, la cité administrative de
Toulouse va devoir déménagerhttp://www.via214.net/


Publié le 02/05/2019 à 09:03 La Rédaction Via214



Le transfert de la cité administrative de Toulouse à Jolimont est acté. Mais les agents ne comprennent pas un projet coûteux alors que les locaux actuels ont été rénovés…



La décision a été confirmée par un sénateur du Tarn qui siège au
conseil immobilier de l'Etat : la cité administrative de Toulouse, qui regroupe la majorité des services administratifs départementaux, va quitter ses locaux du boulevard Lascrosses pour être reconstruite sur le site du Maresquier à Jolimont, plus précisément sur le
terrain militaire de l'ancien centre d'essais aéronautique (CEAT).


Un projet évalué à 100 millions d'euros, conduit dans la plus grande
discrétion par le secrétaire général des affaires régionales et la préfecture....

Mort d'Anémone : emportée par un cancer du poumon, pleine d'amertume

Mort d'Anémone : emportée par un cancer du poumon, pleine
d'amertumehttp://www.via214.net/


Publié le 02/05/2019 à 08:00 La Rédaction Via214



ANEMONE - Anne Bourguignon, plus connue sous son nom d'actrice Anémone, est morte mardi 30 avril 2019, des suites d'une "longue maladie". Anémone a été emportée par un cancer du poumon à
68 ans, sans avoir auparavant exprimé sa tristesse sur l'évolution du monde et pour la cause environnementale...


Elle aura marqué le cinéma par sa fraîcheur et son franc parler, mais
était malade depuis plusieurs années. L'actrice Anémone, connue notamment pour son rôle dans "Le Père Noël est une ordure" en 1982, est morte mardi 30 avril 2019, des suites d'une "longue
maladie", a indiqué son agent à l'AFP en fin de journée. Née Anne Bourguignon à Paris le 9 août 1950, Anémone a été
emportée par un cancer du poumon, à 68 ans. C'est en 2017 qu'elle
annonçait au Parisien avoir décidé de prendre sa retraite, avec une santé sans doute déjà fragile, mais un franc-parler
toujours intact. Depuis mardi soir, plusieurs de ses anciens camarades du Splendid ont rendu hommage à la comédienne, à l'instar de Michel Blanc, Josiane Balasko ou encore Christian
Clavier.


Anémone était très engagée pour la justice sociale et pour l'environnement. En marge de sa dernière pièce "Les Nœuds au mouchoir" en 2017, elle exprimait son amertume par rapport à l'évolution du métier de comédienne, regrettant que "le fric [ce soit] emparé de tout, partout". Celle qui avouait sans détour qu'elle regrettait d'avoir mis au monde un fils et une fille, Jacob et Lily Bourguignon, se montrait aussi très pessimiste
concernant l'avenir de la planète, estimant que "c'est trop tard" pour retourner la situation.





Macron souhaite un bon 1er mai à ceux "qui aiment le travail" (et prend un cours d'histoire)

Macron souhaite un bon 1er mai à ceux "qui aiment le travail" (et
prend un cours d'histoire)http://via214.net/index.php


Publié le 02/05/2019 à 07:21 La Rédaction Via214



Le message d'Emmanuel Macron pour "celles et ceux qui chérissent
le travail" n'est pas bien passé.


POLITIQUE - Nicolas Sarkozy avait organisé la fête du "vrai travail", Emmanuel Macron salue la journée de “ceux qui chérissent le travail.” Alors que syndicats, gilets jaunes et manifestants radicaux se réunissaient ce
mercredi 1er mai pour la traditionnelle mobilisation nationale, le message du
président de la République sur les réseaux sociaux a provoqué un
petit tollé.


Le chef de l’État, plutôt que saluer la fête des "travailleurs", a choisi de poster un message dans lequel il remercie les hommes et les femmes qui “œuvrent chaque jour pour notre Nation” en “chérissant le travail.” Un message que vous pouvez retrouver ci-dessous et dont le ton et la forme ont suscité beaucoup d’agacement.




Emmanuel Macron


@EmmanuelMacron


Le #1er Mai est la fête de toutes celles et ceux qui aiment le travail, le
chérissent, parce qu’ils produisent, parce qu’ils forment, parce qu’ils savent que par le travail nous construisons l’avenir. Merci de porter ces valeurs et d’œuvrer chaque jour pour notre Nation.


8 837


16:04 - 1 mai 2019


Plusieurs élus ou militants de gauche, mais également des historiens ou
autres spécialistes ont tenu à rappeler au président de la République que le 1er mai n’était pas la fête du travail, mais
bien celle des travailleurs qui se battent pour leurs droits.


“Soit le président manque de culture historique, soit madame Loiseau écrit
ses tweets en puisant dans ses souvenirs, mais cette rhétorique est
un détournement”, persifle ainsi le patron des socialistes Olivier Faure, en précisant que “la fête des travailleurs célèbre leurs droits et rend hommage à ses combattants.”



Olivier Faure


@faureolivier


Soit le président manque de culture historique, soit madame Loiseau écrit
ses tweets en puisant dans ses souvenirs, mais cette réthorique est
un détournement. La fête des travailleurs célèbre leurs droits et
rend hommage à ses combattants.


Le porte-parole de Place Publique, le mouvement de Raphaël Gluscksmann,
pointe pour sa part un “contre-sens historique, aveuglement idéologique et mensonge politique” de la part d’Emmanuel Macron avant de rappeler plusieurs exemples pour lesquels des travailleurs ont été “massacrés” alors qu’ils réclamaient plus de
droits.



Said Benmouffok@sbenmouffok


Contre-sens historique, aveuglement idéologique, mensonge politique
d’@EmmanuelMacron : 1886, les ouvriers réclament la journée de 8h, ils sont
massacrés à Haymarket Square. 1891, à Fourmies la police tire sur les grévistes. On ne célèbre pas le travail mais les travailleurs!


Certains, à l’image du député insoumis Éric Coquerel, n’hésitent pas à
faire un parallèle entre le chef de l’État et le maréchal Pétain. Pourquoi? Car c’est lui qui “faisait de la fête
revendicative des travailleurs et des luttes sociales, “une fête du travail et de la Concorde sociale” en 1941 sous l’occupation nazie.



Eric Coquerel


@ericcoquerel


En 1941 Petain faisait de la fête revendicative des travailleurs et des
luttes sociales, " une fête du travail et de la Concorde sociale ", @EmmanuelMacron lui emboîte le pas aujourd’hui avec ce tweet révisionniste.

C’est ce qu’explique également l’historienne des mouvements sociaux
Mathilde Larrere sur Twitter.


“C’est la fête internationale des travailleuses et des travailleuses,
journée de lutte, notamment pour limiter le temps de travail et défendre les droits des travailleurs”, explique la spécialiste engagée avant de conclure: ”‘la fête du travail et de la
Concorde sociale’ est le terme officiel adopté par Pétain pour justement tenter d’enterrer le 1er mai des travailleurs...”




1er mai: Martinez évacué du cortège, les syndicats débordés

1er mai: Martinez évacué du cortège, les syndicats débordéshttp://www.via214.net/


Publié le 02/05/2019 à 06:22 La
Rédaction Via214


Le leader de la CGT dénonce la “répression inouïe et sans
discernement” des forces de l'ordre, mais également la présence de casseurs "empêchant la manifestation de se tenir.”



POLITIQUE - Exfiltré de son propre cortège. Philippe Martinez, le
secrétaire général de la CGT, a été contraint de quitter le cortège de tête avant que la manifestation syndicale parisienne du 1 er mai s’ébranle
à cause d’une “répression inouïe et sans discernement” avant d’y revenir quelques minutes plus tard. Interrogé par
téléphone par l’AFP pour savoir s’il avait quitté définitivement la manifestation, il a répondu par SMS: “non, je suis juste un peu en retrait”.


Selon un militant témoin de la scène à Montparnasse, juste avant de partir, le leader syndical s’est retrouvé coincé dans des affrontements entre des black blocs et des forces de l’ordre.
Lorsqu’il s’est replié vers une rue adjacente, il a essuyé des
jets de bouteilles “par un groupe d’individus”, selon ce témoin. L’ensemble des syndicats est apparu, quant à lui, bien impuissant face à la centaine de manifestants radicaux réunis en tête du cortège.


Philippe Martinez a critiqué la présence d’“individus qui ne sont pas là
pour manifester et empêchent la manifestation de se tenir”. “Ce
n’est pas très agréable de se faire gazer”, a-t-il encore dit, critiquant des “problèmes de coordination” au niveau des forces de l’ordre.


La police a chargé la CGT”


Ce sont eux qui ont subi le courroux du leader syndicaliste. “Ce que j’ai noté aujourd’hui c’est que la police a chargé la CGT. Une CGT bien identifiée”, a-t-il expliqué devant la caméra
de BFMTV avant de s’en prendre à l’incompétence de Christophe Castaner, qui malgré, un changement de préfet n’arrive pas à tenir la situation en main. “Nous on est là pour organiser
les manifestations, pas pour assurer la sécurité”, a-t-il également tranché en visant toujours le ministère de l’Intérieur.




BFMTV


@BFMTV


Philippe Martinez (CGT): "La police a chargé la CGT"


208


15:51 - 1 mai 2019


Dans un communiqué, la CGT a dénoncé “fermement les violences en cours sur Paris”. “Alors que le cortège intersyndical devait démarrer à 14h30, une répression inouïe et sans discernement a lieu suite aux actes de violence de certains”, écrit la
confédération. “Nos camarades présents, y compris notre secrétaire général, se font gazer et reçoivent des grenades. Ce
scénario en cours, scandaleux et jamais vu, est inadmissible dans notre démocratie”, relève encore la CGT.


Pour elle, “cette situation tranche avec les très nombreuses mobilisations de salariés, privés d’emploi et retraités qui ont eu lieu ce matin dans le calme dans plus de 240 manifestations”. “Attention de ne pas dénaturer le sens de cette journée”, avait averti le matin Philippe Martinez sur France Inter, regrettant que
les violences en marge des manifestations depuis 2016 Ӎa se
répète”.


Martinez n’a pas ”été délibérément ciblé”, assure Castaner


Dans une interview au Parisien, Christophe Castaner s’est dit “surpris” des accusations de
Philippe Martinez. “Nous avons un bilan qui montre l’efficacité du dispositif mis en place à Paris mais aussi en province,” a-t-il dit.


Concernant le leader syndical, “en aucun cas, il n’a été délibérément
ciblé. Quand j’ai appris qu’il avait quitté le cortège, je lui ai adressé un message. Nous avons tout fait pour que le cortège puisse partir à l’heure prévue et cela a bien été le cas. Ce
sont les casseurs qui ont voulu voler ce traditionnel rassemblement syndical”, a insisté le ministre de l’Intérieur.


Après de violents affrontements entre casseurs et forces de l'ordre, pendant lesquels les principaux syndicats sont apparus débordés, le cortège a pu se mettre en route jusqu’à la place d’Italie. Avant de s’arrêter à de nombreuses reprises, rythmé par les
charges de policiers et gendarmes.




Trump et ses enfants essayent d'empêcher l'audition de la Deutsche Bank au Congrès

Trump et ses enfants essayent d'empêcher l'audition de la Deutsche Bank au Congrès

http://www.via214.net/


Publié le 30/04/2019 à 15:03 La Rédaction Via214



Les finances de Donald Trump intéressent beaucoup la commission des
Services financiers de la Chambre des représentants, aux États-Unis. Dans ce cadre, des citations à comparaître ont été délivrées à plusieurs établissements financiers, dont la Deutsche Bank. Le
président américain, ses enfants et ses associés veulent empêcher ces auditions.



Donald Trump, ses enfants Donald Jr, Eric et Ivanka et sept de ses sociétés dont la Trump Organization Inc. ont engagé lundi 29 avril une action en
justice contre Deutsche Bank et Capital One Financial Corp dans le but de les empêcher de remettre au Congrès américain des informations sur leurs transactions financières.


Deux commissions de la Chambre des représentants, passée en janvier sous
le contrôle de l’opposition démocrate, ont émis le 15 avril des citations à comparaître à plusieurs établissements financiers afin d’obtenir des informations sur les finances de Donald Trump.


Deutsche Bank et Capital One Financial ont été impliquées dans des
transactions liées à l’empire immobilier du président américain.


La plainte de Trump jugée " sans
valeur "


La plainte déposée par Trump devant le tribunal fédéral du district sud de New York soutient que les demandes des commissions parlementaires n’ont " aucun objectif légitime ou légal " et que la cour a le pouvoir de bloquer ces assignations à comparaître " émises dans le but de harceler le président Donald J. Trump et de fouiller
dans tous les aspects de ses finances personnelles et de ses affaires, et dans sa vie privée et celle de sa famille "


Les démocrates espèrent ainsi " tomber sur quelque chose qu’ils pourront exposer publiquement et utiliser
comme instrument politique contre le président "
, ajoute le texte.


La représentante démocrate Maxine Waters, qui préside la commission
des Services financiers de la Chambre, et son collègue Adam Schiff, qui préside celle des Renseignements, ont jugé cette plainte "  sans valeur ", dans un communiqué conjoint cité par le New
York Times
et d’autres médias.


" Un grave sujet de préoccupation "


" La possible utilisation du système financier américain pour des
objectifs illicites est un grave sujet de préoccupation. La commission des Services financiers examine ces questions, y compris celles qui pourraient impliquer le président et ses associés, de façon aussi minutieuse que possible "
, a souligné Maxine Waters dans un autre communiqué diffusé un peu
plus tôt.


Adam Schiff a déclaré à la mi-avril que la Deutsche Bank s’était montrée coopérative et a dit espérer qu’elle continuerait à coopérer.


Une porte-parole de la Deutsche Bank a déclaré que la banque était engagée dans un "  dialogue productif " avec les deux commissions.


Donald Trump a récemment averti qu’il entendait combattre toutes les
procédures engagées par les démocrates pour examiner ses activités financières.


Trump et ses enfants essayent d'empêcher l'audition de la Deutsche Bank au Congrès





Une chasse aux fantômes en plein Toulouse

Une chasse aux fantômes en plein Toulousehttp://www.via214.net/


Publié le 30/04/2019 à 14:35 La Rédaction Via214



Venez jouer aux "Ghostbusters" dès demain.


Ectoplasme, spectres et phénomènes
paranormaux : vous y croyez ?


Chasser le fantôme au cœur de Toulouse : c’est possible dès demain. Les fondateurs de l’Escape Game l’Echappatoire vous propose de devenir un Ghostbuster pendant 1 mois.


Quatre jeunes toulousains : Ugo, Eléonore, Baptiste et Batiste ont monté
l’Echappatoire à Toulouse en 2017. Cette chasse aux fantômes qu'ils organisent est aussi une façon de faire connaître leur structure située avenue de la gare.


Pour participer, il suffit de consulter le site l'échappatoire Toulouse ou leur compte Facebook voire Instagram : vous y trouverez un tas d'indices pour identifier et repérer les revenants, mais quel type
de fantômes exactement ? On a posé la question à Batiste Carpinetty, un des fondateurs de l'Echappatoire."On
s'est pas mal basé sur le floklore pyrénéen
[...]fées, feux follets..."


Un événement qui ne doit rien au hasard puisque se déroule le
FESTIVAL ALCHIMIE DU JEU DE TOULOUSE 2019
du 3 mai 2019 au 5 mai, au Parc des Expositions de TOULOUSE.


Les fantômes débarquent autour du Capitole et il vous faut les débusquer ! C’est récréatif, collaboratif et interactif. "Il commence à faire beau [...]l'idée c'est que les personnes sortant du boulot[...]fasse un détour d'une station pour aller chasser les fantômes"s'amuse
Baptiste Carpinetty.





Vatican: Le pape François recommande aux coiffeurs de ne pas "céder à la tentation des potins"

Vatican: Le pape François recommande aux coiffeurs de ne pas "céder à la tentation des potins"http://www.via214.net/


Publié le 30/04/2019 à 14:08 La Rédaction Via214



Le Pape François, le 24 avril 2019 au Vatican. —VINCENZO
PINTO / AFP


CONSEIL D'AMI Le souverain pontife leur a conseillé d’exercer leur " profession avec un style chrétien " et de suivre l’exemple de leur saint patron, Martin de Porrès



Le Pape François a reçu une délégation de coiffeurs et d’esthéticiennes au Vatican ce
lundi. Le souverain pontife, qui n’a pas lésiné sur les clichés, leur a recommandé d’éviter les potins au cours de leur travail, tout en ayant un mot gentil pour leurs clients.


Le pape les a invités " à exercer la profession avec un style chrétien, traitant les clients avec gentillesse et en leur offrant toujours un mot gentil et d’encouragement, tout en évitant de
céder à la tentation des potins qui arrive facilement dans votre milieu ".


De nombreux miracles attribués à leur saint patron


Le pape s’adressait à une délégation de coiffeurs et esthéticiennes
membres du Comité Saint Martin de Porrès, leur demandant de suivre
l’exemple de ce moine dominicain péruvien considéré comme leur saint patron. Martin de Porrès (1579-1639), appelé aussi Martin de la charité, est né d’une union illégitime entre un noble
espagnol et une ancienne esclave péruvienne noire.


Formé à l’art du barbier, une fonction qui s’étendait à l’époque
au soin des blessures et jusqu’à la chirurgie, il était réputé pour son talent et sa douceur. Il est ensuite
entré dans l’ordre des dominicains. De nombreux miracles sont attribués à son intercession et il a été canonisé en 1962.

Japon: L'empereur Akihito a formellement abdiqué, signant la fin d'une ère

Japon: L'empereur Akihito a formellement abdiqué, signant la fin d'une èrehttp://www.via214.net/


Publié le 30/04/2019 à 13:38 La Rédaction Via214



L'empereur Akihito a abdiqué, le 30 avril 2019 à Tokyo. —STR
/ Japan Pool / AFP




CEREMONIE Après trente ans de règne, l'empereur cède le trône à son fils Naruhito


C’est la première abdication au Japon depuis plus de deux siècles. L'empereur Akihito a conclu ce mardi les cérémonies d'abdication, cédant après 30 ans de règne le trône du Chrysanthème à son
fils aîné Naruhito. Akihito demeure néanmoins empereur jusqu’à minuit, lorsque le pays entrera dans une nouvelle ère baptisée Reiwa (" belle harmonie " en japonais), qui doit s’étendre sur toute la durée du règne de Naruhito.


La cérémonie n’aura duré que dix minutes. Elle s’est déroulée à partir de 17 heures locales dans la plus belle salle du Palais, " Matsu no Ma " (la salle de pin). Akihito, vêtu d’un
costume queue-de-pie, a prononcé un court discours : " J’exprime du fond du coeur ma gratitude au peuple du Japon qui m’a accepté comme symbole de l’Etat et m’a soutenu ", a-t-il lu, reprenant la définition de son rôle inscrite dans la Constitution. Entrée en vigueur en 1947, elle explique que l’empereur a
perdu son statut semi-divin.


Des Japonais entre émotion et enthousiasme


Le président américain Donald Trump, un des premiers à s’exprimer, a envoyé un message disant sa " sincère appréciation " au couple impérial et
soulignant " la proche relation " unissant les Etats-Unis et Japon.



Dans les rues de Tokyo, des japonais suivent en direct la retransmission
de l'abdication de l'empereur. - PIERRE EMMANUEL DELETREE//SIPA


Dans la matinée, vêtu d’une volumineuse chasuble de soie brun doré
réservée au seul souverain et coiffé d’un couvre-chef noir surmonté d’une très haute crête, l’empereur avait " annoncé " son renoncement, dans plusieurs sanctuaires du Palais impérial.


Devant ce haut lieu très protégé du centre de Tokyo, pas de grosse foule
en cette journée pluvieuse, mais des touristes et des Japonais partagés entre émotion et enthousiasme à l’idée de ce
changement d’époque. " Je suis né pendant l’ère Heisei donc ça me rend un peu triste qu’elle prenne fin mais je suis aussi excité par cette nouvelle ère qui commence ", confie Rikia Iwasaki, un collégien de 13 ans.


Un congé de dix jours


" Je voudrais remercier l’empereur pour son dur labeur ", témoigne de son côté Hironari Uemara, 76 ans, venu à Tokyo pour l’occasion depuis Okayama. L’empereur Akihito, l’impératrice Michiko manqueront à son épouse : " j’ai envie de pleurer ", dit-elle à l’AFP.


La population nippone vit ainsi des festivités historiques et quasi inédites puisque, cette fois, la nation n’est pas endeuillée comme c’était le cas en 1989 (mort de Hirohito aussi appelé
empereur Showa), 1926 (mort de l’empereur Taisho) ou 1912 (mort de
l’empereur Meiji). Un congé exceptionnel de dix jours a été décrété.





Marion Bartoli et l'anorexie : elle accuse l'ex qui l'a "détruite petit à petit"

Marion Bartoli et l'anorexie : elle accuse l'ex qui l'a "détruite
petit à petit"http://www.via214.net/


Publié le 30/04/2019 à 12:01 La Rédaction Via214



À l'occasion de la sortie de son livre intitulé "Renaître" (chez Flammarion), qu'elle a coécrit avec Géraldine Maillet, l'ancienne championne de tennis Marion Bartoli s'est confiée au micro de "Purepeople.com". Elle est notamment revenue sur la période où elle était anorexique.


Longtemps mal à l'aise avec son corps,Marion Bartoli a traversé quelques années compliquées à la fin de sa carrière sportive. Alors que, à l'été 2014, elle perd six kilos, elle ne
fera que continuer à fondre comme neige au soleil. En 2016, elle apparaît métamorphosée.


Au micro de Purepeople, elle a évoqué sa perte de poids impressionnante en la justifiant à la fois par des problèmes de santé et par une ancienne histoire de coeur toxique, au cours de laquelle son ex-compagnon l'a constamment rabaissée. "J'ai
eu cette perte de poids qui était beaucoup trop rapide, pour
satisfaire mon ancien compagnon, et surtout qui était incompatible avec ma morphologie car je ne pouvais pas maintenir un poids à 52 kilos sans m'affamer. J'étais entrée dans un cycle anorexique qui était dramatique
",
nous a-t-elle confié.


Cette personne qui m'a simplement détruite


En février 2016, après avoir pris part à un shooting photo
en Inde, elle se fait piquer par un moustique – "J'ai eu 15 jours de fièvre à 40 degrés"– et c'est le début de la descente aux enfers. "Sans doute que ce moustique avait une bactérie. (...) J'ai perdu trois
kilos parce que je ne pouvais pas m'alimenter. Je suis descendue à
49 kilos et les problèmes qui ont suivi ont découlé de tout ça
",
dit-elle. À l'époque, elle assurera même avoir fini par ne plus peser que 43 kilos... "Mais le processus initial est dû à cette personne qui m'a simplement détruite petit à petit de façon méthodique et jusqu'à ce que
j'aie l'impression de ne plus devoir exister
", ajoute-t-elle.


Pour paraître plus mince aux yeux de son ancien amoureux, Marion Bartoli
s'affame. "Je buvais énormément de Coca Light car il n'y a aucune calorie, ça vous remplit l'estomac et vous avez l'impression que vous avez mangé
quelque chose. (...) Je ne mangeais que de la salade verte et du concombre
", dit-elle. À un moment donné, elle ne consomme que 400
calories par jour
, son seul plaisir étant "de temps en temps un fruit".


Heureusement, désormais tout va bien pour l'ex-joueuse. "Aujourd'hui,
j'aurais du mal à me sentir mieux !
", nous a-t-elle juré.





Périphérique limité à 50 km/h : quelles conséquences

Périphérique limité à 50 km/h : quelles conséquenceshttp://www.via214.net/


Publié le 30/04/2019 à 11:26 La Rédaction Via214



Bruit, pollution, accidents, fluidité... Le Parisien analyse les
conséquences d’une baisse de la limitation de vitesse à 50 km/h
sur le périphérique parisien, une préconisation de la mission d’information et d’évaluation de Paris.


<


À quoi devra ressembler le boulevard périphérique dans 10 ou 30 ans ? C'est la question centrale sur laquelle une quinzaine d'élus parisiens, de tous partis politiques, ont planché pendant plus de six mois. Le prérapport cette mission d'information et d'évaluation du Conseil de Paris, auquel Le Parisien a eu accès, énumère une série de préconisations. Parmi elles : la réduction des voies au nombre de trois, dont l'une réservée aux transports en commun, au covoiturage et aux véhicules propres, ainsi qu'un abaissement de la vitesse maximale autorisée à 50 km/h (contre 70 km/h aujourd'hui). Quels effets attendre d'une baisse aussi drastique de la limitation de vitesse ? Éléments de
réponses.


" 2 à 3 décibels en moins. "Selon l'organisme Bruit Parif, la limitation à 50 km/h sur le périphérique s'accompagnerait d'une réduction du bruit " de 2 à 3 décibels, ce qui n'est pas négligeable ", souligne Fanny Mietlicki, la directrice. En janvier
2014, le passage de 80 à 70 km/h avait provoqué une réduction limitée du bruit, de l'ordre de -1,2 décibel la nuit, et de -0,5 décibel le jour, à peine perceptible. Une nouvelle réduction, de
20 km/h cette fois, représenterait " 30 à 50 % d'émissions sonores " en moins, ajoute Fanny Mietlicki, en se basant sur des recherches menées dans plusieurs villes d'Europe. Cet apaisement serait particulièrement perceptible " entre 5 et 7 heures du matin, là où la vitesse moyenne et le nombre de véhicules sont les plus élevés ". La limitation de vitesse ne fait pas tout, précise
toutefois Fanny Mietlicki. La qualité de l'enrobé de la chaussée joue un rôle déterminant.


Une fluidité… non garantie.En
2014, la nouvelle limitation a d'abord contribué à fluidifier le trafic. En 2015, la vitesse moyenne, entre 7 heures et 21 heures, était de 39 km/h, contre 38 km/h en 2013. Mais elle est ensuite
retombée à 35,8 km/h en 2016 puis 35,5 km/h en 2017, sans doute en raison des travaux, puisque le trafic général a diminué de 2 % sur la même période, selon l'Observatoire des déplacements à Paris.


Moins d'accidents.Avec
le passage à 70 km/h, le nombre d'accidents a diminué de 15,5 % en
un an. Le nombre de blessés a chuté (-132). Mais le nombre de tués
(entre un et quatre par an) reste stable depuis plusieurs années.


Une pollution de l'air difficile à mesurer.Les données sur la pollution de l'air, collectées notamment par Air Parif, ne permettent pas de calculer
avec précision l'impact du passage à 70 km/h. La pollution de l'air est un cocktail composé de gaz nocifs et de particules fines. Ces dernières, émises en particulier par les moteurs diesels,
proviennent aussi de l'abrasion des pneus et des freins, très sollicités lors des embouteillages.






Le Maire vise 180 à 350 d'euros de baisse d'impôt sur le revenu par an et par ménage

Le Maire vise 180 à 350 d'euros de baisse d'impôt sur le revenu par an
et par ménagehttp://www.via214.net/


Publié le 30/04/2019 à 10:47 La Rédaction Via214



Bruno Le Maire a précisé, ce mardi 29 avril, l'annonce faite par Emmanuel
Macron lors de sa conférence de presse.


Le ministre de l'Économie a précisé l'annonce faite par Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse du 25 avril.



POLITIQUE - Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a indiqué, ce mardi 30 avril, vouloir cibler la baisse de l’impôt sur le revenu sur les deux premières tranches d’imposition (14% et
30%), avec un gain moyen de 180 à 350 euros par an selon les ménages
concernés.


Dans le cadre des discussions engagées au sein du gouvernement, “je
proposerai au Premier ministre que la baisse se concentre sur la première tranche d’impôt sur le revenu, la tranche à 14%”, a indiqué Bruno Le Maire, invité de l’émission “Les quatre
vérités”, sur France 2.


“L’objectif, c’est que les 12 millions de foyers fiscaux qui sont dans la tranche à 14% puissent avoir une baisse moyenne d’impôts sur les revenus de l’ordre de 350 euros”, a précisé le ministre, jugeant nécessaire de cibler en priorité les “classes moyennes”.



 



Caroline Roux


@Caroline_Roux


@BrunoLeMaire "L'objectif c'est que les 12 millions de foyers fiscaux à 14% puissent avoir une baisse moyenne d'#impôts de l'ordre de 350 euros." #fiscalité #les 4V @telematin


14


07:48 - 30 avr. 2019


Selon Bruno Le Maire, ”ça ne veut pas dire que la tranche à 30% ne sera
pas concernée”. “Elle doit également être concernée par cette baisse d’impôt, dans une mesure moindre, car je pense que la situation est moins difficile”, a-t-il détaillé, évoquant “un gain moyen de 180 euros”, pour les foyers concernés.


Un coût de 5 milliards d’euros pour les finances publiques


Concernant les modalités de la baisse, Bruno Le Maire a dit vouloir jouer sur le niveau du taux de la première tranche, plutôt que sur l’ajout
de nouvelles tranches d’imposition.


L’idée, c’est d’avoir ”à la fois une baisse de ce taux de 14% et puis
une simplification de certaines modalités, parce que vous avez
certains effets de seuil dans cette tranche qui font que vous pouvez
gagner 100 euros supplémentaires et devoir en payer 40″, a-t-il détaillé, en référence au système de “décote” développé sous François Hollande.




Caroline Roux


@Caroline_Roux


@BrunoLeMaire


"Baisser les niches fiscales est une partie des #économies, mais ça ne suffira pas. Je ne veux pas qu'il y ait 5 Milliards de baisse d'#impôts pour les Français, et 5 Milliards de hausse pour les #entreprises." #fiscalité #les 4V @telematin


10


08:01 - 30 avr. 2019


Bruno Le Maire avait déjà indiqué la semaine dernière vouloir faire profiter près de 15 millions de foyers fiscaux de la baisse de l’impôt sur le revenu, annoncée par Emmanuel Macron à l’issue
du grand débat national. Ce geste fiscal, qui entrera en vigueur au 1er janvier, coûtera au total cinq milliards d’euros aux finances publiques,


Des niches fiscales vont être supprimées


Cinq tranches progressives existent actuellement pour l’impôt sur le
revenu, dont s’acquittent 16,8 millions de foyers fiscaux sur un total de 38,3 millions, soit 43% des contribuables: 0%, 14%, 30%, 41% et 45% pour les revenus supérieurs à 153.783 euros.


Le Premier ministre Edouard Philippe a indiqué lundi soir à l’issue d’un séminaire gouvernemental que les modalités exactes de la baisse de l’impôt sur le revenu seraient présentées au mois de juin.


Pour financer cette baisse, le chef du gouvernement a confirmé que certaines niches fiscales à destination des entreprises seraient supprimées, sans toucher au Crédit impôt recherche ni à
l’allègement de charges pour les entreprises qui correspond à
l’ancien CICE.






"Car For You": Tamedia et AXA lancent une nouvelle plateforme commune dédiée à la vente de véhicules

"Car For You": Tamedia et AXA lancent une nouvelle plateforme commune
dédiée à la vente de véhicules
http://www.via214.net/


Publié le 29/04/2019 à 14:45 La Rédaction Via214


"Car For You": Tamedia et AXA lancent une nouvelle plateforme commune dédiée
à la vente de véhicules


Zurich, le 29 avril 2019 - La joint-venture formée par Tamedia et AXA en
janvier 2018 passe à l'offensive avec une nouvelle plateforme dédiée
à la vente de véhicules: avec "Car For You", les deux entreprises souhaitent offrir une expérience utilisateur inédite. La nouvelle plateforme aide les utilisateurs quel que soit leur niveau de connaissances en automobile à choisir le véhicule adéquat et leur offre un contrôle transparent des prix en leur fournissant une comparaison tarifaire équitable par rapport à des offres
similaires.


La recherche du bon véhicule est souvent difficile et chronophage. L'offre est souvent si vaste que les utilisateurs sans compétences appropriées se heurtent vite à leurs limites. C'est là que "Car For You" entre en jeu. La nouvelle plateforme dédiée à la vente de véhicules s'adresse en priorité aux utilisateurs disposant de connaissances automobiles limitées: grâce à un contrôle des prix transparent basé sur un algorithme auto-adaptatif, "Car For You" met en avant le prix équitable d'un véhicule par rapport à des offres similaires et garantit ainsi à l'utilisateur que le véhicule qui l'intéresse se situe réellement dans une plage de prix raisonnable.


Services transparents, fonctionnalités innovantes


"Car For You" propose en outre des fonctionnalités innovantes comme la vue
intérieure et extérieure à 360°: "Cela permet aux utilisateurs de vivre une expérience de recherche d'une toute autre façon - comme s'ils découvraient le véhicule sur place" explique Ivo
Streiff, CEO. Une garantie de remboursement gratuite pour le véhicule
choisi vient parfaire l'offre.


La plateforme est développée et améliorée en continu


Une première version de base du site "Car For You" a déjà été lancée fin
janvier. Le mode agile start-up ainsi que de nouveaux services et fonctionnalités viendront s'y greffer progressivement ces prochaines
semaines. L'objectif est de convaincre les acheteurs potentiels mais
aussi les garagistes de l'intérêt de "Car For You" et de s'imposer à moyen terme comme la plateforme leader sur le marché. "Nous voulons proposer à nos utilisateurs des offres transparentes
et équitables de la part de fournisseurs sérieux afin de nous positionner comme un partenaire de confiance", déclare Ivo Streiff. Sur Car For You, les concessionnaires bénéficient également de conditions uniques sur le marché.


Le lancement sera accompagné d'une campagne publicitaire à l'échelle
nationale dont le slogan sera: "Trouvez la voiture faite pour vous."


Informations supplémentaires:


www.carforyou.ch


Contact


Tamedia


Simon Marquard, Digital Communication Manager Tamedia,
+41 44 248 41
94, simon.marquard@tamedia.ch


AXA Schweiz


Media Relations, +41 58 215 22 22, media@axa.ch


A propos de Tamedia


Tamedia est le plus grand groupe de médias privé de Suisse. Les plateformes
digitales, les quotidiens, les hebdomadaires et les magazines de
Tamedia offrent une vue d'ensemble structurée et hiérarchisée de l'actualité. Fondée en 1893, l'entreprise emploie environ 3'700
collaboratrices et collaborateurs en Suisse, en Allemagne, en Autriche, au Danemark, en France, en Israël, au Luxembourg et en Serbie. Tamedia est cotée à la Bourse suisse depuis 2000.


Plus d'informations sur AXA Winterthur pour les représentants des médias:


www.tamedia.ch/fr/groupe/newsroom


A propos d'AXA


Quelque 2 millions de clients font confiance à AXA en Suisse. Ils comptent
sur son expérience et son expertise en matière de conseil dans les domaines de l'assurance de personnes, de choses, de la responsabilité civile, de l'assurance-vie ainsi que de la prévoyance santé et professionnelle. L'assureur n° 1 en Suisse est une société dynamique à la vision ambitieuse: créer des espaces de liberté
pour ses clients en leur offrant davantage que la sécurité financière et leur permettre ainsi de vivre en toute sérénité, par des processus simples, disponibles en ligne, et des produits et
services innovants dans les aspects importants de la vie, tels que la
mobilité, le logement ou l'entrepreneuriat. Quelque 4400
collaborateurs et 2800 collègues du plus grand réseau de distribution de Suisse avec plus de 300 agences s'y engagent
quotidiennement. AXA Suisse appartient au Groupe AXA et a réalisé en 2018 un volume d'affaires de 11 milliards CHF.


Plus d'informations sur AXA Winterthur pour les représentants des médias:


www.axa.ch/medien



Barack Obama : sa fille Malia, ravissante, a beaucoup changé

Barack Obama : sa fille Malia, ravissante, a beaucoup changéhttp://www.via214.net/


Publié le 29/04/2019 à 13:56 La
Rédaction Via214



À 20 ans, Malia Obama n'est plus la jeune adolescente qui apparaissait
souvent aux côtés de son père Barack Obama lorsque celui-ci était président des États-Unis. Elle est aujourd'hui une vraie et jolie jeune femme !


Chaque publication de Barack Obama sur Instagram est un mini-événement. Il
faut dire que l'ancien président des États-Unis possède pas moins de 22 millions d'abonnés sur ce réseau social, qu'il utilise avec parcimonie.


Récemment, il a publié une photographie de sa petite famille : lui, sa femme Michelle, leurs deux filles Malia et Sasha ainsi que leurs deux
chiens. Mais c'est bien Malia qui a attiré l'attention des internautes. Il faut dire que la jeune femme a bien changé. Exit l'adolescente timide, elle est devenue une magnifique femme.


Âgée de 20 ans, l'aînée des filles Obama est autant souriante que
resplendissante, du haut de son mètre 85. Étudiante brillante à Harvard, Malia Obama a une carrière toute tracée dans le droit ou la politique. Mais au vu de ses atouts, elle pourrait très bien
être... mannequin !

EUR/USD: La tendance reste baissière sur l'Euro, avant une semaine très chargée

EUR/USD: La tendance reste baissière sur l'Euro, avant une semaine très chargéehttp://www.via214.net/


Publié le 29/04/2019 à 13:14 La Rédaction Via214



Investing.com - La semaine dernière a été comme la précédente placée sous le
signe de la baisse pour la paire EUR/USD, avec un nouveau creux annuel à 1,1113 vendredi.


Rappelons que l'Euro-Dollar avait essentiellement souffert de la fermeté du Dollar, une fermeté qui a été remise en question vendredi avec un PIB US décevant.


La croissance avait en effet dépassé le consensus, mais les chiffres de l'inflation liés au PIB (indice des prix du PIB) s'étaient révélés très décevants.


De plus, la structure de la croissance US au T4, qui repose largement sur les stocks et le commerce international, laisse penser qu'un
rattrapage négatif est à prévoir pour le prochain trimestre.


Au final, malgré une croissance de 3,2% au T1 2019 contre 2,3% anticipé, le Dollar avait chuté face à la publication de vendredi, permettant à EUR/USD de regagner un peu de terrain.


Notons également que l'agence de notation S&P a confirmé vendredi la
notation de la dette de l'Italie à BBB avec perspective négative, une décision largement anticipée qui n'a pas influencé les échanges sur le Forex.


D'aileurs, l'EUR/USD semble également ignorer l'issue des élections qui ont
eu lieu ce weekend en Espagne, alors qu'elle annonce une période d'instabilité politique dans la péninsule ibérique.


D'un point de vue graphique, la tendance de fond reste très nettement
négative, et un retour de la baisse semble à ce stade être le scénario le plus probable, tout du moins tant que la paire EUR/USD ne repasse pas au-dessus de 1,12.


En cas de nouvelles pertes cette semaine, les deux premiers supports
importants à surveiller se situent à 1,11 et 1,10. Notons d'ailleurs que la banque Goldman Sachs (NYSE:GS) a émis hier soir une note indiquant un objectif à 1,10 sur la paire EUR/USD à court terme.


A la hausse, la moyenne mobile 100 heures actuellement située vers
1.1175 est la première résistance importante, avant le seuil psychologique de 1.12, puis 1,1230, 1, 1260-65, 1,13, 1,1330, 1,1360 et 1,14.


En ce qui concerne l'actualité du jour, le calendrier économique sera
assez léger, avec uniquement les dépenses des ménages US du mois de mars.


Il faut toutefois noter que le reste de la semaine sera bien plus chargé, avec le PIB du T1 de la Zone Euro demain, la réunion de la Fed mercredi soir, et le rapport NFP vendredi après-midi, pour ne citer que les événements les plus importants.


Par conséquent, sauf surprises, une certaine dose d'attentisme est à
prévoir ce lundi sur l'Euro-Dollar, avant les événements les plus
importants de la semaine.

Manuel Valls a voté pour la première fois en Espagne

Manuel Valls a voté pour la première fois en Espagnehttp://www.via214.net/


Publié le 29/04/2019 à 11:50 La Rédaction Via214



A l'occasion des législatives anticipées, l'ancien premier ministre,
candidat à la mairie de Barcelone, soutient le parti Ciudadanos.



POLITIQUE - Il était habitué des dimanches électoraux en France.
Désormais, Manuel Valls les vit de l’autre côté des Pyrénées où il s’est installé au deuxième semestre 2018. Pour briguer la mairie de Barcelone, il est
devenu un citoyen espagnol à part entière, ce qui signifie participer à toutes les élections.


C’est ce qu’il a fait pour la première fois ce dimanche 28 avril à
Barcelone, à l’occasion des élections législatives anticipées. Après avoir glissé son bulletin dans l’urne, il a fait part sur Twitter de son ”émotion” après “ce moment unique”.




Manuel Valls


@manuelvalls


Hoy es el día de los ciudadanos y la fiesta de la democracia. Votar es
un privilegio, un derecho, una obligación. Y votar por primera vez
en España y en Barcelona es para mi un momento único, emotivo.


257


11:18 - 28 avr. 2019


Aujourd’hui, c’est le jour des citoyens et la fête de la démocratie. Voter est un privilège, un droit, une obligation. Et voter pour la première fois en Espagne et à Barcelone est pour moi un moment unique,
émouvant.”


“J’ai voté en conscience”, a-t-il déclaré à sa sortie du bureau de
vote, sans préciser pour qui il l’avait fait. Il est d’ailleurs resté très loin de la campagne, ses comptes sur les réseaux sociaux étant quasi exclusivement consacrés à la bataille de
Barcelone. Pour cette élection, il s’est présenté hors parti mais il peut compter sur le soutien du parti centriste et libéral Ciudadanos pour l’emporter le 26 mai.


On peut donc imaginer que c’est un bulletin de ce mouvement qu’il a
glissé dans l’urne à l’occasion de ces élections générales convoquées par le premier ministre socialiste Pedro Sanchez. Celui-ci fait figure de favori mais il devra inévitablement composer
une coalition pour garder le pouvoir qu’il a récupéré en juin 2018.





Législatives en Espagne : cinq indépendantistes catalans en prison élus députés

Législatives en Espagne : cinq indépendantistes catalans en prison élus députéshttp://www.via214.net/


Publié le 29/04/2019 à 11:14 La Rédaction Via214



Parmi eux figure Oriol Junqueras, principal accusé du procès qui a débuté
le 12 février dernier contre lequel le parquet a requis 25 ans de prison.



Les indépendantistes catalans ont fait une belle percée aux élections
législatives espagnoles, mais tous n'auront peut-être pas l'opportunité de siéger au Parlement. Cinq d'entre eux ont été élus députés dimanche alors qu'ils sont détenus et jugés
actuellement à Madrid pour leur rôle dans la tentative de sécession
de la Catalogne en 2017.


22 sièges sur 350


Parmi eux figure l'ancien vice-président de cette région du nord-est,
Oriol Junqueras, principal accusé du procès qui a débuté le 12 février dernier contre lequel le parquet a requis 25 ans de prison. Junqueras a été élu député en tant que leader du parti de la Gauche républicaine de Catalogne (ERC) tandis que Raul Romeva, ancien responsable régional des Affaires étrangères, a été élu sénateur sous la même étiquette.


Trois autres séparatistes détenus ont été élus : Jordi Sanchez, Jordi Turull et Josep Rull, membres de l'autre grand parti indépendantiste, Ensemble pour la Catalogne, de l'ancien président catalan Carles Puigdemont qui s'est enfui en Belgique pour échapper aux poursuites
de la justice.


Les partis indépendantistes catalans ont gagné du terrain lors des élections de dimanche, remportées par les socialistes. Ils ont obtenu 22 des 350 sièges de la chambre des députés, et pourraient avoir un rôle clé dans les tractations en vue de la constitution
d'une future majorité, le socialiste Pedro Sanchez n'étant pas parvenu à obtenir de majorité absolue.

Hong Kong: Manifestation contre une loi sur l'extradition

Hong Kong: Manifestation contre une loi sur l'extraditionhttp://www.via214.net/


Publié le 29/04/2019 à 10:44 La Rédaction Via214



HONG KONG (Reuters) - Des dizaines de milliers de personnes ont défilé
dimanche dans le centre de Hong Kong pour réclamer l'abandon d'un projet de loi qui autoriserait des extraditions vers la Chine continentale pour y être jugé par la justice chinoise.


Les manifestants redoutent que cette mesure vienne limiter les droits et
les libertés publiques dans l'ancienne colonie britannique restituée à la Chine par la Grande-Bretagne en 1997.


Nombre des protestataires ont défilé dans le calme pendant plus de trois
heures à travers les quartiers commerçants de Causeway Bay et
Wanchai avant que plusieurs milliers d'entre eux passent la soirée devant les locaux du Conseil législatif et ceux du gouvernement de la région.


Selon la police, cette manifestation a rassemblé 22.800 personnes mais
selon les organisateurs, les participants étaient plus de 130.000,
ce qui en ferait l'une des plus grandes manifestations dans la ville
depuis plusieurs années.


"Les habitants de Hong Kong et les visiteurs qui viennent à Hong Kong
perdraient leur droit à ne pas être extradés vers la Chine continentale. Ils seraient soumis à un système légal injuste sur le continent", a déclaré le militant et ancien député Leung
Kwok-hung.


Certains jeunes manifestants ont expliqué qu'ils s'inquiétaient de se rendre sur le continent alors que le gouvernement chinois tente d'encourager
la jeunesse hong-kongaise à renforcer ses liens avec la Chine méridionale.


La différence de critères en matière de droits de l'homme entre Hong
Kong et le continent est trop importante pour être comblée, a estimé un manifestant, auxiliaire juridique.


"S'ils vous accusent d'un délit, vous êtes foutu", a-t-il précisé.


Les manifestants ont également demandé la démission de Carrie Lam, la
gouverneure de la région administrative spéciale, qu'ils accusent d'avoir "trahi" Hong Kong.


Certains ont ouvert des parapluies jaunes en souvenir du mouvement
prodémocratique Occupy qui avait mobilisé une partie de la jeunesse
pendant onze semaines en 2014.

Macron-Merkel, la stratégie de la tension

Macron-Merkel, la stratégie de la tensionhttp://www.via214.net/


Publié le 29/04/2019 à 09:46 La
Rédaction Via214



Le président français et la chancelière allemande doivent se
retrouver, lundi, à Berlin, pour un sommet sur les Balkans. A moins
d’un mois des élections européennes, les divergences au sein du couple franco-allemand s’étalent désormais au grand jour.


La photo devrait être réussie : Emmanuel Macron et Angela Merkel côte
à côte, lundi 29 avril, à Berlin, partageant la présidence d’un sommet sur l’avenir des Balkans occidentaux en présence de plusieurs dirigeants de la région.


Certes, le président français et la chancelière allemande ne sont pas à
l’unisson sur tous les points de l’ordre du jour, en particulier sur la question sensible d’un éventuel échange de territoires entre le Kosovo et la Serbie : lancée à l’été 2018 par les présidents des deux pays afin de solder deux décennies de conflit larvé, la perspective d’une modification des frontières n’est pas rejetée a priori par Paris, alors qu’elle suscite une
extrême réserve à Berlin, où l’on craint un précédent dangereux.


Mais là n’est pas l’essentiel. Dans les entourages de M. Macron et
de Mme Merkel, ce premier sommet sur les Balkans coprésidé par la France et l’Allemagne est célébré comme un symbole de la"
bonne coopération[existant]entre
deux pays qui se savent investis d’une responsabilité particulière quand il s’agit de l’avenir de l’Europe, comme
ils le font déjà sur l’Ukraine "
,explique un diplomate français.


Un symbole d’unité bienvenu, près de trois semaines après le Conseil européen extraordinaire du 10 avril, où le président français et la chancelière allemande ont, pour la première fois,
laissé apparaître au grand jour leurs désaccords sur le Brexit, Mme Merkel affichant ostensiblement, ce jour-là, sa complicité avec la première ministre britannique Theresa May devant les
caméras…


" Après l’amitié surjouée des débuts entre Macron et Merkel, la réalité est que les chemins de la France et de l’Allemagne sont en train de diverger de plus en plus ",
constate un haut responsable européen en poste à Bruxelles. On l’a vu sur le Brexit, quand M. Macron a refusé d’accorder au Royaume-Uni le délai d’un an réclamé par Mme May, avec le
soutien de Mme Merkel. Ou quand, quelques jours plus tard, Paris s’est à nouveau différencié de Berlin, en s’opposant à l’ouverture de négociations commerciales entre les Etats-Unis et
l’Europe.


Configuration politique inédite

A quoi tiennent ces divergences ? D’abord, à des facteurs de politique intérieure. "Emmanuel Macron doit sauver la fin de son quinquennat après la crise des “gilets jaunes” et le grand débat qui a suivi ",
observe un diplomate allemand.

A Berlin, c’est ainsi, par exemple, qu’on analyse l’empressement du gouvernement français à mettre en place une taxe sur les géants du numérique. Une mesure dont les Allemands ne voulaient pas, de crainte que cette " taxe GAFA " ne pousse les Etats-Unis à mettre à exécution leurs menaces de hausse des tarifs douaniers sur les importations de voitures allemandes. Mais une mesure politiquement utile à un président français en quête de réponses aux demandes de justice fiscale qui s’expriment dans l’Hexagone.

L'étrange choix de la Maison-Blanche pour l'anniversaire de Melania Trump

L'étrange choix de la Maison-Blanche pour l'anniversaire de Melania Trumphttp://www.via214.net/


Publié le 29/04/2019 à 09:04 La Rédaction Via214



Pour souhaiter à Melania Trump un joyeux anniversaire, un tweet a été
publié sur le compte de la Maison-Blanche. Mais le choix de l'image
accompagnant le message étonne.


Un regard défiant aux photographes, nombreux, dans le Bureau ovale :
voici l'image choisie par la Maison-Blanche pour accompagner un message souhaitant un joyeux anniversaire à Melania Trump. La First Lady, qui fêtait son 49ème anniversaire vendredi, apparaît sur une photo prise lors de la venue en mars dernier du président
tchèque Andrej Babis, assise sur un canapé du Bureau ovale, entourée de photographes et de journalistes, les regardant de côté.


Un choix iconographique qui a étonné les internautes, dont certains
ont profité pour se moquer. @GuillaumeTC, connu pour ses
photomontages humoristiques et réussis, a ainsi ajouté un Vladimir Poutine assis à côté de Melania Trump.



GuillaumeTC


@GuillaumeTC


pic.twitter.com/ORsr03OPtS


6.610


5:22 PM - Apr 26. 2019



@chibilex1 a de son côté retouché Donald Trump en jogging et marcel, part de pizza à la main, pour l'installer à côté de la First Lady.




The White House


@WhiteHouse


-Apr 26.2019


Happy Birthday, @FLOTUS !



Un autre internaute a fait remarquer que Melania Trump s'était assise
du côté opposé où Kellvanne Conway, conseillère de son mari, s'était installée à genoux en chaussures durant
une réunion, une position qui lui avait valu de nombreuses moqueries en février 2017.



The White House


@WhiteHouse


-Apr 26. 2019


Happy Birthday, @FLOTUS !




Lauren Werner


Melania Trump a passé sa soirée d'anniversaire avec Shinzo Abe, le Premier ministre japonais, venu en visite officielle avec son épouse Akie. "Nous célébrons l'anniversaire de notre First Lady. C'est son anniversaire. Donc j'ai dit à Melania : "Aimerais-tu que M. et Mme le Premier ministre et Mme Abe se joignent à nous pour ton anniversaire?" Et elle a répondu : "Je ne préférerais le passer avec personne d'autre", a raconté Donald Trump aux journalistes vendredi.


Un appel aux signatures pour une carte de voeux virtuelle


Le président américain n'a pas souhaité un bon anniversaire à son
épouse sur Twitter, alors qu'il a été particulièrement actif sur le réseau social vendredi, partageant notamment des extraits de son discours devant la convention nationale de la NRA. Mais son équipe de campagne a profité de l'occasion pour lancer, en son nom,... un appel aux signatures pour une carte de voeux virtuelle : "Nous avons besoin de votre aide. L'anniversaire de notre
FANTASTIQUE First Lady Melania approche et je voulais faire quelque chose de spécial pour elle car elle est si spéciale pour moi. Nous savons tous que Melania est une épouse, mère et First Lady INCROYABLE. Aidez-moi à lui montrer à quel point le peuple américain l'aime!", peut-on lire dans cet email adressé aux soutiens du président.


L'an dernier, son équipe avait agi de la même façon. Et le président américain avait précisé, de son côté, qu'il n'avait pas offert de cadeau à son épouse car il était "très occupé". "Je ne devrais pas trop en parler car ça risque de m'attirer des ennuis. Je ne l'ai peut-être pas trop gâtée (...) Je lui ai trouvé une très belle carte, avait-il raconté à l'antenne de Fox News. Vous savez, je suis très occupé pour partir à la recherche de cadeaux, ok? Je lui ai trouvé une très belle carte et de très belles fleurs."

La date butoir pour les offres sur Alitalia est lundi, selon di Maio

La date butoir pour les offres sur Alitalia est lundi, selon di Maiohttp://www.via214.net/


Publié le 29/04/2019 à 08:16 La Rédaction Via214



VARSOVIE (Reuters) - La date butoir de dépôt des offres pour participer au
plan de sauvetage de la compagnie aérienne italienne Alitalia est mardi, a déclaré dimanche Luigi di Maio, vice-président du Conseil italien.


Plusieurs journaux ont indiqué dimanche que le gouvernement italien pourrait devoir repousser cette date butoir, potentiellement après les
élections européennes.


La compagnie publique des chemins de fer italiens, Ferrovie dello Stato
(FS) et la compagnie aérienne américaine Delta Airlines sont prêtes à participer à une nouvelle offre de sauvetage d'environ un milliard d'euros mais il manque encore quelque 400 millions d'euros.


S'exprimant en marge d'une conférence à Varsovie, Luigi di Maio a dit que le
gouvernement n'avait reçu aucune offre ferme pour Alitalia de la part des groupes italiens d'infrastructures Atlantia et Toto Holding.


"Nous verrons dans les prochains jours s'il y a des offres formelles",
a-t-il dit.

L'embargo américain sur le pétrole vénézuélien entre en vigueur

L'embargo américain sur le pétrole vénézuélien entre en vigueurhttp://www.via214.net/


Publié le 29/04/2019 à 07:45 La Rédaction Via214



L'embargo américain sur le pétrole vénézuélien entre en vigueur dimanche,
dans le but affiché de pousser le président Nicolas Maduro vers la
sortie, en visant le pilier de la fragile économie vénézuélienne.


A compter de 00H01 (04H01 GMT), l'embargo interdit à toute entreprise
américaine d'acheter du pétrole à la compagnie pétrolière publique PDVSA ou l'une de ses filiales, et à toute entité
étrangère d'utiliser le système bancaire américain pour se fournir en or noir vénézuélien.


C'est l'une des mesures annoncées par le président Donald Trump pour renverser le gouvernement vénézuélien au profit de l'opposant Juan Guaido, président par intérim autoproclamé et reconnu comme tel par une cinquantaine de pays, dont la plupart de ceux d'Amérique
latine.


Washington a mis vendredi le ministre vénézuélien des affaires étrangères
Jorge Arreaza au ban du système financier international (en dollars). Ses éventuels avoirs aux Etats-Unis ont été gelés par le Trésor américain, qui a placé le diplomate sur sa liste noire
des sanctions financières.


Le Venezuela exportait fin 2018 un demi-million de barils par jour vers
les Etats-Unis, et trois quarts de ses revenus pétroliers provenaient de clients américains. La filiale américaine de PDVSA, Citgo, possède des raffineries, des oléoducs et des participations dans des terminaux pétroliers sur le sol américain, et des milliers de stations-essence portent l'enseigne Citgo sous statut de
franchise.


Washington a gelé les fonds aux Etats-Unis de Citgo, confiant leur contrôle à Juan Guaido. Celui-ci a nommé une nouvelle direction à la tête de
la filiale américaine, laquelle peut ainsi continuer à fonctionner.


Même si l'embargo entre en vigueur dimanche, "le fait est que les achats de pétrole vénézuélien par les Etats-Unis sont très limités et ont nettement chuté", indique Mariano de Alba,
juriste vénézuélien à Washington spécialisé en droit international.


Les sanctions auront quand même un effet, puisqu'elles s'appliquent à
toutes les sociétés étrangères entretenant des liens avec les
Etats-Unis, ce qui couvre la quasi-totalité de la planète. "Il est sûr que les sanctions seront appliquées et que les risques augmentent pour les entreprises", ajoute M. de Alba.


- Quels acheteurs? -


Après les Etats-Unis et la Chine, l'Inde était le troisième importateur
de pétrole vénézuélien en 2017. Et les sociétés indiennes ont déjà commencé à se retirer en prévision des sanctions, faisant de la Chine et de la Russie les principaux soutiens du président
Maduro.


Ce dernier a été réélu en juillet 2017 au cours d'un scrutin qui n'a
été reconnu ni par l'Union européenne, ni par les Etats-Unis.


Le pétrole représente 96% du revenu national et le FMI prévoit une
chute du PIB de 25% cette année au Venezuela, ainsi qu'une hyper-inflation de 10.000.000% et un taux de chômage de 44,3%.


Quelque 2,7 millions de Vénézuéliens ont fui le pays depuis 2015, face aux
pénuries de biens de première nécessité et de médicaments, selon les chiffres de l'ONU.


Contrairement aux apparences, ce ne sont pas les exportations de pétrole qui
comptent le plus pour le Venezuela, mais ses importations: l'économie du pays dépend de l'importation de 120.000 barils par jour de brut léger, qui doit être mélangé à son brut plus lourd pour le rendre utilisable. Caracas devra se tourner vers d'autres fournisseurs, ce qui va accroître ses coûts de production.


Selon le consultant Rapidan Energy Group, la production de PDVSA pourrait
chuter à 200.000 barils par jour, contre 3,2 millions de barils par jour en 2008. Elle était déjà tombée à 840.000 barils en mars.


- Maduro rendu responsable -


Les Etats-Unis rendent Nicolas Maduro responsable de la crise économique
actuelle et promettent d'aider le pays à se remettre sur pied une fois le président vénézuélien parti.


L'émissaire américain Elliott Abrams a promis jeudi "des dizaines de milliards de dollars" pour relancer l'économie du pays "lorsqu'il y aura un gouvernement d'ouverture représentant tous les Vénézuéliens".


Mais dans une étude publiée en avril, deux économistes américains progressistes, Mark Weisbrot et Jeffrey Sachs, préviennent que l'embargo affectera surtout les Vénézuéliens ordinaires.


"Les sanctions américaines sont délibérément conçues pour détruire
l'économie du Venezuela", indique M. Sachs dans cette étude. "C'est une politique vaine, cruelle, illégale et vouée à l'échec, qui nuit gravement au peuple vénézuélien".

Plus de 1.200 vols de la compagnie SAS annulés lundi et mardi

Plus de 1.200 vols de la compagnie SAS annulés lundi et mardihttp://www.via214.net/


Publié le 29/04/2019 à 07:15 La Rédaction Via214



STOCKHOLM (Reuters) - La compagnie aérienne scandinave SAS a annoncé dimanche l'annulation d'un total de plus de 1.200 vols prévus lundi et mardi
en raison d'une troisième journée de grève des pilotes.


Près de 70% de la flotte du transporteur est clouée au sol depuis
vendredi et le début de la grève des pilotes qui réclament des revalorisations salariales.


"Nous regrettons profondément que nos clients soient affectés par la grève en cours des pilotes avec maintenant des annulations de vols lundi et mardi", a déclaré la compagnie dans un communiqué.


"La grève va affecter 61.000 passagers supplémentaires lundi avec
l'annulation de 667 vols en Scandinavie. Mardi, 49.000 passagers et 546 vols seront affectés."


Pour l'heure, les négociations sont dans l'impasse et la direction de la
compagnie et les syndicats danois, suédois et norvégien n'ont pas
repris contact.


Les pilotes demandent une revalorisation de 13% de leurs salaires et ont rejeté jeudi la proposition des médiateurs.


La compagnie aérienne, qui est en partie détenue par les Etats danois
et suédois, a indiqué qu'elle était prête à revenir à la table des négociations mais a dans le même temps prévenu qu'accepter les revendications des pilotes lui serait préjudiciable.


Outre une revalorisation des salaires, les syndicats de pilotes demandent des horaires de travail moins fluctuants.


SAS, qui a frôlé la faillite en 2012, est parvenu à dégager des bénéfices au cours des quatre dernières années, mais la hausse du prix du kérosène, la volatilité des changes et les surcapacités mettent les compagnies aériennes sous pression.


Selon les analystes de Sydbank, chaque journée de grève coûterait entre
60 et 80 millions de couronnes suédoises (entre 5,65 et 7,53 millions d'euros).

Meghan Markle : cet indice majeur laissé par la duchesse sur le prénom de son futur bébé

Meghan Markle : cet indice majeur laissé par la duchesse sur le prénom
de son futur bébéhttp://www.via214.net/


Publié le 28/04/2019 à 10:42 La
Rédaction Via214



ROYAL BABY - Meghan Markle arrive au terme de sa grossesse, tandis que le
prince Harry participe aujourd'hui au marathon de Londres. Comment la
naissance du Royal Baby sera-t-elle annoncée ? En quoi le bébé sera-t-il différent de ses cousins ? S'agira-t-il d'une