Portrait
Via214
Fermer

Paysages d'autrefois

Effondrement du pont Morandi à Gênes: les photos de Salvini en pleine fête font polémique

Effondrement du pont Morandi à Gênes: les photos de Salvini en pleine fête font polémiquehttp://www.via214.net/


Par Romain Herreros 16/08/2018 23:19 CEST|Actualisé il y a 19 heures



INTERNATIONAL - Tout sourire, la chemise immaculée entrouverte et le visage amusé, Matteo Salvini a l'air d'un parfait estivant partageant un moment
festif dans la chaleur des nuits siciliennes. Pas de quoi fouetter un
chat, si ce n'est que ces photos du ministre de l'Intérieur italien
ont été prises dans la soirée du mardi 14 août, soit quelques heures après l'effondrement du pont Morandi à Gênes, rapportent nos confrères du HuffPostitalien.



Une ambiance pour le moins décalée quand on sait qu'au même moment, les secours s'affairaient. Ce qui n'a pas manqué de choquer de l'autre côté des Alpes, d'autant que l'intéressé s'est déjà
distingué par un tweet se réjouissant d'une "bonne nouvelle" publié
en plein drame.



Le soir de la tragédie, Matteo Salvini se trouvait en Sicile, où il devait rencontrer les responsables locaux de son parti la Ligue (extrême droite). Ce sont les convives qui ont partagé ces photos, heureux d'immortaliser ce moment avec leur leader politique. Sur
l'une d'entre elles, on peut voir Matteo Salvini prendre la pose en portant un gâteau, sur lequel on peut lire: "L'Équipe gagne!".



Il n'en fallait pas moins pour que les opposants du ministre de l'Intérieur reprennent ces clichés pour s'indigner sur les réseaux sociaux de "l'obscénité" du timing. "Voici ce que faisait hier soir le ministre de l'Intérieur Salvini. Il faisait la fête en Sicile, tandis qu'à Gênes, d'autres creusaient dans les décombres", a notamment souligné Anna Rita Leonardi, responsable du parti démocrate et blogueuse sur Le HuffPostitalien.


Les huiles du parti démocrate lui ont emboîté le pas, notamment Matteo Orfini, son président. "'Les citoyens chargés de fonctions publiques ont le devoir de les remplir avec discipline et honneur'",
indique la Constitution. Les images de Salvini faisant la fête pendant des heures dramatiques pour Gênes sont une gifle pour la douleur de notre pays et la négation de ce principe", a-t-il
tweeté.



"Alors que l'Italie pleure une tragédie effrayante et discute des responsabilités, le ministre de l'Intérieur célèbre le 15 août,
et les images de son dîner festif font le tour des réseaux sociaux. Salvini devrait s'excuser", a commenté Emanuele Fiano, également membre du parti démocrate, cité par La Repubblica. Michele Anzaldi, député de ce même parti, a de son côté appelé à la démission du ministre de l'Intérieur.




De son côté, Matteo Salvini s'est justifié en attaquant ses adversaires et en assurant qu'il avait fait le nécessaire. "Certains chacals de gauche m'attaquent parce que le soir du 14 août j'ai osé rencontrer dans le cadre d'un dîner de 300 personnes (maires,
présidents d'associations volontaires, Forces de l'Ordre et beaucoup de citoyens) en Sicile. À Rome, j'avais été le premier à la brigade nationale des sapeurs-pompiers pour suivre les opérations de sauvetage à Gênes", a-t-il notamment répondu. Et d'ajouter: "aux parlementaires du Parti démocrate, qui ont été informés de mes voyages de ces deux jours, je demande des comptes au nom des Italiens de leur travail au cours des dernières années". L'effondrement du pont Morandi à Gênes a fait 39 morts et 16 blessés.





Plus de 800 ponts présentent un "risque d'effondrement" en France

Plus de 800 ponts présentent un "risque d'effondrement" en
Francehttp://www.via214.net/


Publié le 17/08/2018 à 16:13, Mis
à jour le 17/08/2018 à 18:27



La tragédie qui a frappé l'Italie mardi 14 août, lorsqu'une partie du viaduc de Gênes s'est effondrée brutalement, causant la mort d'au moins 39 personnes, pourrait-elle se produire en France ?
L'inquiétude est légitime, d'autant plus à la lecture d'un rapport dont les conclusions ont été en partie livrées le 10 juillet dernier par le ministère des transports.


Dans ce rapport, qui reprend un "audit externe du réseau routier national non concédé", on apprend que sur les 12 000 ponts que compte ce réseau, "un tiers nécessite des réparations". S'il s'agit le plus souvent de "petites réparations afin de prévenir l’apparition de dégradations structurelles", pour
7% du nombre total des ponts, "les dommages sont plus sérieux, présentant à terme un risque d’effondrement et donc la forte probabilité de fermer préventivement ces ponts à la circulation des poids lourds ou de tous les véhicules".



Du côté du ministère, on relativise l'emploi du terme "risque d'effondrement", préférant parler de ponts dont l'entretien est prioritaire.


Les chiffres pourraient être bien plus importants



Conclusion, d'après ce rapport, environ 840 ponts sont concernés. Mais ce
chiffre ne concerne que le réseau routier national non concédé, qui ne représente qu'une toute petite part du réseau routier français dans sa totalité : 1,2% ! Il s'agit en fait d'environ 12
000 km de routes gérées par les 11 directions départementales des routes (DIRs).



Ces axes concentrent tout de même 18,5% de l'ensemble du trafic routier en France, mais ce constat signifie surtout que le chiffre total des ponts dans un état préoccupant sur le territoire doit être bien supérieur au 280 ponts qui posent problème d'après ce rapport.



22 ans en moyenne avant de réparer un pont



Par ailleurs, le rapport présente d'autres chiffres pour le moins
alarmants : en moyenne, un pont n'est réparé que 22 ans après l'apparition des premières dégradations sur sa structure. Et toujours d'après ce rapport, il y aurait en tout 2040 kilomètres de
chaussées gravement endommagées en métropole.



La France investit en moyenne 50 000 € par kilomètre pour l'entretien de son réseau, quand la Grande-Bretagne par exemple monte à 80 000 €. Le rapport précise également que "la somme consacrée à l’entretien des ouvrages d’art (les ponts, ndlr) représente en
moyenne 0,2 % à 0,25 % de la valeur à neuf des ouvrages", alors que "selon certains experts internationaux (Suisse, OCDE), il faudrait un effort d’entretien quatre à sept fois supérieur (0,8 à 1,5 %) pour préserver un ouvrage".



Le rapport conclut son exposé en estimant qu'en 2037, si les politiques
d'entretien des routes ne changent pas au niveau national, 6% des ponts seront "hors service".



Qui en Occitanie ?



Le rapport ne précise pas l'identité des ponts concernés par ces risques sérieux et du côté du ministère, on avance que la base de données fournie par l'audit extérieur ne permet pas d'en faire
ressortir les noms de ces ponts de façon rapide et précise.



Dans le département de la Haute-Garonne cependant, on pense au pont de
Gagnac-sur-Garonne, au Nord de Toulouse, qui est depuis de longues années observé de très près. Plusieurs fissures apparues en 1997 avaient suscité des inquiétudes qui n’ont jamais été oubliées. En 2005, un renforcement avait été effectué avec de la fibre de
carbonne par le conseil général devenu depuis le conseil départemental, lequel a conservé les compétences jusqu’en 2017.




Transféré à la métropole, le "bébé" n’en est pas pour autant devenu moins préoccupant, comme en témoigne Grégoire Carneiro, en charge de la voirie à Toulouse Métropole: "Je comprends que
l’accident de Gênes soulève des inquiétudes, mais à ce jour je ne me prononcerai pas sur l’état de ce pont pour une seule raison : nous avons demandé qu’une étude soit réalisée et les conclusions ne seront livrées qu’au premier trimestre 2019."



L’élu confie cependant que face à l’ancienneté de l’ouvrage, "à la demande de Jean-Luc Moudenc, nous avons demandé que des contrôles soient effectués régulièrement", mais à ce jour "personne
ne sait s’il y a danger ou pas. En revanche, il est évident que nous devons avancer sur le projet d’un autre pont sur la Garonne et que le conseil départemental participe à son financement. Les discussions ont commencé sur le sujet."



À ce jour, ce sont plus de 18 000 véhicules qui franchissent quotidiennement ce pont.



Dans le Tarn, le maire de Lavaur interroge le préfet



Du côté des élus, certains semblent aujourd'hui se préoccuper de la
situation. Ainsi, après avoir pris connaissance de ce rapport par voie de presse, le maire de Lavaur dans le Tarn, Bernard Carayon, a écrit une lettre au préfet tarnais, Jean-Michel Mougard, où il interroge sur la présence d'infrastructures qui présentent des
risques d'effondrement dans le département. Il y rappelle que l'effondrement du viaduc de Gênes a causé notamment la mort d'une jeune fille originaire de Lautrec, à quelques kilomètres de sa commune.

Fièvre jaune: un nouveau cas détecté en Guyane

Fièvre jaune: un nouveau cas détecté en Guyanehttp://www.via214.net/


Santé Vendredi 17 Août 2018



FIÈVRE JAUNE : UN NOUVEAU CAS DÉTECTÉ EN GUYANE





L'Agence régionale de santé (ARS) Guyane a confirmé le 14 août 2018 qu' un
nouveau cas de fièvre jaune avait été détecté dans cette région d'outre-mer. Le patient, dans un état grave, a été transféré dans un hôpital parisien. Il n'était pas vacciné contre la
maladie, en dépit de ce que la loi oblige. Après le recensement d'un cas de dengue importé de La Réunion dans le sud
de la France le 8 août 2018, l'Agence régionale de santé (ARS) Guyane a confirmé par voie de communiqué le 14 août 2018 qu'un nouveau cas de fièvre jaune avait été détecté dans cette région d'outre-mer située au nord-est de l'Amérique du Sud.



Non vacciné contre la fièvre jaune, en dépit de la loi



Un nouveau cas de fièvre jaune a été confirmé le week-end dernier par l’Institut Pasteur de Guyane. Il s’agit d’une contamination locale survenue
dans une zone forestière autour de la rivière Comté", a indiqué le communiqué. La victime est un Suisse âgé de 47 ans.
Actuellement dans un état grave, il a été transféré dans un hôpital parisien. L'ARS a également précisé que l'homme
n'était pas vacciné contre la fièvre jaune.


Un détail qui a son importance, puisque la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire en Guyane depuis
1967, "pour toute personne résidente ou touriste" âgée de plus d'un an. Si jusqu'en 2016 le vaccin avait une durée de validité limitée à 10 ans, il est désormais valide durant toute
la vie d'une personne.



En 2017, une Brésilienne de 43 ans est décédée des suites de la fièvre jaune, contractée elle aussi en Guyane française. Son statut vaccinal était inconnu.



Qu'est-ce que la fièvre jaune ?


La fièvre jaune est une infection hémorragique virale qui peut être mortelle. Son nom vient du fait que les patients en souffrant peuvent présenter la jaunisse. La maladie, qui trouve son origine en Afrique, en Amérique du Sud et en Amérique Centrale, est principalement transmise à des
singes en forêt par des moustiques du genre Aedes préalablement infectés. Ces moustiques peuvent également piquer l'Homme et lui transmettre le virus.



Les principaux symptômes de la fièvre jaune sont une fièvre, des frissons, des douleurs musculaires et des maux de tête. Elle peut également entraîner un syndrome hémorragique avec des vomissements de sang et des troubles rénaux. Selon l'Institut Pasteur, "la mort survient alors dans 50 à 80% des cas". On estime à 200 000 le nombre de cas de fièvre jaune et à 30 000 le nombre de décès dus à cette maladie chaque année dans le monde.



Le seul moyen de prévenir la fièvre jaune est la vaccination. Le patient peut recevoir des traitements qui ne feront que soulager les symptômes qui y sont liés. Afin de garantir ses chances de survie, celui-ci doit être hospitalisé. Un traitement antibiotique peut également être administré pour lutter contre une éventuelle
surinfection bactérienne.




Laura Smet : cette grossesse qui va tout changer

Laura Smet : cette grossesse qui va tout changerhttp://www.via214.net/



Avec

le Vendredi 17 Août 2018 : 06h59



Huit mois après la disparition de son célèbre papa, la comédienne de
34 ans songerait sérieusement à tomber enceinte Laura Smet est aujourd'hui dans les cartons. La belle blonde très connectée l'a fait savoir sur son compte Instagram : elle déménage !




Quelques semaines plus tôt, elle s'offrait des vacances de rêve au large de la Grèce afin de souffler et elle était en charmante compagnie.
C'est en effet avec Raphael, sa moitié, que Laura a en effet profité de cette escapade et du voilier qui leur a
permis de voir du pays.



D'ailleurs, sur ce fameux bateau, les deux tourtereaux ont eu tout le temps de
penser à leur avenir et dans tout ça, il y aurait bien une envie de pouponner.


Nos confrères de Closer assurent cette semaine que la fille de feu Johnny et son homme songeraient de plus en plus sérieusement à donner la vie. Le bébé serait prévu pour 2019.



"Bien sûr, je rêve d'avoir des enfants, et j'en aurai", confiait celle qui présentera dans quelques jours "Thomas", son court-métrage au Festival d'Angoulême, dans les colonnes du
magazine Elle au début de...

Aretha Franklin avait ému Barack Obama aux larmes avec cette interprétation de "(You Make Me Feel Li

Aretha Franklin avait ému Barack Obama aux larmes avec cette interprétation de "(You Make Me Feel Like) A Natural Woman"http://www.via214.net/



Par Maxime Birken CULTURE 16/08/2018 17:31 CEST|Actualisé il y a 16 heures





Elle avait chanté a plusieurs reprises devant l'ancien président des Etats-Unis.



MUSIQUE - La reine de la soul nous a quitté ce jeudi 16 août, emportée par une longue maladie à l'âge de 76 ans. Reconnue et adulée pour sa voix et sa présence scénique, Aretha Franklin était capable d'émouvoir aux larmes le président des Etats-Unis.



Le 29 décembre 2015, celle que l'on surnommait "la reine de la soul" était montée sur la scène des Kennedy Center Honors de Washington, qui célébrait alors la carrière de cinq artistes dont
Rita Moreno, George Lucas et Carole King. Installée derrière son piano elle avait interprété" (You Make Me Feel Like) A Natural Woman" (une chanson écrite par Gerry Goffin, Jerry Wexler, et Carole King justement). Une interprétation qui avait bouleversé l'assemblée comme on peut le voir dans la vidéo en tête d'article.



Sa puissance vocale avait fait se hérisser les poils des spectateurs et
avait même tiré quelques larmes à Barack Obama,alors président des Etats-Unis.


Le 20 janvier 2009, déjà, elle avait interprété "My Country 'Tis of Thee" pour la première investiture de Barack Obama à la Maison Blanche. Cette fois-ci, il était resté impassible, mais
nul doute que les talents de la chanteuse devaient déjà avoir un
grand effet sur lui.


Aretha Franklin était "gravement malade" selon le journaliste et ami de la famille Roger Friedman qui avait donné des nouvelles peu rassurantes ce lundi 13 août. La chanteuse souffrait d'un cancer. Elle s'est éteinte à Detroit comme l'a annoncé des sources proches
de sa famille au média américain TMZ et à l'agence Associated
Press. Depuis l'annonce de sa mort, une pluie d'hommages s'abat sur Internet pour rendre un dernier hommage à l'une des plus grandes artistes de la musique moderne.




ALERTE - Mort de la reine de la soul Aretha Franklin

ALERTE - Mort de la reine de la soul Aretha Franklinhttp://www.via214.net/


CULTURE Par Gary Assouline 16/08/2018
16:03 CEST | Actualisé il y a 16 heures



Aretha Franklin est morte: décès de la chanteuse américaine






La
légende de la chanson américaine est morte à l'âge de 76 ans.



MUSIQUE - La chanteuse américaine Aretha Franklin est décédée. Légendaire reine de la soul, l'artiste est morte à Détroit (États-Unis) ce jeudi 16 août à l'âge de 76 ans, ont annoncé des sources proches de sa famille au média américain TMZ et à l'agence Associated Press. "Gravement malade" selon le journaliste et ami de la famille Roger Friedman
qui avait donné des nouvelles peu rassurantes ce lundi 13 août, la
chanteuse souffrait d'un cancer.




"Nous avons perdu la matriarche et le rocher de notre famille, a déclaré
la famille de l'artiste dans un communiqué. Nous avons été profondément touchés par l'incroyable élan d'amour et de soutien que nous avons reçu de nos amis proches et de nos fans du monde entier. Merci pour votre compassion et vos prières. Nous avons ressenti votre amour pour Aretha et cela nous rassure de savoir que son héritage va continuer à vivre. Pendant que nous pleurons, nous vous demandons de respecter notre vie privée pendant cette période difficile".


Ces dernières années, la chanteuse afro-américaine luttait contre un cancer du pancréas diagnostiqué en 2010. La diva avait donné son dernier concert en août 2017 à Philadelphie, trois mois avant une soirée caritative au profit de la fondation d'Elton John contre le
sida où elle avait chanté pour la dernière fois. "C'était un spectacle miraculeux étant donné qu'Aretha combattait déjà l'épuisement et la déshydratation", avait écrit le
journaliste Roger Friedman au sujet de son dernier concert. Décrite
comme très faible par des proches au média spécialisé américain TMZ, Aretha Franklin avait accusé une sérieuse perte de poids.



L'an passé, elle avait dû démentir son décès dans un communiqué après une rumeur apparue sur les réseaux sociaux. "J'ai perdu du poids à cause des effets secondaires de mes traitements. Mais
merci à tous pour votre soutien", avait-elle déclaré, précisant qu'elle "allait bien".





Un monument de la chanson




Au cours de sa longue carrière, Aretha Franklin a notamment été récompensée par 18 Grammy Awards, l'équivalent des Victoires de la Musique française, mais aussi de la médaille de la Liberté, la
plus haute distinction américaine pour un civil.



Monument de la chanson américaine, elle laisse derrière elle des tubes
planétaires comme "Respect", "Think" et "I Say a Little Prayer", mais aussi "(You Make Me Feel Like) A Natural Woman", "Day Dreaming", "Jump to It",
"Freeway of Love" ou encore "A Rose Is Still A Rose".



Considérée comme la plus grand chanteuse de tous les temps par Rolling
Stone en 2010,
-hommes et femmes confondus- le magazine avait qualifié Aretha Franklin de "cadeau de Dieu". "Elle est la raison pour laquelle les femmes veulent chanter", était-il écrit au sujet de celle qui a vendu 75 millions de disques en plus de 60 ans de
chanson.



Une pluie d'hommages


Ce jeudi, de nombreuses personnalités ont rendu hommage à la reine de
la soul.



La perte d'Aretha Franklin est un coup dur pour tous ceux qui aiment la
vraie musique: la musique du coeur, de l'âme et de l'Église. Sa voix était unique, son jeu de piano sous-estimé- elle était l'un de mes pianistes préférés". "Prenons un moment pour rendre grâce à la vie magnifique d'Aretha Franklin, la Reine de nos âmes, qui nous a inspirés durant tant d'années. Elle nous manquera mais la mémoire de sa grandeur en tant que
musicien et un bon être humain vivra avec nous pour toujours".









Le Nikkei gagne 0,4%, Wall Street et la Chine aidant

Le Nikkei gagne 0,4%, Wall Street et la Chine aidanthttp://www.via214.net/


17/08/2018 | 08:21



TOKYO (AFP) -- L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a fini en hausse de
0,35% vendredi, encouragé par Wall Street et l'annonce d'une reprise
du dialogue entre les Etats-Unis et la Chine.



A l'issue des échanges, l'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes, qui a connu six séances négatives sur les sept précédant celle de vendredi, a rebondi de 78,34 points à 22.270,38 points.



L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a augmenté de 0,62% (+10,38 points) à 1.697,53 points.



Les effets de la crise monétaire en Turquie ont perturbé la semaine,
d'autant plus que le nombre d'acteurs sur le marché était réduit, une situation qui tend à provoquer des mouvements brutaux.



Sur le volet des changes, le dollar s'affichait stable, autour de 110,85
yens, tandis que l'euro se repliait légèrement, à 126,10 yens, contre 126,30 yens jeudi à la clôture de la place tokyoïte.





Agefi-Dow Jones The financial newswire




Bourse de Paris : Le CAC 40 devrait ouvrir quasi stable, prudence pour finir la semaine

Bourse de Paris : Le CAC 40 devrait ouvrir quasi stable, prudence pour finir
la semaine
http://www.via214.net/


17/08/2018| 08:18


PARIS (Agefi-Dow Jones)--La Bourse de Paris devrait ouvrir proche de l'équilibre vendredi, ne parvenant pas à confirmer la tentative de reprise de la veille. Si les inquiétudes liées aux tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine ainsi qu'à la Turquie
se sont quelque peu apaisées, elles restent très présentes à l'esprit des investisseurs. Le CAC 40 devrait perdre 2,2 points à l'ouverture, selon les contrats à terme du courtier IG. En l'absence de nouveaux éléments sur les relations américano-chinoises et sur
la Turquie ou de tout autre catalyseur sur le marché, les investisseurs devraient ainsi choisir de terminer la semaine sur une note de prudence. Du côté des entreprises, le titre Air France-KLM sera scruté vendredi, après que le conseil d'administration a
confirmé jeudi soir la nomination du Canadien Benjamin Smith au poste de directeur général. Le dirigeant, qui était jusqu'à présent directeur opérationnel d'Air Canada, prendra se nouvelles fonctions d'ici au 30 septembre, un choix soutenu par l'Etat français mais décrié par l'intersyndicale d'Air France. (adore@agefi.fr) ed:GLB



Agefi-Dow Jones The financial newswire




Le versement de l'allocation de rentrée scolaire débute ce jeudi

Le
versement de l'allocation de rentrée scolaire débute ce jeudihttp://www.via214.net/


Par Léo Sanmarty, France Bleu Mercredi
15 août 2018
à 16:05




L’allocation
de rentrée scolaire (ARS) sera versée ce jeudi 16 août. L’aide
créée pour faire face aux dépenses de la rentrée bénéficie
cette année à environ 5 millions
d’enfants et 3 millions de familles.


L'allocation
de rentrée scolaire (ARS), qui
aide les parents aux revenus modestes à payer cartables et autres
fournitures
,
sera versée à environ 3 millions de familles le 16 août, comme
annoncé au début du mois le ministère des Solidarités et de la Santé.    


Une
revalorisation d'environ 1% par rapport à l'an dernier


Le
montant de cette allocation, soumise à condition de ressources,
a
été revalorisé d'environ 1% par rapport à l'an dernier
.
Il est désormais de 
367,73
euros pour les élèves de 6 à 10 ans
,
388,02
euros pour les 11-14 ans
,
et
401,47
euros pour les 15-18 ans
,
a précisé le ministère dans un communiqué.


Les
parents aux revenus modestes (dont les revenus annuels sont
inférieurs à 24.453 euros pour un enfant à charge, 30.096 euros
pour deux enfants à charge, 35.739 euros pour trois enfants à
charge)
,
et dont les enfants de 6 à 18 ans sont scolarisés ou en
apprentissage, peuvent
prétendre à l'allocation
pour
faire face au coût de la rentrée scolaire.


Aucune
démarche pour les élèves de moins de 16 ans


Pour
les élèves de moins de 16 ans, les parents n'ont aucune démarche à
accomplir, les Caisses d'allocations familiales (CAF) versant
automatiquement l'allocation de rentrée scolaire aux familles déjà
allocataires. Pour les enfants entrant en CP cette année mais qui
n'auront six ans qu'en 2019, la famille doit récupérer un
certificat de scolarité auprès de l'école et l'envoyer à la CAF,
a ajouté le ministère.


Quant
aux parents d'adolescents de 16 à 18 ans, ils n'ont pas l'obligation
de fournir un justificatif de scolarité.


 

Le terrible bilan à 22h ce mercredi de l'effondrement du viaduc de l'autoroute A10 à Gênes

Le terrible bilan à 22h ce mercredi de l'effondrement du viaduc de
l'autoroute A10 à Gêneshttp://www.via214.net/


PAR LA RÉDACTION Mis à jour le 15/08/2018 à 22:42 Publié le 15/08/2018 à 23:00




Le viaduc Morandi situé à Gênes, en Italie, et sur lequel passe l'autoroute A10, s'est écroulé sur plusieurs dizaines de mètres ce mardi 14 août.





Le ministre Matteo Salvini a confirmé un bilan provisoire de 39 morts, dont plusieurs non identifiés. 16 personnes sont blessées, dont 9 graves.



Parmi les victimes, il y a quatre jeunes Français ainsi que trois enfants:
un garçon de 8 ans et deux adolescents âgés de 12 et 13 ans.



Ce mercredi encore, les secours s’activent dans les décombres de
cette portion de l’autoroute A10 pour tenter de retrouver des survivants, mais l'espoir s'amenuise.



Une autre travée du viaduc menace également de s'effondrer. Plusieurs
centaines de riverains ont dû quitter leurs habitations, condamnées par décision du maire de Gênes.



L'état d'urgence a été décrété pour un an et 5 millions d'euros d'aide vont être débloqués.




Les visages des 2 premières jeunes françaises identifiées parmi les 39
décédés dont 4 Français





21h52:Le parquet de Paris a ouvert mercredi une enquête pour "homicides
involontaires et blessures involontaires", après l'effondrement d'une partie du pont Morandi à Gênes, en
Italie, mardi matin.



Les investigations ont été confiée à la direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN). Quatre Français ont perdu la vie dans cette catastrophe, où au moins trente-neuf personnes ont été tuées et quinze autres blessées.


18h31: Après la catastrophe d'hier, le gouvernement italien déclare
l'"état d'urgence" pour douze mois à Gênes



Cette annonce a été faite après une réunion extraordinaire à Gênes du
conseil des ministres, qui a aussi décidé de débloquer 5 millions d'euros en aide d'urgence et de déclarer une journée de deuil national à une date non encore déterminée.



17h43:Le gouvernement italien a annoncé mercredi qu'il envisageait de révoquer la concession de la société gérant l'autoroute où se trouve le viaduc qui s'est effondré à Gênes.



Les autorités souhaitent en outre la démission des dirigeants de cette
société, Autostrade per l'Italia, et vont réclamer une amende pouvant atteindre 150 millions d'euros, a annoncé sur Facebook le ministre des Infrastructures et des Transports Danilo Toninelli.



Pour Luigi Di Maio, vice-Premier ministre et chef de file du Mouvement 5
étoiles (M5S, populiste), le pont "ne s'est pas écroulé par fatalité mais parce que la maintenance n'a pas été faite". "Les responsables ont un nom et un prénom, et ce sont Autostrade per l'Italia", a-t-il martelé à la radio.


Mais la société italienne, gestionnaire du pont autoroutier, se défend et affirme, dans un communiqué, que le pont Morandi faisait l’objet de contrôles trimestriels, ainsi que l’exige la loi. Des vérifications supplémentaires au moyen d’équipements sophistiques ont été menés et des experts extérieurs consultés, ajoute l’entreprise.



15h27:Le Quai d'Orsay annonce la mort d'un quatrième français dans
l'effondrement d'une portion du pont Morandi. "Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères confirme avec
tristesse la présence d’un quatrième ressortissant français parmi les victimes de la catastrophe de Gênes. Nous adressons à sa famille toutes nos condoléances"



14h56: Une source française confirme au Parisien la présence de deux des
noms cités par la presse parmi les victimes décédées : celui de Melissa Artus mais également celui d’Axelle Place, 24 ans.



Selon La Stampa, les deux jeunes filles ont été identifiées, dans les décombres, grâce à une boucle d’oreille et un bracelet.



D’après le profil Facebook de Melissa, elle avait prévu de se rendre avec
son compagnon Nathan à un Teknival en Italie.



La presse italienne cite également Nathan parmi les Français décédés mais l'information n'a pas été confirmée.



13h54:Le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, fait part de sa "grande tristesse" après la découverte de trois Français parmi les victimes du drame de Gênes.



12H41:Au total, la catastrophe a fait au moins 39 morts et 15 blessés, selon
le dernier bilan provisoire.



11h55:A Gênes, des bénévoles isolés tentent d'apporter leur aide aux
secouristes. Arnaud Fraisse, fondateur de l'ONG Secouristes sans frontières, s'agace sur franceinfo de l'intervention de ces bénévoles : "C'est gentil, mais on n'y va pas pour faire du
tourisme humanitaire !"



11h09:"Le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères confirme avec
tristesse la présence de trois ressortissants français parmi les
victimes de la catastrophe de Gênes. Nous adressons à leurs familles toutes nos condoléances", annonce le Quai d'Orsay dans un communiqué. "Nous restons en contact avec les autorités
italiennes afin de déterminer la présence éventuelle d'autres Français parmi les victimes", poursuit le texte.



10h27:Le bilan s'alourdit a au moins 38 morts et plusieurs disparus, annonce
le ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini. ET d'ajouter que l'identification des victimes est en cours.



09h22:Le ministre des Transports italien, Danilo Toninelli, annonce un audit général des ponts et des tunnels vieillissants dans toute l'Italie.
Et d'annoncer avoir lancé une procédure de retrait de la concession
autoroutière accordée à la société Autostrade per l'Italia, filiale du groupe Atlantia.



Il a également annoncé que l'Etat réclamerait des sanctions significatives contre Autostrade per l'Italia, ajoutant qu'elles pourraient atteindre les 150 millions d'euros. Danilo Toninelli a
estimé que les dirigeants du concessionnaire devaient démissionner.



07h49:Le bilan s'élève désormais à au moins 35 morts après l'effondrement
du viaduc Morandi, annonce le ministre de l'Intérieur Matteo
Salvini.



07h32:Les sauveteurs luttaient dans la nuit de mardi à mercredi pour tenter de
trouver des survivants sous les débris du viaduc autoroutier qui s'est effondré à Gênes, dans le nord de l'Italie, tuant des dizaines de personnes. L'effondrement soudain de cet ouvrage massif, appelé pont Morandi du nom de son concepteur, a précipité véhicules et passagers dans le vide d'une hauteur de 45 mètres.


Le pont était connu pour présenter des problèmes structurels, et plusieurs responsables politiques ont appelé à ce que les coupables éventuels de négligences soient identifiés et punis. Le bilan, encore provisoire et incertain, est très lourd.


Le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini, qui se trouvait en Sicile, a
évoqué "une trentaine de morts confirmés et beaucoup de blessés graves", promettant que les responsables allaient
"payer, payer tout et payer cher".



Arrivé sur place en début de soirée, le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, a parlé d'un bilan très provisoire de 25 morts et 16 blessés dont neuf graves. La région de Ligurie, dont Gênes est la capitale, a annoncé qu'un blessé était décédé en salle
d'opération.



Dans la nuit, des sources au ministère de l'Intérieur citées par les
médias italiens ont donné un bilan de 31 morts dont cinq non identifiés et 16 blessés dont 12 graves.



"C'est une catastrophe qui a frappé Gênes et toute l'Italie. Un drame
effrayant et absurde s'est abattu sur des personnes et des familles", a déclaré le président italien Sergio Mattarella dans un communiqué.



A la tombée de la nuit, dans un amas impressionnant de tôles et de béton, des centaines de secouristes fouillaient les décombres du viaduc avec l'aide de chiens, à la recherche de survivants.


Selon la protection civile italienne, en comptant tous les personnels impliqués (pompiers, policiers, Croix-Rouge...), les secours ont mobilisé un millier de personnes.



"L'espoir ne cesse jamais, nous avons déjà sauvé une dizaine de personnes
sous les décombres, on va travailler 24 heures sur 24", a déclaré à l'AFP un responsable des pompiers, Emanuele Gissi.



"Les opérations se poursuivent ce soir et vont durer toute la nuit", a déclaré ce responsable. "Les 240 pompiers engagés vont se relayer toute la nuit en travaillant à la lumière des projecteurs".



"Sur certaines zones, après une première phase où les cavités ont été explorées par les personnels, nous faisons intervenir maintenant des pelleteuses pour déplacer les morceaux de béton les plus volumineux pour retrouver des victimes", a-t-il expliqué.



Un pompier français venu en renfort, Patrick Villardry, a souligné la
grande difficulté de ces opérations. "Les premières victimes de surface ont été évacuées, maintenant il faut rechercher sous les décombres des bâtiments, mais il y a des milliers de tonnes de béton", a-t-il dit à l'AFP.


Le ministre des Transports et des Infrastructures, Danilo Toninelli, a
évoqué "une immense tragédie".



Mercredi, Luigi di Maio, vice-Premier ministre et chef de file du Mouvement 5
Etoiles (M5S, populiste), se rendra sur les lieux dans la matinée avec M. Toninelli.



M. Salvini, chef de la Ligue (extrême droite) et lui aussi vice-Premier
ministre, est attendu dans l'après-midi sur le site de l'effondrement, le plus meurtrier en Europe depuis 2001.







Combien gagne le couple Macron

Combien gagne le couple Macronhttp://www.via214.net/



Publié par Julie Cohen-Heurton le Jeudi 11 Janvier 2018 : 16h57



CALCULPrenez le salaire officiel du président, la retraite mensuelle de Brigitte, ajoutez-y quelques rendements issus de revenus fonciers et vous
obtenez…





A l’heure où quantité de foyers ont parfois du mal à boucler leurs fins de mois, les revenus de certains politiques apparaissent bien souvent démesurés. Mais qu’en est-il réellement ? Tout cumulé, combien Emmanuel et Brigitte Macron gagnent-t-ils chaque mois et
chaque année ?



2 150 euros de retraite



Pour le savoir, Planet.fr s’est prêté à un petit calcul. Dans l’absolu, un président de la République gagne, en moyenne, 15 000 euros brut par mois, indique le site d’Europe 1. Soit environ 11 550 euros net. A cela, s’ajoute la retraite de madame. Laquelle
aurait été, selon Le Nouvel Obs, de 17 200 euros entre janvier et août 2016, soit 2 150 euros par mois. Résultat : les revenus fixes mensuels du couple Macron sont donc portés à 11 550 + 2150.
C’est-à-dire à 13 700 euros par mois et à 164 400 euros par an si l’on suit cette logique. Voilà pour les salaires.



Desrendements immobiliers



Mais au-delà des revenus réguliers perçus par le couple présidentiel,
d’autres rendements - immobiliers cette fois - doivent être pris en compte. A commencer par ceux perçus par Brigitte Macron. Si la Première dame ne bénéficie d'aucune rémunération liée à ce
titre, elle a, toutefois, hérité d’une demeure estimée, selon le dernier numéro du magazine Capital, à 1,4 million d’euros. Au pied de celle-ci, deux locaux commerciaux que cette dernière a pris le parti de louer à l’année et qui lui rapporteraient pas moins de 48 000 euros par an (36 200 euros entre janvier et août 2016). Soit 4 000 euros par mois.


Et d’autres plus aléatoires…



Au rang des revenus plus irréguliers, il semblerait, révèle Ouest-France, que les droits d’auteur d’Emmanuel Macron issus de son ouvrage intitulé lui aient permis de percevoir 250 000 euros entre 2016 et 2017.



Reste à savoir également combien rapportent à Emmanuel Macron les différents placements financiers effectués ces dernières années ? Lesquels seraient, selon Le Nouvel Obs,
estimés à 227 700 euros.



Au final, aux 164 400 euros perçus par le couple Macron chaque année, il convient au minimum d’ajouter les 48 000 euros issus des locations de la maison du Touquet. Soit un total de 212 400 euros par an et de 17 700 euros net par mois.














Toulouse : une rixe entraîne un mouvement de panique géant place du Capitole

Toulouse
: une rixe entraîne un mouvement de panique géant place du Capitolehttp://www.via214.net/


Faits
divers Publié le 14/08/2018 à 18:39,
Mis
à jour le 14/08/2018 à 20:20




Ce
mardi soir, 18 h 32. Le point névralgique de Toulouse semble
tourner comme à l’accoutumée. Pourtant, à peine une heure
auparavant, un important mouvement de foule a gagné la place du
Capitole entraînant de nombreuses scènes de panique.


" J’ai cru à une voiture qui fonçait sur la terrasse ", explique
commotionnée, une employée du Florida. Juste à côté, se tient
son frère et patron du célèbre restaurant-brasserie qui a
accueilli nombre de personnes à l’intérieur de son établissement.


Des
rumeurs de fusillade sur Twitter


" Les gens assis autour des tables se sont réfugiés chez nous,
explique-t-il avec un calme olympien. C’est la deuxième fois que
cela arrive en deux ans. Mais en regardant dehors, j’ai très
rapidement compris que ce n’était rien du tout ", raconte Murat
Azap.


" Il y avait des rumeurs de coups de feu, on entendait les gens dire au
téléphone qu’il y avait une fusillade ", témoignent Samira et
Ben qui se trouvaient rue de Rémusat au moment de l’incident. " Sincèrement ? On n’a pas bougé ni paniqué. On attendait de
voir ce qu’il se passait. " En réalité, c’est une bagarre
survenue dans le parking souterrain du Capitole qui a mis le feu aux
poudres. Au cours de cette rixe, une porte battante en fer a été
claquée au moins une fois. Mais depuis la place, l’écho avait
tout l’air d’une détonation pour les nombreux passants,
touristes et autres vendeurs ambulants du marché.


"On
parlait des attentats de Nice"


Et
il n’en fallait pas plus pour enflammer la Twittosphère avec des
posts évoquant une possible fusillade. Côté arcades, certaines
personnes ont entendu ce bruit sourd à " quatre reprises ". " On
n’a pas le temps de réfléchir dans ces moments-là ! J’ai
entendu crier, vu les gens courir alors j’ai fait comme eux ",
raconte, presque honteux, Diabalas. Mais n’aurait-on pas tous fait
pareil dans le doute ? " Je ne crois que ce que je vois ! ",
réplique Samia.


Comble
de la mauvaise coïncidence, Agnès, vendeuse de livres d’occasion,
était justement en train de parler des attentats de Nice avec une
cliente originaire de la Côte d’Azur lorsque la panique a gagné
la place. " C’est bizarre maintenant que j’y pense… Mais du
coup, quand j’ai vu les gens courir dans tous les sens, surtout
côté arcades, j’ai laissé mon stand et je suis partie. Les gens
ont vraiment eu très peur. "





La
situation revenie à la normale en 5-10 minutes





Et
la situation est aussi vite revenue à la normale. « En 5, 10
minutes », estime Agnès qui était aux premières loges pour voir
la police nationale et municipale se déployer sur la place. Certains
automobilistes stationnés au sous-sol ont dû patienter un peu pour
récupérer leur véhicule le temps que les forces de l’ordre
procèdent aux premières constatations sur les lieux de la bagarre.
Une gêne bien dérisoire comparée à ce que tous ont redouté le
temps d’un instant.














CLAIRE
LAGADIC GERALDINE JAMMET ET CLEMENT GASSY







"Chien", "crapule", "folle"... Trump se déchaîne contre son ex-conseillère

"Chien", "crapule", "folle"... Trump se déchaîne contre son
ex-conseillèrehttp://www.via214.net/


P.B. avec AFP Publié le 14/08/18 à
21h20 — Mis à jour le 14/08/18 à 21h20


C’est la bataille médiatique de l’été aux Etats-Unis. Donald Trump a
lancé une nouvelle bordée d’injures contre une ex-conseillère qui, dans un livre à paraître ce mardi, l'accuse de racisme et de misogynie, la traitant de "chien" et de "crapule".



"Quand tu donnes sa chance à une crapule foldingue et pleurnicheuse et que
tu lui donnes un boulot à la Maison Blanche, je me dis que ça n’a
simplement pas marché. Une bonne chose que le général Kelly ait rapidement viré ce chien!", a tweeté le président tôt mardi matin.



La colère de Donald Trump est dirigée contre Omarosa Manigault Newman, 44 ans, une ancienne candidate à l’émission de téléréalité du président devenue ensuite une de ses conseillères à la Maison
Blanche. Elle a été limogée par John Kelly, le secrétaire général du 1600 Pennsylvania avenue.



De nombreux critiques du président américain dénoncent la connotation
raciste de ce qualificatif. Donald Trump a toutefois utilisé cette insulte par le passé à une vingtaine de reprises sur Twitter, souvent contre des hommes blancs, notamment contre un influent
blogueur conservateur et son adversaire Ted Cruz.



Action judiciaire



Selon les médias américains, l’équipe de campagne de Donald Trump a entamé une action en justice, accusant Omarosa Manigault Newman d’avoir violé un accord de confidentialité signé lors de son
licenciement. Mais de nombreux experts sont dubitatifs sur les chances du président américain de faire reconnaître le bien-fondé d’une clause aussi large.


"Raciste", "intolérant", "misogyne", souffrant d’une "grave déficience
mentale" et inapte à tenir la fonction suprême: Omarosa Manigault Newman, dont la personnalité abrasive avait fait les délices de l’émission de téléréalité The Apprentice du milliardaire, n’épargne pas son ancien mentor dans son livre à
venir. Elle accuse Donald Trump d’avoir employé à plusieurs reprises le mot le plus raciste du vocabulaire anglais, "nigger" mais n’apporte pas de preuve.


Enregistrements secrets



Elle a provoqué un tollé ce week-end en dévoilant l’enregistrement de sa conversation avec le général Kelly quand il l’a licenciée, alors qu’ils se trouvaient dans une des salles ultra-sécurisées de la Maison Blanche. Lundi, elle n’a pas hésité à rendre public
un bref enregistrement d’une conversation avec Donald Trump après
son limogeage pour démontrer, selon elle, que le président ne sait
pas ce qui se passe dans son équipe.



Le président l’avait déjà traitée de "foldingue" lundi et procédé à une attaque en règle, tout en reconnaissant que son ton n’était pas "présidentiel". Il s’est justifié en affirmant que c’est pour contrecarrer les médias "Fake News".

DIRECT. Pont Morandi : Salvini confirme au moins 35 morts

DIRECT. Pont Morandi : Salvini confirme au moins 35 mortshttp://www.via214.net/


Faits divers|A.R.|15 août 2018, 6h45|MAJ : 15 août 2018, 9h06



Mardi, peu avant midi, un immense viaduc s’est effondré sur une zone habitée et industrielle de la capitale de la Ligurie, en Italie. Les secours s’activent pour retrouver des survivants dans les décombres.





Le bilan des victimes n’a cessé d’augmenter depuis l'impressionnant
vrombissement, mardi vers 11h40, de ce grand pont de Gênes (Italie) qui s’est effondré sur l’un des quartiers très peuplés de la capitale de la Ligurie. Ce mercredi encore, les secours s’activent
dans les décombres de cette portion de l’autoroute A10 pour tenter de retrouver des survivants.



  • L’effondrement
    soudain de cet ouvrage massif, appelé pont Morandi, a précipité
    véhicules et passagers dans le vide d’une hauteur de 45 mètres.


  • Le
    ministre Matteo Salvini confirme le bilan provisoire de 35 morts,
    dont plusieurs non identifiés. 16 personnes sont blessées, dont 12
    graves.


  • Parmi
    les morts, il y aurait trois enfants : un garçon de 8 ans et deux
    adolescents âgés de 12 et 13 ans.







Suivez en direct les événements de la journée : 8h30.
Trois Chiliens parmi les victimes. Selon TGCom24 qui reprend des médias d’Amérique du Sud, il y aurait aussi trois citoyens chiliens parmi les victimes. La première, Juan Figueroa, 60 ans, serait résidant à Gênes depuis plus de quarante ans. Les autorités
chiliennes ont confirmé qu'il y avait deux autres concitoyens dans sa voiture : Nora Aravena et Juan Pastenes, un couple qui vit en Italie depuis de nombreuses années.


8h10. Un gardien de foot survit à la chute du pont et raconte. Davide Capello, un gardien de but de 33 ans qui jouait pour l’équipe de Serie A de Cagliari, est sorti indemne après être tombé du pont à bord de sa voiture. " C'était comme une scène de film ",
explique-t-il auprès de TGCom24. Le footballeur est lui-même sorti
de son véhicule.



7h55. Salvini confirme au moins 35 morts. Comme les pompiers dès hier
soir, le ministre de l’Intérieur vient de confirmer qu’au moins 35 personnes sont décédées dans l’effondrement du pont. Il confirme également la mort de trois enfants de 8, 12 et 13 ans.


7h30. Un couple et leur enfant parmi les morts. Avec la révélation progressive des noms des victimes vient leur histoire, racontée par les proches et les pompiers dans la presse italienne. A l’instar de cette famille, un couple et leur petit Samuele, tous les trois morts écrasés par le pont. Dans leur voiture, les secouristes ont trouvé un parasol, un sceau et une pelle leur faisant penser que la petite famille s’apprêtait à aller à la plage, rapporte La Stampa. Sur le tableau de bord, un téléphone ne cesse de sonner. Les secouristes n’osent pas répondre, tandis que l’écran affiche " Maman "... Une future grand-mère endeuillée. Après quelques recherches, les secouristes comprennent que la petite famille - Roberto et Ersilia, 44 ans, et Samuele, 9 ans - devait embarquer sur un ferry vers la Sardaigne...

7h15.
Encore trois corps extraits des décombres. Selon TGCom24, les pompiers ont travaillé toute la nuit et ont extrait trois autres corps des débris du viaduc. Côté bilan officiel, il semble que la préfecture de Gênes se soit un peu emmêlée les pinceaux et devrait bientôt corriger ses données. Quoi qu’il en soit, tous les journaux italiens semblent confirmés qu’il y ait au moins 35 morts, dont 3 enfants.




REUTERS / Massimo Pinca



6h50.

La Ligurie coupée en deux. Au delà de l’émotion de toute une région, les conséquences sur le trafic et sur l’économie sont immenses. Ce passage, qui permet aux camions d’éviter le centre de Gênes, est le seul couloir entre la mer et les montagnes à cet endroit. Les trajets des travailleurs, ainsi que ceux des touristes souhaitant profiter notamment des Cinque Terre au sud de la riviera italienne, sont donc facilement rallongés de près d’une heure
avec ce drame. Le vice-ministre des Infrastuctures, Edoardo Rixi, s'est d’ailleurs montré très pessimiste hier sur l'avenir de l'ouvrage : "Tout le pont Morandi devra être démoli."



6h35.
Des ingénieurs sur place. En
plus des secouristes, eux-mêmes potentiellement en danger sous la
menace de nouveaux effondrements, des ingénieurs s’occupent de faire sécuriser le site. Par ailleurs, les secours italiens ont l’habitude de ce genre de scènes, similaires à celles provoquées
par les fréquents tremblements de terre sur la Botte.



6h25.

Casser le béton. Un pompier français venu en renfort, Patrick Villardry, souligne la grande difficulté de ces opérations de sauvetage. " Les premières victimes de surface ont été évacuées, maintenant il faut rechercher sous les décombres des bâtiments, mais il y a des milliers de tonnes de béton. " Des grues sont en place ce mercredi matin.



6h20.

L’entretien du pont pointé du doigt. La polémique ne cesse d’enfler tandis que les témoignages se
multiplient confirmant que le pont Morandi était connu de tous comme
un ouvrage fragile, nécessitant une surveillance permanente. Or le
fermer pour entamer des travaux d’ampleur aurait eu d’immenses
conséquences économiques pour un grand nombre d’entreprises dans toute l’Europe. En effet, l’autoroute A10 est empruntée chaque jour par des milliers de camions faisant le lien commercial entre l’Europe de l’Est et de l’Ouest par le Sud, obligés de passer par ce couloir entre la mer et la montagne reliant l’Italie à la France.



6h15.Pas de victime française connue. C’est ce qu’à fait savoir, avec la prudence exigée par la situation, le
ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. Un constat presque étonnant compte tenu le nombre de Français qui passent par cette autoroute chaque jour, surtout en période estivale où bon nombre d’habitants de la Côte d’Azur viennent profiter de la
Riviera italienne, de Portofino aux Cinque Terre.


6h10. Trois enfants décédés. Selon
le bilan du ministère de l’Intérieur (de 31 morts), trois mineurs font partie des victimes. Il s'agit d'un garçon de 8 ans et de deux adolescents âgés de 12 et 13 ans.



6h05.Deux bilans, au moins plus de 30 morts. Alors que les pompiers donnent un bilan de 35 morts, dans la nuit des
sources au ministère de l’Intérieur citées par les médias italiens ont évoqué, elles, 31 morts dont cinq non identifiés et 16 blessés dont 12 graves.


6heures.

Des recherches toute la nuit. Les sauveteurs ont encore lutté dans la nuit de mardi à mercredi pour tenter de trouver des survivants sous les débris du viaduc autoroutier tandis que la veille, au moment du drame, la tempête avait grandement compliqué les opérations. " Les 240 pompiers engagés vont se relayer toute la nuit en travaillant à la lumière des projecteurs ", avait assuré hier soir l’un des responsables.

L'inflation au plus haut depuis mars 2012

L'inflation au plus haut depuis mars 2012http://www.via214.net/





PARIS (Reuters) - Le rythme de l'inflation a nettement accéléré en
juillet en France, la hausse des prix à la consommation sur un an s'établissant à 2,3% après 2,0% en juin, un plus haut depuis mars 2012, selon les données définitives publiées mardi par l'Insee,
qui confirment l'estimation provisoire publiée à la fin du mois dernier.



L'évolution sur un an de l'indice des prix harmonisé IPCH - qui permet des
comparaisons avec les autres pays de la zone euro - a également été confirmée par rapport à la première estimation, à +2,6% après +2,3% en juin, soit là encore un plus haut depuis mars 2012.


L'Insee a par ailleurs confirmé l'évolution de l'indice des prix à la
consommation français (IPC) sur le seul mois de juillet à -0,1% annoncé initialement, après une stagnation en juin.



L'évolution mensuelle de l'indice IPCH a, elle aussi, été confirmée à -0,1%,
comme en première estimation.



En données corrigées des variations saisonnières, les prix à la
consommation ont progressé de 0,3% en juillet après une stabilité en juin et
affichent aussi une augmentation de 2,3% sur un an.



L'inflation sous-jacente (hors tarifs publics et produits à prix volatils) a
progressé de 0,1% le mois dernier et son évolution sur un an a accéléré à +0,9%, après une hausse de 0,8% en juin.



Quant
à l'inflation hors tabac, elle s'établit à 2,0% en rythme annuel.



La légère baisse globale des prix à la consommation sur le seul mois de juillet a notamment été alimentée par le recul saisonnier des prix des produits manufacturés (-2,8%) dû aux soldes d'été.



Mais elle a été contenue par le rebond des prix des services (+1,1%),
notamment ceux des transports aériens avec le début des vacances scolaires.


Dans le même temps, la progression des prix des produits énergétiques a
ralenti (+0,5% après +0,9% en juin) tandis que les prix des produits
alimentaires ont légèrement rebondi (+0,1% après ?0,2%).





(Myriam Rivet, édité par Dominique Rodriguez)

Italie: Un viaduc autoroutier à Gênes s’effondre

Italie: Un viaduc
autoroutier à Gênes s’effondre
http://www.via214.net/



La Voix du Nord | 14/08/2018



Un viaduc s’est effondré ce mardi matin à Gênes, en Italie.





Une portion du viaduc Polcevera de l’autoroute A10 s’est écroulé mardi à Gênes, ont annoncé les pompiers, qui pensent que des voitures sont tombées dans le vide. Le viaduc a été inauguré en 1967.



Des premières images diffusées par quelques médias montrent le viaduc
dans la brume avec plusieurs dizaines de mètres manquants. Le pont de Morandi, un viaduc de l'autoroute A10, s'est partiellement écroulé à Gênes, en Italie, mardi.



Une portion d'un viaduc de l'autoroute A10 s'est écroulé mardi à Gênes, ont annoncé les pompiers, qui pensent que des voitures sont tombées dans le vide.


Un pont partiellement effondré. De premières images diffusées par les pompiers et des médias montrent le viaduc dans la brume avec plusieurs dizaines de mètres manquants, dans une zone qui semble plutôt industrielle. Selon les pompiers, le pont dit Morandi s'est effondré vers 12 heures.


Des routes fermées. Selon La Stampa, l’infrastructure est certainement tombée en partie sur le sous-jacent de Via Fillak à Rivarolo. La section entre la
jonction A7 Milan-Gênes et Gênes Aeroporto a été fermée dans
les deux sens, selon le journal local.














Elon Musk, le fondateur de Tesla, veut retirer son entreprise de la Bourse

Elon Musk, le fondateur de Tesla, veut retirer son entreprise de la Boursehttp://www.via214.net/



Mis à jour le 14/08/2018 | 09:58 publié
le 14/08/2018 | 07:40



Il a annoncé qu'il menait des discussions avec le fonds souverain
saoudien pour financer cette opération, dont il espère qu'elle apportera plus de stabilité au groupe, qui fabrique notamment des voitures électriques.





L'une des entreprises les plus scrutées dans le monde des nouvelles technologies veut se retirer de la Bourse. Dans un post de blog,lundi 13 août, Elon Musk, l'emblématique fondateur et PDG de Tesla, a révélé qu'il menait des discussions avec le fonds souverain
saoudien dans ce but, tentant ainsi de dissiper les doutes sur cette
opération qu'il avait annoncée inopinément sur Twitter une semaine
plus tôt.



Elon Musk assure que "deux
tiers" des actionnaires allaient garder leur participation dans l'entreprise,
qui fabrique des voitures électriques, et qu'il discutait également avec d'autres investisseurs, dont le fonds public saoudien, qui"a plus que les fonds nécessaires pour effectuer une telle transaction"assure-t-il.



Lundi, le milliardaire qui dirige également SpaceX a expliqué qu'il
n'avait, à l'issue d'une réunion avec ce fonds le 31 juillet, "aucun doute qu'un accord avec le fonds souverain saoudien allait se conclure et que ce n'était qu'une question de procédure. C'est
pourquoi j'ai parlé de 'financement sécurisé' dans mon annonce du
7 août".



Plus de sérénité pour son entreprise



Ces explications suffiront-elles à dissiper les doutes des investisseurs
? Le titre a fini en légère baisse (0,26%) à Wall Street. La SEC, le gendarme américain de la Bourse, a ouvert une enquête sur la véracité des affirmations d'Elon Musk, qui a insisté, dans un courriel aux salariés, sur le fait que la décision finale sera
prise par les actionnaires.


Le milliardaire, qui n'a jamais caché son aversion pour les spéculateurs, explique retirer Tesla de la Bourse pour que l'entreprise puisse travailler dans un environnement serein et moins
volatil. Il ne serait ainsi plus obligé de publier chaque trimestre les résultats de son entreprise, de bons chiffres donnant un coup de fouet à l'action, de mauvais l'affectant.



Dans le cas de Tesla, qui n'a jamais dégagé de bénéfice sur une année
entière en quinze ans d'existence, les retards de production du Model 3, censé transformer le groupe en un constructeur automobile de masse, sont devenus un boulet boursier, d'autant que la société
brûle environ un milliard de dollars (880 millions d'euros) par trimestre.

Londres: une voiture fonce sur les barrières de sécurité du Parlement, plusieurs blessés

Londres: une voiture fonce sur les barrières de sécurité du Parlement,
plusieurs blessés
http://www.via214.net/


Par La Rédaction 14 Août 2018 12:10




Plusieurs piétons ont été blessés mardi matin, 14 août, quand une voiture
a foncé sur les barrières de sécurité devant le Parlement à Londres, a annoncé la police britannique. Le conducteur a été arrêté.





"À 7 h 37 aujourd’hui une voiture est entrée en collision avec les barrières devant le Parlement. Le conducteur a été arrêté par les policiers présents sur place. Plusieurs piétons ont été
blessés", a déclaré la police sur Twitter.



Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des policiers
lourdement armés entourant le véhicule gris dont le conducteur a ensuite été sorti et emmené, menotté, alors que les rues autour du Parlement de Westminster ont été fermées.



D’autres images montraient la police retenant l’homme, habillé d’un jean
et d’une veste noire.



"Je marchais de l’autre côté" de
la route, a raconté une passante, Ewalina Ochab, interrogée par
l’agence britannique Press Association. "J’ai entendu du bruit et quelqu’un a crié. Je me suis retournée et j’ai vu une voiture grise roulant très vite près des barrières, peut-être même sur le trottoir." Et d’ajouter : "La
personne conduisant le véhicule n’est pas sortie."



Le Royaume-Uni a été frappe, en 2017, par une vague d’attentats, dont quatre revendiqués par le groupe État islamique, qui ont fait au total 36 morts et 200 blessés. L’un d’eux a été commis en mars sur le pont de Westminster et devant le Parlement.

Brigitte Macron s'essaye au jet-ski au large de Brégançon

Brigitte Macron s'essaye au jet-ski au large de Brégançonhttp://www.via214.net/


13/08/2018 à 19h07


La Première dame s'est offert une balade en jet-ski dimanche après-midi
à proximité du Fort de Brégançon.


En vacances au Fort de Brégançon, résidence d'été des Présidents français, le couple Macron se fait plutôt discret. Brigitte Macron s'est tout de même autorisé une sortie particulière dimanche après-midi. La Première dame a été photographiée par l'AFP au
large de Bormes-les-Mimosas, dans le Var, à la place du passager sur
un jet-ski.



En maillot de bain rouge, l'ancienne professeur de lycée s'est accordée
une petite sortie avant de dîner avec le grand-duc Henri du Luxembourg à La Tour Sarrazine, propriété luxembourgeoise voisine du fort de Brégançon. Depuis 1945, les chefs d'Etat français
passant leur été au Fort de Brégançon ont pour tradition de dîner avec les résidents luxurbourgois. Arrivé
le 7 août, le couple présidentiel profite des vacances pour recevoir. Les Macron ont dîné avec la Première ministre britannique Theresa May et ont accueilli la mère d'un ressortissant
français incarcéré au Maroc pour appartenance présumée à une
cellule terroriste.

Périgueux : quatre personnes poignardées en pleine rue, l'agresseur en garde à vue

Périgueux : quatre personnes poignardées en pleine rue, l'agresseur en garde à vuehttp://www.via214.net/


07h59, le 14 août 2018, modifié à 08h16, le 14 août 2018



Repris par des ambulanciers qui lui reprochaient d'importuner des femmes
dans la rue, un Afghan de 19 ans s'est vengé en les poignardant, ainsi que deux autres passants, lundi soir à Périgueux.





Lundi, en fin d'après-midi, quatre personnes ont été poignardées en
pleine rue à Périgueux, en Nouvelle-Aquitaine, rapporte Sud Ouest.
Selon les informations d'Europe 1, l'auteur présumé est un Afghan de 19 ans, en situation irrégulière.



L'agresseur a été rapidement maîtrisé par des passants et par un équipage de
police. Inconnu des services de renseignement, le suspect a été
placé en garde à vue.




Donald Trump est "vraiment raciste", affirme son ex-conseillère Omarosa Manigault

Donald Trump est "vraiment raciste", affirme son ex-conseillère
Omarosa Manigaulthttp://www.via214.net/


Mis à jour le 13/08/2018 | 08:05
publié le 13/08/2018 | 08:05



Aux États-Unis, un nouveau livre décrivant les coulisses de la Maison
Blanche sous le mandat de Donald Trump sort mardi 14 août. L’ouvrage, intitulé Unhinged, an insider's account of the Trump White House, a été rédigé par Omarosa Manigault. Elle a été candidate dans l’émission de téléréalité
présentée par Donald Trump, The
Apprentice, avant de le rejoindre en tant que conseillère à la présidence,
entre janvier 2017 et janvier 2018.


Un président "raciste, intolérant et misogyne" Omarosa Manigault aura passé un an à la Maison Blanche, avant d’en être brutalement écartée. Dans son livre, elle décrit un Donald Trump
misogyne, intolérant et surtout raciste. L’ex-conseillère, africaine-américaine, affirme avoir entendu un enregistrement dans lequel le président utilise le mot "nègre" à plusieurs reprises. "Ça a confirmé ce que je redoutais le plus. Quand Donald Trump parle de cette manière, sur cet enregistrement, ça ne
fait que confirmer qu’il est vraiment raciste".


Vous pourrez partir sans que votre réputation ne soit abîmée dans le futurJohn Kelly, le chef du personnel de la Maison Blanche



Invitée de l’émission politique Meet The Press sur NBC dimanche 12 août, Omarosa (comme on l’appelle aux États-Unis
depuis son apparition dans The Apprentice), raconte aussi le jour de
son licenciement à la Maison Blanche. Ce jour-là, elle a enregistré à son insu le chef de cabinet John Kelly. Le chieff of staf (chef du personnel) et la conseillère se trouvent dans la salle de crise de la Maison Blanche et voici ce que John Kelly lui dit: "C’est
important que vous compreniez que si on organise un départ à l’amiable, vous pourrez considérer cette année passée à la Maison Blanche comme une année de service à la Nation."



Donald Trump a simplement qualifié Omarosa de crapule. Et la Maison Blanche
a parlé d’un tissu de mensonges de la part d’une ex-employée
aigrie.




Migrants : l'Aquarius à la recherche d'un port "appelle l'ensemble des pays européens à prendre leur

Migrants : l'Aquarius à la recherche d'un port "appelle l'ensemble des pays européens à prendre leurs responsabilités"http://www.via214.net/


Mis à jour le 13/08/2018 | 09:31 publié
le 13/08/2018 | 07:16


Les 141 migrants repêchés en mer vendredi par le bateau humanitaire
attendent toujours de pouvoir être débarqués en lieu sûr. Mais pour l'heure, l'Aquarius n'a reçu aucune réponse favorable. "Une impasse inadmissible" dénonce lundi la présidente de SOS Méditerranée.




Le navire Aquarius affrété par SOS Méditerranée, qui a secouru, vendredi
10 août, 141 personnes au large des côtes libyennes, est à la recherche d'un port où débarquer. Le bateau humanitaire fait route vers l'Europe, sans avoir reçu confirmation d'un lieu sûr où
accoster. "On appelle l'ensemble des pays européens à prendre leurs
responsabilités",
a déclaré lundi 13 août sur franceinfo Sophie Beau, directrice
générale de SOS Méditerranée. franceinfo : Comment vont les personnes que vous avez secourues?



Sophie Beau : Elles sont dans un état stable mais préoccupant, parce que ce sont des personnes très fragiles qu'on a récupérées dans un état d'épuisement, de fatigue, de déshydratation. Elles sont passées par les camps en Libye et ont subi des sévices. Elles sont en
sécurité à l'intérieur de l'Aquarius. Le navire est actuellement dans les eaux internationales au large de Malte et de l'île de Lampedusa, en attente de la désignation d'un port sûr conformément
au droit maritime international.


L'Aquarius ne verra jamais un port italien, a déclaré le ministre de
l'Intérieur italien. Aucun pays européen ne veut vous accueillir?


Pour l'instant, nous avons fait ces deux sauvetages sous la coordination des garde-côtes libyens et c'est normalement à eux de trouver ce port sûr. Ils nous ont confirmé, à deux reprises et par écrit, qu'ils ne pouvaient en aucun cas présenter eux-mêmes un port sûr
et qu'il fallait que nous nous adressions à un autre centre de
coordination des secours. Nous nous sommes donc adressés aux deux
centres des pays les plus proches qui sont Malte et l'Italie. Pour
l'instant, nous avons un refus de prendre cette responsabilité.
Officiel de la part de Malte et pas encore officiel de la part de
l'Italie.



Au moment du sauvetage, le port le plus proche se trouvait en Libye. Pourquoi ne pas avoir débarqué les migrants dans ce pays?



Conformément au droit maritime international, un port sûr est un port dans lequel les personnes peuvent obtenir une protection, ce qui n'est absolument pas le cas en Libye dans la situation actuelle. Les autorités
maritimes libyennes qui ont coordonné ce sauvetage ont reconnu elles-mêmes qu'elles ne pouvaient pas nous offrir un port sûr et qu'il fallait qu'on s'adresse à d'autres centres de coordination des secours.


En juin, l'Espagne avait accueilli l'Aquarius. Comptez-vous encore sur
ce pays?



On appelle surtout l'ensemble des pays européens à prendre leurs
responsabilités, puisqu'il y a eu un conseil européen sur ces questions fin juin et il était question de mettre en place des plateformes de débarquement. Pour l'instant, on ne voit rien venir.
Il est vraiment urgent, à l'heure actuelle, de mettre en place ce mécanisme. Ce n'est pas seulement un pays comme l'Espagne qui peut
régler le problème seul. On attend une réponse, quelle qu'elle soit, mais au plus proche de la zone de secours. Ce n'est pas l'Aquarius qui décide du port de destination. Là, on est vraiment
face à une espèce d'impasse face à la prise de responsabilités, ce qui est complètement inadmissible de la part des États.










Violents orages dans le Sud : seuls quatre départements restent en vigilance orange

Violents orages dans le Sud : seuls quatre départements restent en vigilance
orangehttp://www.via214.net/


05h50, le 13 août 2018, modifié à 09h53, le 13 août 2018



Une nouvelle ligne orageuse s'est formée sur l'ouest des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse, et se déplace vers l'est. Elle est accompagnée de grêle, de rafales de vent et de fortes intensités de pluie.





Seuls quatre départements sont maintenus en vigilance orange lundi matin,
après un épisode orageux qui a traversé dimanche soir une grande partie du Sud de la France, indique le bulletin de Météo-France à 6 heures.



Le Var placé en vigilance orange.


L'alerte orange est maintenue dans les Bouches-du-Rhône, la Drôme, le Var et le Vaucluse, selon l'opérateur météo qui précise qu'il s'agit d'une situation
fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomènes violents.



Un temps plus calme dans 24 heures.


Sur le Sud-Ouest, les orages quittent l'est de la Corrèze. Les orages ont généralement donné 30 mm de pluie en moins d'une heure. De fortes chutes de grêle ont été observées près de Pau. L'activité électrique a été très
intense. Pour l'Auvergne, les orages ont donné lieu à de violentes averses, à de la grêle et à de fortes rafales de vent (100 km/h à Vernine dans le Puy-de-Dôme). Une accalmie est espérée pour la fin de la nuit lundi.



Pluie, grêle et fortes rafales de vent.


Autour de la vallée du Rhône et Languedoc, des orages éclatent sur l'Ardèche et la Drôme où le risque d'orage violent est le "plus fort" à la fin de la nuit, perdurant jusqu'au matin. Ils seront souvent accompagnés de
grêle, des fortes précipitations et de rafales de vent supérieures
à 100 km/h.



Pour les départements du Gard, du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône, les
orages vont se produire et seront localement forts, parfois violents,
et susceptibles de donner lieu à une importante activité électrique, à de fortes rafales de vent jusqu'à 80 à 100 km/h, à de la grêle, et à de fortes intensités pluvieuses. Ils se
déplacent d'ouest en est, selon Météo France.



Côté mercure. L'opérateur météo précise que cet épisode pluvio-orageux se classe tout de même un cran en dessous de celui
que ces régions ont connu jeudi. Le matin, les températures vont de 14 à 19 degrés, jusqu'à 20 à 23 degrés dans le Sud-Est et en Corse. L'après-midi, il fait 20 à 26 degrés sur la majeure partie du pays, jusqu'à 27 à 31 degrés autour de la Méditerranée.







Washington : rassemblement à risque un an après les incidents meurtriers de Charlottesville

Washington : rassemblement à risque un an après les incidents meurtriers de
Charlottesville
http://www.via214.net/


International Ambre Lepoivre avec AFP|12
août 2018, 8h15|MAJ : 12 août 2018, 8h27|





Plusieurs centaines de sympathisants néo-nazis sont attendus ce dimanche
devant la Maison Blanche. LP/Olivier
Corsan








L’organisation d’extrême-droite " Unite the right " a reçu l’autorisation de
réunir 400 personnes devant la Maison Blanche, ce dimanche. Un important dispositif de sécurité est mis en place pour éviter les débordements.


Rassemblement sous haute tension. Plusieurs des sympathisants néo-nazis sont attendus par centaines ce dimanche devant la Maison Blanche, un an
après les incidents meutriers de Chartlottesville, symbole d’une extrême droite décomplexée par l’élection de Donald Trump.



Parallèlement, l’organisation informelle " Unite the Right ", qui était à l’origine du rassemblement de Charlottesville (Virginie), a reçu
l’autorisation de réunir 400 personnes dans le square Lafayette, devant la résidence présidentielle, à partir de 17h30 (23h30 en France) et durant deux heures seulement.



Un défilé encadré et surveillé. Un important dispositif policier a été mis en place. L’enjeu principal est d’empêcher tout contact entre manifestants et contre-manifestants, qui sont également attendus au square Lafayette.



La maire de Washington, Muriel Bowser, concède appréhender la manifestation de ce dimanche : " Des gens vont venir dans notre ville dans le seul but de déverser leur haine. " Mais en vertu du premier amendement de la Constitution qui protège la liberté d’expression, cet événement ne peut pas être interdit, rappelle-t-elle.



L’an dernier, à Charlottesville, des manifestants défilaient contre le
projet de la municipalité de déboulonner une statue du général confédéré Robert E. Lee, quand des heurts avaient éclaté entre suprémacistes blancs et contre-manifestants. Un sympathisant néo-nazi avait alors foncé en voiture dans une foule de manifestants antiracistes, tuant une jeune femme de 32 ans, Heather
Heyer, et faisant 19 blessés.



L’extrême-droite se désolidarise. Dans un entretien à la radio publique NPR
diffusé vendredi, Jason Kessler, nationaliste blanc et activiste de
l’Alt-right (" alternative right ", aile de l’extrême-droite qui milite notamment pour la défense des Blancs) a exprimé le
souhait que l’événement de dimanche soit " apaisé " et pris publiquement ses distances avec la mouvance néo-nazie.


L’homme a assuré ne pas vouloir de néo-nazis à son rassemblement, " ils ne sont pas les bienvenus ". Et d’ajouter : « J’espère qu’après, je pourrai discuter ou débattre avec des représentants de Black Lives Matter (NDLR. mouvement contre les violences visant les Noirs) ou les antifa (NDLR. mouvements antifascistes), parce que je crois que nous devons avoir ce dialogue."


Donald Trump fait amende honorable. "Je
condamne tous les types de racisme et actes de violence", a tweeté samedi le président américain. Il rappelle que "le rassemblement de Charlottesville, il y a un an, a entraîné la mort et des divisions insensées".



Donald Trump avait été vivement critiqué il y a un an pour n'avoir jamais
clairement condamné les actions des manifestants néo-nazis à Charlottesville. De nombreux observateurs lui reprochent notamment
d’avoir favorisé, durant sa campagne et depuis sa victoire électorale, l’émergence d’un discours extrémiste pro-blanc décomplexé.



Manifestation refusée à Charlottesville. Initiateur de la manifestation de l’an dernier, Jason Kessler avait demandé à défiler de nouveau à Charlottesville, mais la municipalité a refusé. La petite cité de Virginie, située à moins de 200 km au sud de Washington, ne voulait
pas revivre les événements du 12 août 2017.



A Charlottesville, même si aucune manifestation n’a été autorisée,
les autorités ont pris d’importantes mesures de sécurité, après avoir été débordées lors des heurts du 12 août 2017. Le quartier piéton du centre-ville, où le drame s’était produit l’an
dernier, a été cerné de grillages, barrières en béton et voitures officielles, avec seulement deux points d’entrée pour les piétons.



Un hommage à Heather Heyer. Samedi, quelques dizaines de militants " antifa ", vêtus de noir, ont brièvement marché dans ce quartier piéton de Charlottesville, encadrés par la police. L’un d’eux portait une banderole rouge siglée " Good Night White Pride " ( " bonne nuit fierté blanche ").



Dans les rues piétonnes, des personnes
avaient accroché des pancartes " C-ville is love " et des rubans en hommage à Heather Heyer, dont une portion de rue de Charlottesville porte le nom depuis fin 2017. Des gerbes de fleurs s’entassaient à l’endroit où la jeune femme a été renversée, tandis que des dizaines de policiers patrouillaient
dans les rues.

Lancement réussi de la sonde Parker, partie "toucher" le Soleil

Lancement réussi de la sonde Parker, partie "toucher" le Soleilhttp://www.via214.net/



LE MONDE|12.08.2018 à 09h29 • Mis à jour le 12.08.2018 à 10h04



La sonde de la NASA, première réalisation humaine à tenter de traverser l’atmosphère du Soleil, a décollé depuis Cap Canaveral en Floride.








"Trois, deux, un et décollage", a lancé le commentateur de la NASA alors que la fusée de lancement Delta IV-Heavy s’élevait du pas de tir de Cap Canaveral, dimanche 12 août à 3h31 heure locale (7h31 GMT). L’agence spatiale
américaine a procédé en Floride au lancement de sa sonde solaire
Parker, première réalisation humaine à tenter de traverser l’atmosphère du Soleil.



Elle devait partir initialement samedi mais son décollage avait été reporté en raison d'un problème de pression d'hélium gazeux. Son lancement a été retransmis en direct par la NASA:


Ecouter le Soleil



La mission de la sonde Parker est simple: devenir le premier objet
construit par l’homme à affronter les conditions dantesques de la "couronne", une partie de l’atmosphère du Soleil, en passant à environ 6,2 millions de kilomètres de la surface de l’astre. Elle doit la traverser 24 fois pendant les sept ans que doit durer la
mission.



Au-delà de la prouesse technologique, l’intérêt scientifique est primordial. Il s’agit de comprendre pourquoi la couronne est environ 300 fois plus chaude que la surface du Soleil et pourquoi ses particules énergétiques produisent des tempêtes électromagnétiques pouvant perturber le fonctionnement du réseau électrique sur Terre.



"La sonde Parker nous aidera à faire un bien meilleur travail pour prédire quand une perturbation dans les vents solaires viendra frapper la Terre", explique Justin Kasper, un des scientifiques responsables du projet et professeur à l’université du Michigan.



Un rêve vieux de 60 ans



"Le Soleil est plein de mystères", commente Nicky Fox membre du laboratoire de physique appliquée de l’université Johns Hopkins et responsable scientifique de la mission. Cela fait plus de 60 ans que les scientifiques rêvent de construire un tel engin, mais ce n’est que depuis récemment que la
technologie a rendu possible la construction d’un tel bouclier,
ajoute-t-elle.



Les outils embarqués doivent mesurer les particules à haute énergie, les fluctuations magnétiques et prendre des images pour tenter de mieux comprendre la couronne solaire. "Nous écouterons également les ondes de plasma dont nous savons qu’elles circulent quand les particules bougent",
complète Nicky Fox. Quand elle sera près du Soleil, Parker voyagera suffisamment rapidement pour parcourir l’équivalent
d’un trajet New York-Tokyo en… une minute. Une vitesse de 700 000 km/h pour ce qui est l’objet le plus rapide jamais construit par l’homme.




"Hollande 2022", le rêve fou de partisans de l’ex-président

"Hollande 2022", le rêve fou de partisans de l’ex-présidenthttp://www.via214.net/


Politique|G.L.|12 août 2018, 9h55|MAJ : 12 août 2018, 9h56


L’ancien président François Hollande assiste à la rencontre entre l’Olympique de Marseille et Toulouse, au stade Vélodrome, à Marseille, le 10 août 2018. AFP Boris Horvat





Des jeunes socialistes diffusent un tract pour tester une potentielle
candidature de l’ancien chef de l’Etat. De jeunes élus locaux " progressistes ", réunis sous la bannière Inventons demain, sont à l’origine d’un tract " Hollande 2022 " distribué ces dernières semaines dans plusieurs villes de France, rapporte le JDD. Au recto figure le portrait de François Hollande utilisé pour sa campagne de 2012. Au verso, le bilan de l’ancien président vu sous un jour favorable : " Qui a tenu face aux attentats ? Qui a rétabli les comptes publics ? Qui a inversé la courbe du chômage ? C’est François Hollande. L’histoire n’est pas terminée. " Le petit tract a été distribué à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône, et à Montreuil, en Seine-Saint-Denis, toujours selon le JDD, qui ajoute qu’il serait diffusé ce dimanche dans le
Puy-de-Dôme. Derrière l’opération, un groupe d’élus issus du PS mais aussi des
macronistes déçus, qui souhaitent tester la réaction des Français, précise l’hebdomadaire. Fin juillet, la compagne de François Hollande, Julie Gayet, avait expliqué dans Le Parisien constater " une vraie attente " autour de
l'ex-président: " Beaucoup de gens espèrent son retour. "





















Le rugby français K.-O. debout après le décès d'un jeune joueur d'Aurillac

Le rugby français K.-O. debout après le décès d'un jeune joueur
d'Aurillachttp://www.via214.net/



11/08/2018 09:31| AFP



Le rugby français s'est réveillé sous le choc, samedi, après le décès du jeune joueur d'Aurillac Louis Fajfrowski, 21 ans, à la suite d'un choc subi au cours d'un match amical.



Le jeune trois-quarts centre est décédé vendredi soir après un malaise dans les vestiaires du stade Jean-Alric, a annoncé le club de Pro D2 sur Twitter, faisant part de sa douleur et adressant ses condoléances à sa famille.



Selon le récit du journal La Montagne, le joueur, titulaire au centre de
l'attaque, était sorti du terrain en seconde période (60e) du match contre le club de Rodez après avoir été victime d'un plaquage.



Sonné, il avait pu se relever avec l'aide des soigneurs avant de se rendre
par ses propres moyens aux vestiaires, accompagné d'un médecin.



Dans les vestiaires, il a alors perdu connaissance à plusieurs reprises.
Pris en charge par le service médical et les secours arrivés sur place, il n'a pas pu être ranimé, toujours selon la même source. Il est décédé vers 20 heures.



A l'annonce de son décès, les témoignages se sont multipliés pour
rendre hommage au joueur.



Sur Twitter, Bernard Laporte, le président de la Fédération française
de rugby (FFR), s'est dit "effondré". Plusieurs clubs, comme le RC Toulon, le Racing 92 ou le Stade Français, ont également adressé leurs condoléances aux proches de Louis Fajfrowski. Le
vice-président de la FFR Serge Simon a lui fait part de son "immense
tristesse", tandis que des photos du jeune joueur souriant sont apparues sur les réseaux sociaux.



Le syndicat des joueurs professionnels du rugby français, Provale, a par ailleurs indiqué qu'une cellule d'aide psychologique allait être mise en place "pour accompagner toutes les personnes touchées par ce drame".



- Protocoles plus stricts -



Il est trop tôt pour établir un lien entre le choc survenu sur le terrain et le décès brutal du joueur de 21 ans, précise La Montagne, mais ces dernières années, les préoccupations sont allées croissant sur l'impact des commotions cérébrales dans le rugby.



Des protocoles plus stricts ont été mis en place pour tenter d'empêcher les joueurs de reprendre le jeu trop vite quand ils ont subi de tels chocs.



En janvier dernier, l'impressionnant K.-O. subi par le jeune Clermontois
Samuel Ezeala, pour son premier match de Top 14, avait déjà suscité une très forte émotion.



Ezeala avait perdu connaissance après avoir heurté tête la première son
vis-à-vis du Racing 92 Virimi Vakatawa lancé à pleine vitesse.



Les images de ce choc et des draps tendus par le personnel médical pour
cacher les détails de l'intervention avaient largement impressionné.



Le joueur a depuis repris une vie normale, ne présentant selon lui plus
aucun signe de commotion. "C'est tant mieux, mais la prochaine fois, (un décès) pourrait arriver", avait alors averti Jean Chazal, neurochirurgien au CHU de Clermont-Ferrand, qui avait
participé aux travaux de réflexion médicale de la FFR et de la Ligue avant d'en être écarté début juillet.



Quelques mois auparavant, après une phase finale de Top 14 marquée par la
violence des chocs, ce professeur avait déjà tiré la sonnette d'alarme, disant craindre un décès sur les terrains.



Le monde du rugby prend peu à peu conscience de la dangerosité du
sport, même si cette prise de conscience n'est pas la même pour tout le monde. Bernard Laporte lui-même avait estimé à l'époque que le K.-O. d'Ezeala était un événement "malencontreux".



Louis Fajfrowski avait rejoint le Stade Aurillacois en 2015 après avoir évolué pendant trois saisons chez les jeunes du Montpellier Hérault Rugby. Il comptait une vingtaine de matches en Pro D2 au cours des deux dernières saisons.




Turquie jusqu'où s'enfoncera la livre

Turquie jusqu'où s'enfoncera la livrehttp://www.via214.net/




11/08/2018 09:12 | AFP




Trois, puis quatre, puis cinq et maintenant six: les Turcs observent depuis plusieurs années l'inexorable dépréciation de leur monnaie face au
dollar avec un mélange de perplexité, d'effroi et de fatalisme.



Après être longtemps restée sous la barre des deux pour un dollar, la
livre turque (TRY) a franchi ce palier en 2014, avant de passer à trois contre un billet vert dans la foulée du putsch manqué en 2016.



Mais l'hémorragie s'est aggravée cette année : après avoir dépassé quatre pour un dollar, la livre turque a fondu comme neige au soleil au cours des 10 derniers jours. Vendredi, la TRY a franchi le seuil psychologique de six contre un billet vert.



La crise a atteint son apogée ces dernières semaines en raison d'une
grave crise diplomatique avec les Etats-Unis qui a éclaté début août et de la défiance de plus en plus marquée des marchés envers la conduite des affaires économiques par Ankara.



Certains économistes estiment que le président Recep Tayyip Erdogan pourrait
être tenté de louvoyer en espérant une amélioration des facteurs externes. Mais la chute de la livre est porteuse de risques considérables pour l'économie, en particulier pour le secteur
bancaire.



- "Confiance perdue" -



En suivant une course effrénée vers toujours plus de croissance et en
soutenant des thèses économiques peu orthodoxes -- comme baisser les taux d'intérêt pour baisser l'inflation --, M. Erdogan donne des sueurs froides aux marchés.



La banque centrale, censée être indépendante mais en réalité soumise aux pressions du pouvoir, rechigne à relever ses taux, délaissant ainsi un outil traditionnellement utilisé à travers le
monde pour soutenir la monnaie et réguler l'inflation.




Sa décision de ne pas toucher aux taux en juillet alors que l'inflation
s'est élevée à près de 16% en glissement annuel a atterré les
marchés.



Cette décision est due à la "mainmise" de M. Erdogan sur la banque centrale et au fait que "des taux d'intérêt plus élevés ne collent pas avec la stratégie de croissance de la Turquie",
souligne Nora Neuteboom, de la banque néerlandaise ABN AMRO.



Après sa victoire aux élections du 24 juin, M. Erdogan a en outre nommé son gendre Berat Albayrak à la tête d'un super-ministère des Finances, écartant certains responsables appréciés des marchés.



"Les marchés ont perdu confiance dans la capacité d'agir en cas de nécessité du triumvirat formé par le président Erdogan, son gendre et ministre des Finances et la banque centrale", souligne Charles Robertson, analyste à Renaissance Capital.



Selon Capital Economics, le plongeon de la livre turque risque d'accroître
la pression sur le secteur bancaire en Turquie en raison de l'étendue du boom des crédits et du fait qu'un tiers des prêts bancaires sont libellés en devises étrangères.



- FMI à la rescousse ? -



Pendant que la livre turque s'effondrait vendredi, le gouvernement est resté
droit dans ses bottes, multipliant les déclarations de défi qui n'ont pas rassuré les marchés.



La déroute de la monnaie nationale a également été spectaculairement
absente des Unes des journaux, poussant les économistes critiques à se tourner vers les réseaux sociaux pour commenter.


"Les médias progouvernementaux détournent l'attention en diffusant des
films et des séries", dénonce Mustafa, interrogé devant un bureau de change près du Grand Bazar à Istanbul.



La valeur de la livre turque face aux devises étrangères n'est pas le
principal sujet de préoccupation de la base électorale de M. Erdogan, sevrée à la rhétorique du gouvernement qui met les problèmes économiques sur le compte d'acteurs hostiles.



"Je suis certain que le gouvernement trouvera une solution et parviendra
à inverser la situation", déclare Sabahattin, un partisan de
M. Erdogan rencontré à Istanbul.



Si l'effondrement de la livre se poursuit et menace de déboucher sur
une crise économique, le gouvernement turc dispose encore de leviers
pour faire face.



Il pourrait ainsi prendre des mesures de contrôle des capitaux ou encore faire appel au FMI, même si cette dernière mesure serait difficile à avaler pour M. Erdogan qui s'enorgueillit d'avoir réglé
les dettes de la Turquie.



M. Erdogan pourrait en revanche fermer les yeux sur une hausse en urgence des taux de la banque centrale, une mesure déjà prise en mai.



"Si la situation continue de se détériorer (...) il finira par céder",
estime Mme Neuteboom.










Wall Street affectée par la Turquie ouvre en baisse

Wall Street affectée par la Turquie ouvre en baissehttp://www.via214.net/


10/08/2018 16:58 | AFP





Wall Street a ouvert en baisse vendredi, affectée par de fortes tensions sur la monnaie turque faisant craindre aux investisseurs un effet de contagion à l'économie mondiale.




Vers 14H30 GMT, l'indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones
Industrial Average, perdait 0,83% à 25.297,64 points.



Le Nasdaq, à forte coloration technologique, lâchait 0,48% à 7.853,65
points.


L'indice élargi S&P 500 abandonnait 0,60% à 2.836,36 points.


La place new-yorkaise avait clôturé en ordre dispersé jeudi au terme d'une séance calme marquée par des chiffres favorables sur les allocations chômage et une chute de l'action Tesla dans un contexte de potentiel retrait de l'entreprise de la cote: le Dow Jones avait perdu 0,29% et le Nasdaq avait pris 0,04%.



"Les préoccupations du marché à l'égard de la livre (la monnaie turque) sont liées aux inquiétudes quant à un possible effet de contagion, en d'autres termes une crise des devises émergentes", a commenté Patrick O'Hare de Briefing.



Déjà fortement secouée depuis plusieurs semaines, la devise turque s'est
effondrée de 19% vendredi par rapport au dollar, un plongeon exacerbé par une nouvelle annonce protectionniste de Donald Trump.



"Je viens juste d'autoriser le doublement des taxes douanières sur
l'acier et l'aluminium en provenance de Turquie puisque leur monnaie, la livre turque, descend rapidement contre notre dollar fort", a expliqué le président américain sur Twitter.



Les producteurs d'aluminium Alcoa et
d'acier US Steel lâchaient respectivement 0,34% et 1,77% après les
annonces de M. Trump.



Entreprises exportatrices -


Par ailleurs, "les tensions liées à l'économie et à la monnaie turques semblent décourager les marchés dans la mesure où elles stimulent le dollar", ont affirmé les analystes de Charles
Schwab.



La monnaie américaine progressait nettement vendredi face à un panier
de six devises étrangères, avec pour conséquence de peser sur les entreprises exportatrices américaines en renchérissant le prix de vente de leurs produits à l'étranger.



Les groupes internationaux Boeing (-1,72%) et Caterpillar (-1,91%) en
souffraient notamment.


Parmi les autres valeurs du jour, News Corp, le groupe de presse et
d'édition de la famille Murdoch, chutait de 9,60% après avoir enregistré une forte hausse de ses revenus lors du dernier exercice fiscal, mais essuyé une lourde perte due à des dépréciations
d'actifs liées à son bouquet de télévision Foxtel.



Dropbox plongeait de 8,80% après la publication jeudi de ses résultats
trimestriels, meilleurs que prévu. Le groupe a aussi annoncé le départ en septembre de son directeur opérationnel Dennis Woodside



Tesla perdait 0,91% alors que les investisseurs suivaient les derniers
développements du dossier lié à une éventuelle sortie du titre de la cote après un tweet mardi de son PDG Elon Musk.



Les acteurs du marché s'interrogeaient sur le potentiel montage financier d'une telle opération et affichaient pour nombre d'entre eux leur scepticisme.


Sur le front des indicateurs économiques, les prix ont légèrement
augmenté aux Etats-Unis en juillet, maintenant l'inflation sur un an
à 2,9%, au plus haut depuis 2012, selon l'indice des prix à la consommation (CPI).



"Cela va maintenir la tendance à la hausse des taux directeur de la banque
centrale américaine", a commenté M. O'Hare.



Le marché obligataire se détendait: le rendement sur la dette américaine à dix ans reculait à 2,888% contre 2,926% à la clôture jeudi, et celui à 30 ans baissait à 3,042% contre 3,072% la veille à la clôture.


NYSE







Grandes marées en Bretagne : cinq conseils pour aller à la pêche à pied

Grandes marées en Bretagne : cinq conseils pour aller à la pêche à piedhttp://www.via214.net/


Publié le 9 Août 18 à 11:35|Modifié
le 9 Août 18 à 13:52




Une période de grandes marées avec des coefficients de plus de 100 s'ouvre à partir du samedi 11 août 2018. Comment en profiter en Bretagne ? Voici nos conseils.





Il risque d’y avoir foule sur le littoral dans le Finistère et
en Bretagne, ce week-end. Et pour cause : les coefficients de marée vont
grimper du samedi 11 au mardi 14 août 2018. Ils sont propices à la
pêche à pied.


La marée fait :



  • 103
    samedi 11 août


  • 109
    dimanche 12 août


  • 109
    également lundi 13 août


  • 107
    mardi 14 août





La pêche à pied n’est pas réservée aux connaisseurs. Pour les moins aguerris, cette activité de plein air et gratuite n’est pas sans danger. Elle nécessite de s’informer.



1. Savoir où pêcher


Dans le Finistère comme ailleurs, les habitués ont leurs propres coins pour dénicher les crevettes, étrilles, tourteaux, palourdes et coques… Eux se
garderont bien de confier leurs secrets.


Pour les personnes de passage, pêcheurs d’un jour ou simples amateurs, ils peuvent se renseigner sur le site internet pecheapied responsable.fr.



Ce site internet et sa carte interactive ont au moins deux atouts. A l’échelle de la Bretagne, il indique les zones de pêche et précise l’état sanitaire de
chacune d’elles. En clair, si la qualité de l’eau est bonne et qu’il est recommandé ou non de consommer les coquillages et crustacés.



En juillet 2018, l’Ifremer signale que ce site a par ailleurs été enrichi. Il intègre désormais la délimitation
précise des sites de pêches suivis sanitairement sur la carte interactive.


2. Savoir quand pêcher et connaître les horaires de marée


Autre incontournable de la pêche à pied : prendre connaissance des horaires
de marée, en fonction de son site de pêche.



En effet, les horaires de basse mer varient sur le littoral breton. Ces
informations peuvent être consultées sur le site internet du Service hydrographique et océanographique de la Marine (Shom).


Une carte interactive est à la disposition de tous. Il suffit de
renseigner un port pour obtenir les horaires de marée.



De son côté, la préfecture du Finistère rappelle dans un communiqué qu’il faut anticiper la remontée de la marée :
Compte-tenu des coefficients très élevés, la mer va se retirer très loin et donc remonter d’autant plus vite.



3. Comment s’habiller et de quoi s’équiper



Il est recommandé de porter des vêtements de couleurs vives pour être
mieux repéré en cas de problème. Ce n’est pas tout. Même s’il fait doux, il fait souvent un peu plus frais en bord de mer. Une petite laine peut s’avérer utile.



Autre conseil : éviter les tongs pour marcher dans les rochers ! Mieux
vaut opter pour de vieilles chaussures de sport.



Enfin, consignes de sécurité obligent, il est recommandé d’avoir sur
soi un téléphone mobile voire un sifflet
et une lampe torche.


4. Comment sortir de la vase


Attention si vous projetez de ramasser des palourdes ou des coques notamment du
côté de l’île Chevalier, près de Pont-l’Abbé ou à l’Ile-Tudy, près Combrit.
En effet, ces zones sont dangereuses en raison du risque d’envasement. Dans
ce cas-là, il faut essayer – si la situation le permet – d’étendre son corps sur la vase, de dégager ses jambes de la vase à l’aide de ses mains puis tenter d’évacuer la zone à quatre
pattes.



Surtout, il faut éviter de faire reposer l’ensemble du poids de son corps
sur un ou deux points fixes.



5. S’informer sur les tailles réglementaires des crustacés et mollusques



Certains sites de pêche font également l’objet d’une réglementation
particulière, notamment dans le Finistère ou encore l'Îlle-et-Vilaine. Tous les textes sont disponible sur le site pecheapied-responsable.fr.



Par ailleurs, il faut rappeler que chaque espèce (étrille, tourteau, crevette…) peut être ramassée à partir d’une taille minimale. En voici un récapitulatif.



La préfecture du Finistère appelle
aussi les pêcheurs à la raison en ne prélevant pas davantage que
ce qui sera consommé.



Elle rappelle enfin que "la traversée et la pêche dans les concessions de cultures marines sont interdites. De même qu’il est interdit de ramasser les espèces en élevage à moins de 15 minutes des concessions".







Les Etats-Unis vont bien créer une " Force de l'espace " d'ici 2020

Les Etats-Unis vont bien créer une " Force de l'espace " d'ici 2020http://www.via214.net/



Publié le 09/08/18 à 18h11—Mis à jour le
10/08/18 à 02h15




ESPACE - A l'initiative de Donald Trump, qui considère l'espace comme une " zone de combat " parmi d'autres, les Etats-Unis vont créer une " Force de l'espace "...





Donald Trump le souhaitait, les Etats-Unis l’ont fait. "L’heure est venue d’établir la Force de l’espace des Etats-Unis", a déclaré le vice-président Mike Pence dans une allocution devant les militaires au Pentagone, jeudi.



Il a ajouté que les préparatifs étaient désormais en cours pour faire de cette force spatiale la sixième branche des forces armées, aux côtés de l’armée de terre (US Army), l’armée de l’air
(US Air Force, qui gère actuellement la responsabilité de l’espace), la marine (US Navy), le corps des Marines et les
garde-côtes, comme l’avait ordonné en mai Donald Trump. "La Force de l’espace, jusqu’au bout! ", a tweeté de son côté le président américain.



La création d’une nouvelle branche militaire étant soumise à une approbation du Congrès, le vice-président a indiqué que le processus se ferait par étapes, avec pour objectif de créer cette sixième branche d’ici 2020. Il a demandé au Congrès d’approuver
un budget supplémentaire de huit milliards de dollars sur les cinq
prochaines années.



L’espace, une "zone de combat" comme les autres



Le président américain avait évoqué ce projet en mars, lors d’une brève visite de la base aérienne de Miramar, dans le sud de la Californie: "Ma nouvelle stratégie de sécurité reconnaît que
l’espace est une zone de combat, tout comme la terre, le ciel et la
mer."



La "Force de l’espace" annoncée par Mike Pence est censée permettre de s’assurer que les Etats-Unis " dominent l’espace ". Si la concrétisation du projet est une première, le concept n’a rien de nouveau.



En juin Xavier Pasco, spécialiste des activités spatiales américaines au sein de l’Institut de recherche stratégique (IRS), expliquait ainsi à Science et avenir: "C’est une idée ancienne. Il y a, aux États-Unis, une école de pensée qui envisage des conflits dans l’espace, conflits qui nécessiteraient un cadre d’officiers opérateurs adaptés. Les défenseurs d’une Space Force considèrent
l’espace comme un milieu en soi, qui pourrait être le théâtre
d’actions militaires spécifiques."



Choix de logo



Evidemment, l’annonce très solennelle a été détournée sur Twitter, certains ajoutant la musique du shoot galactique Halo par-dessus la voix de Mike Pence.



La Maison Blanche, elle, a envoyé un email aux supporteurs de Donald Trump pour leur demander de choisir leur logo préféré. On préfère quand même le concept de la Fédération des planètes unies de Star Trek.




Gaza: les groupes palestiniens disent arrêter les tirs après une nuit d'hostilités

Gaza: les groupes palestiniens disent arrêter les tirs après une nuit d'hostilitéshttp://www.via214.net/



AFP Publié le jeudi 09 août 2018 à 07:59



Officier de Tsahal : Nous approchons d’une campagne à Gaza





Jeudi matin, après 150 tirs de roquettes du Hamas sur la nuit et 8 blessés civils, un officier supérieur des Tsahal a déclaré: "Nous sommes sur le point de mener une campagne à Gaza pour porter un coup sévère au Hamas. Tsahal renforce considérablement ses forces dans le Sud et se prépare à poursuivre ses représailles. Dans les prochaines
heures, le Hamas sera amené à comprendre qu’il a choisi la mauvaise voie. "L’officier a poursuivi : "Les réservistes sont mobilisés pour équiper les batteries Dôme de Fer qui ont été
déployées dans d’autres endroits". Enfin : "Si nécessaire, nous commencerons à évacuer les civils". Le cabinet de sécurité se réunit plus tard.



Vers midi, aujourd’hui, on sait que les chasseurs-bombardiers de l’IAF de Tsahal ont frappé jeudi deux tunnels terroristes dans le centre de la Bande de Gaza et une ouverture de tunnel à l’ouest de Jabalia.



De plus, un bastion militaire appartenant au Bataillon de l’Ouest de
Rafah a été pulvérisé.




Cinq tonnes de viande avariée saisies dans l'Oise

Cinq tonnes de viande avariée saisies dans l'Oisehttp://www.via214.net/


09/08/2018 18:12 CEST | Actualisé il
y a 16 heures




Un établissement agro-alimentaire "s'apprêtait à commercialiser des viandes impropres à la consommation humaine".








SANTÉ - Plus de cinq tonnes de viande avariée destinées à l'approvisionnement d'établissements de restauration rapide de Creil et d'Île-de-France ont été saisies dans un établissement agro-alimentaire de l'Oise, a affirmé ce jeudi 9 août la préfecture.



Ces denrées alimentaires impropres à la consommation ont été saisies "lors d'une opération du CODAF (Comité opérationnel départemental anti-fraude) qui a eu lieu du 1er au 6 août dans un établissement
agro-alimentaire du secteur de Nogent-sur-Oise", a indiqué la préfecture de l'Oise dans un communiqué décrivant une saisie "exceptionnelle".


"Fonctionnant
illégalement et sans autorisation dans des conditions non conformes
aux règles sanitaires, cet établissement s'apprêtait à
commercialiser des viandes impropres à la consommation humaine et
représentant un risque avéré pour la santé publique", a-t-elle ajouté.



"Plusieurs autres infractions importantes à l'encontre de cet établissement et pour lesquelles des poursuites pénales pourraient être engagées" ont également été relevées, a indiqué cette même source sans donner davantage de précisions.





Les parents de Melania Trump ont reçu la nationalité américaine

Les parents de Melania Trump ont reçu la nationalité américainehttp://www.via214.net/


Publié le 10/08/18 à 02h01—Mis à jour le
10/08/18 à 02h01



ETATS-UNIS
Ils ont reçu la nationalité américaine alors que le président a juré de lutter contre le rapprochement familial...





Il veut mettre fin au rapprochement familial… sauf quand cela concerne
ses beaux-parents. Les parents slovènes de la Première Dame Melania Trump ont reçu la citoyenneté américaine jeudi lors d’une cérémonie officielle, a confirmé à l’AFP l’un de leurs avocats, Michael Wildes.



Les beaux-parents du président Trump, Viktor et Amalija Knavs, ont prêté
serment lors d’une cérémonie de naturalisation à New York. Depuis le mois de février, ils étaient résidents permanents aux Etats-Unis. Viktor Knavs, vendeur de voitures, et sa femme Amalija, employée dans une usine textile, ont plus de 70 ans. A la retraite, ils passent la plupart de leur temps aux Etats-Unis en compagnie de
leur fille Melania et de leur petit-fils Barron (12 ans).



"Il faut en terminer avec la migration en chaîne"



Donald Trump s’est fait élire notamment sur la promesse de répondre avec
fermeté à la question de l’immigration. Il n’a de cesse de critiquer un système connu sous le nom de "migrations en chaîne", dont semblent avoir bénéficié ses beaux-parents.
Cette expression désigne des étrangers qui parviennent à venir légalement aux Etats-Unis grâce au parrainage de membres de leur famille qui ont immigré avant eux, notamment des frères ou soeurs, ou des enfants.




Margot Kidder : Les terribles circonstances de son décès mises en lumière

Margot Kidder : Les terribles circonstances de son décès mises en lumièrehttp://www.via214.net/



le Jeudi 09 Août 2018 : 12h25





Le 13 mai dernier, Margot Kidder, la célèbre Loïs Lane de la première
saga Superman, décédait à l’âge de 69 ans. Alors que sa manager avait affirmé
qu’elle était partie "paisiblement
dans son sommeil", le rapport des autorités vient de révéler que la comédienne s’est en réalité donné la mort.





Les cinéphiles étaient récemment en deuil lors de l’annonce du décès
de Margot Kidder, la partenaire de Christopher Reeve dans la saga
Superman initiée en 1978. Avant Teri Hatcher et Amy Adams, c’est elle qui a prêté ses traits à la journaliste Loïs Lane, qui tombe peu à peu amoureuse de Clark Kent à la rédaction du Daily Planet.



Le 13 mai dernier, le corps sans vie de la comédienne âgée de 69 ans était retrouvé dans sa demeure du Montana. Sa manager avait alors assuré que Margot Kidder était décédée "paisiblement dans son sommeil". Cette version vient cependant d’être contredite par le
rapport des autorités rendu public récemment. Margot Kidder a en réalité succombé à " une overdose volontaire de
drogues et d’alcool ", d’après les conclusions du rapport. Maggie McGuane, sa fille, a confié à l’Associated Press qu’elle connaissait déjà les causes du décès de sa mère. "C’est un
soulagement que la vérité soit enfin révélée" a-t-elle déclaré, avant d’ajouter : "C’est important d’être ouvert et honnête pour qu’il n’y ait pas un nuage de honte à gérer cela". La comédienne souffrait de trouble...
À la suite d'un grave accident de voiture dans les années 90, elle
s'était temporairement retrouvée sans domicile fixe. Par la suite, elle n’avait pas hésité à rendre public son combat contre ses démons, qui n’auront malheureusement jamais cessé de la
poursuivre.

Les Verts radins pour Cabella

Les Verts radins pour Cabellahttp://www.via214.net/


09/08/2018 - 07:54 | Mercato |





Saint-Etienne
radin pour Cabella !










La 1ère proposition orale de l’ASSE pour Rémy Cabella (un peu moins de 6 M€) n’a pas été jugée satisfaisante par la
direction marseillaise. Pas du tout même. Mais des avancées sont espérées dans les prochains jours d’autant que l’OM n’a pas de meilleure offre en main. Nice, des clubs turcs et espagnols se
sont bien montrés intéressés pour récupérer Cabella mais, dans la plupart des cas, ils ont avancé l’idée d’un prêt avec option d’achat. Saint-Étienne reste donc en pole. Retrouvez toute
l'actualité sportive dans l'Equipe.



Les
retrouvailles avec le Vél. L'agent
français Christophe Hutteau évoque
son confrère Mino Raiola, très impliqué dans la lenteur du dossier Mario
Balotelli : Mino Raiola est redoutable. Si Balotelli signe à Marseille, c'est que Mino Raiola aura obtenu ce qu'il voulait obtenir. La situation de
Balotelli aujourd'hui est à mon sens la résultante d'une stratégie qui a été mise en place par Balotelli et Raiola. Depuis le départ, Mino Raiola et son joueur se sont mis d'accord sur une destination, ou une short-list de destinations avec une rémunération minimum. Le joueur laisse son agent travailler. Tant que son agent n'aura pas gain de cause, le deal ne se fera pas". Retrouvez toute l'actualité sportive sur Eurosport. 

La Chinoise Peng Shuai suspendue six mois pour tentative de match truqué

La Chinoise Peng Shuai suspendue six mois pour tentative de match truquéhttp://www.via214.net/


Source: AFP Publié par TennisTemple.com Rédaction, jeudi 09/08/2018 07:36





La Chinoise Peng Shuai a écopé de six mois de suspension et de 10.000
dollars d'amende pour avoir essayé d'obliger sa partenaire du double dames à se retirer du tournoi de Wimbledon en 2017, a annoncé mercredi le Tennis Integrity Unit. "Peng Shuai a utilisé des moyens coercitifs et offert la possibilité d'une récompense financière en échange du retrait de sa partenaire
du tournoi du double dames de Wimbledon 2017," affirme la TIU dans un communiqué. "Bien que l'offre ait été refusée et que Peng Shuai n'ait pas participé au tournoi par la suite, cela constituait une violation du programme
anti-corruption du tennis", ajoute la TIU. La tentative de changer de partenaire du double dames de Peng Shuai
était intervenue après la date-limite d'engagement.

Peng,âgée de 32 ans, a été suspendue six mois dont trois avec sursis et condamnée à 10.000 dollars d'amende, dont 5000 avec sursis, à condition qu'elle ne commette plus de violation du code
anti-corruption. Elle pourra jouer de nouveau à partir du 8 novembre
2018.



La Chinoise occupe la 20e place mondiale en double et la 80e en simple.
Cependant, elle avait été N.1 mondiale en double en février 2014 et avait atteint son meilleur classement en simple (14e) en août 2011. Elle a remporté deux titres en simple et deux trophées en double dames dans les tournois du Grand Chelem, à Wimbledon en 2013 et à Roland-Garros en 2014, les deux fois en compagnie de la
Taïwanaise Hsieh Su-wei.



La TIU a précisé que l'ancien
entraîneur de Peng, le Français Bertrand Perret, a lui aussi été suspendu trois mois pour son rôle dans cette affaire.


La sonde Parker s'envolera ce samedi pour plonger dans la fournaise de la couronne solaire

La sonde Parker s'envolera ce samedi pour plonger dans la fournaise de
la couronne solairehttp://www.via214.net/



20 Minutes avec agences Publié le 08/08/18 à 17h03—Mis à jour le 08/08/18 à 17h04




La petite sonde solaire va affronter une température moyenne de 1.400 degrés Celsius…







ESPACE - Armée d’un bouclier high-tech pour la protéger de la chaleur, Parker
doit s’envoler ce samedi pour "toucher le Soleil". La sonde de la Nasa, nommée d’après l’astrophysicien Eugene Parker, âgé de 91 ans, a pour but de répondre à une question scientifique primordiale: pourquoi la couronne du Soleil est-elle infiniment plus chaude que sa surface?


La sonde Parker sera le premier objet humain à affronter les conditions
infernales de cette zone. Elle traversera l’atmosphère du Soleil à
24 reprises, à quelque 6,2 millions de kilomètres de sa surface, pendant les 7 ans que doit durer la mission.



Étudier au cœur du problème



La sonde est équipée d’un bouclier en composite carbone d’une douzaine de centimètres d’épaisseur pour lutter contre une température de 1.400 degrés. Cette protection doit maintenir les
instruments scientifiques qu’elle contient à une température confortable de 29 degrés.



Ces instruments mesureront les particules à haute énergie, les
fluctuations magnétiques et prendront des images pour mieux comprendre cette couronne. En effet, l’observation à distance a atteint ses limites, selon Nicky Fox, responsable scientifique de la mission. "Il nous faut aller là où ça se passe, là où toutes ces choses mystérieuses se produisent", estime-t-elle.


Météorologie spatiale



Contrairement à un feu de camp, où le centre est la partie la plus chaude, la
température augmente à mesure que l’on s’éloigne du Soleil. "Quand vous allez de la surface du Soleil, qui est à 5.500 °C, à la couronne on se retrouve très vite à des millions de degrés",
explique un spécialiste du Soleil à la Nasa.



Parker devrait aider à apporter des réponses à ce que les scientifiques
appellent le "problème du réchauffement de la couronne". L’enjeu est aussi d’importance pour mieux prévoir la météorologie spatiale. Les tempêtes
solaires se font parfois sentir jusque sur Terre, perturbant le réseau
électrique, causant des pannes dans les satellites et pouvant mettre la vie des astronautes en danger.

Un onzième suicide à la prison de Fleury-Mérogis

Un onzième suicide à la prison de Fleury-Mérogishttp://www.via214.net/


LA VDN | 08/08/2018



Un détenu s’est suicidé mardi à Fleury-Mérogis (Essonne) selon le parquet d’Evry. C’est le onzième mort en huit mois dans la plus grande prison d’Europe.





L’homme de 48 ans "a été retrouvé vers 07H00 pendu dans sa cellule avec ses draps", a expliqué le parquet. Seul en cellule, il avait "été vu vivant environ trois quarts d’heure plus tôt lors de la ronde précédente".



Mis en examen pour "des faits de nature criminelle", il était incarcéré depuis le 20 juillet et purgeait également une
peine de deux mois de prison pour des faits de violence, selon le parquet. Ce détenu avait été identifié comme "fragile" au sein du quartier des "arrivants", le sas d’entrée de la prison où sont enfermés les détenus avant qu’on leur attribue durablement une cellule, selon une source
pénitentiaire. Les rondes étaient plus fréquentes le concernant
pour prévenir un "risque
suicidaire".



Comme à chaque fois, une enquête a été ouverte et confiée à la gendarmerie de Fleury-Mérogis. Plus grande prison d’Europe avec ses 4 200 détenus,
Fleury-Mérogis est confrontée à une vague inhabituelle de suicides. Dix hommes et une femme s’y sont donné la mort depuis début 2018, soit plus que lors des deux années précédentes.







Fusillade hier soir, place des géants : au moins un blessé grave

Fusillade hier soir, place des géants : au moins un blessé gravehttp://www.via214.net/



Par V.L. | Publié le 08/08/2018 à 22:00 |



Les sapeurs pompiers ont reçu de nombreux appels, mercredi soir, vers
20h45, leur signalant qu’une fusillade venait d’avoir lieu dans le quartier des Géants (Villeneuve), à Grenoble, près de la Maison des habitants. Sur place, au niveau du 30, place des Géants, ils ont
porté secours à un homme de 30 ans, grièvement blessé par balles au niveau des jambes et à la tête, vraisemblablement par un coup de
crosse.

Il est question d’une deuxième personne blessée, mais qui n’était
plus sur place à l’arrivée des secours.

La police a procédé aux constatations. C'est la PJ de Grenoble qui est
chargée de l'enquête.

Paris : un cycliste poignarde mortellement un passager dans un bus

Paris : un cycliste poignarde mortellement un passager dans un bushttp://www.via214.net/



Paris|Céline Carez|08 août 2018, 12h12|MAJ : 08 août 2018, 14h18|


Le drame est survenu dans un bus de la ligne 255





Le drame a eu lieu ce mercredi matin dans un bus porte de Clignancourt
(XVIIIe), au nord de Paris.





Les circonstances sont encore nébuleuses. D’après un témoin, un cycliste a tenté de monter à vélo dans un bus de la ligne 255, ce mercredi vers 7 heures, à porte de Clignancourt. Un passager, âgé de 50 ans, s’en est plaint. Le cycliste a alors sorti un couteau et l’a planté dans la gorge de sa victime.



"Un passager était offusqué de la présence de l’homme avec son vélo, explique une source policière au Parisien. Le cycliste a sorti un couteau, l’a poignardé et a touché la carotide."



L’homme est décédé, tandis que le cycliste a pris la fuite.


Le quartier est bouclé par les forces de l’ordre. La brigade criminelle de la police judiciaire est saisie de l’enquête.




Une adolescente de 13 ans portée disparue depuis près d’un mois à Perpignan

Une adolescente de 13 ans portée disparue depuis près d’un mois à
Perpignanhttp://www.via214.net/



Faits divers|A.L.|08 août 2018, 8h16|MAJ : 08 août 2018, 8h17|


L’adolescente de 13 ans n’a pas donné de nouvelle à ses proches depuis le 10
juillet.





Les proches de Clémence Pierne sont sans nouvelle depuis le 10 juillet. Les policiers de Perpignan lancent un appel à témoins.



Une adolescente de 13 ans est portée disparue depuis le 10 juillet dernier. Clémence Pierne s’est volatilisée, laissant ses proches sans nouvelle, rapporte l'Indépendant.



La jeune fille était placée en foyer à Perpignan depuis le 6 février. Coutumière des fugues, elle maintenait cependant toujours un lien avec ses parents, notamment via les réseaux sociaux, lors de ses absences.



Or, depuis le 10 juillet, Clémence n’a plus donné aucune nouvelle ni à sa famille, ni aux éducateurs du foyer. Elle a été inscrite au fichier des personnes recherchées. Le commissariat lance un appel à témoins.



De type caucasien, mince, Clémence mesure 1,55 m, a les cheveux châtain
et les yeux marron.



Toute personne susceptible de fournir des renseignements peut appeler le
commissariat de police de Perpignan au 04.68.35.71.43 (Brigade des Mineurs) ou au 04.68.35.70.00 (standard).




Décision choc : pourquoi Laeticia Hallyday revient en France

Décision choc : pourquoi Laeticia Hallyday revient en Francehttp://www.via214.net/



People Publié par Rédaction le Mercredi 08 Août 2018 : 10h13




Le magazine people Closer annonce le retour de Laeticia Hallyday en
France prochainement. Mais pour quelle raison revient-elle ?


Retour de Laeticia Hallyday en France : une venue très médiatique



Actuellement à Saint-Barthélemy, la veuve de l’idole des jeunes va faire son
retour en France en octobre prochain, selon les informations de Closer. Ainsi, Laeticia Hallyday sera à Paris à l'automne pour assurer la promotion de l’album posthume de Johnny Hallyday, la
date de sortie étant prévue durant le mois d'octobre.



Le magazine people précise le déroulement de sa venue en métropole.
Un planning chargé attend la veuve de Johnny avec trois interviews déjà planifiées. Elles auront lieu dans trois grands médias dont une à la télévision, une à la radio et une dernière accordée à un hebdomadaire. Des sorties médiatiques qui sont très rares.
Depuis la mort de son époux, Laeticia Hallyday n’a accordé qu’une seule longue interview au Point, en avril dernier. Retour de Laeticia Hallyday en France : après plusieurs mois loin de la métropole



Ce retour risque d’être très médiatisé au-delà des entretiens prévus. En effet, Laeticia Hallyday n’est pas revenue en métropole depuis le jour de l’hommage national rendu à Johnny le 9 décembre
dernier en l'Eglise de la Madeleine à Paris. Peu après la cérémonie, elle s’était envolée pour Saint-Barthélemy pour l’enterrement de la star. Depuis, la guerre familiale autour du
testament contesté du rockeur fait rage.


La veuve a ensuite posé ses valises à Los Angeles, ville chère au couple, avec ses filles. Leaticia Hallyday a choisi la Cité des anges pour prendre de la distance avec les polémiques. D’ailleurs, avant son retour à Paris, c’est à Los Angeles qu’elle accompagnera Jade et Joy pour leur rentrée scolaire.




Pink hospitalisée : elle annule ses concerts en Australie, ses fans s'inquiètent

Pink hospitalisée : elle annule ses concerts en Australie, ses fans
s'inquiètenthttp://www.via214.net/




LUNDI 06 AOÛT 2018 12:49




Pink vient d'annuler deux dates prévues à Sydney, vendredi et ce lundi. Critiquée pour avoir été aperçue sur une plage australienne entre temps, la chanteuse a tenu à répondre aux critiques en expliquant que ce passage était prévu de longue date. Mais elle vient d'être admise à l'hôpital...





Coup dur pour Pink ! Actuellement en Australie pour promouvoir son exceptionnel "Beautiful Trauma World Tour", la chanteuse s'est vue contrainte d'annuler son concert prévu à Sydney, vendredi dernier. Souffrant d'une infection pulmonaire, Pink n'a pu donc
assurer la première de ses neuf dates dans la plus grande ville
australienne. Mais l'interprète de "What About Us" s'est rapidement attirée les foudres de ses fans puisqu'elle a été
aperçue à la place sur une plage de Byron Bay, ville côtière proche de Brisbane.



"Ce passage était prévu de longue date"


Pink a très vite tenu à rectifier le tir sur Instagram en posant un long message entre colère et explication. "J'ai programmé méticuleusement cette tournée (...) Cette pause à Byron était prévue depuis 2017 pour sortir de l'hôtel et passer du temps avec mes enfants" explique la chanteuse avant d'ajouter : "J'ai déjà été malade deux fois lors de cette tournée australienne, mais j'ai
réussi à passer outre. Cette fois, ce que ces parasites de paparazzi ne vous montrent pas, ce sont les deux visites médicales à Byron deux jours de suite, les antibiotiques, les stéroïdes, le
Vick's, les vaporisateurs pour le nez et pour la gorge... Vous pouvez penser ce que vous voulez, c'est votre droit, mais je n'ai jamais profité de quiconque de toute ma vie. Je n'ai jamais manqué de
respect aux gens qui travaillent dur et dépensent de l'argent pour venir me voir". Justin Timberlake est venu en aide à son amie en affirmant que "vous ne trouverez pas une personne plus travailleuse, plus talentueuse et plus reconnaissante que cette femme". Mais
un nouveau coup de théâtre vient de surgir : Pink ne pourra pas non
plus assurer son concert prévu ce soir, toujours à Sydney. Live Nation Australia affirme que la popstar a été admise hier à l'hôpital, souffrant d'une déshydratation avant d'y retourner et
d'être diagnostiquée d'un virus gastrique. La chanteuse avait déjà
annulé deux dates à Detroit et Montréal en mars dernier. Tenant ses promesses, l'artiste promet d'honorer les deux concerts annulés à Sydney, qui seront reportés à une date ultérieure. Très
populaire en Océanie, la chanteuse s'y produit très régulièrement, obtenant des records d'audience. Pour cette tournée, 41 dates y sont prévues jusqu'au 11 septembre, toutes complètes, ce qui devrait permettre à l'interprète de "Secrets" d'y croiser pas moins d'un
million d'Australiens et de Néo-zélandais. Une tournée spectaculaire qui devrait bientôt faire son apparition sur le Vieux Continent : Pink a promis à ses fans européens de venir y jouer
l'été prochain, cette fois-ci en pleine forme !




Munich Re: Bénéfice du 2e trimestre conforme au consensus, objectif confirmé

Munich Re: Bénéfice du 2e trimestre conforme au consensus, objectif confirméhttp://www.via214.net/




08/08/2018 | 08:49




FRANCFORT (Reuters) - Munich Re a annoncé mercredi que son bénéfice net du deuxième trimestre était à peu près stable, après prise en compte des minoritaires, et de ce fait supérieur au consensus en dépit d'une lourde charge
d'indemnisation.






Joachim Wenning, le président du directoire du premier réassureur mondial, a déclaré que ce dernier était bien parti pour réaliser son objectif d'un bénéfice net de 2018 de 2,1 à 2,5 milliards d'euros.



Le bénéfice net ressort à 723 millions d'euros contre 729 millions un an auparavant, en légère baisse mais bien supérieur au consensus Reuters le donnant à 687 millions.



Le revenu des primes brut a lui fléchi de 5,2% à 11,19 milliards d'euros.



Les indemnisations pour des faits engageant la responsabilité individuelle ont représenté 501 millions d'euros contre 187 millions un an auparavant, englobant en particulier de gros dégâts
causés à une centrale électrique en Colombie.



Ce qui explique que le ratio combiné,
une mesure type de la rentabilité d'un assureur, ait progressé à 102,0% au deuxième trimestre contre 93,9%.



Munich Re a toutefois dit qu'il était bien parti pour dégager un ratio de
97% sur l'ensemble de l'année 2018.



En deçà de 100, ce ratio combiné indique que l'assureur est rentable.



Munich Re, comme le secteur de l'assurance en général, se remet d'une
série d'ouragans, d'incendies et de séismes qui avaient frappé l'Amérique du Nord en 2017, année qui s'est révélée être la plus coûteuse pour les assureurs.



La concurrence empêche les réassureurs de trop augmenter les tarifs qu'ils facturent aux assureurs; toutefois, la multiplication des catastrophes naturelles l'an passé a permis de fixer un plancher à ces tarifs.



Les tarifs durant la période des renouvellements des polices, en
juillet, ont ainsi augmenté de 0,9%, a signalé Munich Re, ajoutant qu'en volume les primes ont augmenté de 42%.






(Alexander Hübner et Tom Sims; Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Les USA n'empêcheront pas l'Iran d'exporter du pétrole-Zarif

Les USA n'empêcheront pas l'Iran d'exporter du pétrole-Zarifhttp://www.via214.net/



08/08/2018 | 10:04




BEYROUTH, 8 août (Reuters) - Les Etats-Unis ne pourront pas empêcher l'Iran
d'exporter du pétrole, a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, cité par un journal iranien mercredi.



Les Etats-Unis rétablissent graduellement leurs sanctions contre l'Iran en conséquence du retrait de leur retrait de l'accord de juillet 2015 sur le nucléaire iranien - signé par l'Iran, les membres permanents du Conseil de Sécurité de l'Onu (Etats-Unis, France,
Royaume-Uni, Chine, Russie) et l'Allemagne.



Les autorités américaines ont déclaré ces dernières semaines qu'elles visaient à réduire à zéro les exportations de pétrole de l'Iran afin de faire pression sur la République islamique pour
qu'elle mette fin à ses programmes nucléaire et de missiles et cesse d'intervenir dans les conflits régionaux en Syrie et en Irak.



"Si les Américains veulent garder en tête cette idée simpliste et impossible, ils devraient également en connaître les conséquences", a déclaré Mohammad Javad Zarif. "Ils ne peuvent pas penser que
l'Iran n'exportera pas de pétrole et que d'autres exporteront." Le ministre n'a pas précisé quelles seraient les conséquences pour les États-Unis.




(Babak Dehghanpisheh; Danielle Rouquié pour le service français)

WALT DISNEY : rate le consensus au troisième trimestre

WALT DISNEY : rate le consensus au troisième trimestrehttp://www.via214.net/



08/08/2018 | 09:50



Walt Disney a dévoilé un bénéfice net de 2,916 milliards de dollars au
titre du troisième trimestre clos fin juin de son exercice 2017/2018. En croissance de 23%, il a représenté 1,95 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, il s'établit à 1,87 dollar par titre. Le chiffre d'affaires trimestriel de Walt Disney a augmenté, lui, de 7% à 15,228 milliards de dollars. Le consensus FactSet tablait sur un bénéfice par action ajusté de 1,95 dollar et un chiffre d'affaires de 15,35 milliards.

Bayerische Motoren Werke : BMW va rappeler des véhicules en Europe pour un problème moteur

Bayerische Motoren Werke : BMW va rappeler des véhicules en Europe pour un
problème moteurhttp://www.via214.net/



08/08/2018 | 09:15


BARCELONE (Agefi-Dow Jones)--Le constructeur automobile allemand BMW a annoncé qu'il allait rappeler un certain nombre de véhicules diesel en Europe en raison d'un possible dysfonctionnement du système de recirculation des gaz d'échappement. Ce dysfonctionnement est
susceptible de provoquer un embrasement des véhicules, a indiqué BMW. D'après
le journal Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ), le rappel porterait
sur environ 324.000 véhicules. En
Corée du Sud, le groupe a rappelé 106.000 voitures diesel pour un
problème similaire, a précisé BMW.





-Bureau de Barcelone, Dow Jones Newswires (Version française Aurélie Henri) ed: VLV Agefi-Dow Jones The financial
newswire

Survol du Fort de Brégançon: le drone est tombé dans l'eau

Survol du Fort de Brégançon: le drone est tombé dans l'eauhttp://www.via214.net/


Par LEXPRESS.fr avec AFP, publié le 07/08/2018 à 06:50, mis à jour à15:47


La préfecture n'a pas donné de détails sur les raisons de la chute du
drone. Une enquête a été ouverte.


Le drone qui avait survolé lundi le fort de Brégançon dans le Var où le président de la République Emmanuel Macron et son épouse Brigitte sont en vacances, est "tombé à l'eau", a indiqué mardi la préfecture du Var. "Un drone a été observé en vol à proximité du Fort de Brégançon en milieu de journée lundi. Ce
drone est tombé à l'eau et une enquête a été ouverte par le parquet de Toulon", a-t-elle précisé, en rappelant la
réglementation sur l'interdiction temporaire de survol du fort.



La préfecture n'a pas donné de détails sur les raisons de la chute de l'engin, ni précisé si le drone avait été récupéré.



Un arrêté interministériel du 14 mars 2008 a créé une zone réglementée interdisant le survol, par tout aéronef, à moins de 3300 pieds (environ 1000 mètres) et dans un rayon de 3 kilomètres
comprenant le Fort de Brégançon, rappelle-t-elle. "Cet arrêté est actuellement effectif pour la période du 3 au 28 août 2018 et rendu public par un message aux navigants aériens (Notam) émis par la base aéronavale de Hyères", est-il précisé.



Vacances privées



Mardi matin, la gendarmerie maritime et des membres du Groupement des plongeurs démineurs ont effectué une patrouille en mer dans la zone près du fort.


Emmanuel Macron est arrivé vendredi en fin d'après-midi avec son épouse au fort de Brégançon, à Bormes-les-Mimosas (Var) pour un séjour de quinze jours. Il y a reçu la première ministre britannique, Theresa May vendredi soir mais n'a fait encore aucune apparition publique.



L'Elysée a indiqué que "l'ensemble du programme de congés du président est privé et non officiel" et que "les sorties du président sont toutes privées".




Etats-Unis : Melania Trump s'oppose à son mari Donald et soutient LeBron James

Etats-Unis: Melania Trump s'oppose à son mari Donald et soutient LeBron Jameshttp://www.via214.net/


06 août 09:22-Mis à jour : Hier à 10:45Créé: Hier à 09:22




QUERELLE DE COUPLE - La star de la NBA LeBron James a reçu une vague de
soutiens ce week-end après qu'il a été la cible du président Trump, qu'il avait lui-même critiqué dans une interview.
Personnalités du monde du sport, de la politique ou des médias, toutes se sont accordées pour féliciter la star de Los Angeles Lakers. Et parmi elles, la femme du président, Melania Trump. Melania Trump en désaccord avec son mari, cela commence à ressembler à une habitude. La première dame des Etats-Unis a en
effet encensé la star du basket LeBron James, par le biais de sa porte-parole, Stephanie Grisham. Elle a fait savoir qu'elle considérait que le basketteur travaillait " à de bonnes choses pour la prochaine génération". Un propos en opposition totale avec ceux tenus par son mari. Donald Trump, pour sa part, l’avait vivement critiqué ce vendredi sur les réseaux sociaux, en l’attaquant sur son intelligence.



Tout a commencé lors d’une interview donnée par LeBron James à CNN. La nouvelle égérie des Lakers y présente sa nouvelle école pour enfant défavorisés, ouverte à Akron, ancienne ville industrielle de l'Ohio dont il est originaire. L'occasion, aussi, de réagir à l'initiative des joueurs de football américain qui, depuis plus de deux ans, posent un genou à terre pendant l'hymne national - en protestation contre les violences policières. Un comportement
vivement dénoncé par Donald Trump, qui encourage les franchises propriétaires des contrats de ces joueurs à les licencier. De quoi inciter le "King" à accuser le président Trump de "diviser" les Américains en fonction de leur couleur de peau. "C'est quelque chose que je ne peux pas comprendre, parce
que je sais que c'est grâce au sport que j'ai côtoyé quelqu'un de blanc pour la première fois". Les propos sont évidemment revenus aux oreilles du
commander in chief. Alors que CNN rediffusait l’interview vendredi 3 août au soir, le président s’est fendu d’un tweet incendiaire à l'égard du
basketteur et de son intervieweur. "LeBron James a été interviewé par l'homme le plus stupide de la télévision, Don Lemon. Il a réussi à faire passer LeBron pour quelqu'un
d'intelligent, ce qui n'est pas facile à faire", a-t-il écrit sur le réseau social sans toutefois aborder le fond du problème soulevé par le basketteur. Et de terminer : "J'aime Mike", en référence à Michael Jordan, mégastar du basket à la retraite, qui ne s'est jamais vraiment fait remarquer par ses positions politiques tranchées.


Vague de soutien



Un avis que n'a pas partagé la First Lady, engagée dans la lutte contre le harcèlement... y compris sur internet, ce qui ne manque pas d'ironie quand on voit la façon dont son mari se sert des
réseaux sociaux. Par la voix de sa porte-parole, Stephanie Grisham, elle a fait savoir son désaccord avec son mari. Elle a expliqué que "la Première dame encourage tout le monde à maintenir un
dialogue ouvert sur les problèmes qui se posent aux enfants aujourd'hui". Enfonçant un peu plus le clou, elle a même fait savoir que Melania Trump serait ouverte à l'idée de visiter la
nouvelle école de LeBron James. Comme Melania Trump, de nombreuses personnalités ont affiché leur soutien. En politique, la rivale à l’élection présidentielle de Donald Trump a partagé son admiration. Sur Twitter, Hilary Clinton a félicité un homme qui
"rend à a sa communauté et n’a pas peur de dire ce qu’il pense". En sport, Michael Jordan a également pris la parole. Il avait été interpellé par Donald Trump qui avait terminé son tweet
sur un "J’aime Mike". Une pique ironique car les deux icônes de la NBA sont en compétition. Mais la star du basket
américain, connue pour éviter les commentaires sur les questions
politiques ou sociétales, a déclaré qu’il soutenait LeBron James qui fait "un travail formidable pour sa communauté".



Le principal intéressé n’a pas voulu répondre à cette critique facile. Resté à l’écart, il a préféré tweeter une photo des élèves de sa nouvelle école.







Les orages arrivent cet après-midi par l’Ouest : vent, pluie, grêle, à quoi faut-il s’attendre

Les orages arrivent cet après-midi par l’Ouest : vent, pluie, grêle,
à quoi faut-il s’attendrehttp://www.via214.net/


07 août 13:43- La rédaction de LCIMis
à jour: Aujourd’hui à 14:27Créé: Aujourd’hui à 13:43




METEO - Pluie, mais aussi grêle et foudre sont attendus, dans l'après-midi
du mardi 7 août. Des précautions sont à prendre pour les personnes dans les départements concernés. Fini le grand ciel bleu et les températures caniculaires, les nuages commencent à arriver, par l’Ouest. Le ciel est plus chaotique, plus nuageux. Et le changement va peut-être être violent. Après ces journées de grande chaleur, et les températures particulièrement élevées de ce mardi, des orages sont en effet attendus à partir de ce mardi après-midi. A quoi faut-il s’attendre?


A 11h ce mardi matin, Météo France a émis un nouveau bulletin, dans lequel il fait passer le nombre de départements en vigilance orange de 66 à 70. De nombreuses préfectures (25) sont en double vigilance, orage et canicule. Au total donc, 56 sont en vigilance
orange pour canicule, 39 pour orage.


Arrivée des orages par l'ouest


L’arrivée des orages sur le territoire devait se faire en deux salves. "Une
première déflagration orageuse arrive par l’Ouest, va passer par les Hauts de France et la Normandie, et toucher dans la soirée bassin parisien", précise Solène Chavanne, spécialiste météo
de LCI. Ces orages devaient surgir en début d’après-midi, à partir de 14, 15
h et, après avoir balayé l’Ile-de-France, se diriger vers le
Nord-Est.



Une deuxième salve d’orages devait arriver aux alentours de 18h et se
prolonger une bonne partie de la nuit. "Elle va s’étendre du Sud-Ouest au massif central jusqu’aux Ardennes en passant par la Bourgogne et la Champagne." Une bonne partie du territoire va ainsi être touchée.


Grêle et fortes pluies



Ces orages peuvent être particulièrement violents. "Comme il a fait très chaud, on va avoir un fort conflit de masse d’air entre l’air froid qui va arriver en altitude et l’air chaud qu’il y a
sur le pays", analyse Solène Chavanne. "Ce gros contraste des températures va donc provoquer orages qui pourront être
violents : averses de grêle, coups de tonnerre, et fortes chutes d’eau. Ce sont ces orages qui vont permettre de mettre fin à cette épisode de canicule, en faisant chuter les températures." Météo France appelle aussi à être vigilant sur les" importantes
rafales de vent" : "Elles seront souvent proches des 100 km/h et pourront même les dépasser par moment."



Pour cette vigilance aux orages, le prévisionniste rappelle donc quelques
consignes de sécurité : notamment être prudents et vigilants en particulier dans les déplacements et les activités de loisir, éviter d'utiliser le téléphone et les appareils électriques. Il convient également, à l’approche d’un orage, de prendre les précautions d'usage pour se protéger des effets de la foudre comme le fait de ne pas s'abriter sous un arbre, d'éviter les sorties en montagne, en forêt ou près des cours d'eau, susceptibles d'attirer
la foudre, de ne pas courir, de mettre en sécurité ses biens, et de
bien s’abriter. Si la canicule est donc en passe de se terminer, ce mardi, le Nord-Est, le Centre et le bassin parisien connaissent encore des températures très élevées, entre 35 et 39°C, voire 40°C localement.









Séisme meurtrier sur l'île de Lombok

Séisme meurtrier sur l'île de Lombokhttp://www.via214.net/



Le 06/08/2018 à 15:21 mis à jour à 15:40




RÉCIT - Lionel Vella, journaliste au service des sports du Figaro, se trouvait sur l'île indonésienne de Gili Meno, touchée dimanche par un puissant tremblement de terre.





Au lendemain d'un puissant séisme qui a fait une centaine de morts en Indonésie, environ 2000 touristes pour l'essentiel étrangers étaient en cours d'évacuation lundi des petites îles indonésiennes
de Gili. Plusieurs hôtels du petit archipel ont été endommagés par la secousse de magnitude 6,9 survenue dimanche à Lombok et suivi d'une alerte au tsunami qui a provoqué des réactions de panique. De nombreux touristes ont demandé à quitter les Gilis pour l'île de Lombok afin de rejoindre l'aéroport. Parmi eux, Lionel Vella, journaliste au service des sports du Figaro. Il se trouvait à Gili Meno où un touriste indonésien a perdu la vie. Il nous raconte.



"Nous étions arrivés la veille sur l'île de Gili Meno (en face de l'île de Lombok où se situe l'épicentre du séisme, NDLR). Au moment où le tremblement de terre s'est produit, nous étions sur la terrasse en train de prendre l'apéritif. J'ai eu la peur de ma vie. Tout s'est mis à bouger. La secousse a duré une quinzaine de secondes. Cela m'a semblé interminable. Le soleil se couche assez tôt en ce moment, il faisait déjà nuit. Comme le courant a sauté, toute l'île s'est subitement retrouvée plongée dans le noir le plus complet. Autour de nous, on entendait des murs tomber, certaines
maisons s'effondrer et des noix de coco tomber des arbres."



"Rapidement, la rumeur d'un tsunami a semé un vent de panique. Tout le monde
courait un peu dans tous les sens. Il n'y a aucun relief ici, tout est absolument plat. Finalement, touristes et locaux ont cherché à se réfugier au plus loin du rivage, dans le centre de l'île. Nous nous sommes ainsi retrouvés près d'une mosquée au milieu d'une
clairière. Nous avons passé la nuit à cet endroit, à la belle étoile. Il y avait près de 200 personnes. Pendant la nuit, nous avons encore ressenti plusieurs répliques. J'en ai compté quatre. On pensait que cela n'allait jamais s'arrêter. Les gens priaient
dans toutes les langues. Au petit matin, tout le monde a pris la direction de l'embarcadère pour quitter l'île." 
"On pensait que cela n'allait jamais s'arrêter. Les gens priaient dans toutes les langues."



"De là, nous avons rejoint en bateau le petit port de Bangsal, au nord-ouest de Lombok, où convergeaient toutes les personnes qui étaient présentes sur l'archipel des Gili. Sur place, c'était la pagaille. Tout le monde était à l'abandon, chacun pour soi. On a
seulement vu un camion de l'armée. Et encore, il n'a pu emporter avec lui qu'une poignée de personnes. Ma sœur qui devait nous rejoindre sur Gili Meno a finalement fait affréter un taxi pour nous sortir de là. Sur la route qui mène à Mataram, il n'y avait que des maisons détruites. Mais au fur et à mesure que nous approchions de la ville, les dégâts se faisaient moins importants. Mataram a
été plus épargné."



"Bon, le séjour continue malgré tout. On doit se rendre dans la semaine à Bali où nous avons déjà réservé un logement. En espérant tout de même passer de bonnes vacances…".

Daech : un Français condamné à la prison à perpétuité en Irak

Daech : un Français condamné à la prison à perpétuité en Irakhttp://www.via214.net/


Faits divers|N.Be. avec AFP|06 août 2018, 13h31|MAJ : 06 août 2018, 14h14|



L’homme de 58 ans a été reconnu coupable d’appartenance à l’État
islamique. Lahcen Gueboudj, un Français âgé de 58 ans, a été condamné ce lundi à
Bagdad (Irak) à la réclusion à perpétuité (20 ans de réclusion
dans la législation irakienne) pour appartenance au groupe État
islamique (EI) par la Cour pénale centrale, chargée des affaires de
terrorisme.



Le prévenu, cheveux blancs coupés courts, barbe de quelques jours et
uniforme marron des prisonniers, a répondu durant une demi-heure aux
questions du juge. Il a d’emblée démenti toutes ses déclarations obtenues lors d’interrogatoires.



"J’ai signé des aveux en arabe sans savoir ce qui était écrit", a affirmé l’homme qui s’exprimait en français, avec un fort accent du sud de la France. "Je n’aurais jamais quitté la France
si mon fils aîné Nabil, 25 ans, n’avait pas rejoint la Syrie, et je voulais le convaincre de rentrer avec nous en France", a ajouté Lahcen Gueboudj, qui était parti avec sa femme et ses enfants en Turquie puis en Syrie avant d’être arrêté en Irak.



Une Allemande aussi condamnée


Une Allemande dont seul le prénom, Nadia, a été dévoilé publiquement
a aussi été condamnée séparément pour les même faits. Elle a raconté en allemand émaillé de mots d’arabe avoir rejoint la Turquie avant de passer en Syrie puis en Irak avec sa sœur handicapée (tuée ensuite dans un bombardement), sa mère et sa fille Yamama. Son avocat a plaidé qu’elle était mineure au moment des faits, que son mariage avec un djihadiste relevait du "viol commis par un groupe armé et non d’une décision prise par un
adulte en toute conscience".


Répudiée par son mari membre de l’EI en Syrie, la jeune femme, voile sur la
tête et abaya noire, a affirmé être partie vers l’Irak "pour fuir les gens de l’EI". Sa mère, Lamia K., arrêtée avec Nadia en juillet 2017 à Mossoul dans le nord de l’Irak, avait écopé en
janvier 2018 de la peine de mort, sentence ensuite commuée en
réclusion à perpétuité.

Italie: un camion citerne explose sur le périphérique de Bologne

Italie: un camion citerne explose sur le périphérique de Bolognehttp://www.via214.net/


Par Ouest-France Modifié le 06/08/2018
à 15 h 18 Publié le 06/08/2018 à 15 h 10




Des images impressionnantes venues d'Italie, où un camion citerne a explosé sur le périphérique de Bologne, dans le nord du pays. Les pompiers sont à l'oeuvre, tandis que des vidéos montrant d'énormes gerbes de feu et beaucoup de fumée se répandent sur Twitter.





Un camion citerne a explosé ce lundi en début d'après-midi sur le périphérique de Bologne, dans le nord de l'Italie, provoquant une énorme gerbe de feu et un violent incendie, ont annoncé les
pompiers. Selon les médias, plusieurs blessés ont été signalés. "
Les équipes sont sur les lieux, l'intervention est en cours", ont précisé les pompiers sur Twitter.






L'explosion, dont les causes n'étaient pas connues dans l'immédiat, s'est
produite à hauteur du quartier de Borgo Panigale, près de l'aéroport. Des images diffusées par les pompiers montraient une grosse colonne de fumée noire s'élevant au-dessus de la carcasse du
camion et de voitures en flammes sur un parking jouxtant l'autoroute.




Sorbet au citron sans sorbetière

Sorbet au citron sans sorbetièrehttp://www.via214.net/






INGRÉDIENTS


                                                                                  Temps de préparation: 15 minutes

3 gros citrons verts                                      Temps de cuisson: 0 minutes


180 g de sucre glace                                    Budget: bon marché


40 cl de crème liquide entière               Difficulté:facile

                                                                                  Préparation:4 personnes




PRÉPARATION



Râper les zestes de 2 citrons avant de les presser tous les 3.


Dans un bol, mélanger le jus, les zestes et sucre glace. Réserver.


Fouetter la crème bien froide en chantilly et l’incorporer à la
préparation au sucre/citron.


Verser la préparation dans un bac et réserver 5 à 6 heures au congélateur. Remuer plusieurs fois durant la prise.




Joël Robuchon est mort : l’immense chef français s’est éteint à 73 ans

Joël Robuchon est mort : l’immense chef français s’est éteint à 73
anshttp://www.via214.net/



  Avec le Lundi 06 Août 2018 : 11h44




Ce lundi 6 août, Joël Robuchon a succombé à un cancer du pancréas. Le célèbre cuisinier est décédé à 73 ans, à Genève, en Suisse.



Il avait 27 étoiles à son tablier et il rejoint désormais le ciel. À 73 ans, Joël Robuchon vient de s’éteindre des suites d’une longue maladie. Un cancer avec lequel il avait gardé ses distances
durant un très long moment et qu’il avait tenu à masquer. Selon les informations révélées par Le Figaro, le célèbre chef est mort ce lundi 6 août à 11 heures, à Genève en Suisse. Cette
disparition marque une nouvelle fois la fermeture d’un grand livre dans l’histoire de la cuisine française, et cela, quelques mois seulement après le décès de Paul Bocuse (le 20 janvier dernier, à l’âge de 91 ans).



Très célèbre dans l’Hexagone, Joël Robuchon a marqué le monde culinaire grâce à son talent et sa finesse. Avec une cuisine aussi savoureuse que gourmande et adaptée aux saisons, ce meilleur ouvrier de France laisse une empreinte indélébile dans la gastronomie
tricolore. Selon Le Figaro, le Natif de Poitiers a tout fait pour cacher un cancer du pancréas qui "l’avait beaucoup affaibli" et le rongeait depuis plus d’un an. Se sachant malade, celui qui
nous mettait l’eau à la bouche avec Bon appétit bien sûr avait "décidé de vendre..."

Glace à la vanille aux éclats de toblerone sans sorbetière

Glace à la vanille aux éclats de toblerone sans sorbetièrehttp://www.via214.net/







INGRÉDIENTS                                                                                 Temps de préparation: 15 minutes

                                                                                                                   Temps de cuisson: 5 minutes


3
œufs                                                                                                        Budget: bon marché


100g de sucre en poudre                                                           Difficulté: facile


40 cl de crème fraîche épaisse à 30% de MG               Préparation: 4 personnes


10 cl de lait


1 pincée de sel


1 cuil à café d’extrait de vanille


2 gousses de vanille



PRÉPARATION



Casser les oeufs et bien séparer les jaunes des blancs. Monter ces derniers en neige ferme avec une pincée de sel. Verser le lait dans une casserole et le porter à ébullition. Hors du feu y
déposer les gousses de vanille, préalablement fendues et laisser
infuser. Retirer les gousses. Dans
un second récipient, battre les jaunes à l'aide d'un fouet avec le sucre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Verser ensuite le lait refroidi, la crème, l’extrait de vanille. Mélanger et incorporer ensuite les blancs d'oeufs. Verser le tout dans un bac avant d’y mélanger les barres de toblerone
préalablement brisées en petits morceaux. Glisser la glace au congélateur. Après une heure, fouetter votre crème et la mettre à nouveau au
congélateur.Répéter l’opération encore 2 fois. Au total laisser prendre votre glace 5 à 6 heures. Sortir la glace du congélateur 15 minutes avant de la servir.





Trump admet que son fils a cherché à "obtenir des informations" sur Clinton auprès d'une Russe

Trump admet que son fils a cherché à "obtenir des informations" sur Clinton auprès d'une Russehttp://www.via214.net/


Le HuffPost avec AFP INTERNATIONAL 05/08/2018 22:29 CEST | Actualisé il y a 7 heures



Donald Trump en meeting dans l'Ohio le 4 août.




"Il s'agissait d'une réunion pour obtenir des informations sur une
opposante, totalement légale et cela se fait tout le temps en politique".



INTERNATIONAL - Du nouveau dans l'enquête portant sur l'ingérence russe pendant la dernière campagne présidentielle américaine. Donald Trump a admis ce dimanche 5 août que son fils avait rencontré une avocate russe "pour obtenir des informations" sur son opposante à la présidentielle de 2016, Hillary Clinton, qualifiant de "totalement légal" un rendez-vous pourtant dénoncé comme l'indice d'une tentative de collusion avec Moscou.



Dans un tweet, le président américain épingle sa cible favorite, les médias généralistes qualifiés de "fausses informations": "Les 'Fake News' rapportent, une pure invention, que je suis inquiet à propos de la réunion que mon merveilleux fils, Donald, a
eu à la Trump Tower" en juin 2016. "Il s'agissait d'une réunion pour obtenir des informations sur une opposante, totalement légale et cela se fait tout le temps en politique - Et ça n'a mené
nulle part. Je n'en savais rien!", affirme-t-il.



target="_blank" href="https://twitter.com/realDonaldTrump">
Fake News reporting, a complete fabrication, that I am concerned about
the meeting my wonderful son, Donald, had in Trump Tower. This was a
meeting to get information on an opponent, totally legal and done
all the time in politics - and it went nowhere. I did not know about
it!


C'est la première fois que le président républicain adresse aussi
clairement et sans détour le contenu de la réunion. Lorsqu'un intermédiaire lui avait promis des informations compromettantes émanant du gouvernement russe sur Hillary Clinton, son fils, Donald Trump Jr. avait accepté avec enthousiasme de rencontrer l'avocate
russe dans la tour Trump à Manhattan. L'avocate a plus tard nié avoir des liens avec le Kremlin. Le gendre de Donald Trump, Jared Kushner, et son directeur de campagne de l'époque, Paul Manafort, étaient également présents. Ce dernier est actuellement en procès pour fraudes bancaires et fiscales, des faits mis au jour par le procureur spécial Robert Mueller au cours de son enquête sur l'ingérence russe et les soupçons de collusion entre l'équipe de campagne Trump et Moscou. L'entourage du milliardaire républicain a avancé plusieurs versions depuis que cette embarrassante réunion a été révélée dans la presse il y a un an.



Son fils avait dans un premier temps affirmé qu'elle avait porté sur un
contentieux entre Washington et Moscou concernant les adoptions d'enfant. Mais depuis qu'il a admis sa teneur politique, les avocats du président le martèlent: la rencontre n'était pas illégale, rien n'en est sorti et Donald Trump n'était pas au courant. Ce
dernier a réaffirmé la semaine dernière n'avoir rien su de cette rencontre.



Un argument qui ne convainc pas les démocrates. "Vous avez (...) trompé le pays sur l'objectif de la réunion de la Trump Tower quand elle a été révélée. Maintenant vous dites que vous n'étiez pas au courant avant (qu'elle ait lieu). Rien de tout cela n'est normal ou crédible", a lancé dimanche sur Twitter Adam Schiff, numéro deux de la commission du Renseignement à la Chambre des représentants.




Au Brésil, Lula investi candidat à la présidentielle depuis le fond de sa cellule

Au Brésil, Lula investi candidat à la présidentielle depuis le fond
de sa cellulehttp://www.via214.net/



LE MONDE | 05.08.2018 à 01h37 • Mis à jour le 05.08.2018 à 10h36 |



Le Parti des travailleurs a investi, samedi, l’ex-président Luiz Inacio Lula da Silva pour la présidentielle, alors que la justice s’apprête à le déclarer inéligible. "La politique, c’est l’art de l’impossible", aime à répéter Lula. Le prisonnier le plus célèbre du Brésil
semble se surpasser en la matière. Samedi 4 août, il a non seulement réussi à se faire investir par le Parti des travailleurs (PT,gauche) réuni en convention à Sao Paulo, mais après quatre mois d’incarcération il est toujours le favori du scrutin présidentiel avec 30 % des intentions de vote. Depuis le fond de sa cellule, l’indomptable détenu poursuit un bras de fer implacable avec les juges et compte bien imposer son agenda aux autres
candidats.



"Je suis Lula" se sont écriés des milliers de partisans à la convention du PT, portant le masque de leur leader incarcéré à 400 kilomètres de là. "Ils
s’imaginaient que Lula perdrait de son prestige. Mais le peuple connaît Lula et nous sommes face à une bataille décisive", a lancé Fernando Haddad, ex-maire de Sao Paulo, pressenti pour
remplacer l’ancien président (2003-2010) en cas d’inéligibilité. En pratique, le calendrier politico-judiciaire brésilien des semaines à venir semble
relever d’un scénario de fiction à suspense. Qui pourrait mal finir.



Inéligibilité quasiment certaine


La candidature de Lula doit être officiellement enregistrée d’ici le
15 août. Celui-ci espérait attendre cette date avant d’annoncer son éventuel remplaçant mais pourrait être contraint de céder à la pression de la justice qui a imposé la date du lundi 6 août pour
mettre fin à l’incertitude qui pèse sur l’élection.



Le 15 est également la date à partir de laquelle le Tribunal supérieur
électoral pourra se prononcer sur son inéligibilité. Celle-ci est considérée quasiment certaine en vertu de la loi sur le casier vierge (ficha limpa) interdisant toute candidature en cas de
condamnation en deuxième instance pour corruption ou blanchiment d’argent, ce qui est précisément le cas de Lula.



Ses avocats font néanmoins valoir que les voies de recours n’ayant pas été épuisées dans les cours supérieures de justice, leur client devrait être éligible au titre de la présomption d’innocence. Le tribunal aura jusqu’au 17 septembre pour prendre sa décision, soit seulement trois semaines avant le scrutin. Le président du tribunal,
Luiz Fux, a répété début août que Lula était "inéligible".


Susceptibilités au sein de la gauche


Tout le monde s’accorde à dire que
la stratégie d’atermoiement de Lula, si elle risque de payer, n’est pas sans risque. "La stratégie de ne pas nommer un remplaçant est correcte d’un point
de vue du PT, un non-candidat ne peut pas être attaqué", concédait récemment le candidat de la droite, Geraldo Alckmin, investi lui aussi ce samedi par le Parti social-démocrate brésilien
(PSDB).



Lula a choisi en effet de rester dans la course jusqu’au bout, espérant
ainsi transférer à la dernière minute son énorme capital charismatique au candidat de son choix pour le propulser au second tour. Ceci, même sans être
autorisé à faire campagne, ni participer aux débats.



André Singer, proche de Lula et auteur du livre Lulismo (Lulisme), essentiel pour comprendre l’héritage de l’ancien chef d’Etat, s’interroge pourtant sur le bien-fondé de cette décision, suggérant dans une interview au site UOL que celui-ci aurait dû définir un remplaçant plus tôt afin de le familiariser
avec l’électorat. Fernando Haddad, s’il est choisi, est pratiquement inconnu hors de Sao Paulo, dans ce pays immense de plus de 200 millions d’habitants.



La procrastination et les tactiques de l’ex-syndicaliste ont d’ailleurs froissé les susceptibilités au sein de la gauche. Il fait lanterner Ciro Gomes (Parti travailliste démocratique) et
Marina d’Avila (Parti communiste) tous deux déjà candidats à la présidentielle, sur une éventuelle candidature à la
vice-présidence, aux côtés de son remplaçant éventuel.



"Sa stratégie d’auto-préservation par voie d’hégémonie sur la gauche divise celle-ci et fait le jeu de la droite et
l’extrême-droite", estime Oliver Stuenkel, professeur à la Fondation Getulio Vargas. Provoquer la confusion parmi les électeurs



Quant à sa décision de continuer à faire front à la justice électorale, les avis divergent radicalement sur son bien-fondé et ses conséquences.


Lula qui clame son innocence, se dit persécuté par la justice, les médias et les élites. Il peut compter sur
son électorat le plus fidèle qui continue à le soutenir sans faille, sur une partie de la population qui juge sa condamnation trop sévère au regard des accusations de corruption bien plus graves pesant sur le reste de la classe politique. Il a également reçu le
soutien de nombreuses personnalités à l’étranger, parmi lesquelles François Hollande ou encore Bernie Sanders, pour lesquels l’icône de la gauche devrait être autorisée à participer à la
présidentielle. Fort de ce soutien,
l’ancien syndicaliste a opté pour une stratégie jusqu’au-boutiste
face aux juges. "Lula veut forcer le tribunal électoral supérieur à le déclarer inéligible alors que la loi est parfaitement claire sur le sujet.
C’est une attitude dangereuse pour la démocratie", affirme Silva Battini, ex-procureure et spécialiste de droit
électoral à la Fondation Getulio Vargas. "S’il continue à faire appel, on court le risque d’avoir son nom sur les
bulletins de vote, ce qui provoquerait la confusion totale parmi les électeurs", déplore-t-elle.



Mais pour les défenseurs de Lula, le vers était déjà dans le fruit, le
jour la destitution de sa dauphine, Dilma Rousseff en 2016, considérée par ces derniers comme un coup d’Etat parlementaire. Laquelle aurait contribué à la montée des extrêmes, représentée
aujourd'hui par le candidat Jair Bolsonaro. "La démocratie brésilienne s’est affaiblie et peut céder", prévient André Singer.




Un député, trop rentrée sur son bateau

Un député, trop rentrée sur son bateauhttp://www.via214.net/


(L'essentiel / afp) 04 août 2018 16h47; Loi: 04.08.2018 16:50



Le skipper et député du M5S Andrea Mura a publié sa démission après une polémique sur ses nombreuses absences au parlement.



Andrea Mura, skipper italien et membre élu du Mouvement 5 étoiles (M5S, antisystème), mais qui a déjà eu l'occasion de passer du temps sur le bateau depuis son lancement, a annoncé sa démission en dénonçant
un "lynchage médiatique".



Moins d'un jour par semaine à Rome


La tempête faisait rage autour de lui depuis 10 jours et une interview à la sarde locale dans laquelle le vainqueur de la Route du Rhum en 2010 (dans la catégorie Rhum) affirmait: "L'activité politique ne se fait pas au Parlement. On peut aussi faire sur un bateau".


Ou, selon le site OpenPolis, qui réclame l'activité des parlementaires, M. Mura se rendait moins une journée par semaine à Rome et avait plus de 96% de séances parlementaires depuis son élection en mars comme député de Sardaigne.


Exclu cette semaine du groupe parlementaire M5S, il a annoncé sa démission samedi dans une lettre au président de la Chambre des députés,
tout en assurant son assumé son mandat parlementaire avec le plus grand sérieux.



"Lynchage médiatique sans précédent"


"Au total, j'ai manqué sept séances, pour des engagements sur le territoire ou pour une brève maladie", a-t-il affirme. Dans son courrier, il a dénoncé "un lynchage médiatique sans précédent,
des accusations ignominieuses sur les faits inexistants", que même le M5S ne lui a pas donné l'occasion de s'expliquer.



Dans un communiqué, les chefs des groupes parlementaires M5S ont compris
que les enregistrements des absences de M. Mura ne comportaient pas le choix mais plus que le skipper n'était pas le pire et qu'ils avaient réclamé la démission "immédiat". Des autres
parlementaires"absentéistes".



"Je retourne à mon monde"



Pour Andrea Mura, le prochain rendez-vous important sera la Route du Rhum
en novembre. Avec son monocoque "Vento di Sardaigna", il concourt
dans la catégorie "Rhum", comme en 2010 et en 2014 (2e).



"Je reviens à mon monde, au sport et à la mer, aux valeurs qui ont
toujours été inspirées: l'engagement, le sacrifice et, en bon Sarde, le respect de la parole conditionnelle. Je suis à la recherche de la défense de la mer et de l'environnement hors du
Parlement", a-t-il écrit samedi.


Le conseil Bourse du jour: Ferrari, un plongeon de l'action à mettre à profit

Le conseil Bourse du jour: Ferrari, un plongeon de l'action à mettre à profithttp://www.via214.net/



PUBLIÉ LE 03/08/2018 À 7H50




Alors que les investisseurs ont globalement mal réagi à la publication
des comptes et des perspectives de Ferrari, Invest Securities reste
optimiste sur le constructeur de "supercars" !



Invest Securities maintient sa recommandation Acheter sur le fabricant
italien de voitures de luxe Ferrari (NL0011585146 RACE), avec un objectif de cours porté de 124 à 127 euros, soit un potentiel de hausse de 20%, à l’heure où nous écrivons ces lignes. Le
constructeur automobile de modèles dits "supercar" a pourtant publié des comptes trimestriels mitigés, avec un chiffre d’affaires décevant (906 millions, contre 932 millions attendu) mais des
profits en hausse de 18,1%, meilleurs que prévu, à 160 millions (les analystes tablaient en moyenne sur 154 millions d'euros).



Surtout, les investisseurs se demandent si le groupe pourra tenir ses
objectifs pour 2022, le nouveau patron de Ferrari les ayant qualifiés
d'"ambitieux". Des craintes qui ont fait flanché de plus de 8% l’action mercredi à la Bourse de Milan. Et ce, alors que
l’action avait déjà souffert dernièrement, à l’annonce du
départ - puis du décès - de son patron Sergio Marchionne, qui avait fait jusqu’ici un excellent travail au volant du constructeur. De son côté,
Invest Securities affiche toutefois son optimisme sur l’action, la maintenant au sein de sa liste de valeurs favorites.
La publication des comptes du premier semestre confirme la nette amélioration des marges au deuxième trimestre, dans la lignée du premier. Cette évolution "compense un chiffre d’affaires
pénalisé par les changes et la baisse d’activité qui se confirme pour la branche moteurs", souligne Invest Securities. Les objectifs pour 2018 et à moyen terme "sont maintenus et le groupe a annoncé la tenue de sa journée investisseurs pour le 17 ou 18 septembre
prochain. Nous ajustons nos estimations pour 2018, 2019 et 2020 en tenant compte de la faiblesse des ventes de l’activité moteurs et des impacts des changes sur le chiffre d’affaires", indique la
société de Bourse.

LE PRÉSIDENT NICOLAS MADURO DIT AVOIR ÉCHAPPÉ À UN ATTENTAT AU DRONE ET ACCUSE LE PRÉSIDENT COLOMBIE

LE PRÉSIDENT NICOLAS MADURO DIT AVOIR ÉCHAPPÉ À UN ATTENTAT AU DRONE
ET ACCUSE LE PRÉSIDENT COLOMBIENhttp://www.via214.net/


Par AFP - Mis à jour le 05/08/2018 à 08:50 Publié le 05/08/2018 à 06:28




Le président vénézuélien Nicolas Maduro a accusé son homologue colombien Juan Manuel Santos d'être responsable d'un attentat contre lui samedi à Caracas, commis selon les autorités vénézuéliennes avec des drones chargés d'explosif.



"Aujourd'hui on a essayé de m'assassiner", a déclaré Nicolas Maduro lors d'une intervention radio-télévisée. "Je n'ai pas de doute que le nom de
Juan Manuel Santos est derrière cet attentat", a-t-il assuré. A Bogota, une source gouvernementale colombienne a déclaré qu'accuser M. Santos dans cette affaire était "sans fondement".



Le ministre vénézuélien de la Communication Jorge Rodriguez a déclaré
un peu plus tôt que M. Maduro avait réchappé à un attentat commis avec des drones chargés d'explosif alors qu'il prononçait un discours lors d'une cérémonie militaire dans le centre de Caracas.



Sept militaires ont été blessés et hospitalisés à la suite de l'attaque, a déclaré le ministre de la Communication.


"Il s'agit d'un attentat contre la personne du président Nicolas
Maduro", a déclaré le ministre après l'incident où l'on a vu M. Maduro, en direct à la télévision gouvernementale, interrompre son discours.



En pleine allocution, après une détonation, M. Maduro, son épouse
Cilia Flores et les hauts gradés qui les entouraient sur une estrade ont regardé vers le ciel, l'air surpris et inquiet. Après quoi la caméra a montré plusieurs centaines de soldats en train de rompre soudainement les rangs et de se mettre à courir sur l'avenue où se déroulait l'événement, dans une certaine confusion. La télévision d'Etat a ensuite coupé la retransmission.


Selon le ministre de la Communication, "une charge explosive (...) a détoné à proximité de l'estrade présidentielle" et d'autres charges ont explosé en plusieurs endroits de la parade militaire.



M. Maduro "en est sorti complètement indemne et se trouve en ce moment
en train d'effectuer son travail habituel", a déclaré le ministre.



Le président, a-t-il toutefois indiqué, "est en réunion permanente avec le haut
commandement politique, avec les ministres et avec le haut commandement militaire". Lors de son intervention ultérieure, M. Maduro a fait état de plusieurs arrestations.



Outre le président colombien Santos, il a accusé des personnes vivant selon lui aux Etats-Unis. "Les premières investigations nous indiquent que plusieurs des financiers (de l'attentat, ndlr) vivent aux Etats-Unis, dans l'Etat de Floride", a déclaré M. Maduro.



"J'espère que le président Donald Trump est disposé à combattre les groupes
terroristes", a-t-il ajouté.


SEPT BLESSÉS


Les explosions ont "causé des blessures à sept membres" de la Garde nationale bolivarienne qui étaient déployés sur le lieu de la cérémonie militaire, et
ces effectifs "reçoivent actuellement des soins" dans des hôpitaux, a indiqué M. Rodriguez.



Le gouvernement a accusé "l'extrême
droite", expression par laquelle il désigne l'opposition vénézuélienne, d'être impliquée dans cet "attentat".


Quelques minutes après les événements, les forces de sécurité étaient en
train d'inspecter un immeuble qui se trouvait à proximité et dont la façade était noircie, a constaté l'AFP.



L'incident est survenu dans une situation sociale et politique particulièrement tendue. Au Venezuela, tous les voyants économiques sont au rouge vif depuis des années. L'inflation pourrait atteindre 1.000.000% fin
2018, selon le Fonds monétaire international (FMI), alors que le PIB
devait s'effondrer de 18%.Aliments, médicaments ou biens de consommation courante: la pénurie est généralisée dans ce pays où les services publics, des soins à l'électricité, en passant par l'eau ou les transports, se sont fortement dégradés.



L'incident intervient le jour du premier anniversaire de la très contestée
Assemblée constituante vénézuélienne qui a permis au gouvernement d'asseoir son pouvoir et de neutraliser l'opposition.


Profitant des divisions du camp anti-Maduro, cette instance, uniquement
composée de partisans du chef de l'Etat et qui dispose de prérogatives élargies, s'est attribué la plupart des compétences du Parlement, seule institution du pays contrôlée par l'opposition.



L'Assemblée constituante a avancé la date de l'élection présidentielle, qui a
vu le 20 mai la réélection de Maduro jusqu'en 2025, en l'absence de
l'opposition. Une victoire non reconnue par une grande partie de la communauté internationale.




Donald Trump s’en prend à LeBron James sur Twitter : attention au retour de flamme du King

Donald Trump s’en prend à LeBron James sur Twitter : attention au retour
de flamme du Kinghttp://via214.net/index.php



Par Bastien Fontanieu Publié le 4 août 2018 à 8 h 16 min




Après avoir déjà eu quelques micros accrochages interposés il y a quelques temps, Donald Trump et LeBron James se sont une nouvelle fois retrouvés au centre d’une affaire commune : le président américain en a mis une couche sur le King, ambiance…



Il n’y a pas vraiment de timing parfait lorsqu’il est question de sortir des énormités sur les réseaux sociaux, mais s’il fallait en choisir un pour s’en prendre à LeBron, c’était clairement
maintenant. Entre sa signature chez les Lakers il y a un mois et l'ouverture d'une école dans l’Ohio, le meilleur joueur au monde a été conservé au centre de l’attention et même été élevé à
un rang exceptionnel en le voyant prendre des initiatives bienveillantes auprès des plus jeunes. Cela faisait longtemps, très longtemps même, que LeBron agissait d’une telle manière auprès des plus jeunes, surtout ceux de sa région natale. Mais en ouvrant
la I Promise School cet été, c’est comme si le King avait atteint un palier supérieur, comme il le définissait d’ailleurs par lui-même auprès d’ESPN:
cet accomplissement, c’est peut-être ce qu’on retiendra le plus dans un siècle, loin des MVP ou de son bilan en Finales NBA. Il semblait donc impossible, à l’heure actuelle, de s’en prendre à
BronBron. Ou alors, façon LaVar Ball et autres, pour attirer l’attention et se faire des ennemis. Le genre de timing idéal pour Donald Trump, qui a donc utilisé son compte Twitter nucléaire pour en envoyer une au nouveau patron des Lakers. Interviewé par Don Lemon de chez CNN, LeBron pensait démarrer son mois d’août peinard, en continuant à
enchaîner les workouts tout en surveillant la bonne mise en place de
son programme scolaire à Akron. Mais le numéro 23, qui au passage a été évidemment mis dans le même sac qu’un autre joueur connu ayant porté ce numéro, va se réveiller du mauvais pied ce samedi…



Donald J. Trump


Compte certifié Donald Trump
@realDonaldTrump6h



Lebron James was just interviewed by the dumbest man on television, Don
Lemon. He made Lebron look smart, which isn’t easy to do. I like Mike!





LeBron James vient d’être interviewé par l’homme le plus stupide de la télévision, Don Lemon. Il a réussi à faire passer LeBron pour quelqu’un d’intelligent, ce qui n’est vraiment pas facile. Je préfère Mike !





Bien évidemment, on imagine la gueule de Jordan en voyant ces propos, lui qui doit écraser son cigare et prendre sa tête à deux mains. Non pas qu’on veuille tout de suite prendre une position claire et définie sur la politique globale du président américain actuel,
sujet sur lequel nous pourrons revenir au fil du temps et à la fin de son mandat, mais obtenir le soutien de Donald Trump n’est pas forcément ce qu’il y a de plus souhaitable dans l’opinion publique d’aujourd’hui. Ce sont d’ailleurs plusieurs joueurs
NBA qui se sont immédiatement exprimés sur les réseaux sociaux,
ainsi que la presse sportive comme globale. Tendu, objectivement parlant, de faire passer LeBron pour un idiot quand il vient tout juste d’ouvrir une école afin d’aider la jeunesse à
prendre le meilleur chemin possible dans la vie. Même parler des Lakers aurait, dans le meilleur des cas dégueulasses, pu éviter un saignement oculaire aussi rapide. Mais plus qu’une histoire de pique, c’est surtout la suite qu’on attend, évidemment. Et pas comme des gosses à la récréation, se demandant
si Kevin va se battre avec Germain parce qu’il lui a piqué son handspinner, mais plutôt compte tenu des premières accroches entre LeBron et Donald Trump, ainsi que la nouvelle plateforme sur laquelle le King s’est installé. Los Angeles, no disrespect, mais ce n’est plus Cleveland. Les prises de positions de James auront un impact encore plus grand. Volontaire ou pas, cette nouvelle
position va braquer les caméras et les micros sur le cyborg : voilà un premier test, en étant taclé par le président lui-même.


Il y a un an, c’est LeBron qui traitait le président d’abruti concernant la future non-présence de Stephen Curry et des Warriors à la Maison-Blanche. Aujourd’hui, c’est Donald Trump qui en met une couche en s’attaquant à James : when you come at the King, you best not miss.







La Corée du Nord continue son programme nucléaire et utilise des transferts illégaux pour éviter les

La Corée du Nord continue son programme nucléaire et utilise des
transferts illégaux pour éviter les sanctionshttp://www.via214.net/


INTERNATIONAL 04/08/2018 08:40 CEST | Actualisé il y a 25 minutes


KCNA KCNA / REUTERS Pyongyang poursuit son programme nucléaire et contourne les sanctions de l'ONU





CORÉE DU NORD - La Corée du nord n'a pas mis fin à son programme nucléaire et a eu recours à des transbordements illégaux de produits pétroliers en
mer, de bateau à bateau, pour contourner les sanctions des Nations unies, selon un rapport consulté ce vendredi 3 août par l'AFP. Pyongyang a eu recours à des transbordements illégaux de produits pétroliers en mer, de bateau
à bateau.



Selon ce rapport d'experts envoyé au Conseil de sécurité, la Corée du Nord "n'a pas stoppé ses programmes nucléaires et balistiques et a continué de défier les résolutions du Conseil de sécurité à travers une hausse massive des transferts illicites de produits
pétroliers en mer en 2018".



Le panel d'experts de l'ONU a également pointé des violations d'une
interdiction d'exportation du charbon, du fer et d'autres marchandises nord-coréennes qui ont rapporté plusieurs millions de dollars au régime de Kim Jong Un.



Ces violations ont rendu le dernier train de sanctions adopté l'an dernier "sans effet" en bafouant les restrictions imposées par l'ONU, ajoute le texte.



Pyongyang a en outre "tenté de fournir du petit armement et des armes légères ainsi que d'autres équipements militaires" à la Libye, au Yémen et au Soudan. Le rapport identifie un trafiquant d'armes syrien, Hussein
Al-Ali, qui a fourni "un éventail
d'armes conventionnelles, et dans certains cas des missiles
balistiques, à des groupes armés au Yémen et en Libye". Les armements étaient fabriqués en Corée du nord, précise le rapport.



Grâce à la médiation de Hussein Al-Ali, un "protocole de coopération" entre le rebelles Houthis et la Corée du nord a
été négocié en 2016 à Damas, qui a permis la fourniture d'"une grande variété d'équipements militaires".



La Corée du nord a continué de percevoir des revenus de ses exportations illicites, notamment de fer et d'acier à la Chine, à l'Inde et d'autres pays, qui lui a rapporté près de 14 millions de
dollars d'octobre à mars dernier.



"Les sanctions financières restent parmi les plus faiblement appliquées
et les plus activement contournées par le régime", indique
encore le rapport.



Les diplomates nord-coréens ont joué un rôle essentiel dans ce processus, en ouvrant de multiples comptes bancaires à l'étranger.



En dépit d'une interdiction des coentreprises avec la Corée du nord, le rapport dévoile l'existence de plus 200 de celles-ci, beaucoup d'entre elles avec la Russie.



Le panel d'experts est chargé du suivi de l'application des sanctions adoptées après le sixième test nucléaire et balistique de Pyongyang.



Washington a demandé le mois dernier l'arrêt complet des fournitures de
produits pétroliers à la Corée du nord. Mais, selon le rapport, Pyongyang s'est procuré plus de 500.000 barils au cours des cinq premiers mois de l'année.







FAMILLE, JE VOUS HAIS. Madonna : frères et soeur

FAMILLE, JE VOUS HAIS. Madonna : frères et soeurhttp://www.via214.net/



Par Maëlle Brun Le 04 août 2018 à 08h00



Dans une fratrie, c'est souvent dans l'enfance que les disputes vont bon
train. Mais les Ciccone ont attendu d'être adultes pour jouer à clash-clash.


On n'est jamais trahi que par les siens : chez les Ciccone, on
en sait quelque chose. Louise Veronica Ciccone, bientôt 60 ans (elle est née le 16 août 1958 à Bay City, dans le
Michigan), plus connue sous le nom de Madonna, n'a jamais eu peur de
multiplier les ennemis : elle met dans le même sac Donald Trump et Marine
Le Pen
, qualifie Sharon Stone de "médiocre", Lady Gaga de "copieuse" et a été en guerre contre Elton John et Janet Jackson. Mais son opposant le plus féroce, elle l'a trouvé dans sa propre
famille.



Car celui qui a sans doute critiqué la
Madonna
 avec la plus grande virulence s'appelle Christopher Ciccone. Son
lien avec la chanteuse ? Celui de frère
cadet et ultime détracteur.Pourtant,
entre e